• Accueil
  • > Recherche : herisson en heraldique

Résultats de votre recherche

Le hérisson

Posté par othoharmonie le 7 septembre 2013

 

On prétend que cet animal remonterait à l’époque des dinosaures et que son apparence physique n’aurait pas beaucoup changé. En Egypte, des peintures murales le représentent car selon la croyance, le hérisson protégeait les morts.

Au fur et à mesure de mes recherches, j’ai souvent trouvé une relation entre le porc épic et le hérisson. Il faut savoir que si aujourd’hui le hérisson est devenu le nom de l’animal que l’on connaît tous, la définition du hérisson est, et je cite : « Le terme **hérisson** désigne divers animaux disposant de piquants. Ce nom dérive du latin *ericius*. »

Voilà la raison pour laquelle porc épic et hérisson seront souvent associé au Moyen-âge.

Le hérisson dans HERISSON igel

•••••••••◊ Durée de vie ◊•••••••••

Vous l’aurez peut-être remarqué, du moins si vous habitez la campagne, que le hérisson se fait de plus en plus rare.
Indépendamment du fait qu’il a le don de se faire écraser sur les routes, les utilisations de pesticides tuent également bon nombre de hérissons mais les débroussailleuses ou encore les feux de branchages ou de tas de feuilles où il aime se cacher.

Sachez que d’après les statistiques, 50% des hérissons disparaissent chaque année. Ce sont principalement des mâles itinérants à la recherche de femelles ou les petits de l’année à la recherche de nourriture.
Seuls 9% des hérissons seront tués par leurs prédateurs naturels, à savoir les renards, les fouines, les chouettes, le blaireaux, …

Et si avant le hérisson peuplait les villages c’est que son espérance de vie était d’environ 9 ans. Pas étonnant que nos ancêtres l’aient côtoyé alors qu’aujourd’hui un hérisson qui survit à tous ces pièges ne vivra que 2 ans !
Sur 100 hérissons né dans l’année, seuls 4 ont une chance de survivre.
Et c’est pour rendre hommage à cette petite bébête que j’écris cet article :)

•••••••••◊ Au Moyen-âge ◊•••••••••

Mais ne faisons pas de généralités trop hâtives !
L’homme d’hier ne prenait pas toujours soin de « monsieur piquant ». Car s’il était fréquent d’en trouver, l’homme l’utilisa pour diverses raisons. Ainsi le hérisson servait tantôt de mets, tantôt de concoctions médicinales.

*The Hague, Bestiary. And other texts France 1450*a1308 dans HERISSON

**SOURCES**
http://www.recettes-de-cuisine-autrefois.com/viandes/herisson.html
http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com/categorie-10139631.html
http://www.moyenageenlumiere.com/image/index.cfm?id=114
http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9risson
http://www.herissons.be/accueil.htm
http://jlfornain.free.fr/page11.html
http://www.blason-armoiries.org/heraldique/h/herisson.htm
http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1213775336

Publié dans HERISSON | Pas de Commentaires »

le Hérisson à table

Posté par othoharmonie le 5 septembre 2013

le Hérisson à table dans HERISSON herisson-664722-21f9bb5

On le retrouvait fréquemment lors des repas de Carême car on pensait qu’il ne s’alimentait que de racines et de graminées.

On aimait à farcir l’animal avant de le manger ou de le transformer en pâté.

J’ai d’ailleurs trouvé un petite recette proposée par un bourgeois parisien en 1393.
Je vous la laisse telle que découverte, vu que c’est en vieux français, si je ne me trompe pas.

« Heriçon soit coupé par la gorge, escorché et effondré, puis refait comme poucin, puis pressié en une touaille et illec très bien essuié; et après ce rosti et mengé à la cameline, ou en pasté à la sauce de halebran. Nota que se le heriçon ne se veult destortillier, l’en le doit mettre en l’eau chaude, et lors il s’estendra.

Pour faire cameline, l’on broye gingembre, canelle et saffren et demye noix muguette : destrempé de vin, puis osté du mortier; puis aiez mie de pain blanc, sans bruler, trempé en eaue froide et broyez au mortier, destrempez de vin et coulez, puis boulez tout, et mettez au derrain du succre roux : et ce est cameline d’yver. Et en esté la font autelle, mais elle n’est point boulie.»

Si manger du hérisson peut en dégoûter certains, il ne faut pas se dire que c’est un plat de fous médiévaux. Car le hérisson est peut-être encore mangé aujourd’hui et cela ne m’étonnerais pas quand on sait que l’on dispose de sources datant de la seconde guerre mondiale nous prouvant que le hérisson faisait partie des plats quotidiens des tziganes. Mais aussi qu’il était connu dans les assiettes de nos grands-parents.

Mais n’ayant plus mes grands-parents, je ne peux confirmer cette histoire.

•■en  Onguents

A défaut d’être mangé, notre bonhomme à piques était aussi utilisé dans des onguents pour les cheveux. Certains remèdes à base de son sang, d’autres de les cendres de sa peau, soit disant bénéfiques contre la calvitie ou, une fois associé à d’autres ingrédients, le sang pouvait blondir les cheveuxLe plus irréaliste était de manger l’œil droit (préalablement frit dans l’huile de lin) de la bête en pensant obtenir sa faculté de vision nocturne !

Tout ça pourrait presque être perçu comme de la sorcellerie : sang, œil et autres bizarreries.

**SOURCES**
http://www.recettes-de-cuisine-autrefois.com/viandes/herisson.html
http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com/categorie-10139631.html
http://www.moyenageenlumiere.com/image/index.cfm?id=114
http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9risson
http://www.herissons.be/accueil.htm
http://jlfornain.free.fr/page11.html
http://www.blason-armoiries.org/heraldique/h/herisson.htm
http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1213775336

Publié dans HERISSON | Pas de Commentaires »

Hérisson Héraldique

Posté par othoharmonie le 4 septembre 2013

Hérisson Héraldique dans HERISSON vilaka_gerbSeul l’héraldique redora un peu l’image du hérisson et du porc épic.

Une fois de plus, une erreur fera sa réputation. L’homme médiéval pensait que le hérisson pouvait projeter au loin ses multiples piquants. Et le fait qu’il se mette en boule pour se défendre fait de lui un symbole de prudence. Ne pouvant fuir son ennemi, il se défend du mieux qu’il peut.
Le hérisson sera donc un symbole solaire, il est l’intouchable, l’inaccessible.

En héraldique, vous ne rencontrerez le hérisson que de profil, le dos hérissé de piquants

*Blason de la ville de Hérisson, en Auvergne*

En héraldique, le hérisson est souvent présent comme emblème sur des blasons.

Par exemple les blasons de certaines villes comme :

  • Coudekerque-Branche : « De sable à un hérisson d’argent couronné d’or »
  • Hérisson : « D’azur à un hérisson d’or »
  • La Petite-Raon : « De sinople, au hérisson contourné d’argent, mantelé d’or, à deux saumons aussi d’argent, adossés et mis en pal, cantonnés de trois croisettes du champ disposées 1 – 2 »
  • Sainte-Marie-sur-Mer : le hérisson (ou porc-épic selon d’autres sources) rappelle les moines de Saint Philibert arrivés au VIIIe siècle et sachant défendre leur territoire (prieuré de Sainte-Marie – Brevet d’Hozier, 1704). Il pourrait aussi évoquer l’animal emblème de Louis XII, époux de la reine et duchesse Anne de Bretagne.
  • etc.

ou les armoiries des familles nobles, comme celles de la famille nobles française Miorcec de Kerdanet : « d’azur un hérisson d’or, au chef d’argent chargé de trois mouchetures de sable. »

Istrice (le Hérisson) est le nom de l’une des dix-sept contrades de Sienne en Italie. Des regroupements culturels de quartiers médiévaux de la ville.

Forme moderne du blason, le logo de la fédération France nature environnement représente un hérisson.

Publié dans HERISSON | Pas de Commentaires »

Hérisson en boule

Posté par othoharmonie le 4 septembre 2013


Hérisson en boule dans HERISSON jpg_28herissons2-_5_-300x204Inoffensif, le hérisson ne se mettra en boule et sortira ses piques seulement pour se protéger ; si vous ne l’embêtez pas, vous ne courez aucuns risque. Le hérisson est un petit mammifère insectivore disposant de poils agglomérés, durs, hérissés, et piquants. Plusieurs espèces comme les hérissons de Madagascar ou « tangues » sont encore consommés dans l’océan Indien, y compris à la Réunion, d’autres sont au contraire protégés. La femelle du hérisson est appelée la hérissonne. On dit le hérisson et non pas l’hérisson. Le terme « hérisson » peut désigner d’autres animaux pourvus de piquants ou à poils raides comme le Grand Aucalode, un gros rongeur au oint très fur, appelé improprement « hérisson » en Afrique Centrale. Mais aussi des espèces très éloignées comme certaines chenilles très poilues appelées « hérissonne », les Oursins, appelés parfois « hérissons de mer », les diodons appelés « poissons hérisson » etc…

Il ne faut pas confondre non plus les hérissons avec les porcs-épics.

Les hérissons sont très présents dans la culture, le folklore et les croyances populaires ; en héraldique, le hérisson est souvent présent comme emblème sur des blasons. Le hérisson consomme surtout des invertébrés terrestres tels que les lombrics, les chenilles, les araignées, les limaces, parfois des grenouilles, des lézards, de jeunes Rongeurs, des oisillons, des œufs, des cadavres (poissons inclus) aussi des fruits et champignons. Sa ration nocturne est d’environ 70 gr. Les aliments sont saisis avec les mâchoires.

Le hérisson a été également utilisé comme personnage principal pour jeu vidéo ; Sonic the HedgeHog.

Publié dans HERISSON | Pas de Commentaires »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello