• Accueil
  • > Recherche : symbole grenouille

Résultats de votre recherche

Grenouille, symbole en Orient

Posté par othoharmonie le 6 avril 2012

 Phyllomedusa burmeisteriLes Hébreux, qui ont habité Babylone et l’Egypte, considèrent la grenouille comme l’état larvaire de l’homme. Elle est à la fois le néophyte, le philistin, le non-initié, et l’une des dix plaies d’Egypte. Mais les Hébreux ne représentent pas les êtres vivants; il n’y a donc pas de figures judaïques.

La forme ramassée, ronde comme un boudin de pâte, courte sur pattes, et bleu faïence, originaire de l’Euphrate, a circulé par les routes marchandes depuis la plus haute antiquité, prouvant par là l’ancienneté des échanges trans-asiatiques. On la retrouve à l’ouest en Egypte, au nord en Turquie puis en Europe centrale, à l’est dans le Caucase, puis par Samarkand en Sibérie, en Inde et jusqu’en Chine et au Japon.

L’utilisation du motif en bouton de vêtement, associée ou non avec le bouton de lotus, se retrouve dans toute l’Asie. 

Publié dans GRENOUILLE | Pas de Commentaires »

Grenouille, légende en chine

Posté par othoharmonie le 1 avril 2012


Les Chinois pensaient que les oeufs de grenouille tombaient du ciel avec la rosée du matin. L’une des deux âmes de l’homme File:Comus1912FrogFloat.jpgselon les anciens chinois est une grenouille.
Selon les périodes et selon les provinces, les grenouilles ne sont pas appréciées de la même manière dans toute la Chine.

• Positive, celle qui produit la rosée et la pluie, celle qui chante pour annoncer les récoltes, celle qui par son chant indique que la rizière va donner tout son grain. On la célèbre en lui offrant de l’encens que l’on brûle dans un pot qui la représente.

• Bénéfique, celle qui protège les naissances, car la position accroupie de l’accouchée est proche de celle de la grenouille.

• Bénéfique aussi, le crapaud à trois pattes de la géomancie chinoise, du feng shui de Lieou Hai, avec son sou percé dans la bouche, et que l’on place juste derrière la porte d’entrée des maisons afin d’attirer la fortune sur la famille.

Grenouille, légende en chine dans GRENOUILLEMais en Chine…
— la Grenouille symbolise la laideur…
— porter un crapaud provoquera immanquablement des maladresses regrettables…
— rêver de grenouille porte malheur…
— dans les montagnes, elle est considérée comme un démon qui vient hanter ceux qui vont mourir étouffés.
— le crapaud, symbole de la lune, est un animal négatif; il avale la lune quartier par quartier et la régurgite tous les 29 jours.

Dans le taoïsme, les grenouilles sont les serviteurs de la déesse lune, gardienne de la nuit et de l’immortalité. Leur chant nocturne avertit le passant des dangers. Le crapaud, lui, est selon les taoïstes le seul animal capable de réaliser la transmutation des métaux vils en or. Grenouilles et crapauds, sous la forme de rochers qui leur ressemblent, participent à l’esprit de la vallée, la représentation taoïste de la nature.

Publié dans GRENOUILLE | Pas de Commentaires »

Grenouille, symbole au Japon

Posté par othoharmonie le 1 avril 2012


File:Egoyomi-blue-frog.jpgDans le Japon classique, qui distinguait ses fonctionnaires par les netsuke de leur kimono, la grenouille était le signe des collecteurs d’impôts. Ces fonctionnaires portaient des boîtes à sceaux appelées inro, fermées par une cordelette terminée par un bouton, ou ojime, lui aussi en forme de grenouille.

Le même mot en japonais signifie grenouille et revenir à la maison car les grenouilles semblent toujours revenir d’elles-mêmes à l’étang de leur naissance. D’où un grand nombre de doubles sens liés à l’argent, au printemps, au retour de voyage, à la bienvenue dans une maison, etc. Un gong en bronze en forme de petite grenouille sert parfois de marteau de porte tout en protégeant l’accueil dans un foyer.
Mais son chant trouble la méditation des sages et des moines. On l’accuse également de boucher les sources et de polluer les eaux.

Le Chôjû-giga, ou « rouleau des animaux«  , oeuvre du moine Toba Sôjô Kokuyé, est une-makimono* satirique qui date du début du douzième siècle de notre ère. Il représente le clergé bouddhiste sous les traits d’animaux. La grenouille est Bouddha lui-même, accompagné de singes en robe figurant les moines, et arbitrant la lutte entre les lapins et les renards symbolisant la société civile.

*Un e-makimono est un rouleau de dessins organisé en séquences narratives, comme un manga ancien.  «Lorsque vous regardez un e-makimono, le passé est dans la main droite, le futur dans la main gauche et le présent sous vos yeux» (Takahata Isao).

Publié dans GRENOUILLE | Pas de Commentaires »

Crapauds mythes et légendes

Posté par othoharmonie le 30 mars 2012

Les batraciens désignés par des termes correspondant à celui de crapaud en français sont au centre d’une abondante symbolique un peu partout dans le monde.

En Europe puis en Occident ;

  • dans les contes enfantins, le crapaud était souvent présenté comme étant le mâle de la grenouille, au même titre que la Crapauds mythes et légendes dans GRENOUILLE 200px-Prince_Florimund_finds_the_Sleeping_Beauty_-_Project_Gutenberg_etext_19993chouette est donnée comme étant la femelle du hibou.
  • au Moyen-Age, le crapaud était censé contenir une crapaudine, pierre magique qui servait d’antidote à tout type de poison.
  • plusieurs contes et légendes occidentaux évoquent des princes charmants ou des sorcières métamorphosés en crapaud, évènement maintes fois réutilisé par des humoristes et auteurs de dessins animés et bandes dessinées.
  • il était volontiers associé à la sorcellerie et aux maléfices et à la laideur, il entrait dans la composition des philtres et était utilisé dans des rituels magiques.
    Certains crapauds possèdent effectivement des propriétés médicinales et hallucinogènes encore utilisées de nos jours. On le considère aussi comme la face ténébreuse, infernale et lunaire de la grenouille et des théophanies lunaires en font l’attribut mort.
  • Victor Hugo a dédié au crapaud un poème, « Le crapaud », dans La Légende des siècles, LIII.

Au Moyen-Orient ;

  • déifié, il était un des symboles de l’eau et appelait la pluie.

Dans les Amériques ;

  • en Amérique du Sud (sculpté), le crapaud est le symbole de l’eau et commande la pluie.
  • 220px-Singapourfish dans GRENOUILLEen Amérique centrale, il faisait partie de cérémonies religieuses, peut-être en raison de son venin hallucinogène et toxique.

En Asie ;

  • en Chine et au Viêt Nam, le crapaud séché est le symbole de l’eau et commande la pluie.
  • en Chine, il était réputé protéger des tirs d’armes et il est associé à la Lune.
  • au Viêt Nam il est l’ami du dieu du ciel et la foudre du ciel menace celui qui le bat.
  • il est également symbole de succès ou bien de la force, du courage et de la richesse s’il est écarlate.
  • le cent troisième hymne du septième livre du Rig-Véda est intitulé Panégyrique des crapauds et assimile ceux-ci aux prêtres védiques.

Deux crapauds stylisés, sculptés dans de la pierre griseEn Afrique ;

  • il est réputé guérir les brûlures et on dit qu’il ne craint pas la morsure du serpent.
  • les Bambaras croient qu’il se transforme en souris pendant la saison sèche.
  • les Pygmées bambuti le considèrent comme un esprit maléfique responsable de l’installation de la mort sur Terre.
  • pour les Égyptiens il est le symbole de la multitude car il réapparaît au printemps par milliers à la saison des pluies et la déesse Héqet a une tête de crapaud. Elle est associée au dieu Khnoum qui sur son tour de potier façonne l’humanité et qui préside à la création et à la naissance des dieux et des planètes.

Des pluies de crapauds sont parfois évoquées.

Publié dans GRENOUILLE | Pas de Commentaires »

Grenouille et mythologie

Posté par othoharmonie le 30 mars 2012

Grenouille et mythologie dans GRENOUILLE 220px-Tornado3_-_NOAALa grenouille est apparue sur terre il y a plus de 300 millions d’années, les égyptiens trouvaient la grenouille aux abords du Nil, dans leur milieu naturel, entourés de verdure. La grenouille est donc un symbole de fécondité, de vie pour les égyptiens.

 Dans la mythologie égyptienne, les divinités représentées sous la forme de grenouilles sont principalement les dieux masculins membres de l’Ogdoade, les femelles étaient représentées sous la forme de serpents.

  Selon la théorie développée à Thèbes, les huit dieux de l’ogdoade sont enterrés dans la nécropole divine sur la rive gauche du Nil.

 C’est une compagnie divine représentant les forces du chaos antérieures à la création. Selon la mythologie égyptienne, le chaos existait avant la création du monde.

 L’ogdoade existe depuis l’Ancien Empire.

 Le dieux de l’Ogdoade venaient s’éteindre dans la colline de Djêmé actuelle Médinet-Habou une fois leur tâche divine accomplie. Amon vient tous les 10 jours pour rendre le culte dû aux défunts, et leur faire une libation d’eau.

 Les divinités féminines sont représentées sous des formes animales de serpent et les divinités masculines sont représentés sous la forme de grenouilles selon la mythologie égyptienne. Les prêtres d’Hermopolis les considèrent comme des êtres autogènes, le clergé memphite pense qu’ils sont créés par Ptah-Tatenen et les prêtres de Thèbes pensent qu’il est sorti d’un œuf, ou du Noun. Ils sont toujours considérés comme les pères et les mères de Rê, ils ont fécondés la fleur de lotus et fait jaillir le soleil.

Ainsi, les dieux Noun, Héhou, Kekou, Amon et Niaou qui n’étaient pourtant pas généralement représentés sous cette forme, adoptèrent la forme de grenouilles lorsqu’ils sont représentés dans l’ogdoade.

Liste des dieux et déesses à l’aspect d’une grenouille.

 

  • image-HEGET- dans GRENOUILLE         Aheqet la déesse grenouille de Hirour
  •          Amon membre de l’ogdoade, représenté avec une tête de grenouille
  •          Héhou membre de l’ogdoade, représenté avec une tête de grenouille
  •          Héqet la déesse grenouille, la dame de Qus
  •          Hou le dieu à tête de grenouille
  •          Kekou membre de l’ogdoade, représenté avec une tête de grenouille
  •          Niaou membre de l’ogdoade, représenté avec une tête de grenouille
  •          Noun membre de l’ogdoade, représenté avec une tête de grenouille
  •          Noun le dieu à tête de grenouille

Publié dans GRENOUILLE | Pas de Commentaires »

Grenouilles de fiction

Posté par othoharmonie le 23 mars 2012

Bandes dessinées et littérature de jeunesse

 

Cinéma et télévision

Jeux vidéo

Musique

• Peace Frog, chanson des Doors

Autres

Smacks, symbole des céréales éponymes de la marque Kellogg’s

Publié dans GRENOUILLE | Pas de Commentaires »

Le loup et les indiens

Posté par othoharmonie le 5 mars 2012

 

Les indiens d’Amérique respectaient le loup, qui, comme eux, était un chasseur. Pour les indiens, le loup était un allié, qu’on retrouve dans les totems, voire un passeur d’âmes. La tribu des Ojibwa lui attribuait une protection spirituelle.

Fichier:JeanneJouve.jpg Chez les anciens Grecs, L’histoire de Léto raconte que, aprés son union avec Zeus, la déesse enceinte ne parvenait pas à trouver de lieu pour donner naissance aux jumeaux qu’elle portait, à cause de la jalousie d’Héra, l’épouse de Zeus. Selon diverses variantes, elle finit, protégée de Zeus, par accoucher. Mais Léto, emmenant ses nouveau-nés – rien moins qu’Apollon et Artémis – pour les laver dans le Xanthe, fut confrontée à des bergers qui cherchèrent à l’en empêcher. Des loups arrivèrent alors, chassant les bergers ! Léto appela dès lors la région « Lycie », du nom des loups, et transforma les bergers … en grenouille ! De par ce lien aux loups, Artémis, déesse de la vie sauvage, était parfois également évoquée comme Artémis Lycoctone, tueuse de loups, pour protéger les troupeaux. Cela pouvait également être le cas de son frère Apollon, parfois appelé Apollon Lukogenès, né du loup ( à Delphes, le temple d’Apollon était gardé par un loup de bronze, en souvenir d’un vrai loup qui aurait protégé les trésors du temple contre un voleurs ). Autour de ce temple d’Apollon, le terrain était appelé  » lukaion », ce qui veut dire  » peau de loup ». Comme c’était le lieu où Aristote enseignait, c’est là l’origine du terme « lycée », utilisé encore aujourd’hui.

 Le dieu des Enfers, Hadès, était vêtu également d’une dépouille de loup (par ailleurs, chez un autre peuple, chez les Etrusques, le dieu de la mort avait des oreilles de loup !)

 Quant à Dolon, c’est un espion troyen qui, en pleine guerre de Troie, cherche à se rendre au camp des Grecs en se déguisant en loup. Homére l’évoque dans l’Iliade (chant X). Colon « sur ses épaules, jette aussitôt l’arc recourbé; il vêt son corps de la peau d’un loup gris; [..] il s’en va, par la route, plein d’ardeur ». Le stratagème n’est pas une grande réussite, car il est rapidement attrapé par le rusé Ulysse et son comparse Diodème, qui le font parler avant de l’achever.

Fichier:Wolf eating woman.jpg Dans la mythologie grecque, d’une manière générale, le loup apparaît comme un animal incarnant la sauvagerie, la force, la ruse et la combativité, associé à des dieux majeurs.

 Dans la Rome antique, où les loups étaient nombreux, une très ancienne fête pastorale, les Lupercales (Lupercalia), avait lieu chaque année le 15 février, dont l’un des buts était d’écarter les loups des troupeaux. N’oublions pas non plus que la fondation de Rome n’aurait pas eu lieu sans l’aide d’une louve: lorsque les jumeaux Remus et Romulus, nés des amours d’une ancienne princesse devenue vestale ( c’est-à-dire en latin courant une lupa, une « louve », une prostituée) et du dieu Mars (dont l’animal sacré est le loup), sont jetés dans le Tibre pour qu’ils ne puissent un jour revendiquer le pouvoir, ils échouent sur le rivage et sont recueillis et allaités par une louve. Plus tard, un nouvel établissement sera fondé sur le lieu où ils furent découverts, donnant naissance à Rome, qui garda la louve comme emblèmes. Le loup faisait donc logiquement partie des emblèmes de la légion romaine. Voir un loup avant le début d’une bataille était aussi présage de victoire.

 Chez les scandinaves, aux terres non moins peuplées de loups, le loup a une importance peut-être plus forte encore. Odin possédait deux loups: Gere et Freke. Fenrir, le plus célèbre des loups scandinaves, est énorme, destructeur et ennemi des dieux. Seule une corde fabriquée par les nains et placée à son cou permet de le contrôler. Fenrir causera cependant la fin du monde lors du Crépuscule des dieux : brisant ses chaînes, il avalera le soleil et la lune, et les dieux s’entre-tueront lors d’un combat final. Fenrir dévorera Odin avant d’être tué par le fils de ce dernier.

 En Egypte, Oupouaout, le dieu-loup, est placé à l’avant de la barque solaire d’Osiris. Lors du dangereux périple nocturne du soleil dans les régions souterraines, c’est Oupouaout qui ouvre le chemin, faisant office de passeur. Une ville lui était dédiée : Lycopolis.

 En Mongolie, il est, avec le cheval, l’habitant de la steppe. L’histoire secrète des Mongols, chronique mongole de Siki-Quduqu au XIIIéme siècle, rapporte ainsi que le héros Gengis Khan, ;le grand conquérant mongol, avait pour père…le Loup bleu (Borta¨-Tchino) ! Belle explication de la férocité de Gengis Khan, guerrier légendaire. Ce Loup bleu symbolisait aussi la foudre.

 Fichier:Amarok bw.pngEn chine, une étoile, Sirius, était associée à un loup censé garder le palais céleste ( La grande Ourse).

 Pour les Turcs, le louve est aussi à l’origine de leur lignée, ayant allaité leur ancêtre, Mustapha Kemal, surnommé le « loup gris« 

 Dans la mythologie indienne, le loup dévoreur Vikra absorbe la lumière, elle-même représentée par une caille. Il symbolise la nuit, et c’est seulement lorsque la caille est libérée que l’aube peut renaître.

 Enfin, pour de nombreux peuples (Sibérie, Kamchatka…), le loup est un symbole de fécondité, auquel on consacre des rites.

Publié dans LOUP | Pas de Commentaires »

Serpent animal Totem

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

Serpent animal Totem dans SERPENT medium_Serpent_-_Cartes_druidiques Le Serpent est un reptile qui éveille en général un sentiment d’horreur, de répugnance, de peur et de haine. Pourtant, les Premières Nations le traitent avec respect et considèrent même qu’il possède de nombreux pouvoirs spéciaux. Il symbolise plus particulièrement le pouvoir de transformation et de renouveau, par sa capacité de se dépouiller fréquemment de sa peau. 

Le Serpent est dépourvu de membres et peut ramper sur le sol à l’aide de ses écailles recouvrant son ventre. Il possède des mâchoires extensibles et des dents inclinées vers l’intérieur de sa gueule. Il se nourrit de souris, de rats, de lézards, de grenouilles et aussi d’insectes. Sa langue fourchue capte les goûts ainsi que les odeurs ; elle est très sensible aux vibrations. Comme le Serpent, les natifs de la période des Gelées sont enclins à faire des transformations spectaculaires dans leur vie, abandonnant sans cesse les anciens attachements pour prendre un nouveau départ. 

Ils sont toujours d’excellentes raisons pour accomplir un changement, mais ils le font quelquefois au mauvais moment; ce qui leur vaut des souffrances inutiles. Une des choses à assimiler dans la vie, c’est l’art de choisir le bon moment. Etant donné que le changement n’est pas toujours facilement accessible, ils s’adaptent à toutes les situations nouvelles en s’efforçant d’en tirer le meilleur parti. 

Le Serpent a une vue perçante et peut fixer sa proie d’un regard hypnotique qui paralyse sa proie ; de même les Serpents ont tendance à vous regarder droit et fixe dans les yeux, d’un regard perçant, allant parfois jusqu’à l’âme; chose qui peut gêner et inquiéter certaines personnes. 

Les Premières Nations savent que le Serpent ne se met pas vite en colère et font de lui un symbole de tolérance. Il est clair que les nombreuses expériences que font les Serpents dans la vie ont pour but de leur apprendre les vertus de la patience et de la tolérance

Dans les temps anciens, le Serpent était le Gardien Protecteur des écoles du Mystère, afin d’empêcher ceux dont les motivations étaient suspectes ou imprécises d’avoir accès à la connaissance et à la sagesse des Anciens. Le Serpent peut aider les victimes des drogues et de l’alcool car il est également le protecteur des plantes hallucinogènes. 

09-004_totem-au-serpent_large dans SERPENTChez les anciens Mayas, le Serpent ailé symbolisait un Dieu. Cela ne veut évidemment pas dire que les serpents deviennent des dieux. Mais bon nombre d’entre eux sont conscients des aspirations qui les poussent à s’élever pour progresser, même si les circonstances sont défavorables. C’est là la nature adoptée par les Serpents pour leur vie présente et indique que le processus de transformation durera toute la vie. Une transformation des buts bénéfiques et égoïstes afin de ramener à l’individu ses énergies constructives qui peuvent alors être partagées avec les autres. C’est aussi l’abandon de la capacité de faire du mal et son remplacement par le pouvoir de guérison qui apporte lumière et espoir

Si le serpent est le symbole de la transformation, il indique, cependant, une transition, l’abandon de ce qui est révolu pour permettre un renouveau traduisant la résurrection qui est en train de se produire dans votre vie. 

Les serpents sont d’étonnants reptiles. Leur croissance se poursuit de l’instant de leur naissance à celui de leur mort. La mue du serpent vous rappelle que vous devez périodiquement vous défaire de ce qui ne vous convient plus. Abandonner vos craintes du changement car ils seront accompagnés d’une créativité, d’une sagesse et d’une puissance nouvelle. 

 

 

 

1.   mini-86064783fleche-droite-004-gifAller regarder sur ce lien : L’esprit totem du Serpent et le signe du Scorpion 

www.autourdelalune.com/…totem/le-serpent-et-le-scorpion…Vous pouvez bloquer les résultats de www.autourdelalune.com lorsque vous effectuez des recherches en étant connecté.www.autourdelalune.com 

à votre signe du zodiaque: Si vous êtes Scorpion, votre totem est le Serpent. Shoshone (ou Snake) qui voua le culte le plus important au serpent bien que

barre serpent

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaires »

12
 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello