• Accueil
  • > Recherche : message du paon

Résultats de votre recherche

Libellule : l’Illusion, le Changement

Posté par othoharmonie le 16 octobre 2016

.

L’animal totem Libellule symbolise la sagesse de la transformation et de la capacité d’adaptation. Libellule est associée à la symbolique du changement et de la lumière. Lorsque cet animal se manifeste dans votre vie, il peut vous rappeler d’apporter un peu plus de légèreté et de joie dans votre vie.

Ceux qui ont Libellule comme totem sont enclins à plonger profondément dans leurs émotions et faire briller leurs vraies couleurs. Changement et transformation ; adaptabilité ; joie ; légèreté de l’être ; être à l’affût des illusions et tromperies, qu’elles soient externes ou personnelles ; connexion avec les esprits, le domaine de la magie de la nature…

Libellule

Saviez-vous que les libellules commencent leur cycle de vie dans l’eau avant de se devenir adulte et voler dans les airs ? Lorsque l’esprit de cet animal totem se présente dans votre vie, vous pourriez être appelé à vous transformer et évoluer.

Symbole de la métamorphose et de la transformation, il inspire ceux qu’il guide à opérer les changements nécessaires pour réaliser leur potentiel. La présence de Libellule est une indication qu’il est temps de faire un changement. Tout comme la libellule change de couleur en grandissant, vous pourriez être appelé à vivre et à faire des expériences différentes.

Restez ouvert à l’ouverture de votre cheminement personnel sur des horizons nouveaux. Libellule est caractérisée par une manière de voler étonnante et est en mesure de changer de direction rapidement, glissant dans l’air sans effort apparent. Sa légèreté inspire ceux qui ont Libellule comme totem à utiliser leur capacité à être flexible et hautement adaptable à n’importe quelle situation. Par affinité avec la légèreté aérienne de la libellule, ceux qui ont cet animal comme totem peuvent développer leur capacité à prendre les choses à la légère, même dans les moments les plus difficiles. L’esprit de cet animal nous invite à garder une attitude positive, peu importe ce qu’il leur arrive.

La Libellule est souvent vue autour de points d’eau, des étangs ou sur le bord des lacs. Elle symbolise l’affinité avec le domaine des sentiments, l’eau étant un symbole puissant des émotions et de l’inconscient. Si l’esprit de Libellule vient à vous, vous pourriez être appelé à explorer vos émotions et à profiter d’un regain de joie. La Libellule est un animal fascinant caractérisé par la beauté de ses couleurs, la légèreté de ses ailes et son corps scintillant.

La signification de cet animal de pouvoir est associée avec le symbolisme de la lumière, mais aussi de l’illusion. Libellule aide à briser la façade illusoire que nous adoptons dans la réalité physique, à dissiper les illusions qui restreignent nos idées et nos actions. Libellule symbolise la duperie des sens et de la transformation. Ses ailes scintillantes rappellent les temps magiques et permettent de prendre conscience que ce monde n’est fait que d’une réalité apparente. L’enseignement de Libellule nous dit qu’il ne faut pas se fier aux apparences et qu’il est nécessaire de prendre ses distances par rapport à notre perception sensorielle.

LibellulaEn outre, La Libellule transmet des messages des êtres élémentaires et des esprits des plantes. Quand vous voulez apporter un changement à quelque chose, faites appel à l’énergie de la libellule. Il s’agit du messager des rêves, celui qui nous apprend à reconnaître l’illusion que nous nommons « réalité ». Les ailes de la libellule permettent de reconnaître les niveaux de rêves et d’amener à la surface de notre conscience les souvenirs enfouis. Ce guide permet la communication avec les créatures reliées aux éléments.

Libellule symbolise la duperie des sens et de la transformation. Ses ailes scintillantes rappellent les temps magiques et permettent de prendre conscience de ce que ce monde n’est fait que d’une réalité apparente. L’enseignement de Libellule nous dit qu’il ne faut pas se fier aux apparences et qu’il est nécessaire de prendre ses distances par rapport à notre perception sensorielle. En outre, Libellule transmet des messages des êtres élémentaires et des esprits des plantes. Quand vous voulez changer quelque chose, faites appel à l’énergie de la Libellule. Ces insectes très anciens ont un symbolisme incroyablement uniforme dans toutes les parties du globe. Pour les Japonais, elles symbolisent la joie et la lumière nouvelle, et dans plusieurs traditions, elles sont dépeintes comme la forme nouvelle revêtue par les Dragons de jadis.

Lorsque La Libellule se manifeste, il est temps de faire confiance au pouvoir de la lumière. Les Libellules possèdent des yeux à facettes ; elles détectent les moindres variations de la lumière, les plus infimes mouvements. Quand elle apparaît, nous percevons les changements les plus subtils qui surviennent dans notre vie. Elle nous rappelle que nos perceptions varient d’intensité, et celles-ci se révèlent d’une justesse et d’une acuité rares en ce moment.

 Les Libellules habitent deux mondes différents : les mondes de l’air et de l’eau. L’apparition de cet insecte signale qu’il est temps de sortir de notre chrysalide, d’émerger des eaux de l’immaturité et de révéler notre véritable nature. Nos intuitions sont puissantes, et c’est le bon moment pour exprimer librement ce que nous avons mûri au cours de l’année qui vient de s’écouler. Nous pouvons compter sur nos intuitions et sur la force de notre lumière intérieure pour réussir. Nos efforts viennent à maturité. Voici le temps de briller.

La Libellule nous rappelle que nous sommes lumière et que nous avons la liberté de rayonner puissamment, si nous jugeons bon de le faire. C’est le moment idéal pour permettre à notre imagination créatrice de s’exprimer. La vie n’a jamais vraiment le visage qu’elle présente ; cependant la Libellule nous aide à ne pas nous laisser tromper par les illusions. La transformation et la maturité sont au tournant. Les visions pleines de fraîcheur et de vivacité devraient nous inspirer confiance. Le soleil et la lumière se refléteront dans toutes nos activités, en particulier celles ayant un lien avec la guérison, la transformation, la créativité et la guidance. Notre travail sera reconnu et recherché par autrui.

D’un point de vue négatif, il est possible que nous n’ayons pas une claire vision des choses ; nous ferions bien d’enlever la poussière dans notre œil, ou il se peut que quelqu’un nous induise en erreur. L’apparence ne correspond pas à la réalité et il est nécessaire d’y regarder de plus près. La Libellule indique un besoin de conquérir notre équilibre émotionnel. Il se peut que nous ayons besoin de nous donner de l’air. Faisons-nous peu de cas des émotions ? Avons-nous besoin d’envisager les choses sous un nouvel angle ? Avons-nous besoin d’exprimer nos émotions ?

Omettons-nous de procéder aux changements qui s’imposent ? Refusons-nous le changement alors que nous devrions l’accepter ? Doutons-nous de nos facultés intuitives et créatrices ? Refusons-nous de reconnaître les signes dans notre environnement, en particulier chez autrui ? Négligeons-nous de chercher nos propres réponses ?

BELLE LIBELLULEVous pouvez faire appel au pouvoir de cet animal lorsque vous vous sentez coincé dans une situation et avez besoin d’aide pour voir les choses différemment. La solution repose peut-être sur votre capacité à vous adapter et à regarder la question sous un angle différent. Ceux qui ont Libellule comme un animal totem peuvent être encouragés à montrer leurs vraies couleurs plus souvent.

Même si cette démonstration de couleurs est plus discrète que celle du Paon, elle exerce souvent une influence fascinante et éveille la curiosité des autres. Lorsque Libellule se présente dans votre vie, il est peut-être temps de voir au-delà des illusions. Une situation ou les intentions de quelqu’un de votre entourage ne sont pas claires et peuvent être trompeuses. De même, prenez garde aux illusions que vous maintenez vous-même

Publié dans LIBELLULE | Pas de Commentaires »

La Panthère Noire et le Voyage Astral

Posté par othoharmonie le 2 septembre 2015

 

 Voyage astral

Panthère noire a comme puissance le voyage astral, le tuteur de l’énergie, symbole de la féminité, la mort et la renaissance, la compréhension de la mort, la réappropriation de ceux qui le pouvoir, la capacité de connaître la récupération de l’énergie sombre, agressif et la puissance sans influence solaire. La panthère est un spirituelle ancienne et puissant. Leur pouvoir est lunaire (la lune). Dans les rites égyptiens une queue de panthère a été porté autour du cou ou de la taille pour aider à protéger et à renforcer l’individu. La panthère a été un symbole de la «Argos de mille yeux », qui a protégé la génisse IO que Zeus aimait. Après sa mort, les yeux ont été déplacés vers les plumes du paon.

Le nom de panthère est souvent liée à une certaine espèce de léopard ou de jaguar et parfois les couguars. Les panthères noires sont plus petites mais plus féroce que les lions et les tigres. Ils sont aussi brillants nageurs et grimpeurs agiles. Parce qu’ils ont la capacité de sprint à grande vitesse, ils détiennent les enseignements de l’action décisive rapide. Les panthères sont solitaires, très à l’aise avec eux-mêmes et sont souvent attirés par d’autres personnes seules. Les femmes avec des animaux de pouvoir de la panthère, de léopard ou de jaguar se trouvent fréquemment à élever seules leurs enfants, que ce soit par le divorce ou d’une circonstance. 

Les personnes atteintes de cette puissance animale peut se développer la clair audience, la capacité d’entendre les communications à partir d’autres formes de vie ou de dimensions. Ils doivent faire confiance à leurs pensées et la voix intérieure / de visions car ils sont basés dans la réalité. Il s’agit d’un animal guide pour vous aider sur votre chemin, parfois sous la forme d’une personne réelle comme un mentor ou un enseignant. Il s’agit d’un symbole de la capacité de la forme-décalage de réalités, en utilisant toutes les parties du corps pour effectuer une tâche. La panthère a le don de la puissance du silence. 

La panthère détient les secrets des mondes qui sont invisibles et sont associées à des énergies lunaires. Dans l’obscurité de la nuit que réside la vérité de la création. Ils représentent la vie et la puissance de la nuit. Ils peuvent nous montrer comment accueillir l’obscurité et incite à la lumière en son sein. Ceux qui ont ce pouvoir animal contiennent la connaissance d’une origine galactique, et ont la responsabilité de soigner et de respecter cette connaissance. Il faut être prudent quand il partage avec les autres. Lorsque l’élève est prêt le maître apparaît, et vice-versa. Si l’étudiant n’est pas mûr l’information donnée pourrait entraîner des conséquences négatives.

C’est tout un symbole pour ceux qui ont ce guide. C’est une indication de la nécessité de prêter attention à leurs sentiments et d’honorer les messages transmettent ces sentiments. Le toucher peut être un chemin important à explorer pour éveiller ceux des cadeaux cachés. Les panthères noires épurées, lisses et au manteau sensuelle a été liée à la sexualité. Si la panthère vient dans votre vie, il peut être … vous demandant de résoudre de vieux problèmes sexuels, ou d’embrasser votre sexualité pleinement.

Lorsque vous rencontrez la présence de la panthère, l’un de leurs traits les plus frappants est leur regard sans ciller. Il semble voir à travers le corps. Ceux qui ont la panthère médecine peuvent utiliser leurs yeux comme un outil de guérison et ont le potentiel de guérir au niveau cellulaire. La panthère est un guide puissant pour avoir, apportant toujours une énergie tuteur pour ceux à qui elle vient. 

SOURCE OFFICIEL (ENGLISH TEXT) ::http://www.shamanicjourney.com/article/6014/black-panther-power-animal-symbol..

Publié dans PANTHERE - LEOPARD | 1 Commentaire »

Panthère, notre guide Spirituel

Posté par othoharmonie le 29 août 2015

 

Le Pouvoir de la Panthère Noire inclut le Voyage astral, énergie gardien, symbole de la féminité, de la mort et de la renaissance, de la compréhension de la mort, en récupérant ceux puissance, capacité de connaître l’obscurité, l’agressivité et la puissance sans influence solaire, la récupération d’énergie. 

La panthère est un guide spirituel très ancienne et puissante. Leur pouvoir est lunaire (la lune). Dans les rites égyptiens une queue de panthère a été porté autour du cou ou de la taille pour aider à protéger et à renforcer l’individu. La Panthère a été un symbole de la «Argos d’un Thousand Eyes », qui a protégé la génisse IO que Zeus aimait. Après sa mort, les yeux ont été déplacés vers les plumes du paon. 

Image de prévisualisation YouTube

Le nom panthère est souvent liée à une certaine espèce de léopard ou de jaguar et le puma parfois. Les panthères noires sont plus petites mais plus féroce que les lions et les tigres. Ils sont également les nageurs brillants et les grimpeurs agiles. Parce qu’ils ont la capacité de sprint à grande vitesse, ils retenir les enseignements de l’action décisive rapide. Les Panthères ne sont pas les meilleurs coureurs de longues distance, donc ceux qui ont cette puissance animale devraient prendre part à des thérapies de mouvement qui améliorent l’endurance, par exemple la natation, les arts martiaux. Il est nécessaire d’apprendre à se rythmer, de ne pas pousser trop vite ou un disque sur une tâche. 

Les Panthères sont généralement solitaires, très à l’aise avec eux-mêmes et sont souvent attirés par d’autres personnes solitaires. Les femmes avec la Panthère, Léopard ou Jaguar animaux de pouvoir se trouvent souvent élever seules leurs 57984196_penfants, que ce soit par divorce ou circonstance. Les personnes atteintes de cette puissance animale peuvent développer la claire-audience, la capacité d’entendre les communications des autres formes de vie ou dimensions. Ils doivent faire confiance à leurs pensées et leurs voix intérieure / visions car elles sont fondées dans la réalité. Il s’agit d’un guide animal pour vous aider sur votre chemin, parfois sous la forme d’une personne réelle d’un tel mentor ou un enseignant. La Panthère Noire est doté d’une grande magie et la puissance, qui seront de plus en connu. 

Les Panthères ont plus de 400 muscles volontaires qui peuvent être utilisés à volonté en cas de besoin. Les Panthères sont capables de se déplacer avec élégance dans et hors de situations, ainsi que le gel et ne pas être remarqué. C’est un symbole de la capacité de se métamorphoser réalités, en utilisant toutes les parties du corps pour effectuer une tâche. Le don de La Panthère est le pouvoir du silence. Ils sont près de silence lors de la chasse ou de la traque, le savent quand et à se faire voir et quand pour devenir invisible. 

La Panthère détient les secrets de mondes qui sont invisibles et sont associés à des énergies lunaires. Dans l’obscurité de la nuit réside la vérité de la création. Les panthères noires ont une grande mystique qui leur sont associés. Ils représentent la vie et la puissance de la nuit. Ils peuvent nous montrer comment accueillir les ténèbres et la lumière réveiller en elle. Ceux qui ont ce pouvoir animale contiennent connaissance d’une origine galactique, et ont la responsabilité de s’occuper et de respect de cette connaissance. La prudence doit être utilisé pour partager avec d’autres. Quand l’élève est prêt, le maître apparaît, et vice versa. Si l’étudiant n’est pas venu l’information donnée pourrait déclencher des conséquences négatives. 

Les Panthères possèdent une sensibilité aiguë. Les poils qui couvrent leurs corps agiles, en particulier sur le visage, ramasser des vibrations subtiles. C’est symbolique pour ceux qui ont ce guide. C’est une indication de la nécessité de prêter attention à leurs sentiments et honorer les messages transmettent ces sentiments. 

Touch peut être un chemin important à explorer pour réveiller ceux cadeaux cachés. Les panthères noires épurées, manteau lisse et sensuelle a été liée à la sexualité. Si panthère vient dans votre vie, il peut être vous demande de résoudre de vieux problèmes sexuels, ou d’embrasser votre sexualité pleinement. 

Lorsque vous rencontrez la présence de panthère, une de leurs caractéristiques les plus frappantes est leur regard sans ciller. Il semble voir à travers le corps. Ceux avec la médecine de panthère peuvent utiliser leurs yeux comme un outil de guérison et ont le potentiel de guérir au niveau cellulaire. 

La Panthère est un guide puissant pour avoir, apportant toujours une énergie de tuteur à ceux à qui il s’agit. 

source http://www.shamanicjourney.com/articl…

Publié dans PANTHERE - LEOPARD, VIDEOS A PARTAGER | Pas de Commentaires »

Le paon a un rôle mythique

Posté par othoharmonie le 18 mars 2014

 

images (7)Un récit de la mythologie grecque donne l’origine des ocelles qui ornent la queue du paon. Selon cette légende, la déesse Héra – que les Romains appellent Junon – a semé sur les plumes du paon les cent yeux d’Argos (ou Argus), gardien de la vache Io, après que ce dernier a été tué par Hermès, le messager des dieux. Cette tradition explique que le paon soit appelé, par exemple par le fabuliste latin Phèdre (iersiècle) ou, bien après lui, par Jean de La Fontaine (xviiesiècle), l’« oiseau de Junon ». Pour ces deux auteurs, « se parer des plumes du paon » est signe de vanité. 

Ainsi l’image du paon, dont le nom est à l’origine du verbe « se pavaner », n’est-elle pas toujours positive. Cependant, pour le naturaliste du xviiie siècle Buffon, le paon serait « le roi des oiseaux, si l’empire appartenait à la beauté et non à la force… » 

La symbolique chrétienne assimile la queue du paon tantôt à l’astre solaire, tantôt à un ciel étoilé. Au Moyen-Orient, les deux paons entourant l’arbre de vie symbolisent la dualité psychique de l’homme.

Pour l’islam, le paon évoque le Soleil, la Lune parfois, voire l’Univers dans sa globalité. L’exégète Titus Burckhardt, dans son Introduction aux doctrines ésotériques de l’Islam (1969), rapporte une légende supposée d’origine persane : « Dieu créa l’Esprit sous forme d’un paon et lui montra sa propre image (…). Le paon fut saisi d’une crainte respectueuse et laissa tomber des gouttes de sueur dont tous les êtres furent créés. » 

En Inde, le paon bleu jouit d’une estime et d’une protection particulières fondées pour partie sur des principes religieux, pour partie sur des considérations pratiques. Sa réputation bien méritée de tueur de cobras n’est plus à faire. Toutefois, l’oiseau n’affronte pas les individus adultes. Seuls les jeunes de ces serpents, tout aussi venimeux mais plus aisément maîtrisables, peuvent faire l’objet des attaques du volatile. Selon la croyance, les riches couleurs du plumage de l’oiseau proviendraient de l’absorption du poison qui lui est transmis par le serpent et de l’action magique qui en résulte.

C’est en raison de cette insensibilité au redoutable venin des serpents que le paon symbolise la divinité et l’immortalité dans certains pays de l’Orient.

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

Folklore autour du paon

Posté par othoharmonie le 18 mars 2014

 

Paon bleu Pavo cristatus Indian PeafowlDans les croyances hindoues, le paon Paravani sert de monture à Skanda (appelé aussi Kartikeya, Kumara, Murugan ou Subramanya), divinité de la Guerre et chef de l’armée des dieux, fils de Shiva et de Parvati. En témoignent de nombreuses représentations artistiques, parmi lesquelles un bas-relief ornant le temple d’Angkor-Vat (xiie siècle), au Cambodge. 

C’est également un paon que représente le trône du Bouddha de la méditation Amitabha, peut-être pour rappeler que, selon la tradition bouddhique, Bouddha était né paon dans une de ses vies antérieures.

Le paon occupe également une place de choix dans les croyances du Viêt Nam et de la Chine. En effet, les Chinois considèrent l’oiseau bleu comme un messager bienveillant qui apporte prospérité et paix. À l’occasion des fêtes du Nouvel An chinois, les habitants de Lanzhou, capitale du Gansu, en Chine centrale, érigent la sculpture d’un paon déployant un superbe éventail de plumes. Pour ces riverains du « fleuve Jaune », le Huang He,  l’oiseau bleu est de bon augure. Dans plusieurs pays d’Asie, en Inde et au Viêt Nam notamment, la danse du paon symbolise le réveil de la nature à l’approche de la mousson. L’animal est ainsi étroitement associé à la fertilité.

Investi d’un symbolisme solaire qui s’explique aisément par la forme de son éventail nuptial de plumes, le paon est aussi synonyme de dignité dans une partie de l’Asie. La Chine impériale estimait et respectait le paon pour sa beauté et sa dignité. Les plumes de la queue de l’oiseau étaient alors utilisées pour désigner un grade officiel dans l’administration de l’empire. Selon le grade conféré, le dignitaire recevait une plume à un, deux ou trois ocelles. En Inde, où le paon est devenu l’oiseau national, l’aigrette et les plumes de l’animal figuraient parfois dans les parures vestimentaires des maharajas.

Au début du xixe siècle, il apparaît que les colorations des plumages de paons détenus en captivité par des collectionneurs britanniques présentent un certain nombre d’anomalies consécutives aux croisements multiples opérés au sein des populations captives.

 

Tout d’abord considérées comme regrettables, ces mutations fortuites sont finalement mises à profit par les éleveurs pour obtenir des plumages aux teintes originales. À partir de paons porteurs de taches de couleur blanche sur leur plumage sont alors créés des paons entièrement blancs, dits « leucistiques » (contrairement à l’albinisme, maladie génétique caractérisée par l’absence totale de pigmentation sur toutes les parties du corps, le leucistisme ne concerne que le plumage – ou, chez les mammifères, le pelage – ; les yeux des paons blancs sont donc de couleur normale, et non rouges comme ceux des animaux albinos).

Les progrès effectués ultérieurement en matière de génétique ont permis d’analyser et de comprendre le processus exploité de façon empirique par ces collectionneurs du siècle passé. À titre d’illustration, le croisement entre un paon bleu « normal » et un paon blanc crée une première génération de paons bleus possédant le facteur leucistique caché (il s’agit d’un gène récessif). Des croisements entre les oiseaux de cette première génération aboutissent à une seconde génération se composant d’un quart de paons blancs leucistiques, d’un quart de bleus et de la moitié de paons bleus porteurs du facteur leucistique caché.

Certains paons d’élevage sont partiellement leucistiques, ils sont appelés « panachés ». Une autre variété, dite « nigripenne », doit son nom à la teinte noire colorant les plumes des épaules (les scapulaires) et celles des ailes (les rémiges).

Outre ces croisements intra-spécifiques, les aviculteurs ont apparié avec succès des oiseaux appartenant aux deux espèces asiatiques, le paon bleu et le paon spicifère. Les hybrides nés de ces croisements sont capables de se reproduire. Ce résultat est l’une des exceptions à la règle selon laquelle le croisement d’espèces distinctes produit en général des individus stériles. L’union d’un paon bleu nigripenne et d’un paon spicifère produit un hybride appelé paon de Spalding, également fécond. En revanche, celle d’un paon et d’une volaille (une poule par exemple) aboutit à des nichées stériles, mêlant les caractères des parents. Pourtant, une poule peut couver des œufs de paon, ce qui facilite l’élevage de ce phasianidé qui s’avère prolifique en captivité.

Paon bleu Pavo cristatus Indian PeafowlL’intérêt que l’homme manifeste pour le paon bleu, tant pour ses qualités esthétiques que pour sa valeur gastronomique, remonte à l’histoire ancienne. À l’époque hellénistique, Alexandre le Grand rapporte même quelques spécimens d’Inde, avant que les navigateurs arabes n’en assurent un commerce régulier dans l’océan Indien. Déjà, la finesse de la chair de ces volatiles est recherchée pour parer les tables aisées, leur panache plumé rehaussant le prestige de ce mets raffiné. Aussi le paon ne bénéficie-t-il d’aucun répit, jusqu’à la découverte du Nouveau Monde ; en effet, à partir du xvie siècle, il est remplacé sur les tables par un autre oiseau imposant, capable également de faire la roue, mais plus modestement, la dinde, nom « culinaire » d’un autre phasianidé, le dindon sauvage .

Lorsqu’il n’a plus été élevé pour sa chair, le paon a été conservé et « domestiqué » pour sa beauté. Aujourd’hui dans les parcs de nombreux châteaux et jardins zoologiques, il fait admirer aux visiteurs sa somptueuse traîne déployée en éventail.

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

REVER DE PAON

Posté par othoharmonie le 18 mars 2014

 

téléchargement (6)Traditionnellement, le paon est un symbole masculin solaire. Sa roue est une représentation du disque solaire. Mais il symbolise aussi l’illusion et la vanité. Le paon représente l’extérieur des choses, l’apparence, un aspect masculin négatif. Le paon est souvent l’image d’un être qui manque de profondeur, qui cherche à capterl’attention. Les multiples yeux dessinés sur sa queue représentent ce besoin d’être vu, plus que de regarder.

Si vous rêvez de paon, vous êtes face à un homme superficiel, qui se surestime. S’il possède de réelles qualités, sa vanité le cloue au sol. Il séduit son entourage, mais votre inconscient vigilant n’est pas dupe. Il vous met en garde.

Positif : Rayonnement personnel.

Négatif :  Surestimation de soi, égocentrisme, narcissisme, aspect masculin négatif.

Voir également le symbolisme de la ROUE :

La roue est un symbole de mouvement, d’énergie et de temporalité. Elle symbolise les cycles, le renouvellement, l’impermanence et la transformation.

Positif : La roue en mouvement visualisée dans sa forme pure est la roue de la vie, la roue du temps. Traditionnellement elle symbolise le cycle des naissances. Ce sont les incarnations successives chez les bouddhistes ou les hindouistes, le Samsara, comparé à une roue qui nous enchaîne de vie en vie, dans un perpétuel recommencement. Cette idée de réincarnation est accentuée quand les roues sont de couleur rose.

La roue qui possède des rayons est un symbole solaire. La forme et la course dusoleil dans le ciel sont semblables à une roue en mouvement. Elle symbolise la formidable énergie qui émane de l’astre sous forme de chaleur et qui lui imprime son mouvement. C’est la roue solaire. C’est aussi la roue du zodiaque avec sesdouze constellations que traverse le soleil dans sa course autour de la terre.

Si nous utilisons de nombreux véhicules munis de roues dans nos rêves, nous ne les voyons que très rarement. Elles sont présentes puisque le véhicule se déplace, mais restent invisibles. Elles sont semblables à ces centres énergétiques dont nous utilisons l’énergie sans connaître leur existence.

Les rêves où les roues sont présentes et visibles sont donc des rêves importants. Elles représentent la conscience de cette énergie, la reconnaissance des grands cycles de l’homme et de l’univers.

Négatif : Si ces roues sont bloquées, c’est notre propre évolution psychique qui reste bloquée. Il est important de comprendre les causes de cette absence d’énergie, de chercher qui ou quoi nous met des bâtons dans les roues. Sans mouvement il n’y a pas de vie.

Mouvement, mécanique céleste, évolution, temporalité, énergie, naissance et mort, réincarnation.

Signification du Paon dans les rêves

 

1. Introduction

images (6)Le paon dans les rêves représente la confiance et l’ego. Le paon peut signifier comme un message qui indique que nous sommes trop confiants, et que nous devrions peut-être nous humilier un peu. Si le paon fait du bruit dans votre rêve, cela indique que vous essayez trop d’impressionner les gens. Des plumes du paon sont tous en éventail, c’est un message qui invite à un nouveau projet est sur son chemin vers vous.

2. Symbolisme du paon et signification

Le paon est un possesseur de certaines des caractéristiques humaines les plus admirées, et est un symbole de l’intégrité et de la beauté que nous pouvons accomplir lorsque nous nous efforçons de montrer nos vraies couleurs. Dans l’histoire, le mythe, la légende et les traditions, le symbolisme de paon porte présages : Noblesse, Sainteté, orientation, la protection et la vigilance.   Contemplez les pouvoirs du paon lorsque vous avez besoin de plus de dynamisme et la vitalité de votre expérience. Le paon peut aussi vous aider sur votre chemin spirituel, et être un nouveau souffle dans votre chemin de foi.  Le paon peut rajeunir les niveaux d’estime de soi aussi. Si vous vous sentez un peu maussade, imaginez l’affichage glorieux qu’offre le Paon. Cela nous met dans une ambiance propre à embrasser sa propre noblesse. En un clin d’œil, vous marcherez la tête haute et fière comme un paon aussi!  Signification de paon symbolique, vision, Libre, spiritualité, immortalité, raffinement, incorruptibilité.   Dans la mythologie gréco- romaine, le paon est identifié avec Héra (Junon) qui a créé le paon d’Argus dont les cent yeux (vu sur les plumes de la queue du paon) symbolisent la voûte du ciel et les «yeux» des étoiles.   Dans l’hindouisme, le paon est associé à Lakshmi qui est une divinité représentant la bienveillance, la patience, la bonté, la compassion et bonne chance.  Semblable à Lakshmi, le paon est associée à Kwan -yin dans la spiritualité asiatique. Kwan -yin (ou Quand Yin) est également un emblème de l’amour, de compassion vigilance, bonne volonté, nourrir, et la bonté. La légende raconte qu’elle a choisi de rester un mortel, même si elle pourrait être immortelle parce qu’elle voulait rester derrière et de l’humanité de l’aide dans leur évolution spirituelle. A Babylone et en Perse le paon était considéré comme un gardien de la royauté, et c’est souvent vu dans les gravures sur les trônes des rois. Dans le christianisme, le symbolisme du paon représente l’église ” qui voit tout «, avec la sainteté et la sainteté qui lui est associée. En outre, le paon représente la résurrection, le renouvellement et l’immortalité dans les enseignements spirituels du christianisme.

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

Rôle mythique du Paon

Posté par othoharmonie le 13 mars 2014

 

272px-PeafowlBaburnamaUn récit de la mythologie grecque donne l’origine des ocelles qui ornent la queue du paon. Selon cette légende, la déesse Héra – que les Romains appellent Junon – a semé sur les plumes du paon les cent yeux d’Argos (ou Argus), gardien de la vache Io, après que ce dernier a été tué par Hermès, le messager des dieux. Cette tradition explique que le paon soit appelé, par exemple par le fabuliste latin Phèdre (Iersiècle) ou, bien après lui, par Jean de La Fontaine (XVIIesiècle), l’« oiseau de Junon ». Pour ces deux auteurs, « se parer des plumes du paon » est signe de vanité.

   Ainsi l’image du paon, dont le nom est à l’origine du verbe « se pavaner », n’est-elle pas toujours positive. Cependant, pour le naturaliste du XVIIIe siècle Buffon, le paon serait « le roi des oiseaux, si l’empire appartenait à la beauté et non à la force… »

   La symbolique chrétienne assimile la queue du paon tantôt à l’astre solaire, tantôt à un ciel étoilé. Au Moyen-Orient, les deux paons entourant l’arbre de vie symbolisent la dualité psychique de l’homme.

   Pour l’islam, le paon évoque le Soleil, la Lune parfois, voire l’Univers dans sa globalité. L’exégète Titus Burckhardt, dans son Introduction aux doctrines ésotériques de l’Islam (1969), rapporte une légende supposée d’origine persane : « Dieu créa l’Esprit sous forme d’un paon et lui montra sa propre image (…). Le paon fut saisi d’une crainte respectueuse et laissa tomber des gouttes de sueur dont tous les êtres furent créés. »

Un oiseau asiatique réputé invulnérable et immortel

En Inde, le paon bleu jouit d’une estime et d’une protection particulière fondé pour partie sur des principes religieux, pour partie sur des considérations pratiques. Sa réputation bien méritée de tueur de cobras n’est plus à faire. Toutefois, l’oiseau n’affronte pas les individus adultes. Seuls les jeunes de ces serpents, tout aussi venimeux mais plus aisément maîtrisables, peuvent faire l’objet des attaques du volatile. Selon la croyance, les riches couleurs du plumage de l’oiseau proviendraient de l’absorption du poison qui lui est transmis par le serpent et de l’action magique qui en résulte.

   C’est en raison de cette insensibilité au redoutable venin des serpents que le paon symbolise la divinité et l’immortalité dans certains pays de l’Orient.

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

Symbolique et folklore du Paon

Posté par othoharmonie le 13 mars 2014

 

252px-La_Libre_Esthétique_salon_annuel,_exhibition_poster,_1898Dans les croyances hindoues, le paon Paravani sert de monture à Skanda (appelé aussi Kartikeya, Kumara, Murugan ou Subramanya), divinité de la Guerre et chef de l’armée des dieux, fils de Shiva et de Parvati. En témoignent de nombreuses représentations artistiques, parmi lesquelles un bas-relief ornant le temple d’Angkor-Vat (XIIe siècle), au Cambodge.

   C’est également un paon que représente le trône du Bouddha de la méditation Amitabha, peut-être pour rappeler que, selon la tradition bouddhique, Bouddha était né paon dans une de ses vies antérieures.

   Le paon occupe également une place de choix dans les croyances du Viêt Nam et de la Chine. En effet, les Chinois considèrent l’oiseau bleu comme un messager bienveillant qui apporte prospérité et paix. À l’occasion des fêtes du Nouvel An chinois, les habitants de Lanzhou, capitale du Gansu, en Chine centrale, érigent la sculpture d’un paon déployant un superbe éventail de plumes. Pour ces riverains du « fleuve Jaune », le Huang He,  l’oiseau bleu est de bon augure. Dans plusieurs pays d’Asie, en Inde et au Viêt Nam notamment, la danse du paon symbolise le réveil de la nature à l’approche de la mousson. L’animal est ainsi étroitement associé à la fertilité.

   Investi d’un symbolisme solaire qui s’explique aisément par la forme de son éventail nuptial de plumes, le paon est aussi synonyme de dignité dans une partie de l’Asie. La Chine impériale estimait et respectait le paon pour sa beauté et sa dignité. Les plumes de la queue de l’oiseau étaient alors utilisées pour désigner un grade officiel dans l’administration de l’empire. Selon le grade conféré, le dignitaire recevait une plume à un, deux ou trois ocelles. En Inde, où le paon est devenu l’oiseau national, l’aigrette et les plumes de l’animal figuraient parfois dans les parures vestimentaires des maharajas.

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

l’Ange de Paon est le Diable

Posté par othoharmonie le 5 mars 2014

 

téléchargement (9)L’Ange Paon a été faussement accusé d’être Satan ou le diable pendant des centaines d’années par les musulmans. Mais leur distorsion de sa vraie nature n’a pas été popularisée avant le 12ème siècle, il semble que pendant les périodes antérieures les musulmans ont une vision tout à fait différente de l’Ange Paon. Malheureusement, l’idée qu’on se fait de Tawsi Melek est actuellement répandue dans le monde d’aujourd’hui avec cette bannière de « diable».

Ainsi, par le point de vue musulman, ils considèrent que les Ezidis ne sont pas des «gens du Livre», signifiant ainsi qu’il n’y a aucune Ecriture sainte révélée au centre de leur religion (donc une religon hors la Loi). En vérité, Meshefê Re, le « Ezidis Black Book», a été écrit quand Tawsi Melek arrivé sur Terre et a existé jusqu’à l’époque d’une série de guerres contre les musulmans turcs. Ensuite la plupart de celui-ci a été perdue. Le livre était très épais, de couleur noire, et en relief , du rouge et de l’or.

Le malentendu calomnieux des Musulmans au sujet de Tawsi Melek, semble avoir pris de la vitesse et gagné du terrain, quand certains leaders Musulmans ont choisis un petit aspect ou une caractéristique de l’Ange Paon et l’ont rapproché de leur conception sur Satan. Par exemple, Tawsi Melek est reconnu par les Ezidis comme étant le roi de l’univers entier, y compris de la Terre, mais au cours des siècles tant les Musulmans que les Chrétiens ont attribué des connotations Luciferiennes « au Roi du Monde. » De plus, la croyance ézidie que Tawsi Melek était le co-créateur de l’univers avec le Dieu Suprême, pourrait avoir inspiré un philosophe islamique dualiste pour qui le mal interprété comme un esprit éternellement séparé et opposé de Dieu. Puisque Dieu est éternellement bon, selon la philosophie Islamique, cela ferait automatiquement Tawsi Melek le Mauvais..

Voici une liste d’allégations contre Tawsi Melek qui ont fait partie de la tentative des musulmans de convaincre le monde de son caractère satanique:

Accusation: Les musulmans soutiennent que l’un des noms Tawsi Melek est Azazel, un nom de Satan

En vérité: le nom du suppléant pour Tawsi Melek auquel ils se réfèrent n’est pas Azazel, mais Aziz, un nom qui signifie « quelque chose de précieux. »
Accusation: L’Ange Paon était dans le Jardin d’Eden et à cause de sa fierté, il a refusé l’ordre (le commandement) de Dieu de saluer Adam. Ce spectacle de fierté a causé la chute de Lucifer et a établi une hostilité éternelle entre Dieu et l’Ange Paon.

En vérité : Dans la tradition ézidie, il est en effet exposé que l’Ange Paon était présent dans le Jardin d’Eden. Il a refusé de se prosterner devant Adam parce qu’il obéissait à Dieu. Les Ezidis disent qu’avant la création d’Adam, le Dieu Suprême avait informé tous les Sept Grands Anges de ne jamais se prosterner devant une autre entité d’autre que Lui.

Accusation: Les Ezidis sont les gens du calife Yazd (VI ème siècle) dont le règne impopulaire fait de lui un ennemi des musulmans chiites et sunnites.

En vérité: Le calife Yazid était un musulman qui devint plus tard désenchanté par les enseignements islamiques mais a respecté le Ezidisme. Celui-ci était en fait ennemi des musulmans, ayant tué le neveu du Prophète . Mais le nom Ezide a existé depuis que le peuple ezidi a été créé.

En plus de ce qui précède, les musulmans auraient pu être facilement induits en erreur par les anecdotes inexactes et la propagande concernant l’Ange Paon, dont certaines ont été inventées par d’autres musulmans comme par exemple : un berger ezdi trouve un poan bléssé et le soigne. Ce dernier lui dit qu’il était « l’esprit du mal jeté du ciel », ce qui est complètement faux. 

http://www.ezidi.fr/5.html

téléchargement (3)

 Future prophétie de l’Ange Poan
Tawsi Melek reviendra sur Terre comme un paon au cours d’une période de conflit intense, de pauvreté, de famine et de détresse sur la Terre. Il transmettra ensuite des prières à un homme saint , probablement un Faqir, qui le conduira autour de la Terre et lui donnera des représentants de toutes les religions.

Ange Paon, aujourd’hui
Les Ezidis croient que Tawsi Melek est partout dans l’univers à chaque instant. Il est donc toujours disponible pour le soutien et la protection de toute personne qui l’appelle sincèrement. Ses plus grands adorateurs, les Ezidis, font appel à son assistance pour répondre à tous leurs besoins.

À ceux qui lui font appel avec la grande dévotion, Tawsi Melek peut se manifester dans une variété de formes, y compris une lumière brillante, un garçon, un jeune homme et, bien sûr, un paon. Tawsi Melek passera un message à un homme égaré pour aller dire aux gens qu’ une grande guerre se préparera, mais que rien de mal ne viendra sur la tête de son peuple, les Ezidis, qui sortiront indemnes de cette guerre

Bien qu’il soit le dirigeant éternel de la Terre, pendant le Nouvel An ézidis, Tawsi Melek désigne un des six GrandsAnges pour le représenter comme le dirigeant pendant l’année suivante, ainsi il y a toujours des conseils et la protection venant de tous les sept Grands Anges.

 

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

Message du Paon

Posté par othoharmonie le 1 mars 2014

paon-bleu-parade-nb1

 

Oiseau puissant et protecteur, le paon se distingue par son plumage magnifique, ses cris rauques. Ses plumes colorées, ses ocelles et même les mythes qui le concernent ont un lien avec les cycles de vie et de mort de la nature. Lorsque le paon apparaît, nous pouvons nous attendre à côtoyer la naissance, la mort et la résurrection. Si nous n’acceptions pas l’idée que la naissance est suivie de la mort et que la renaissance succède à la mort, nous vivons probablement beaucoup d’insatisfaction et peut-être même des périodes de dépression. Lorsque le paon se manifeste, c’est pour nous donner l’assurance que tout ce qui est perdu sera remplacé par quelque chose de neuf et de plus avantageux pour nous. La difficulté consiste en ce que nous ignorions pourquoi nous rencontrons des obstacles, pourquoi nous connaissons des échecs, jusqu’à ce que le processus arrive à son terme. Alors, nous nous exclamons souvent : « Ah ! voila pourquoi les choses refusaient de s’arranger ! » 

Le cri du paon a quelque chose de criard, de moqueur, comme pour nous suggérer de prendre la vie avec humour, même dans les circonstances les plus difficiles. Si nous apprenons à cultiver le sens de l’humour, nous serons en mesure de mieux faire face aux séparations, à l’effondrement des projets et même aux rêves brisés.

En Egypte, le paon était considéré comme un oiseau sacré par ce qu’il détruisait les serpents venimeux. Son plumage ocellé lui donne l’apparence d’un être aux yeux multiples. L’apparition du paon nous rappelle qu’il ne faut pas prendre l’apparence pour la réalité. Notre regard doit se tourner vers l’essentiel, et tout ce qui disparaît de notre vie nous était probablement devenu préjudiciable à certains égards. 

Le paon est l’oiseau qui ressemble le plus au phénix de jadis, cet oiseau légendaire, symbolise la résurrection qui renaissait de ses cendres après avoir été sacrifié sur un bûcher. Quoiqu’il puisse se passer actuellement dans notre vie, le paon nous promet la résurrection, et la renaissance. Nous ignorons peut-être comment cela se produire, mais cette promesse se réalisera. 

D’un point de vue négatif : Les plumes de paon ont été utilisées à des fins rituelles et cérémonielles partout sur la planète. Les reflets bleu vert  lui confèrent une magnificence altère, alors que les ocelles sur sa queue font penser à des centaines d’yeux.  Ainsi, il se peut que nous ne voyons pas notre entourage sous son véritable jour. Quelque chose échapper peut-être à notre vue, peut-être oyons-nous plus ce qu’il y a réellement. De façon négative, il est le reflet d’une ombre flottant au-dessus de nous, une ombre que nous avons du mal à distinguer correctement. Même si ce n’est évident, l’ombre fait partie de la phase de la mort dans un nouveau cycle de vie ; elle sera suivie d’une renaissance ou d’une ouverture d’esprit, mais uniquement lorsque nous aurons abandonné ce qui n’est pas salutaire pour nous. C’est le moment de nous concentrer sur du neuf. 

Les grosses pattes du paon revêtent une signification symbolique, puisque les pieds nous permettent de prendre appui sur le sol. Cela indique que l’appui qui nous a été offert n’est peut-être pas aussi solide que nous l’avions imaginé. Nous ne pouvons compter vraiment sur les autres en ce moment. 

Questionnement : Sommes-nous aveugles aux chances qui nous sont données de recréer notre vie ? Refusons-nous de profiter des occasions qui s’offrent à nous ? Avons-nous perdu notre sens de l’humour face à la vie ? Le temps est-il venu d’abandonner ou de laisser mourir certaines choses afin de pouvoir poursuivre notre route ? Avons-nous besoin d’aide et de conseil spirituels ?

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

Le Paon blanc et l’homme

Posté par othoharmonie le 27 février 2014

 

téléchargement (2)Il aurait été rapporté d’Asie vers la Grèce au IVe siècle avant notre ère par Alexandre le Grand et s’est vite répandu dans toute l’Europe tant sa beauté suscitait l’admiration.

On trouve des représentations de paons sur les fresques de Pompéi. Il était, pour les romains, tout à la fois, un oiseau de table et d’agrément.

Ce paon est répandu comme oiseau domestique dans une grande partie du monde en raison de ses parures majestueuses. Ils errent en liberté sur les parcours et accompagnent les visiteurs, habitués à leur donner à manger, dans les parcs et jardins d’agglomération et parfois les parcs zoologiques.

Seul le paon blanc, le paon nigripenne et le paon panaché sont considérés comme domestiques en droit français.

Le paon blanc est la forme albinos du paon bleu, ce qui est parfois contesté. Lorsqu’il fait la roue le blanc des ocelles miroite comme une robe de jeune mariée. Il présente les mêmes caractéristiques d’élevage que le paon bleu tout en étant beaucoup plus fragile et délicat.

PS aux lecteurs : Si vous avez quelques autres éléments à me fournir sur le paon blanc, je suis preneuse, merci à l’avance à ceux qui liront ce message.

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

Les plumes de paon

Posté par othoharmonie le 17 février 2014

199px-Pavo_cristatus_feather-mxCe sont des flabella. L’usage de ces éventails se retrouve en Égypte antique, où sous le nom de nékhekh, ils faisaient partie des attributs du pharaon. Dans l’Église catholique, ces éventails étaient portés devant le pape, jusqu’à la simplification des cérémonies induites par le dernier Concile sous le pontificat de Paul VI. Les plumes de paon dont ils étaient confectionnés, à cause de leurs ocelles, symbolisaient le regard, et donc la vigilance du pape sur l’ensemble de l’Église. 

Mais le paon peut représenter plusieurs symboles: pour les premiers chrétiens, il est considéré de façon bienveillante car sa chair passait pour être imputrescible comme le corps du Christ au tombeau. La chute et la repousse de ses plumes au printemps était interprétée comme symbole de renouveau et de résurrection. Il faut donc voir le paon comme symbole d’immortalité.

Selon une croyance populaire, le sang du paon passait aussi pour écarter les démons. Le paon a souvent été représenté sur les images de la nativité. Deux paons buvant à une coupe indiquent la renaissance spirituelle, la dualité harmonisée et l’initié libéré des désirs et du pouvoir de l’égo et les ailes des anges sont souvent en plumes de paon. 

La plume, symbole de justice chez les Égyptiens, dont le poids suffit à rompre l’équilibre, est associée à un symbole lunaire représentant la croissance de la végétation. Symbole de puissance aérienne, la force ascensionnelle de la plume libère l’homme des pesanteurs de ce monde. Mais aussi symbole solaire, lié au déploiement de sa queue en forme de roue. Par la multitude de ses « yeux », et les couleurs de ses plumes, c’est la manifestation d’un principe de totalité, de plénitude solaire. 

Les Égyptiens appelaient aussi la plume « le traceur de tout ». C’est le symbole de l’expression de la parole divine délivrée par l’écriture. Mais, comme la plume est l’attribut exclusif des oiseaux, elle symbolise aussi des vertus anthropomorphiques prêtées à certaines espèces d’oiseaux comme l’aigle, qui est symbole de sagesse et messager spirituel entre les dieux et l’homme. Pour les peuples nord-amérindiens, la plume d’aigle apporte la sagesse à celui qui la porte. 

Dans la Religion romaine antique, des bijoux à base de plumes ou des plumes étaient déposés dans les sanctuaires de Junon. Cette tradition, venue vraisemblablement d’Orient, était équivalente à celle retenue pour le culte grec d’Héra. Dans la mythologie, c’est Junon/Héra qui a placé les ocelles sur les plumes du paon. À Rome, les plumes de paon symbolisaient Junon (IVNO REGINA) puisque justement sa beauté résidait, paraît-il surtout dans ses yeux.

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

Le Paon et superstitions

Posté par othoharmonie le 16 février 2014

 

320px-Pavo-cristatus-tailSelon une ancienne superstition, les plumes de paon portent malheur dans la maison….On estimait que les yeux sur ces plumes étaient celles du Diable….L’animal en lui même était pourtant l’animal fétiche de la déesse grecque HERA, constamment suivie d’un paon lors de ses déplacements car il magnifiait la beauté de sa maîtresse en faisant la roue… Lorsque Hermès le messager tua Argus, le monstre aux cents yeux qui gardait la grotte ou était prisonnière Io, une des amantes de l’époux d’Héra, Zeus, la reine des déesses, en guise de commémoration de son monstre serviteur, prit ses yeux pour orner les plumes de la queue du paon. Je pense que la phobie des plumes de paon vient de la première superstition évoquée… Cet animal est pourtant magnifique et pacifique, gardien également de toute intrusion quand un intrus s’approche de la propriété en poussant son cri si caractéristique « ééééoooonnnnn », et pour en avoir côtoyé et apprécié leurs belles couleurs lors de leur de leur parade nuptiale, je peux te dire que jamais il ne nous est arrivé malheur ;-) . Néanmoins je me refuse d’orner mon salon avec des plumes de paon, non pas par superstition mais tout simplement parce que je les trouve beaucoup plus belles là où elles sont naturellement. Les plumes de paon, les chats noirs, sont victimes de superstitions qui ne sont devenues fort heureusement que des légendes de nos jours. A propos des chats noirs, sais tu que si on caresse le dos d’un chat noir avant de jouer au loto on augmente ses chances de gains? Et que si on trouve un seul poil blanc sur un chat parfaitement noir, on accède à un grand pouvoir? A méditer….

La queue du paon a le mauvais œil, à cause des taches rondes ou ocelles que l’on voit sur ses plumes et qui représentent l’œil du diable. C’est pourquoi ses plumes portent malheur.

Dans une maison entre autre, mauvaises influences, elles sont causes que les bonnes cassent les assiettes, que les sauces tournent etc…

Dans le milieu du théâtre, on les évite sur scène et les comédiens n’apprécient guère qu’une spectatrice en porte.

Cette superstition remonte peut-être à l’Antiquité, où le paon étant consacré à la déesse Junon, épouse de Jupiter, il était strictement défendu et puni de mort de lui arracher une plume.

Notons que chez les musumans, le paon est de mauvaise augure car s’est lui qui ouvre la porte du paradis au diable et qu’aux Etats-Unis, avoir chez soi cet oiseau empaillé est imprudent. Toutefois, le symbolisme du paon est particulièrement puissant..

Cet oiseau royal, symbole solaire à cause du déploiement de sa queue en forme de roue, dont la chair passait pour être incorruptible, représente l’immortalité car il perd et régénère chaque année ses couleurs et fait en outre de nombreux petits.

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

Phoenix, le Paon

Posté par othoharmonie le 15 février 2014

 

Black_and_White_Peacock_Drawing« Quant aux Phoenix, je me penche sur sa signification dans la mythologie chinoise. Il était associé au Sud, au Feu, à l’Ete et au rouge. Le phoénix chinois ressemble à un faisan avec des plumes de paon – certaines descriptions en sont plus précises et plus difficiles à imaginer : tête d’un cygne, crête d’un coq, bec d’une hirondelle, cou de serpent, forme de dragon, ailes écailleuses, queue de poisson, avec parfois des morceaux de tortue… L’élément mâle du phoénix s’appelle donc Feng. L’élément femelle s’appelle Huang. Ensemble ils représentent le bonheur conjugal. Le plumage du phoénix est de cinq couleurs. Son chant est le plus merveilleux qu’on puisse imaginer. Il se nourrit de « fruits de bambous ». Dans le confucianisme, le phoénix porte sur la tête le symbole de la vertu d’humanité, sur les ailes al conformité morale, sur le dos la justice, sur la poitrine la bienveillance et sur le ventre la bonne foi. On dit aussi que sa tête représente le ciel, ses yeux le soleil, ses ailes le vent, ses pattes la terre, son dos la lune et sa queue les planètes. Le phoénix est associé au yang et à l’été. Le suzaku était le nom donné au Phoenix rouge, symbolisant le Sud. « 

« – Oiseau mythique au plumage écarlate, d’une beauté inégalable, qui, après avoir vécu plusieurs siècles, se brûlait lui-même sur un bûcher et renaissait de ses cendres, le Phénix est le symbole de l’Immortalité et de la Résurrection, celle du Christ au Moyen-Age.

— Assimilé au soufre philosophique et au nombre quatre (les quatre éléments de la pierre physique et les quatre étapes de la transmutation) par les alchimistes, le Phénix représente la fixité de l’être vivant en sa mort continuelle, source de renaissances spontanées. L’image de cet animal légendaire nous incite à brûler nos insuffisances et à renaître des cendres du viel homme. (Le Message des Constructeurs des Cathédrales de C. Jacq aux éditions du Rocher)

— En Egypte il était un symbole des révolutions solaires et une manifestation de l’Ame de Râ, dieu solaire, associé à Héliopolis, centre initiatique consacré au culte de cette divinité.

— En Chine, le Phénix (feng-huang) est le deuxième des quatre animaux fabuleux sacrés ou doués de spiritualité, unissant en eux le yin et le yang. Son corps représente les cinq qualités humaines : sa tête, la vertu ; ses ailes, le devoir ; son dos, le comportement adéquat au cours des rituels ; sa poitrine, la vertu d’humanité ; son ventre, la fiabilité. (La Philosophie du Tao de J.C. Cooper aux éditions Dangles)

— Oiseau de Cinabre des Taoïstes, en raison de sa couleur (le cinabre est le sulfure rouge de mercure), il servait de monture aux Immortels au même titre que la Grue. — Dans l’iconographie, le Phénix mâle symbolise le bonheur et le Phénix femelle, l’Impératrice. Rassemblés, ils souhaitent une union heureuse. »

Publié dans PAON | Pas de Commentaires »

La Pie nous dit

Posté par othoharmonie le 30 novembre 2011

 

 Pica picaPour les Chinois, le pont sur la voie lactée qui permet à la Tisserande et au Cortège Nuptial de rejoindre le Bouvier, a été fait par les Pies : on reconnaîtra là des constellations et des mythes indo-européens concernant le pont Bifrost des Nordiques. 

 

L’aspect noir et blanc des pies en fait un symbole du “passage” (cf. art. astrologie nordique) et il est curieux de constater que les vêtements à “pans” de cérémonie ont conservé ces couleurs ainsi que la “queue de pie” (qui figurait d’ailleurs sur les vêtements celtiques d’Europe centrale). Il en est de même pour les musiciens de concert qui sont des “messagers” (cf. Elfes), des médiateurs du “passage” entre deux mondes… 

 

O n disait en Thrace que “les Piérides 28 qui chantaient divinement, ou Péritios, étaient les habitants de l’Atlantide mais Ovide rapporte que “c’était neuf jeunes filles qui tentèrent de rivaliser avec les Muses : ayant perdu dans un concours de chant (car personne de pouvait égaler les Sirènes-oiseaux d’Atlantide!), elles furent changées en pies” dont le grand folkloriste Sébillot nous dit qu’autrefois « elles avaient un vêtement d’une richesse incomparables avec une aigrette sur la tête et une queue aussi splendide que celle du paon”. Et, c’est depuis cette punition que les pies jacassent : “Rac, Rac, Rac”, telles Rakassa la sorcière !” 

 

La Pie nous dit  dans OISEAUX 220px-Pica_picaLa Pie était consacrée à Dionysos/ Bacchus, le Dieu du renouveau printanier et, symbole cyclique et de l’année nouvelle, elle fut conservé par le folklore allemand des superstitions post chrétiennes qui rapporte “qu’elle doit être tuée entre Noël et l’Epiphanie” comme le Vieux Soleil. Mais, en fait, “en tuer une porte malheur car elle prévient de l’approche du loup” ! Ceci, joint à son “ancien plumage”, nous remémore le coq nordique Gullinkambi, “crête d’or” qui, lors du cataclysme du Ragnarök, avertit les dieux de l’arrivée du ravageur “loup” Fenrir ! Est-ce pour cela qu’en Poitou-Saintonge, “pour la remercier d’être vigilante et l’inciter à le demeurer, on lui offrait une crêpe le jour du carnaval, voire même la dernière javelle des moissons” ? 

 

Selon une légende bretonne “C’est la Pie qui apprit au forgeron à souder le fer: voyant qu’il n’y arrivait pas, elle lui cria « Mets de l’argile ! », il se fâcha tout d’abord contre cet oiseau bruyant qui, énervant, l’agaçait  dans sa tentative infructueuse puis il suivit son conseil et le fer se souda parfaitement !” Voici une technique bien digne de Siegfried et qui fut propre à déclencher l’admiration du Nain Mime (cf. le mythique opéra Das Ring de Richard Wagner). 

 

220px-Elster_wikipedia2 dans OISEAUXOn dit dans les Côtes d’Armor que “le Coq-Pie – qui naît d’un oeuf de poule couvé par une pie – chante toutes les heures si régulièrement qu’il peut servir d’horloge”  (cf. § Ørlög in art. Destin). Se trouve-t-on ici devant une légende de Kronos dégradée ou voilée par la Kala (cf. art. Astro et Troubadour) ? En effet ce coq-pie était probablement la figuration du Grand Ase en Corneille car celle-ci était considérée comme une initiatrice. 

 

Le folklore hongrois a conservé la trace de sa fonction dans la légende selon laquelle : “la pie dut apprendre au pigeon à faire son nid, mais comme il répliquait à chacune de ses explications « Je sais, je sais… », elle le laissa en plan !”… Pour finir, repassons par la Chine pour évoquer à nouveau la Grande Catastrophe : « La fille de Yen-Ti, roi du feu, se transforma en pie et monta au ciel après l’incendie de son nid, ce qui est une apothéose d’Immortel taoïste, en quoi la pie joue un rôle analogue à celui de la grue. » Chevalier, op. cit.

220px-Pie_densit%C3%A9

Publié dans OISEAUX | 1 Commentaire »

Le Langage des Oiseaux 1

Posté par othoharmonie le 31 octobre 2011

L’oiseau est un symbole, celui de la liberté, celui de l’évasion vers des contrées lointaines dont nous avons rêvé, celui de la migration, mot magique de déplacement que nous fait revivre le merveilleux film de Jacques Perrin  » Le Peuple Migrateur « .

 

 Vanneau sociable (Vanellus gregarius)Notre vie ne peut pas être en permanence conduite par le matériel, le biologique ou le rationnel, elle doit garder son sens grâce à la beauté qui demeure malgré tout, tout autour de nous, et à cette part de rêve qui nous habite tous, et parfois nous conduit au delà de nous mêmes.

 

Regardons de plus prés ce jardin secret, l’oiseau peut nous y aider.

Si l’on essaie de suivre la piste des civilisations disparues, l’on peut remarquer la fréquence de certains signes et symboles associés aux oiseaux, et particulièrement sur les hauts lieux de la Connaissance. Les initiés qui nous ont précédés depuis des millénaires ont toujours tenté de nous faire parvenir des messages secrets, soit peints ou gravés dans la pierre, depuis les plus sombres cavernes de la préhistoire jusqu’aux temples pharaoniques des plus brillantes civilisations, et ce, très souvent par l’intermédiaire des oiseaux . Ces messages révèlent entre autres que dès la première période, c’est à dire environ 20.000 ans avant notre ère, le prodigieux savoir de nos lointains ancêtres, que nous jugions n’être que de simples brutes tout juste capables de tailler des cailloux, mais qui, paradoxalement, nous ont laissé des peintures rupestres si admirables, que même les experts de la préhistoire refusèrent longtemps d’admettre leur authenticité.

 

Il est pour le moins curieux de constater que les grottes initialement destinées à devenir des sanctuaires étaient choisies selon une véritable connaissance des courants telluriques et cosmiques. C’est ainsi qu’ils en sont même arrivés à transformer la topographie et le plan des lieux afin d’en renforcer l’atmosphère magico-religieuse. Les grottes de LASCAUX, par exemple: le plan des grottes représente deux oiseaux, l’un figure un gigantesque échassier et l’autre ressemble à un oiseau sur un perchoir, vu de dos avec le bec levé.

 

 Chouette de Tengmalm au CanadaQuand on sait l’importance du message de l’oiseau, on ne s’étonnera pas de le retrouver dans la topographie même de ces lieux qui sont pratiquement tous orientés d’Est en Ouest, axe de la manifestation divine, axe d’où s’accomplit également le cycle initiatique de la Vie et de la Mort.

 

Les oiseaux ont eu un rôle prépondérant dans toutes les légendes mythologiques et religieuses, symbole universel de la création avec  » l’Oeuf -Cosmique « . Dans la Bible, un passage de la Genèse en fait aussi mention:  » L’Esprit de Dieu planait au dessus des eaux primordiales tel un oiseau « .

 

Tous les peuples furent frappés par la naissance de l’oiseau issu du germe de l’œuf à l’intérieur d’une coquille protectrice qui devait évoquer pour eux abri et sécurité, dans la chaleur, l’ombre et le secret de la matrice, mais avec le désir insensé de briser cette coquille qui faisait office de prison , pour s’envoler vers la Vie, la Lumière et la liberté.

 

Cet  » Oeuf Primordial  » a été à l’origine de multiples croyances. Mais comment expliquer alors que les peuples répartis sur l’ensemble de la planète aient choisi ce même symbole de l’oiseau pour transmettre leurs messages ?

 

Et pourquoi la majorité d’entre eux ont- ils pris, pour définir la création du monde, le même symbole de  » l’OEUF-COS­MIQUE « ?

 

Plusieurs réponses semblent plausibles. La naissance de l’oiseau sortant de son œuf devait présenter aux temps les plus reculés un sujet magique et d’étonnement pour ces hommes primitifs.

 

Ils en firent donc le symbole de toute Vie, accréditant jusqu’à nos jours le mythe d’un  » Œuf-Primordial « .

Or, ce qui semble incroyable, c’est que cette idée de la création du Monde issue d’un  » Œuf-Cosmique  » à l’identique de l’oiseau est universelle.

 

Dès l’origine, les yeux de nos ancêtres ne pouvaient que se lever vers les cieux d’où venait la Lumière et la chaleur du soleil source de Vie, la nuit étoilée, la clarté lunaire, la pluie fécondante, mais aussi les terribles orages ponctués d’éclairs et de coups de tonnerre qui faisaient naître en eux le respect et la crainte de tout ce qui venait de la voûte céleste .

 

Ces phénomènes qui nous semblent naturels, ils les confondirent très vite avec les Dieux dont ils voulurent s’attirer les bonnes grâces.

 

Seul l’oiseau était capable de s’élever dans les airs à la rencontre de ces divinités. Il fut donc tout naturellement désigné pour servir d’intermédiaire, de Messager en quelque sorte, entre les dieux et les hommes. (à suivre…)

 

Publié dans le Khalam – Bulletin N° 12 – Mars 2004 – K012-3       L’EDIFICE  -  contact@ledifice.net

 

oiseaux-paon-1.gif

Publié dans OISEAUX | Pas de Commentaires »

Oiseaux et Religion

Posté par othoharmonie le 27 octobre 2011

Oiseaux et Religion dans OISEAUXSi plusieurs religions ont directement utilisé certains oiseaux comme symbole religieux, la plupart ont utilisé l’œuf, les plumes ou les ailes. Certaines religions considèrent certains oiseaux comme porteurs d’une essence divine car symbole de leur(s) dieu(x). Par exemple, à l’instar de plusieurs autres types d’animaux, la religion égyptienne antique élevait avec un grand faste et respect les spécimens de faucon, d’Ibis, de Huppe fasciée dans leur temple.

Certaines populations dravidiennes considèrent les paons bleus comme divins, manifestation de la Terre mère

D’autres peuples, plus simplement, représentent leur(s) dieu(x) sous la forme d’oiseau, comme les yézédis qui représentent Melek Ta’us sous la forme un paon, comme les chrétiens utilisent la colombe comme manifestation d’une des essences de leur Sainte Trinité, le Saint-Esprit. La Bible se sert aussi de la colombe avec plusieurs significations associées, effroi, passivité, deuil et beauté. La couleur de la « blanche colombe » en fait un symbole de pureté qui était très commune au Moyen-Orient durant l’antiquité. 

Les interprétations humaines de ces messages ne sont pas uniformes puisque, la Huppe fasciée est sacrée en Égypte antique, elle est symbole de vertu en Perse et elle est signe de guerre dans les pays scandinaves. 

Certains cultes ou mythologies ont attribué des pouvoirs à certains oiseaux, sans en faire des dieux, comme le rôle de messager des dieux attribué à Hugin et Munin, deux grands corbeaux dans les mythologies nordiques. 

220px-Common_starling_in_london dans OISEAUXIls peuvent également être simplement instrument sans conscience d’un dieu. La Bible, qui reprend le récit de l’Épopée de Gilgamesh, raconte que Noé lache une colombe puis un corbeau pour trouver une terre après le déluge. Dans le Livre des Rois, des corbeaux sont envoyés par Dieu pour nourrir Élie. Dans le Coran, un corbeau envoyé par Allah apprend à Caïn comment enterrer son frère. 

Ils peuvent faire office de messagers des dieux pour les prêtres comme dans la mythologie Rapa NuiTangata manu, l’Homme-oiseau, le roi de l’Île de Pâques était désigné par une course à la découverte d’un œuf. Ceci était vraisemblablement le cas pour toutes les cultures méditerranéennes antiques. Philon d’Alexandrie, un philosophe juif hellénisé, reconnaît ce rôle de messager aux oiseaux. Dans la religion romaine par exemple, le vol des oiseaux ou leurs entrailles étaient interprétés par les haruspices et augures pour déterminer la volonté des dieux. 

Également, pour certains cultes, les oiseaux peuvent être offerts en sacrifice. Le Lévitique précise que la colombe et les pigeons sont les seuls oiseaux offrables en sacrifice, le riche, lui, pouvant sacrifier du bétail. 

Si les oiseaux adultes sont utilisés comme symbole religieux, il en est de même pour les œufs, symboles par excellence de la renaissance et de la pureté des formes, mais aussi pour certains de leurs comportements. La migration des oiseaux est considérée comme signe d’une perfection divine dans le Coran

Les oiseaux sont perçus plutôt comme des symboles bénéfiques, une illustration possible de ce fait est qu’en iconographie occidentale les ailes des anges, créatures bénéfiques, sont représentées sous forme d’ailes d’oiseaux, animaux diurnes, alors que celles des démons, créatures maléfiques sont représentées avec des ailes de chiroptères, animaux nocturnes.

 

 

Publié dans OISEAUX | Pas de Commentaires »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello