• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 3 septembre 2013

Le sanctuaire des hérissons

Posté par othoharmonie le 3 septembre 2013

 

Situé dans la Somme à Fouencamps, le Sanctuaire des hérissons vient en aide aux « boules d’épines » victimes de toutes les agressions. C’est donc tout naturellement que la Fondation 30 Millions d’Amis débloque chaque année une aide de 1 000 € pour soutenir son combat au quotidien.

 Le sanctuaire des hérissons dans HERISSON herisson

Présentation du sanctuaire

Le Sanctuaire des hérissons est une association loi 1901 créée en 1998. Unique hôpital refuge de France exclusivement consacré au hérisson, la structure est ouverte toute l’année pour préserver cette espèce en grande difficulté. L’association compte à ce jour environ 400 membres.

Sa principale activité est de recueillir, soigner et sauvegarder les hérissons blessés ou orphelins afin de les aider à réintégrer leur milieu naturel. Le sanctuaire dispose d’une infirmerie moderne qui permet de pratiquer des soins d’urgence avant d’acheminer les animaux nécessitant des actes chirurgicaux chez le vétérinaire. Depuis 2001, la Fondation aide chaque année le Sanctuaire des hérissons, ce qui a notamment permis de financer la réalisation d’une nurserie et la réfection de la toiture.

Le sanctuaire est accessible 365 jours par an pour conseiller toute personne sur l’hexagone ayant trouvé un hérisson en détresse. 970 hérissons ont été accueillis et 667 ont pu être réinsérés en milieu naturel. D’autres, trop handicapés pour être rendus à la vie sauvage, ont été placés dans les jardins d’accueil chez des particuliers bienveillants leur offrant le gîte et le couvert en milieu protégé.

Les missions du sanctuaire

 

1 – Faire connaître le hérisson par le biais du site Internet www.herisson.nom.fr ou par de la documentation afin d’enseigner les rudiments et les erreurs à éviter afin de permette sa sauvegarde et sa protection au sein des jardins.

 

2 – Mobiliser et impliquer les jeunes enfants sur les causes directes du dépeuplement du hérisson en Europe, dispersion massive des fourrés et des haies, déforestation, urbanisation, pesticides, trafic routier et comment y remédier par le biais de documentations ludiques et instructives destinées aux tout-petits.

 

3 – Sensibiliser les automobilistes afin qu’ils deviennent les acteurs de la protection du petit insectivore. Dans ce but, l’association tient gratuitement à disposition de chaque mairie, écoles ou collectivités qui en fait la demande une affiche de sensibilisation.

 

4 – Permettre aux hérissons blessés qui ne peuvent nous être acheminés (car trop éloignés géographiquement et en l’absence de centres de soins agréés) d’être secourus par un vétérinaire de la région en acquittant des frais occasionnés par cette prise en charge.

 

site Internet www.herisson.nom.fr

Publié dans HERISSON | 1 Commentaire »

Le Hérisson en Egypte

Posté par othoharmonie le 3 septembre 2013


Le Hérisson en Egypte dans HERISSON kleiner-igeltanrek-aLe Hérisson fut certainement divinisé en raison de sa forme qui représente symboliquement le disque solaire lorsque le hérisson se met en boule, ses pics représentant les rayons du soleil.

De plus les mœurs des hérissons sont de chasser la nuit, et leurs yeux peuvent voir dans l’obscurité.

Liste des divinités dont l’aspect est celui du hérisson.

      Âbâset la grande déesse hérisson maitresse du ciel régente des dieux

La Déesse Âbâset ou Âb’Âset

La déesse Âbâset ou Âb-Âset est la déesse hérisson « grande déesse maitresse du ciel régente des dieux », elle représente le culte du disque solaire dans les croyances de l’ancienne Égypte.

La déesse Âbâset est généralement représentée sous la forme d’une femme debout, coiffée d’une dépouille de vautour surmonté d’un modius sur lequel est représenté un hérisson.

Sa main droite repose le long de son corps, et sa main gauche est appuyée sur l’épaule du dieu qui la précède Rê-Horakhty ou d’un autre dieu non identifié, dieu que l’on à pris longtemps à tort pour le Dieu Banebdjedet.

On retrouve la représentation de la déesse Âbâset uniquement dans la tombe de Benaty, notable local pendant la XXVIème dynastie, Basse Epoque dans l’Oasis de Bahariyya. Cette unique représentation est de plus doublée dans cette tombe.

Les mœurs du hérisson qui ne sort pour chasser qu’à la tombée de la nuit, peux voir dans l’obscurité et lorsqu’il se met en boule représente un disque solaire avec ses rayons, ce qui peux expliquer sa relation étroite avec l’astre solaire. Il faut bien noter que les égyptiens prenaient en forte considération tout ce qui se rapprochait de près ou de loin avec le soleil, une grande majorité de divinités égyptiennes sont représentées avec un disque solaire sur la tête.

Compléments: Déesse Abaset, Abaset, Divinité Abaset, Âbâset, Déesse Âbâset, Divinité Âbâset, Âb-Âset, Déesse Âb-Âset, Divinité Âb-Âset, La Grande Maîtresse di ciel Régente des Dieux, déesse Hérisson.

Publié dans HERISSON | Pas de Commentaire »

Légende du hérisson

Posté par othoharmonie le 3 septembre 2013

Légende du hérisson dans HERISSON greater_hedgehog_tenrec_setifer_setosus

Les nouvelles voyagent vite dans la forêt, tout le monde sut bientôt que le châtaignier produisait des fruits exquis, mais blottis dans une pelure piquante.

Accourut le petit hérisson, qui, à cette époque, était une chétive bestiole chauve comme la main.

Il y a bien longtemps de cela, dans une forêt d’Auvergne, poussa le premier châtaignier ; comme il ressemblait aux autres arbres, on n’y prêta guère attention, jusqu’au jour où l’écureuil et les bêtes qui font réserves d’hiver découvrirent, en cherchant la noisette, une grosse bogue.

« Aïe ! » fit l’écureuil en y portant la patte.

« Attendez ! » dit la coque s’ouvrant en deux pour offrir ses fruits.

La légende du hérisson

C’est depuis ce temps-là que le hérisson est couvert d’aiguilles acérées.

« Je t’aurai », gronda le Renard, ouvrant une grande gueule qu’il referma sur les piquants.

« Aïe ! Ma mère ! A l’assassin !

- Cours toujours, lui lança le hérisson qui se tordait de rire dans sa coquille. Quant à toi, bogue ou pelure, je ne te quitte plus, tu es plus douce que le velours pour moi, et tout piquant pour les autres !

- A ton choix », dit la coque, qui préférait vivre sur le dos d’autrui que pourrir dans quelque coin.

Par un autre chemin, Messire Renard arrivait au trot, se disant qu’un rendez-vous d’animaux profiterait à son cher estomac… et le renard se prit à ricaner.

« Au secours ! » s’écria le hérisson en entendant le rire terrible. Une coque piquante et vide sautant sur le hérisson l’habilla et le coiffa, hop ! d’un coup !

Publié dans HERISSON | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello