• Accueil
  • > Archives pour septembre 2011

Message du peuple des Vaches 1

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

 

 

Bonjour !

Message du peuple des Vaches 1 dans VACHE - BOEUF.... pt62494Nous sommes le peuple des vaches. Nous faisons cadeau de beaucoup de choses sur cette planète. Nous incarnons l’Abondance par la générosité dont nous faisons preuve. Nous donnons notre corps pour faire de la viande, des vêtements et des objets de toutes sortes, nous donnons notre lait et nous partageons avec vous notre bonté naturelle. Je vous vois déjà sourire car nombre d’êtres humains pensent que nous sommes stupides parce que nous sommes douces et généreuses… Si seulement vous saviez… Nous donnons tellement à l’humanité et pourtant très peu le réalisent et l’apprécient vraiment. Vous êtes des êtres brisés parce que vous pensez que de donner avec générosité et abandon est un manque d’intelligence…

 

Nous symbolisons l’Abondance par notre générosité sans bornes. Lorsque nous donnons, nous recevons beaucoup. Ces dons sont notre façon de dire « Merci, nous sommes reconnaissantes envers la vie ». Et vous, combien de fois par jour ressentez-vous de la gratitude? Vous qui courez, toujours stressés parce que les choses ne vont pas assez vite. Envers quoi êtes-vous reconnaissants? 

 

Nous, du peuple des vaches, donnons parce que c’est dans notre nature profonde de le faire, dans la vie comme dans la mort. Nous continuons de donner même si vous violez nos corps et que vous nous nourrissez de médicaments et d’animaux morts. Notre seule véritable nourriture est l’herbe, sous toutes ses formes. Nous continuons de donner même si vous nous enlevez nos petits pour les torturer afin que leur chair soit plus « tendre». Nous continuons de donner même si vous nous enchaînez et nous couper toutes possibilités d’aller dehors. Nous avons besoins d’air, de soleil et même de pluie pour être équilibrées !

 

Nous donnons parce que ceci est notre cadeau, notre message pour vous. Le don est la qualité divine, l’essence que nous incarnons sur terre. En permanence, nous sommes connectées à la Source, la Source où le manque n’existe pas et où l’Abondance coule comme une rivière sans fin. L’acte de donner nous met en contact immédiat avec cette rivière d’Abondance et lorsque vous, êtres humains contactez cette vérité, ne serait-ce que pour un instant, votre vie est à jamais transformée! C’est alors que vous devenez des êtres qui voient la vie comme une expérience perpétuelle de gratitude. Comme nous… Vous pouvez sentir la rivière de l’Abondance qui coule dans vos corps chaque fois qu’avec bonté et conscience vous aidez les autres, que vous donnez de ce que vous êtes et de ce que vous avez. (à suivre…)

vache dans VACHE - BOEUF....

Publié dans VACHE - BOEUF.... | Pas de Commentaire »

Message du peuple des Vaches 2

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

Nous sommes le peuple des vaches et nous sommes heureuses de vous servir par l’acte du don, dans la vie comme dans la mort. Ce n’est pas la mort qui nous effraie mais bien plutôt la façon dont vous nous obliger à vivre et la façon que nous sommes tuées. La plupart du temps est brutale sans l’ombre d’un respect pour les êtres que nous sommes et sans gratitude pour les cadeaux que nous vous avons donnés. Ce n’est pas la Vie qui est dure pour nous Message du peuple des Vaches 2 dans VACHE - BOEUF.... pt8599car nous sommes en permanence nourrit par Elle… Mais nos conditions de vie nous rendent malades et déséquilibrés. Ceci affecte grandement ce que nous donnons… Nous aimerions que vous ayez plus de compassion pour nos petits et plus de reconnaissance pour notre désir de servir l’humanité. Nous aimerions pouvoir vivre nos vies à notre rythme. Nous aimerions mourir dans la dignité et la reconnaissance car sans cette reconnaissance, cette conscience, notre don est gaspillé. Ce gaspillage quotidien est réel et il nous rend graduellement « folles ». Quoi?

Vous pensiez que la maladie de la vache folle est un accident? Ceci n’est pas la résultante d’une force noir extérieur ou d’un étrange sort. Cette tragédie, créée par les êtres humains, tire ses racines d’une observation fort simple : si vous ne traitez pas un être avec dignité, si vous ne le nourrissez pas correctement et si vous ne vous en occupez pas avec la conscience et la reconnaissance nécessaire, cet être est voué à la déchéance, tôt ou tard. Les maladies terribles qui frappent les vaches et certains autres animaux « de ferme » sont des conséquences directes de notre empoisonnement et du manque de conscience qui entoure notre vie et notre mort  

Nous avons d’ailleurs observé que les humains qui prennent notre lait sont souvent inquiets de cette chose que vous appelez argent. Cette pensée semble être la raison pour laquelle nous mangeons des poisons qui nous font grandir trop vite, donner plus de lait et produire plus de petits. Cela aussi est un bien drôle de concept : produire des animaux. Ne sommes nous pas des êtres vivants? Nous ne savons pas ce qu’est l’argent mais nous comprenons que cet énergie règne en maître Cet énergie est comme un puissant vent qui pousse au loin toutes autres considérations…

Peuple humain, vous ne pouvez continuer à consommer des êtres vivants sans conscience et sans les soins nécessaires à une vie de dignité et de santé. Vous croyez ne point être affectés mais pourtant nous sommes tous les maillons d’une même chaîne. Tout ce que vous nous faites, vous le faites à vous aussi! Pouvez-vous honnêtement dire que vous êtes des êtres en santé, paisibles et bien dans votre corps? Nous vous disons que cela n’est pas et nous vous demandons de consommer notre chair avec conscience et modération car sinon, nous quitterons massivement la planète via la maladie. Nous vous demandons d’arrêter complètement vos procédés d’élevages barbares et cruels. Nous vous demandons d’avoir de la compassion pour ceux qui nous tuent et de les éduquer car ces êtres vivent énormément de souffrance en tuant sans conscience. Donner la mort est un geste sacré, un passage qui doit être fait selon certaines règles qui, pour la plupart, sont quotidiennement violées ou ignorées sur cette planète… Tout ce que vous faites vous revient. TOUT. Donc réfléchissez à ce que nous venons de vous dire.

Nous sommes le peuple des vaches et nous vous disons : « Pouvez-vous reconnecter avec l’Abondance et la Gratitude en vous? Pouvez-vous voir que la douceur dans nos yeux n’est pas de la stupidité ou de la servilité, mais bien plutôt notre compréhension innée de l’Abondance et de la Douceur inhérente à la Vie… Peuple humain, êtes-vous capables de reconnaissance? Avez-vous oublié que la gratitude est la clé l’abondance et de l’équilibre?…  FIN

fb530609 dans VACHE - BOEUF....

Publié dans VACHE - BOEUF.... | 1 Commentaire »

Vache animal Totem

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

La vache est la femelle du taureau. Elle est généralement brune ou blanche tachetée noire. 

Vache animal Totem dans VACHE - BOEUF.... vache_saint_come_noireLes vaches qui sont près de la mer donnent du lait qui contient de façon naturelle de la vitamine D. Pour les autres, l’industrie laitière enrichie le lait de vitamine D.

On dit qu’une vache se couche toujours du même côté ; d’un côté, la chair sera tendre tandis que de l’autre… 

Traits de personnalité 

  • Docile 

  • Estimée 

  • N’est pas pressée 

  • Paresseuse 

  • Peu farouche 

  • Prévoyante 

  • Serviable 

  • Sévère 

La VACHE  relie à la nourriture, à la mère. Elle nous révèle la générosité, la force nourricière et régénératrice qui nous entoure. On la retrouve partout : chez nos amis, nos enfants, dans nos repas, nos rêves et dans la nature.

Publié dans VACHE - BOEUF.... | Pas de Commentaire »

Totem : le boeuf de Mèze

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

Lou biou en patois 

  

Sa légende : En l’an 59 de notre ère, une famille de pauvres Mèzois vivait de son travail de labour aidée de son boeuf très vaillant. 

 

Totem : le boeuf de Mèze dans VACHE - BOEUF.... boeuf+de+mezeA sa mort, très affectés, ils conservent sa dépouille comme une relique et la font sécher sur un mannequin de bois. Quelques années plus tard pour en perpétuer le souvenir, ils fabriquent une tête de bois avec des cornes qu’ils articulent sur un mannequin colossal. Les hommes à l’intérieur sont chargés de faire mouvoir sa carcasse. 

 

A Mèze l’animal totémique est accompagné par un autre animal, le chevalet,  porté à la taille par un homme dont le tronc dépasse du corps. Outre le chevalet, le groupe est composé de deux autres danseurs et de deux musiciens traditionnels, hautbois et tambour. 

  

La danse consiste à ferrer le chevalet tandis que l’autre danseur lui donne  à manger et le calme avec son tambourin. 

  

Dans l’animal totem, huit hommes peuvent se loger pour le mouvoir. 

L’un d’eux est chargé d’actionner la tête et les mâchoires de la bête au moyen d’une petite baguette de bois. Un autre jeune homme tient entre ses mains un baril recouvert d’une peau d’âne tendue, traversée en son centre par une corde asphaltée. En faisant glisser cette corde entre l’index et le pouce, cela produit alors  un mugissement analogue à celui du bœuf. À l’extérieur, le guide, armé d’un long aiguillon, commande l’animal. 

 

La course de l’animal totémique dans les rues de Mèze est imprévisible. 

 

À tout moment, il peut courir et peut même foncer sur ceux qui se mettent en travers de son passage ! Le bœuf est aussi capable de ruades, de trémoussements scandés par la musique qui l’accompagne. Avec ses larges cornes, il éloigne les plus hardis qui veulent s’opposer à lui. 

 

Le totem mézois est de toutes les fêtes publiques, notamment lors de la fête de Mèze qui a lieu le 19 du mois d’août. 

Publié dans VACHE - BOEUF.... | Pas de Commentaire »

Taureau animal totem

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

Taureau animal totem dans VACHE - BOEUF....Le taureau animal sacré est représenté par le dieu Apis, il est considéré comme l’incarnation d’Osiris ou de Ptah. Une cour a été placée pour Apis dans le temps de Ptah à Memphis. 

Lors de la mort d’Apis, une nouvel Apis est apparu ; il serait reconnaissable par certaines marques sacrées sur son corps, tel que sa couleur (principalement noire à et un nœud sous sa langue. Apis est parfois représenté en tant qu’homme avec la tête d’un taureau. 

Le taureau Apis est né d’une vache fécondée par un rayon de lumière solaire. Le dieu Rê est taureau de lumière, c’est-à-dire splendeur lumineuse du ciel qui féconde l’âme du défunt. 

« Viens à ma voix je suis la vache sacrée, viens au mort Osiris fais être la chaleur sous sa tête ! » 

Publié dans VACHE - BOEUF.... | Pas de Commentaire »

Taureau signe de Terre

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

Dans la lumière stabilisante et attractive du Printemps rayonnant, vit Tau, la clé de la Vie. Protégé par Vénus-Hathor, déesse de l’Amour terrestre, Mère des sensations, des arts, de la beauté et de la reproduction, le Taureau conjugue à merveille les pulsions de l’Amour et de l’Intelligence.

Taureau signe de Terre dans VACHE - BOEUF.... pt964Signe de Terre, fixe et féminin, le Taureau représente le contrepoint du Bélier où la subjectivité remplace l’objectivité et où le fond l’emporte sur la forme. Plus réactif qu’actif, le Taureau, à l’image de son animal totem, illustre bien le pouvoir de la passivité et doit être provoqué pour attaquer. Le signe du Taureau appartient au premier quadrant du zodiaque où la conscience individuelle est exacerbée. Aussi, pour les natifs du Taureau, les sensations physiques prennent souvent le pas sur l’action.

La devise du signe « j’ai » est tout à fait représentative de la Maison II, correspondant, selon la tradition, au signe du Taureau. La seconde maison régit tout ce qui a trait aux acquis, aux possessions. Ce secteur permet d’évaluer la capacité de l’individu à gagner sa vie, son attitude envers l’argent et la sécurité qu’il procure. C’est également la maison où sont enfouies les racines des vies antérieures, ce qui amène les natifs du Taureau à vivre spontanément dans cette continuité et à cultiver leurs dons, leur bonheur et leur besoin d’accomplissement ainsi qu’à développer leurs ressources intérieures et extérieures. Le caractère unique accordé à la 2ème maison les incite également à prolonger les souvenirs heureux à la face du monde.

Les individus nés sous le signe du Taureau sont souvent protecteurs, sécurisants, tendres et sensibles. Amoureux de la vie, ils possèdent néanmoins toutes les dualités inhérentes aux qualités de l’Amour et ils peuvent se montrer jaloux, possessifs, entêtés et jouisseurs. Traits de caractère qu’ils ont d’ailleurs en commun avec le Scorpion, leur signe opposé et complémentaire. Leur capacité relationnelle est toutefois intense.

De manière générale, les natifs et natives du Taureau se laissent aisément porter par leurs cinq sens et sont séduits par la beauté sous toutes ses formes. Leur principale caractéristique étant leur intérêt extrême pour tous les plaisirs terrestres.

TAUREAU2 dans VACHE - BOEUF....

Publié dans VACHE - BOEUF.... | 1 Commentaire »

Le Taureau en mode yang

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

Le Taureau en mode yang dans VACHE - BOEUF.... 8375571-taureau-brun-et-noir-vache-dans-un-champSolide et serein, l’homme Taureau inspire la joie de vivre, la tranquillité et la bienfaisance, le tout teinté d’une forme de mystère. Impassible et méditatif, il s’exprime rarement de façon directe mais plutôt tout en nuance et subtilité. Brillant stratège, il sait susciter l’attention, ne laissant rien paraître de ses intentions, ayant coutume de pousser les autres à tirer eux-mêmes des conclusions qu’il pourra ensuite tourner à son avantage. Désarmant en cas de conflit, il restera quoiqu’il arrive aimable et élégant. Pour rester maître d’une situation, il préfère demeurer en retrait.

Le signe du Taureau correspond à la tranche d’âge 7-14 ans, l’âge de raison mais aussi de l’innocence, de l’épanouissement du Moi dont n’est pas exempte une certaine vanité. Cette tranche d’âge coïncide également avec la pré-puberté, période de timidité et de maladresse. Docile quand ça l’arrange mais toujours hédoniste, le Taureau yang a le don d’attirer à lui les bonnes personnes, susceptibles de l’aider dans son ascension sociale et professionnelle. Son sens des valeurs est inné, en partie grâce à la Maison II associée à son signe et cela lui confère suffisamment de discernement, indispensable pour bien s’entourer et choisir ses amis et relations.

L’homme Taureau fait preuve de concentration et d’un certain magnétisme. Malgré tout, son ambition n’est pas de conquérir, comme le ferait le Bélier, mais de développer ses acquis, de préférence devenus familiers. Un peu à l’image du jardinier cultivant son jardin, la beauté de la nature et le sens de la propriété étant parfaitement représentatifs du signe du Taureau.

A la fois possessif et plein de sollicitude, le Taureau yang peut parfois se montrer borné, faisant preuve d’une étroitesse d’esprit qu’il tentera de dissimuler derrière un conservatisme glouton. Silencieux et têtu, il a tendance à retenir ses émotions qu’il a souvent du mal à exprimer. Et même lorsqu’il sait qu’une issue spirituelle ou qu’une évolution psychique pourrait lui être bénéfique, il ne démord pas de ses objectifs et risque de ce fait de s’emprisonner dans ses obsessions.

Comme dans le mythe du terrible Minotaure, mi-homme, mi-taureau, qui fût retenu prisonnier dans un labyrinthe à la suite des penchants contre nature de sa génitrice Pasiphaé, le Taureau yang devra trouver le moyen de sortir de ce labyrinthe physique et psychologique qu’il s’est lui-même construit dans son inconscient besoin d’adoration. Et même s’il préfère respirer tranquillement les fleurs des champs, étant personnifié par trois divinités fleurales : Hyacinthe, Narcisse et Adonis, l’homme Taureau devra néanmoins affronter ses démons sous peine de ne pouvoir réaliser ses rêves.

Bénéficiant de l’énergie douce et raffinée de Vénus, l’homme Taureau est séduisant et sensuel. D’apparence souple et élancée quelle que soit sa taille, il adopte, inconsciemment ou non, une attitude aguichante qui lui vaut sa réputation « d’enjôleur ». Attirant presque malgré lui, grâce à sa puissance physique masculine doublée de l’influence vénusienne, le Taureau yang incite souvent les femmes à faire le premier pas. 

Attentiste et tout en apparente insouciance, le Taureau yang se complaît dans le rôle de l’idole. Il n’y a rien de péjoratif dans cette constatation, simplement l’homme Taureau n’aime pas prendre de risques tout en ayant un besoin viscéral de séduire. Depuis l’Antiquité et dans de nombreuses civilisations, les bovidés font l’objet d’une certaine vénération. Rien d’étonnant donc à ce que notre Taureau soit l’incarnation du besoin d’être idolâtré. 

L’homme Taureau est le moins misogyne de tous les hommes du zodiaque, n’attachant aucune importance aux rôles traditionnellement attribués aux hommes et aux femmes. Attiré plus particulièrement par une femme dominante, il acceptera un éventuel second rôle dans le couple à la seule condition d’être traité comme un demi-dieu et que sa partenaire lui passe tous ses caprices. 

Sa technique de séduction est assez particulière mais efficace : Confiant et nonchalant, le Taureau yang utilise l’humour, avec habileté, pour attirer les femmes. Il feint ensuite de ne pas s’apercevoir de son succès et laisse sa future partenaire prendre le contrôle. Il passe donc inévitablement pour un homme timide à ses yeux – ce qui n’est pas tout à fait le cas – et les hommes timides, en principe, les femmes adorent… En vérité, l’homme Taureau ne supporte pas d’être repoussé et cette tactique lui permet d’éviter toute rebuffade qui risquerait de l’anéantir. 

Le Taureau yang a beaucoup de mal à s’engager dans une relation amoureuse et s’il le fait, il aura besoin d’une immense liberté au sein de son couple. Aussi, seule une compagne indulgente voire complaisante, pourrait le rendre heureux en ne cessant de l’admirer tout en supportant ses incartades et ses comportements enfantins

Publié dans VACHE - BOEUF.... | Pas de Commentaire »

Le Taureau en mode yin

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

Le Taureau en mode yin dans VACHE - BOEUF.... pt19899Confiante et naturellement féminine, la femme Taureau fait tout ce qui est en son pouvoir pour que sa vie vaille la peine d’être vécue. Assez indifférente aux grandes théories, elle s’intéresse surtout à ce qui est palpable, concret, elle a besoin de toucher, de sentir, de goûter. Persuadée en son fort intérieur qu’un petit coin de paradis lui est destiné sur Terre, elle provoque le destin et entend bien en profiter.

Le Taureau yin est l’incarnation féminine de la planète Vénus, maîtresse du signe. Chez la Balance, signe également gouverné par cette planète, les valeurs attachées à la beauté et à la grâce sont essentiellement abstraites. Chez la femme Taureau, elles sont tangibles, visibles. Et son symbole, le « miroir d’Aphrodite », en fait la femme la plus matérialiste du zodiaque. Il ne fait aucun doute que la mode et la cosmétologie ont été inventées pour satisfaire cette déesse terrestre.

Festive et candide, la femme Taureau est également très douée de ses mains. Tout ce qui touche à l’artisanat, au jardinage, à la peinture (domaine vénusien par excellence) l’attire particulièrement. Le Taureau yin serait une sorte de princesse tribale, aimant à la fois le luxe et l’argent mais aussi les joies simples et tout ce qui revêt un petit côté champêtre.

Contrairement à son homologue masculin, le Taureau yin peut manquer de discernement en ce qui concerne ses relations. Sous la double influence de la maison II, domaine de la matérialité et de l’argent, et d’une Vénus féminine, aisément narcissique, la femme Taureau attache beaucoup d’importance à l’apparence. Ne faisant pas vraiment la différence entre richesse matérielle et richesse morale, elle court le risque d’être attirée par des gens peu fréquentables ou nocifs pour son évolution personnelle. Elle n’est pas très douée non plus pour démasquer les hypocrites et peut être facilement déçue par les autres. Mais elle s’en moque un peu à vrai dire, le principal étant que son bien le plus précieux, c’est-à-dire elle-même, s’en sorte sans une égratignure et sans dettes !

En tant que prototype de la femme, il va sans dire que le Taureau yin n’a pas grand chose à faire pour attirer les hommes. Archétype de la nymphe, divinité qui incarnait l’énergie naturelle des forêts, des jardins et des bosquets, lieux propices au désir, la femme Taureau considère qu’être belle et désirable est un devoir. 

Durant ses jeunes années, le Taureau yin a une vision idyllique de l’amour, un peu à la manière des contes de fées. Arrivée à l’âge adulte, elle apprend bien vite à reconsidérer sa position et devient un tant soit peu cynique. Très curieusement, la femme Taureau rend sa mère responsable de cette situation et pense naïvement que cette dernière, en l’empêchant de sortir avec des garçons pendant ses tendres années, l’a privée d’une vision réaliste des faits. Il faut dire que la femme Taureau, même adolescente, est très audacieuse. Réputée pour ses œillades accentuées et son timbre de voix riche et sensuel, elle fait très vite des ravages parmi ses camarades de classe. 

Cependant, malgré (ou à cause) de la sévérité de sa mère, la femme Taureau confond souvent le sexe et l’amour (ou l’amour et l’argent) ce qui entraîne inévitablement de nombreuses déconvenues. Son incapacité à dissocier l’aspect matériel de l’aspect moral peut néanmoins être transcendé et s’il y a bien une femme capable de combiner, chez un même homme, le désir de sécurité financière et l’émotion érotisée, c’est bien notre Taureau yin. 

Mais le plus grand défi pour la femme Taureau consiste à donner libre court à sa franche et saine libido, à ses désirs de soumission, légitimes car vénusiens, sans être cataloguée de fille facile ni poursuivie par une horde d’Héra*

barre lierre

*Épouse de Zeus, à la jalousie féroce, qui envoya un taon à la poursuite de Io, la jeune prêtresse, et la transforma en nymphe. Zeus vola à son secours et lui décerna le titre d’Isis, déesse égyptienne du Mariage et de l’Amour

Publié dans VACHE - BOEUF.... | Pas de Commentaire »

Reproduction de l’araignée

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

  • Les araignées saisonnières vivent de 6 à 8 mois et meurent après avoir pondu leurs œufs.
  • Les araignées annuelles vivent de 1 à 2 ans et meurent après l’éclosion des jeunes.
  • Les araignées pérennes vivent plusieurs années (mygales, filistates)

Gif araigneeComme chez tous les arthropodes, la croissance se fait par mues successives de l’exosquelette. Selon les espèces, il y a de 8 à 13 mues pour atteindre l’état adulte. Les mygales continuent de muer à peu près une fois par an après avoir atteint l’âge adulte.

Le dimorphisme sexuel des araignées est généralement faible, les femelles se distinguant par une taille supérieure et un abdomen plus gros. Les mâles adultes se reconnaissent, en plus de leur petite taille, à leurs pédipalpes qui portent à leur extrémité un organe de stockage de sperme appelé bulbe copulatoire. La différence de taille est parfois spectaculaire, comme chez les néphiles où il est difficile de croire qu’il s’agit de la même espèce.

Les araignées sont ovipares ; elles pondent des œufs, qui sont emballés dans un cocon de soie. En fonction de la taille de l’espèce, le nombre d’œufs varie de un à plusieurs milliers. Si certaines espèces abandonnent le cocon, d’autres le transportent accroché aux filières ou maintenu par les chélicères. Chez ces dernières espèces, dès leur éclosion, les jeunes montent sur le dos de leur mère qui les protège et les nourrit jusqu’à ce qu’ils soient capables de se défendre.

Beaucoup d’espèces ont une parade nuptiale élaborée consistant surtout pour le mâle à se faire distinguer d’une proie pour éviter d’être dévoré par la femelle. Le cannibalisme nuptial de la veuve noire (Latrodectus mactans) ou de l’épeire (Araneus diadematus) est peu répandu.

Le mâle tisse une toile spermatique sur laquelle il dépose son sperme, qu’il aspire ensuite dans ses bulbes copulatoires.

Reproduction de l'araignée dans ARAIGNEE 440px-Spider_internal_anatomy-fr.svg

Publié dans ARAIGNEE | Pas de Commentaire »

Types d’araignées

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2011

 Argiope bruennichiL’ordre des Araneae se subdivise en deux sous-ordres : le sous-ordre des Opisthothelae, qui est constitué des infra-ordres des Mygalomorphae (mygales) et des Araneomorphae (les espèces modernes) ; et le sous-ordre des Mesothelae, dont les membres sont des espèces primitives de l’Asie.

Les 42 000 espèces d’araignées recensées à ce jour sont diverses : de 10 cm chez certaines mygales à 0,2 mm chez les plus petites

Liste des familles d’araignées
D’après
The World Spider Catalog, Version 11.5
Liste établie le 29 décembre 2010 

 

Quelques familles et regroupements importants : 

  • Atypidae (Mygales) : elles possèdent des lames maxillaires et vivent dans un terrier prolongé par un tube de soie ; elles sont plus fréquentes sur un sol calcaire.
  • Ctenizidae (Mygales) : elles n’ont pas de lames maxillaires et vivent dans un terrier fermé par un opercule.
  • Cribellatae : regroupement d’un ensemble disparate d’araignées tisseuses de toiles ; la soie extrêmement fine a une apparence bleutée caractéristique.
  • Eresidae : habitent un tube de soie enfoncé dans le sol et terminé par un auvent ; grosses araignées massives, noires, discrètes ; se trouvent dans les landes.
  • Amaurobiidae : grandes araignées cribellates tissant une toile irrégulière ; elles fabriquent une retraite tubulaire, contre les murs ou sous les pierres.
  • Dictynidae : petites araignées cribellates (max : 5 mm) construisant des toiles t