• Accueil
  • > Recherche : communication animaux

Résultats de votre recherche

Message du Peuple des Serpents/Reptiles 3

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

Message du Peuple des Serpents/Reptiles 3 dans SERPENT 220px-Snake_in_basket« Lorsque vous êtes dans une situation qui requiert de la patience, de l’organisation, appelez à vous l’énergie des fourmis.  Lorsque vous êtes dans une situation qui requiert de la force, appelez à vous l’énergie d’un ours.  Si vous désirez développer de la sagesse, faites appels à l’énergie des maîtres éléphants.  Si vous avez besoin de fuir, appelez à vous  l’énergie de la gazelle.  Si vous voulez prévoir et voir au loin, appelez à vous l’énergie de la girafe.  Si vous désirez de la joie, appelez à vous l’énergie des dauphins ou des colibris… Nous pourrions continuer ainsi longtemps à énumérer les énergies de nos frères animaux mais nous désirons surtout vous faire comprendre comment fonctionne les énergies et comment vous pouvez les utilisez pour rétablir l’équilibre et ainsi, votre bonheur fondamental.  Dans l’équilibre se cache l’état d’extase qui est comme une explosion de joie.  L’extase est un état crée par la rencontre de différentes forces, souvent des forces qui s’opposent, qui se battent et qui finissent par s’harmoniser…  Cela crée la fusion qui est un état extatique. 

Nous du peuple des serpents/reptiles avons une dette envers l’humanité.  À travers ce type de communication, nous en repayons une partie.  Nous n’éprouvons pas de joie ou d’extase comme vous pouvez en ressentir sur terre car ce privilège nous a été enlevé après les grandes manipulations génétiques et surtout, après la scission des différentes factions reptiliennes.  Par contre, nous sommes connectés en permanence à une source de conscience qui nous maintient dans un état de paix. C’est pourquoi nous ne bougeons pas beaucoup et passons pas mal de temps en alpha ou, si vous préférez, dans un état méditatif.  Nous “sortons” de cet état  que pour nous nourrir, trouver un endroit plus confortable (température) ou fuir un danger, alertés par les ondes créées par toutes formes de mouvements autours de nous. 

Nous savons bien que nous créons beaucoup de peur en vous, amis de la confrérie humaine, et cette peur s’est installée en vous pour plusieurs raisons, certaines très tangibles et d’autres créées par la symbolique négative qui nous a été donnée à travers les âges.  Les serpents/reptiles sont en effets responsables de votre “descente dans l’oubli”, l’illusion de la déconnexion divine.  Mais rappelez-vous bien qu’à l’origine, c’est ce que vous avez demandé !  Il est vrai aussi que les serpents/reptiles sont des Êtres très noir et blanc et ce miroir est difficile pour vous.  Mais nous désirons vous rappeler que le processus de transmutation/transformation présentement engagé sur terre et en vous, en est un de non-retour ;  il  ne comporte pas de zone grise et en ce sens, vous avez besoin plus que jamais de cette faculté.  

220px-Boa_c.i dans SERPENTLorsqu’un serpent/reptile tue une proie, il le fait avec rapidité et efficacité.  Et je vous confierai même un secret : tous les prédateurs (et les serpents/reptiles sont de loin les meilleurs) savent comment faire mourir une proie avant de la manger ; la proie, hypnotisée, conquise et abandonnée au rituel, quitte son corps avant d’être dévorée… La mort est une grande expérience de transformation qu’un Être puisse vivre et ce, même si cette mort ce fait au niveau psychique ou psychologique.  Nous, du peuple des serpents/reptiles, ne vivons pas d’émotions comme vous.  Vos émotions sont très importantes dans votre évolution.  Elles sont vos atouts et  vos plus grands obstacles.  

Elles sont aussi la réflexion à votre appartenance à l’élément eau.  Elles doivent être comprises et maîtrisées pour que vous retrouviez votre fluidité naturelle.  Vos émotions ont été créées afin de vous guider dans votre retour vers la lumière et c’est pourquoi elle sont actuellement contrôlées et utilisées contre vous. 

Le peuple animal n’a jamais perdu sa connexion avec le divin, la lumière, le grand tout.  Bien que plusieurs espèces éprouvent des émotions (surtout les races dîtes domestiquées), elles ne sont pas aussi complexes (ou plutôt compliquées ?) que les vôtres…  Et ceci est rapidement devenu une raison pour excuser la domination humaine et le massacre de plusieurs espèces animales.  

Sachez ceci : tant et aussi longtemps que vous continuerez à traiter les animaux comme des esclaves sans âmes,  vous garderez la porte grande ouverte à ce qu’on vous fasse subir la même chose.   Et n’allez surtout pas penser que vous ne vivez pas cette réalité aujourd’hui… 

Nous, du peuple des serpents/reptiles, vous saluons ! « 

Communication animale – Source : http://www.communication-animal.net/ 

Barre de Séparation

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaires »

Le Peuple des Chiens nous parle 2

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

 

 

Le Peuple des Chiens nous parle 2 dans CHIEN 3114968-rack-de-meute-de-chiens-dans-le-matin-d-39-tLaissez-nous vous raconter l’histoire du peuple des chiens, fiers descendants des Êtres de Sirius. Il fut un temps, il y a très longtemps, où les Êtres humains côtoyaient les animaux de façon fort différente car le respect, la communication et l’entraide formaient la base des relations entre les espèces. Avant de faire le plongeon dans l’expérience de la séparation et de l’oubli, les Êtres humains ont demandé aux animaux de rester connectés à la source et d’incarner les attributs divins qu’ils s’apprêtaient à oublier. C’est alors que vous vous êtes tournés vers le peuple des chiens et que vous avez dit : « Maître canidé, tu seras le plus fidèle compagnon de l’homme, car en toi est placé le plus important de tous les attributs : l’Amour dans toute sa pureté! Tu seras le gardien infaillible de cet Amour inconditionnel et ce, même si tu dois aller à l’encontre de ma volonté car dans mon voyage au pays de l’oubli, un voile sera placé sur mon âme et mon esprit. À cause de ce voile, je ne serai plus directement nourri à la source de vie, à l’Amour. Il se pourrait donc que je succombe à la violence ». Que de sagesse vous aviez à cette époque! Sans une certitude absolue, vous vous doutiez que votre descente dans l’ombre et l’oubli serait, par moment, très dure pour la force d’Amour qui brûle en vous. 

 

De ce merveilleux contrat, tantôt lourd, tantôt léger, nous nous sommes acquittés avec force et fidélité au cours des siècles écoulés. Les temps approchent cependant, où vous devrez en reprendre la responsabilité; où vous devrez re-conscientiser dans votre Être tout entier cette incontournable vérité : l’Amour inconditionnel est la plus grande de toutes les clés! 

 

dscn4524 dans CHIENMalheureusement, certains êtres égarés, submergés de colère et de ressentiment font violence aux chiens parce qu’ils ne peuvent supporter le miroir de cet Amour inconditionnel que nous incarnons. Dans notre pacte de fidélité et parce que nous avons espoir d’activer l’état d’Amour qui réside en eux, nous retournons souvent vers ces êtres qui nous battent et nous négligent. Nous, du peuple des chiens, voyons bien que ces êtres souffrent énormément dans la déconnexion de l’état d’Amour et même s’ils nous battent très fort pour oublier, nous restons toujours connectés à cet état d’amour. Notre souffrance physique ne nous déconnecte pas de l’état d’Amour inconditionnel! Nous pleurons plus souvent l’ignorance et la déconnexion de nos frères humains que notre propre souffrance physique, miroir de votre incapacité à vous aimer! La déconnexion de l’Amour inconditionnel est ce que vous surnommez « l’enfer ». 

 

Sachez cependant que malgré notre connexion, nous détestons nous faire battre, humilier et négliger. Vous nous utilisez pour vos expériences et vos tests cruels, la plupart du temps inutiles. Vous n’avez pas encore compris ce qui amène la santé et le bien-être réel. La situation est telle pour nous dans certains pays qu’une sortie en masse est prévue, via une terrible maladie. Cette maladie sera transmise par les puces et autres insectes qui s’attaquent à nous lorsque nous ne sommes plus assez forts pour émettre l’état d’Amour. Saviez-vous que la force de votre système immunitaire est un reflet de votre capacité à vivre et rayonner l’état d’Amour en vous? Même si nous ne sommes que rarement complètement déconnectés de l’état d’Amour, les vaccins et les drogues en trop grandes quantités, la souffrance physique et la négligence que nous subissons diminuent notre capacité à émettre le rayonnement de cet état vibratoire et c’est à ce moment que nous devenons vulnérables aux insectes et aux virus. La maladie qui risque d’emporter beaucoup de chiens sera connue comme une fièvre canine et elle affectera très négativement les êtres qui consomment notre chair. Contrairement à d’autres de nos frères animaux, le peuple des chiens n’a jamais eu pour mandat de nourrir l’humanité. Les pays d’Asie où notre chair est consommée seront particulièrement affectés par ce virus. Nous ne partageons pas ces informations pour vous effrayer mais bien pour vous réveiller!  (à suivre…) 

 

canalisation signée Pascale Dozité : http://www.chezkat.com/message-chienne-kheops.php

77ab4386

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaires »

Message d’un chien à l’humanité

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

Un chien à l’Humanité !


Message d'un chien à l'humanité dans CHIEN 5993300-small-yorkshire-terrier-puppy-on-white-backgroundDans notre monde matérialiste dominé par l’intellect, beaucoup d’hommes et de femmes continuent à avoir du mal à accepter que des êtres non incarnés dans le plan physique puissent s’exprimer et nous transmettre des messages à travers des télépathes ou des médiums.  

Mais le plus extraordinaire, c’est quand des animaux, qui nous sont familiers et que nous croyons bien connaître, commencent à aborder des questions morales et métaphysiques.  

Cela peut paraître incroyable, ridicule ; c’est pourtant la réalité que Pascale Dozité vit au quotidien au cours de ses échanges avec sa chienne Khéops.  

Voici l’étonnant message qu’elle lui a transmis.  

Message de la chienne Khéops à l’humanité  

Cette nuit, Khéops m’a dit qu’aujourd’hui, elle voulait écrire seule le chapitre du jour. Elle entendait par là que ma collaboration se limiterait à traduire ses propos et à les transcrire.  

Ce matin, nous voilà prêtes à officier : elle est roulée en boule sur son coussin, et mes doigts sont prêts à courir sur le clavier :  

chiots-de-chien-terrier-de-yorkshire-1-mois--thumb4736767 dans CHIEN« Lorsque l’être humain décide de prendre un animal, il a souvent une idée bien précise sur ce qu’il peut en attendre et sur ce qu’il va pouvoir lui imposer. Dans son arrogance extrême et son désir de tout contrôler, l’homme exige de son animal un total renoncement à cette partie de lui la plus précieuse : la liberté. Je ne parle pas de la liberté de mouvement, mais de la liberté d’être ».  

Nous avons alors l’obligation d’éradiquer définitivement tout ce qui, en nous, n’est pas conforme à vos attentes. Vous nous réduisez à de simples objets, nous assignant la tâche de satisfaire tous vos caprices – inconscients que vous êtes de nos propres besoins. Ce que vous ignorez, c’est que nous sommes incapables de faire semblant. La perversité nous est inconnue. Cette partie de nous que vous rejetez, c’est notre âme, notre essence. Elle ne se laisse pas corrompre et il nous est impossible de la renier. Voilà la plus grande de nos souffrances.  

Dans sa très grande prétention, l’homme concède au chien la capacité maximale de mémoriser 60 mots : « assis, couché, aux pieds, sous la table, pas bouger, à la niche, oui, non, ça suffit, donne la patte, fais le beau, etc. » En vérité, ce langage abêtissant ne fait que révéler le besoin qu’a l’être humain de dominer tout ce qu’il considère comme inférieur à lui, le peuple animal en premier lieu.  

L’homme considère que la parole est le moyen de communication le plus élaboré. Un être vivant dont la physiologie ne permet pas l’accès à la parole est donc irrémédiablement exclu du cercle très fermé des créatures dignes d’intérêt. Mais il est un langage infiniment plus vaste, dont aucun instrument, aussi sophistiqué soit-il, ne pourra jamais définir les limites : il s’agit du langage du cœur. Celui-ci se passe de mots. Et ce sont les sentiments qui véhiculent ce précieux langage.  

Bien qu’universel et, à ce titre, accessible à tous, ce langage nécessite une réelle ouverture d’esprit. Il est d’ailleurs intéressant de noter que, sur terre, seul l’être humain a développé assez d’arrogance et de prétention pour s’interdire tout accès à ce langage. En cherchant à dominer le monde, à maîtriser et à asservir tout ce qui est extérieur à lui, l’homme n’est globalement plus apte à utiliser son énergie vitale pour communiquer. Tout ce qu’il donne et reçoit se teinte de ces dégradants attributs qu’il agite comme des trophées. Dans ses créations, les traces d’amour sont de plus en plus infimes.  

Cette insatiable soif de pouvoir s’apparente à une course sans fin. Loin de se contenter de se détruire lui-même, l’homme cherche à détruire en nous ce qu’il a déjà piétiné en lui.  

La révolte gronde parmi le peuple animal, excédé devant autant d’acharnement à lui nuire et à l’asservir. Avec une infinie tristesse, nous constatons que les évidentes manifestations de la colère ambiante ne semblent pas beaucoup ébranler l’homme dans ses certitudes. Il n’y a aucun jugement dans ce constat. Nous ne cherchons pas non plus à nous faire plaindre. Car en dépit des apparences, c’est bien l’homme qui a besoin de compassion. Le peuple animal a une conscience aiguë de cela.  

Pourtant, les Forces de Vie s’apprêtent à susciter en nous des réactions beaucoup plus vives. Nombreux sont les animaux désireux de participer activement au rétablissement de l’indispensable équilibre sur cette planète. Il ne s’agit pas de vengeance, pas plus que nous ne souhaitons devenir les instruments d’une justice à l’évidence devenue nécessaire. De plus en plus d’animaux sont prêts à sortir de leur réserve et à braver la terreur que leur inspire l’homme. Dans une ultime tentative de communication, certains parmi nous ont l’audace de vous transmettre ce qu’ils ressentent. Les spécialistes comme Marie seront nos principaux alliés, de même que tous les êtres humains capables d’ouvrir leur cœur à ce que nous avons à dire. 

 Sans doute pensez-vous que nous, humbles animaux, ne sommes sur Terre que dans le but d’assouvir votre soif de pouvoir, ou, dans le meilleur des cas, pour vous aider à tromper votre solitude.  

La vérité, c’est que nous avons suffisamment d’amour dans notre cœur pour vous porter secours. Nous sommes tous – sans exception – détenteurs de messages spécifiques destinés aux personnes avec lesquelles nous vivons.  

Nous sommes concernés par l’évolution de la race humaine, bien plus que vous ne sauriez l’imaginer. Notre présence parmi vous est la preuve de notre engagement à vos côtés. 

Osez poser sur nous un regard différent, et demandez-nous de vous aider. Nous vous enseignerons le langage de l’amour, nous vous soutiendrons dans les innombrables réconciliations dont vous ne pourrez pas faire l’économie. Nous pouvons faire beaucoup plus que monter la garde dans vos maisons ou croupir au fond d’un garage. Vous ignorez ce que nous sommes réellement. Pour le bien de votre race, cessez de nous détester, de nous dévorer, de nous humilier, de nous mépriser. Ouvrez votre cœur, accordez-nous l’immense honneur de panser vos blessures. Nous sommes à votre service. Notre compréhension innée de la souffrance d’autrui fait de nous des thérapeutes hors pair. Vous limitez l’amour que nous vous portons à la simple reconnaissance du ventre. Vous dénaturez tout ce qu’il y a de beau en nous.  

6813577-yorkshire-puppies-for-a-month-playing-on-the-lawnLors de nos virées quotidiennes dans la nature, je m’entretiens longuement avec les oiseaux. Ce sont de véritables messagers divins. Le vent, les arbres, les fleurs et les insectes ont eux aussi tant à dire qu’il suffit de quelques instants pour moissonner des tonnes d’informations utiles à tous. Vous avez tué en vous toute faculté d’écoute. Vous créez des bruits assourdissants pour meubler le vide qui vous ronge et vous angoisse. Vous avez mis une telle ferveur à vous éloigner de votre cœur que, désormais, votre propre ombre vous terrorise. Vous semez la terreur également autour de vous, simplement par manque d’amour et de compassion vis-à-vis de vous-mêmes.  

Mon peuple en arrive à souffrir des mêmes maladies physiques et psychiques que les vôtres : ce n’est pas notre goût prononcé pour le mimétisme qui nous rend malades. C’est la trop grande proximité avec un peuple souffreteux, incapable de se remettre en cause. Vous nous imposez vos effroyables conditions de vie, vos pensées de haine. Vos vétérinaires nous soignent, mais ils ne peuvent nous soulager que momentanément. Personne ne nous demande pourquoi on se casse une patte, pourquoi on refuse de manger, pourquoi on développe un cancer dans telle ou telle partie de notre corps. Les réponses à toutes ces questions sont inscrites au plus profond de nous. Elles parlent de notre souffrance de vivre ainsi avec vous. Nous pouvons vous révéler ce qui se dégrade ou se détruit en nous, à votre contact. Mais qui s’en soucie ? Nous nous connaissons mieux que vous ne vous connaissez vous-mêmes. Notre mieux être est intimement lié à la guérison que vous allez amorcer à l’intérieur de vous. La compassion en nous n’a d’égale que notre capacité à pardonner. Nous avons beaucoup à vous enseigner et nous sommes tous prêts à cela. 

k1208238 Savez-vous que lorsque nous nous croisons au détour d’un chemin, nous, les animaux, nous faisons régulièrement le point sur nos situations respectives ? Un simple regard, et nous savons tout de l’autre : ses souffrances, ses combats, les raisons de sa présence sur Terre. Le langage du cœur est direct, sincère. Pouvez-vous imaginer que nous échangeons infiniment plus d’informations entre nous que vous ne le faites chaque jour entre vous, malgré tous vos moyens de communication ? 

 Nous n’avons pas besoin de nous voir pour entretenir d’étroites relations entre nous. Nos capacités psychiques sont illimitées, exactement comme l’étaient les vôtres il y a fort longtemps. 
  

Vous avez pourtant déjà expérimenté pendant des millénaires tout ce en quoi vous ne croyez plus.  

En ces temps reculés, les humains et les animaux vivaient en paix. L’idée de nuire à autrui ou d’exercer un pouvoir sur quiconque n’aurait jamais pu germer dans aucun cœur. Seuls l’amour et la compassion nous motivaient tous, et tous nous participions à l’évolution de ce qui existait sur cette planète.  

Puis l’homme a choisi de faire d’autres expériences.  

Les animaux n’ont pas effectué le même choix. Leurs capacités psychiques sont demeurées intactes. Mais, en vivant à vos côtés, il leur fut de plus en plus compliqué de tenir compte de cette partie noble d’eux-mêmes. Malgré ce que vous nous faites subir, ainsi qu’à la Terre qui nous héberge tous, malgré votre cruauté sans fin, nous sommes prêts à vous aider à guérir ce que vous vous acharnez à détruire à l’intérieur de vous et autour de vous. Accepterez-vous notre aide ? » 

Extrait de « Cet autre Langage », de Pascale Dozité, Éd. Agorma : http://www.chezkat.com/message-chienne-kheops.php  

51601797

Note de l’auteur : Après la transmission de ce message, la tristesse de Khéops était telle que j’en fus toute retournée. Je la remerciai d’avoir osé exprimer tout cela pour nous tous. Et je me plongeai dans la lecture de ce communiqué pour m’assurer qu’aucune erreur de traduction ne s’y était glissée.  

Je voudrais juste apporter une précision. Lorsque nous entrons en relation, la connexion se fait toujours aisément, dans un climat de confiance partagée. Ce qui prouve bien – si tant est qu’on puisse parler de preuve dans ce domaine – que l’animal est réellement prêt à établir un lien étroit et intime avec l’homme. Jamais il ne se fait prier pour se livrer. Nous sommes toujours accueillis en amis.  

photo-chien1J’ai même constaté qu’un animal a toujours quelque chose à dire : quelques mots sur un sujet qui lui tient à cœur ou qui le préoccupe, ce qu’il ressent (cette palette est souvent haute en couleurs et d’une infinie variété), ses interrogations, une information qu’il a simplement envie de transmettre… histoire de la faire circuler ! Il arrive que ces brefs instants de communion intime scellent quelque chose de très fort entre nous. Nous nous retrouvons alors, de temps à autre, sur un plan de conscience différent du plan physique bien que tout à fait réel.  

Le véritable « savoir-être » avec les animaux n’est pas encore reconnu dans nos sociétés. La plupart du temps, il n’est d’ailleurs même pas soupçonné ! Certes, les mentalités commencent à évoluer et s’ouvrent peu à peu. Toutefois, il y a urgence : les animaux ont besoin d’être hissés au rang d’âmes pleinement vivantes, avec des besoins réels et des envies. Or, rares sont les personnes à pouvoir imaginer un concept jugé aussi extravagant. Pourtant, la révolte gronde parmi les animaux. Et à juste titre !  

canalisation signée Pascale Dozité : http://www.chezkat.com/message-chienne-kheops.php

chien-gif-079

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaires »

Message de Chienne Messagère 1

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

Un animal peut apparaître dans notre vie pour seul fin de nous transmettre un message. Il suffit de le comprendre, de le décoder et ensuite de faire notre propre travail intérieur. 

Polly (raconté par Pascale Dozité) 

Message de Chienne Messagère 1 dans CHIEN k3893668Une dame, Ingrid, m’appela pour sa chienne de trois ans, Polly. Elle déchiquetait tout, les tapis, les meubles, l’escalier en bois, les plantes, le linoléum, les coussins, la télécommande, tout. Pourtant, elle avait un petit air innocent avec sa tache noire sur l’œil gauche, seule note de couleur sur son poil tout blanc. Cependant, si personne ne la regardait, c’était le désastre. Comme elle venait d’un refuge, je pensais qu’elle avait peut-être eu des traumatismes dans son passé, mais rien ni heureuse, ni malheureuse : neutre. Là, rien n’expliquait ce comportement. Ingrid avait beaucoup d’autres animaux, alors peut-être était-ce de la jalousie ? Cependant, lors de la communication, Polly me montra un jeune adolescent assis devant un ordinateur dans une chambre. Je sentis chez lui beaucoup d’émotions refoulées. Elle me montra également l’image d’un autre homme, plus grand qui semblait venir de temps en temps. Il allait directement au réfrigérateur et repartait. Polly n’avait pas l’air de l’adorer. 

Je demandai donc à Ingrid si par hasard elle avait des fils. En général, je demande à l’avance qui vit dans la maison, mais cette fois-ci j’avais oublié de le faire. Ingrid m’avait donné une longue liste de tous les animaux habitants aussi à la maison. Elle me répondit qu’effectivement elle était mère de deux garçons. Nous parlâmes des problèmes du plus jeune, Gabriel, Il était devenu quasiment autiste, mais Ingrid qui était constamment occupée par tous les animaux, ne se rendait pas compte de son état. Son fils passait des heures devant l’ordinateur, enfermé. Elle vivait seule avec eux et tout le peuple animal. 

6772682-close-portrait-of-dog-head-beagle-puppy-green-grass-on-background dans CHIENSon fils aîné, un fainéant, se droguait. Il venait seulement pour manger et lui prendre de l’argent. La pauvre Ingrid était dépassée par les événements, les constantes disputes avec le fils aîné, son travail, tous les animaux à nourrir la submergeaient. La petite Polly, nouvelle venue dans ce milieu absorbait toutes les émotions de Gabriel et les exprimait en rongeant… tout. Je fis un travail sur elle pendant plusieurs jours, car elle avait un peu la tête dure, et tout rentra dans l’ordre. Elle ne mordilla plus que ses jouets ! La leçon pour Ingrid était de porter attention sur son jeune fils qui passait inaperçu. Elle ne pouvait plus l’ignorer à présent 

L’histoire de la petite chienne Clémentine nous révèle combien il faut prêter attention aux réactions et comportements de nos compagnons. 

Extraits du livre de Laïla del Monte « Communiquer avec les animaux« , paru aux Éditions Véga. 

http://www.chezkat.com/chiennes-messageres.php Laïla del Monte – Communicatrice animal – Californie – USA -Tél : 001 818-758-9697 – Site web : www.lailadelmonte.com – email : Laïla del Monte

cane092

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaires »

Message d’un Chien Objet 1

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011


Message d'un Chien Objet 1 dans CHIEN 4238899-the-puppy-sits-near-to-a-toy-lionEncore une fois Laïla nous fait prendre conscience que les animaux ne sont pas dénué d’intelligence, et que c’est une chance voire un privilège de pouvoir communiquer avec eux. 

Pauvre Brendon, jusqu’où peut aller l’égoïsme et l’orgueil des humains ! Quant à Sunny il aura pu expliquer à Laïla son ressenti face à l’arrivée du « petit chiot humain » et poursuivre sa retraite bien méritée au sein d’une famille unie. 

C’est grâce à la communication avec eux que Laïla a décelé ce qui les traumatisait et le mot n’est pas trop fort. Si nous avons des petits compagnons à la maison nous nous devons d’être à leur écoute, c’est indispensable, car eux aussi souffrent, pleurent à l’intérieur et manifestent leurs sentiments. 

Brendon 

Un jour, une dame m’appela pour son chien Brendon. Lors des concours, devant les juges, il devenait très nerveux, il salivait et faisait pipi. Brendon, un beau chien couleur caramel aux yeux mélancoliques me communiqua qu’il ne voulait pas faire de concours canins, il voulait rester à la maison et vivre une vie tranquille, c’était trop de pression pour lui. Il en avait assez d’être stressé et contraint ! Il aimait bien faire les exercices avec Marge, mais les concours, c’était autre chose. 

Je revis avec lui toute l’expérience : « Je sens ma gorge se serrer, mes jambes deviennent toutes faibles et tremblantes, j’entends le bruit, les cris, l’excitation des autres chiens, la poussière me brûle les yeux. On me tire par la laisse devant les juges. Que veulent-ils de moi ? Je ne sais pas ce que je dois faire. Un liquide chaud me coule entre les pattes. Maintenant elle va se fâcher et me punir. Je n’en peux plus, je veux partir mais comment faire ? ». 

4353767-le-jeune-chien-marron-a-mis-sur-la-langue dans CHIENLe trac, je connaissais bien en tant que danseuse, mais pour lui, c’était pire parce qu’il n’aimait pas la compétition. Brendon me faisait tant de peine ! Le pire était que je ne savais comment l’aider. Tout ce que je pouvais faire était d’expliquer à Marge le ressenti du chien. 

Mais elle ne voulait rien savoir : « Je ne comprends pas, me dit-elle au téléphone, il excelle aux épreuves, mais une fois arrivé devant les juges, il se transforme en petit chien timide et peureux. Ce n’est plus le même ! » 

J’essayai de discuter avec Marge, de lui faire ressentir l’état de Brendon, mais elle rajouta ; « Je comprends bien, mais il doit surmonter ses angoisses, il faut qu’il apprenne, il est hors de question d’arrêter les concours ! Tous mes chiens font des shows, c’est pour cela qu’ils viennent chez moi ». Je ne sais ce qu’il advint du pauvre Brendon parce que Marge ne me rappela pas. 

Extraits du livre de Laïla del Monte « Communiquer avec les animaux« , paru aux Éditions Véga. 

http://www.chezkat.com/chiennes-messageres.php Laïla del Monte – Communicatrice animal – Californie – USA -Tél : 001 818-758-9697 – Site web : www.lailadelmonte.com – email : Laïla del Monte

chien

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaires »

Message d’un Chien objet 2

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

Message d'un Chien objet 2 dans CHIEN 4569133-portrait-d-39-un-chiot-de-race-pure-de-gris-l-vrier-italienSunny, un lévrier gris argenté de pure race communiqua avec moi au sujet du nouveau-né de Nancy et Joe qui venait d’arriver à la maison. Nancy avait remarqué que Sunny était bizarre avec le bébé. En sa présence, il grognait. Nancy, préoccupée me demanda de faire une communication avec lui. J’allai donc sur mon chemin blanc. J’aimai la sensation familière du sable fin et chaud sous mes pieds. Sunny apparut tout de suite. J’avais déjà eu des communications avec lui, il était même venu à mon studio pour des séances d’aide. Il était très sensible, je l’aimais beaucoup et m’étais attachée à lui. Il avait de grands yeux limpides et une tête fine et sensible de lévrier. Il était toujours un peu peureux. Il venait des champs de courses. Quand il ne gagna plus, il fut mis en cage, abandonné, prêt à être euthanasié. 

Une association de « secours » le recueillit. 

La première fois que Nancy l’avait amené, il avait une grave maladie de la peau avec des abcès et de la fièvre. Les vétérinaires consultés n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur son cas, c’était une maladie étrange. Ils avaient tout essayé. Sunny s’approcha avec hésitation sur mon beau chemin blanc. Il était méfiant. Je restai un moment avec lui, accroupie, en silence, sans rien lui demander, seulement pour être là, présente pour lui. Après un certain temps, il osa me regarder dans les yeux, il se sentait plus en sécurité. Je lui demandai ce qui lui était arrivé. 

Il me montra son passé aux courses. C’était un monde que je ne connaissais pas et que je ne désire jamais connaître : « L’on nous enferme, nous sommes plusieurs, il n’y a pas de place, j’ai toujours faim, très faim, j’ai peur, sans cesse des bruits de métal (de chaînes, de portes en métal ?). Des cris, les courses, courir le plus vite possible. Pas le temps de me reposer. Cette sensation dans mon corps d’extrême nervosité, les spasmes dans mes jambes, je ne peux pas dormir. Les autres ont tous peur, ils crient la nuit. Moi je ne peux pas dormir, on n’en a plus pour longtemps. 

S’il y en a un qui part, un autre arrive. Et pour moi, ça sera quand ? Où va-t-on après ? Je suis épuisé, plus de forces, je n’ai plus envie de vivre, tout m’est égal de toute façon, alors à quoi bon ? Et puis un jour, je vois le visage de Nancy derrière mes barreaux, son sourire, ses larmes, sa voix, elle m’emmène chez elle. Maintenant je me sens si bien, elle s’occupe de moi, elle m’aime. Il y a d’autres animaux ici, trois chats et un autre lévrier. 

Ils sont calmes, tranquilles, ils dorment tout le temps. 

Ils ne connaissent pas l’enfermement. 

Au début, je pensais que Nancy ne reviendrait pas, qu’elle allait me quitter, mais maintenant je sais qu’elle est là, elle revient toujours. Je n’ai plus faim. 

Maintenant, il y a ce bébé. Elle ne me parle plus, elle ne me laisse plus entrer dans sa chambre, je suis seul, elle a même eu peur de moi l’autre jour, comme si j’allais faire quelque chose de mal ». 

4569131-portrait-d-39-un-chiot-de-race-pure-de-gris-l-vrier-italien dans CHIENSunny « pleurait ». Les animaux pleurent en silence, les larmes sont tournées vers l’intérieur. Je pleurais avec lui. Nous étions tous les deux sur le chemin blanc. Un grand espace de tristesse et de solitude me rentra dans le cœur. « Pourquoi Nancy m’a-t-elle abandonné tout d’un coup ? » Je séchai mes larmes et je lui expliquai que le petit « chiot humain » sans poils, avait lui aussi besoin d’amour. Il y en avait assez pour tout le monde. 

Mais le bébé était tout petit et très fragile et il lui fallait beaucoup d’aide et d’attention. Après, il grandirait… C’était à son tour d’aider Nancy. 

Après la communication avec Sunny et un peu plus d’attention de la part de Nancy et Joe, tout rentra dans l’ordre, Sunny se calma et il accepta courageusement la présence du petit « chiot humain » 

Comme vous pouvez de nouveau le constater par ses deux témoignages, nous devons être à l’écoute de nos animaux. Des agissements inhabituels de leur part doivent nous interpeller car ils peuvent mettre le doigt sur des situations de souffrance et de gêne. On ne peut que les remercier d’être ce qu’ils sont pour nous et pour l’enseignement qu’ils sont à même de nous apporter… Jackie Thouny 

Extraits du livre de Laïla del Monte « Communiquer avec les animaux« , paru aux Éditions Véga. 

http://www.chezkat.com/chiens-objets.php Laïla del Monte – Communicatrice animal – Californie – USA -Tél : 001 818-758-9697 – Site web : www.lailadelmonte.com– email : Laïla Del Monte

animaux-chien-006

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaires »

Problèmes rencontrés avec les Chiens

Posté par othoharmonie le 3 octobre 2011

Les problèmes liés aux déjections canines sont importants dans les villes. Par exemple, dans la ville de Paris, 200 000 chiens produisent à eux tous chaque jour 16 tonnes de déjections.

Poodle.jpgPour ceux qui auraient l’infortune de marcher dedans, non seulement elles sont nauséabondes (même si la coutume dit que marcher du pied gauche dans une crotte de chien porte bonheur), mais elles peuvent également provoquer des accidents. Il peut arriver que des personnes âgées soient grièvement blessées ou décèdent en glissant dessus.

Des moto-crottes ont été créées dans les années 1990 à Paris pour ramasser les déjections canines, en plus d’espaces dédiés. De nombreuses campagnes de communication tentent d’avertir les propriétaires des problèmes provoqués par leurs chiens. De nombreuses villes ont mis en place des systèmes de distribution de sacs en plastique, nommés Toutounet, obligeant les propriétaires à ramasser les déjections de leurs animaux et punissent d’amendes ceux qui ne se plient pas à l’obligation.

La France se situe très en retard par rapport à ses voisins européens en matière d’éducation et de comportement des propriétaires de chiens vis à vis du ramassage des déjections, même si des progrès ont été réalisés ces dernières années.

Problème des morsures de chiens 

Les chiens seraient responsables de 500000 morsures par an en France selon les statistiques des assurances. Heureusement, la grande majorité sont bénignes. Ce problème sur-médiatisé dans ses extrêmes représente un réel problème vu le nombre de chiens, l’urbanisation croissante et le statut de membre de la famille parfois peu compatible avec les capacités cognitives du chien. Ces notions sont développées et référencées dans l’article Agressivité chez les animaux.

Gif chiensOn pourrait également se demander pourquoi… et le maître là-dedans hum hum !!!

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaires »

Ouvrages sur les chiens

Posté par othoharmonie le 2 octobre 2011

 

·        
Portail des canidés

Annuaire du site de Chiens:  http://www.chien.ws/ 

livres en livraison gratuite sur les races de chiens et sur l’éducation du chien 

>> Clic ici 

Vous trouverez ci-dessous une liste de livres sur le chien concernant divers domaines tels que l’éducation, la compréhension du langage canin etc… Des livres indispensables pour bien connaître votre compagnon et bien vivre avec lui  

—————————————————————————————— 

Ouvrages sur les chiens  dans CHIEN chien> Comment parler chien : Si vous avez un chien, si vous aimez les chiens, ce livre est pour vous. Il vous donne les clés d’une communication efficace pour resserrer les liens qui vous unissent déjà >> Lire la suite

 

> Eduquer son chien avec amour et bon sens : Méconnaître les principes de base d’éducation d’un chien peut s’avérer dangereux et parfois irréversible. Mais comment et à quel âge faut-il l’habituer à marcher en laisse, à répondre au rappel ou à s’asseoir sur commande ? >> Lire la suite

 

 

> Dressage tendresse : Sans coups ni cris : Une méthode douce pour éduquer son chien, sans cris ni coups, uniquement par la tendresse >> Lire la suite  

> L’Education de chien : Eduquer un chien, c’est avant tout lui permettre de vivre sa vie de chien au milieu des humains. Vous désirez un chien ? Ce livre vous explique comment le choisir, comment communiquer avec lui et vous rendre mutuellement heureux >> Lire la suite  

> Faire perdre ses mauvaises habitudes à son chien : Colin Tennant est le spécialiste du comportement et du dressage des chiens le plus réputé de Grande-Bretagne. Il dirige un centre du comportement canin où les maîtres d’animaux de toutes races peuvent se rendre pour trouver des conseils et de l’aide >> Lire la suite  

> Tous les livres sur l’éducation du chien  

> Un livre dont la vente est destinée à la cause animale : Une histoire d’amour partagée pendant 11 ans entre Brenda l’auteure du livre et son fidèle Beauceron >> Lire la suite  

 

wy36hghu dans CHIEN

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaires »

L’âme des animaux

Posté par othoharmonie le 28 septembre 2011

 Tout être vivant est composé d’un Esprit (ou âme) et d’un corps ou plus exactement de plusieurs corps, du plus tangible et matériel, celui que nous terriens sommes capables de voir, de toucher et de sentir, au plus subtil. 

Barre de Séparation

Les animaux ne sont pas différents des humains, quant à cette organisation. C’est pourquoi, il nous est possible de communiquer avec eux, avec la voix du cœur ou, d’âme à âme. Certains diront télépathie… Qu’importe le vocabulaire, les faits sont là : nous sommes capables de communiquer avec les animaux, comme avec les autres humains, en utilisant cette faculté enfouie au fond de chacun de nous, qu’est la médiumnité.  

chauve sourisBien entendu, tout comme pour l’utilisation d’une langue autre que notre langue maternelle, certain seront “plus doués que d’autres” ou du moins, auront des connaissances acquises antérieurement, qu’ils auront su faire “remonter à la surface”. C’est pour cela que, si nous avons tous des facultés médiumniques nous permettant de communiquer d’âme à âme avec d’autres êtres du monde humain ou animal, ces facultés faisant parties de nos “bagages” qui nous suivent de vies en vies, peuvent être de niveaux très différents, en fonction de notre propre évolution.  


A la naissance, ces acquis de connaissances sont entièrement disponibles, c’est pourquoi nous pouvons constater chez de jeunes enfants de très nombreux cas de médiumnité, sous différentes formes. Par contre, en entrant de plain-pied dans la vie par l’apprentissage des règles régissant notre vie d’humain, ils perdent en quelques années l’utilisation de ces facultés naturelles, en les recouvrant du voile de la socialisation…  

Ces facultés ne sont pas perdues mais, enfouies au fond de chaque être, comme s’il s’agissait d’un sujet tabou qu’il est convenable d’oublier. En conclusion nous avons tous, peu ou prou, des facultés de communications avec d’autres êtres. Il nous appartient de les découvrir en nous et de les développer, tout comme pour l’usage d’une langue étrangère. 

Chat peintrePar contre les animaux, eux, ne perdent pas l’usage de ces facultés et faisant parties intégrantes de leur processus d’évolution, ils les utilisent en permanence, entre eux et pour nous parler, ou plutôt à notre âme, même si nous n’en sommes pas toujours conscients, à moins d’en prendre conscience et d’y prêter attention. 

Sans nous en rendre compte, nous communiquons beaucoup plus que nous le pensons avec nos animaux. Comment cela ? Par la pensée – ou télépathie pour certains – tout simplement. Qui n’a pas déjà constaté que curieusement, lorsqu’il devait conduire son animal de compagnie (chat, chien…) chez le vétérinaire, celui-ci se cachait ou, bien sa peur, son appréhension le faisait uriner partout… Tout simplement, il avait capté le message que nous lui avions délivré par la pensée : «viens, nous avons rendez-vous chez le vétérinaire pour…». Aussi, si une telle visite s’avère nécessaire, il est important de lui en parler, tout simplement par la pensée, afin de le sécuriser, que c’est pour son bien, pour le soigner… que nous devons consulter le vétérinaire… 

 

Comment nous parlent-ils ?  

Lapin Comme précisé ci-dessus, par le langage de l’âme. Cette communication peut être matérialisée pour nous, de différentes façons :elle peut prendre la forme d’image, de sensations, d’émotions, d’intuitions… mais aussi de paroles qui peuvent résonner au fond de nous. Certains reçoivent même ces communications. 

 

Au moyen de la psychographie ou, écriture automatique. En fait, tout comme nous, les animaux sont des êtres en cours d’évolution et, si leur route vient à croiser la nôtre, de façon marquée, ce n’est pas par hasard !  

Si l’on accepte ce précepte, il ne nous reste plus qu’à ouvrir notre cœur et nos sens à leurs tentatives de communication, et de commencer à recevoir ce qu’ils veulent nous transmettre comme information. La communication animale nous permet non seulement d’entrer en contact avec les animaux, mais également de véritablement dialoguer avec eux. Du fait de la spécificité de la communication animale qui implique de communiquer d’âme à âme, nous avons la possibilité si l’animal le veut bien, de dialoguer avec lui à un niveau psychique et intellectuel très profond et sincère, car l’animal ne porte pas de masque comme nous le faisons tous, pour “tenir notre place dans la société”.  

 

Barre de séparation

 

Exemple : Le Monde selon Tippi “, vous connaissez ? C’est une petite fille qui parle aux animaux. 

Vidéo : Image de prévisualisation YouTube

 ”Tippi est née le 4 Juin 1990 à Windhoek (Namibie), de deux parents français, Sylvie et Alain, chasseurs d’images qui vivent en Afrique. Avec des parents qui voyagent beaucoup et qui côtoient la nature sauvage au quotidien,  la petite Tippi rencontre de nombreux animaux et ouvre son esprit aux multiples peuplades qu’elle rencontre au  cours de ses périples. J’ai jeté un coup d’œil à la vidéo en me disant que j’allais l’écouter 5 – 10 minutes et,  à ma grande surprise, j’ai savouré l’intégralité des 54 minutes. Je suis encore sous le charme… 

 

 

Barre fleurs

 

Publié dans | 2 Commentaires »

Communication annimale

Posté par othoharmonie le 28 septembre 2011

Depuis le passage à l’an 2000 selon notre calendrier occidental, nous augmentons la fréquence de nos contacts avec la race humaine, et avec les animaux, car eux aussi ont un urgent besoin d’aide. 

Extrait du livre de Patricia Cori : Le Haut Conseil de Sirius   

 

 

2956954691_1_23_QkoJ18Fi.gif

Pourquoi communiquer avec les animaux ?  


Pour les mêmes raisons que nous communiquons avec d’autres humains ! Ces êtres qui sont à un autre état d’évolution que nous, ont certainement beaucoup plus à nous apprendre que nous pouvons l’imaginer et, sont tout à fait disposés à nous aider, même si la plupart du temps, nous les considérons comme des inférieurs…  

Qui n’a pas entendu parler de la thérapie animale, où des animaux aident des humains à guérir des dysfonctionnements comportementaux, des stress, des traumatismes récents ou anciens… Pour beaucoup d’entre-nous, un animal “domestique” est un compagnon… mais en fait, il est beaucoup plus que cela…  

Ils ont également besoins de nous pour avancer dans leur cheminement. C’est pour cela que la communication animale devient très importante, car elle nous permet, par le dialogue devenu possible, de nous aider mutuellement, les animaux et nous, les humains, dans notre évolution. 

loup 1

Que peut-on attendre d’une communication animale ?  

Une communication animale peut s’avérer très concrète : nombreux sont les exemples où l’animal à clairement indiqué, lors l’une communication, le mal dont il souffre : allergies, douleurs, pourquoi il urine partout… ce qui a pu être vérifié par la suite par un thérapeute soignant l’animal. Les animaux, tels des éponges, tentent d’absorber nos maux, notre mal être, car ils font tout leur possible pour que nous soyons toujours sans douleurs physique ou mentale. Ils peuvent même aller jusqu’à mourir pour nous aider. Aussi, lorsque vous constatez un problème chez un animal qui vous est proche, posez-vous la question de savoir si le problème n’est pas le vôtre, qu’il essaie de vous soustraire. Dans ce cas, dites-lui que vous allez faire ce qu’il faut pour régler votre problème et, vous verrez qu’il ira très vite beaucoup mieux.

Mais il peut aussi nous apporter l’explication, le conseil dont nous avons besoin pour notre cheminement ou tout simplement pour le déroulement harmonieux de notre quotidien. Nous devrions considérer les animaux plus comme des partenaires de vie que comme des esclaves de nos caprices ou de la nourriture en développement et notre évolution réciproque en bénéficierait.  

cygne

Quel est le rôle du communicateur animal ?

Il est important d’être bien conscient que la personne qui communique avec l’animal, n’est qu’un interprète, un intermédiaire… un médium entre l’animal et le destinataire final de la communication et, que son rôle consiste seulement à retransmettre le plus fidèlement possible les éléments de la communication que l’animal lui transmet.

Donc, le communicateur animal est en fait un facilitateur, entre l’animal et celui qui désire communiquer avec lui ou, qui est destinataire d’un message de l’animal. Le rôle du communicateur est très délicat, car il se doit de capter et de retransmettre l’intégralité du message de l’animal, sans le déformer ou tout simplement, sans le “colorer” involontairement par sa propre sensibilité, sa propre évolution, ses propres croyances.

Pour assurer une bonne communication, il doit s’efforcer de rester neutre tout au long de la communication et, en se faisant confiance, laisser des émotions et états d’âme de côté.

barre lierre

source : Jean-Paul Thouny – Thérapeute énergéticien – Courriel : jean-paul@thouny fr site : www.jean-paul.thouny.fr 

Publié dans | 3 Commentaires »

Message du Chat Kasey

Posté par othoharmonie le 25 septembre 2011

 

à travers le livre de Laïla del Monte : « Communiquer avec les animaux », paru aux Éditions Véga.

Un animal peut apparaître dans notre vie pour seul fin de nous transmettre un message. Il suffit de le comprendre, de le décoder et ensuite de faire notre propre travail intérieur.

Pour Laila il existe des petits chats qu’elle appelle des chats gourous. Gourou pris dans le sens de guide. Le gourou du sanskrit guru, dans sa définition de guide spirituel est une figure d’autorité respectable. Il arrive que des chats agissent de façon inhabituelle voire incompréhensible pour nous faire prendre conscience d’un malaise. Extrait … :

 

GIFS ( CHAT )Margaret m’appela de San Francisco à cause de son chat qui faisait tous ses besoins sur son lit ! De pire en pire ! Elle n’en pouvait plus, elle faisait deux lessives par jour, elle était prête à s’en séparer en le confiant à un refuge. je lui demandai qui habitait chez elle. Il y avait sa fille, un autre chat et un locataire d’une des chambres. Sur le moment je me dis que le comportement problématique de Kasey pouvait être dû au locataire ou de la jalousie envers l’autre chat. Je regardai sa photo sur l’ordinateur. Je fermai les yeux et j’imprimai son image dans ma tête. Ensuite, je commençai une communication avec Kasey. il était tigré et âgé de quatre ans. il apparut tout de suite devant moi. Il était très vivace et possédait un esprit rapide et intelligent. Kasey n’adorait pas le locataire car il ne le laissait pas entrer dans sa chambre, il se sentait donc un peu offensé. Cependant ce n’était pas une raison suffisante pour faire ses besoins sur le lit de Margaret !

Je cherchai plus loin, je lui posai des questions. Il parla de la relation entre Margaret et sa fille. Elle marchait sur des oeufs avec sa fille. Il me sembla qu’elle était en colère contre la jeune fille et qu’elle n’osait pas lui en parler. Kasey ne me communiqua pas pourquoi, mais il me montra un comportement de Margaret envers elle qui n’était pas sincère. Je ne compris pas bien tout ce que je percevais mais ce fut la seule information que je reçue. Je ne savais pas comment j’allais dire tout cela à Margaret. Cela n’avait pas beaucoup de sens, Je commençais donc par le locataire. Ensuite je lui expliquai qu’il y avait de la colère non exprimée envers sa fille et que cela semblait être en relation avec le comportement de Kasey. Elle m’écouta. Il y eut quelques minutes de silence à l’autre bout du fil pendant lesquelles je pensai : « J’ai dû complètement me tromper… ». Puis Margaret reprit la parole ; sa fille qui avait quarante ans, était revenue vivre avec elle ; elle avait cessé de se droguer et était en réinsertion.

Margaret faisait un effort pour être aimable et pour l’aider du mieux qu’elle pouvait, elle s’occupait d’elle, lui cuisinait des petits plats, mais au fond, elle était en colère contre sa fille qui avait gâché sa vie et lui gâchait la sienne. Elle savait très bien qu’elle avait cette colère au fond d’elle, mais elle n’osait pas l’exprimer de peur que sa fille se sente rejetée et cherche à nouveau refuge dans la drogue. Alors, elle se retenait. Nous parlâmes un peu. Elle prit des décisions. Elle décida d’être plus sincère avec sa fille. Je lui dis que je communiquerai à nouveau avec Kasey si elle acceptait de le garder. il me fallut le faire à plusieurs reprises parce qu’après une semaine de répit, il avait recommencé à souiller son lit. Cela nous prit six semaines. Kasey habite toujours avec Margaret et se comporte proprement. Le reste, elle ne m’a pas raconté.

Comme vous pouvez de nouveau le constater par ses deux témoignages, nous devons être à l’écoute de nos animaux. Des agissements inhabituels de leur part doivent nous interpeller car ils peuvent mettre le doigt sur des situations de souffrance et de gêne. On ne peut que les remercier d’être ce qu’ils sont pour nous. Jackie Thouny

Laïla del Monte
Communicatrice animal
Californie – USA
Livre de Laïla  :
Communiquer avec les animaux

 

Publié dans CHAT | 1 Commentaire »

Toilette du chat

Posté par othoharmonie le 24 septembre 2011

Lors de leur toilette, ils avalent de nombreux poils morts qui s’accumulent dans l’estomac, formant des boules de poils, appelées trichobézoards. Cela perturbe leur transit intestinal et ils sont obligés de les régurgiter afin d’éviter une occlusion intestinale.

GIFS ( CHAT )L’« allotoilettage » (action de se lécher mutuellement) est réservé aux chats qui se connaissent et s’apprécient. Ils se lèchent pour échanger leur odeur et déposent sur l’autre des phéromones apaisantes. Quand ils s’entendent bien, les chats adultes dorment volontiers ensemble, serrés l’un contre l’autre comme lorsqu’ils étaient chatons. Un moyen de se procurer mutuellement chaleur et sécurité. En dormant ensemble, les chats échangent aussi leur odeur.

Griffades du chat 

La pousse des griffes du chat est continue, et compense leur usure naturelle. Le chat peut ajuster la longueur et aiguiser ses griffes en les frottant contre une surface rugueuse : il « fait ses griffes ». Les griffades sont des marquages visuels et olfactifs. Ce comportement est un outil de communication.

Le chat possède entre les coussinets des glandes sudoripares émettrices de phéromones qui servent à signaler son passage aux autres chats. En outre, les traces de griffades sont un marquage visuel, pour signaler la présence d’un chat sur le territoire.

L’onyxectomie, est parfois pratiquée par les propriétaires : elle consiste en l’ablation totale de la griffe et l’amputation de la troisième phalange sur laquelle celle-ci est insérée. Le plus souvent, elle n’est réalisée que sur les pattes antérieures. La plupart des associations de défense des animaux condamnent cette opération, considérée comme cruelle. L’animal privé de ses griffes, incapable de se défendre ou de grimper aux arbres, devient également plus vulnérable puisqu’il ne peut échapper à ses prédateurs. L’ablation des griffes est couramment pratiquée aux États-Unis et au Canada. Cette opération est en revanche interdite dans 29 pays, principalement européens. D’autres techniques de dégriffage, moins douloureuses pour le chat, existent, comme la tendinectomie ou la brûlure des nerfs au laser.

 

Source wikipédia 

Publié dans CHAT | Pas de Commentaires »

Commerce autour du chat

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

Exemple : de la fourrure de chat

Commerce autour du chat dans CHATDans certains pays, la fourrure du chat fait l’objet, comme celle du chien, d’une demande importante dans les industries de la mode. De nombreuses associations de protection des animaux condamnent l’utilisation de la fourrure des chats. Elle est désormais interdite d’importation et d’exportation en Europe depuis le 31 décembre 2008.

Les mesures prises par l’Europe dans ce domaine visent à mettre fin — de façon identique dans toute l’Europe — aux abus constatés dans le commerce des fourrures, en particulier en provenance des pays asiatiques, dont l’étiquetage est souvent mensonger (fourrure de chat ou de chien importée sous d’autres désignations, par exemple en tant que fourrure synthétique). Ces pratiques seraient en particulier le fait de la Chine, qui se livrerait à l’élevage des chiens et des chats pour faire le commerce de leur fourrure à grande échelle.

Comme l’a déclaré à cette occasion Markos Kyprianou, commissaire européen à la santé et à la protection des consommateurs :

« Le message transmis par les consommateurs européens est on ne peut plus clair. Ils estiment qu’il est inacceptable d’élever des chats et des chiens pour leur fourrure et ils refusent que des produits contenant ces fourrures soient vendus sur le marché européen. L’interdiction à l’échelle communautaire que nous proposons aujourd’hui signifie que les consommateurs auront la certitude de ne pas acheter, par mégarde, des produits contenant de la fourrure de chat et de chien. »

D’après les enquêteurs de PETA-Allemagne, qui ont conduit une enquête en Chine du Sud, les chiens et les chats feraient l’objet en Chine d’un commerce très important, dans des conditions particulièrement choquantes :

  • tout d’abord, les chiens et chats, entassés à vingt dans des cages grillagées, seraient transportés ainsi par camion, chaque camion regroupant dans ces cages plus de 800 animaux, souvent blessés et affolés. Toujours selon la PETA, ce trafic concernerait des millions de chiens et chats, destinés à être tués pour leur fourrure ;

  • les cages seraient déchargées des camions en les jetant à terre du haut du camion sans aucune précaution, parfois de plus de trois mètres de haut, fracturant les pattes des animaux. Ceux-ci seraient dans un certain nombre de cas des animaux volés, comme l’indique le collier qu’ils portent encore ;

  • enfin, les peaux de ces chiens et de ces chats feraient fréquemment en Chine l’objet d’un étiquetage mensonger, générant pour le consommateur occidental le risque d’acheter sans le vouloir des vêtements en peau de chat ou de chien.

220px-Cat_chip2 dans CHATLa nouvelle règlementation européenne interdit la mise sur le marché, l’importation dans la Communauté et l’exportation depuis cette dernière de fourrure de chat et de chien et de produits en contenant, à compter du 31 décembre 2008. Elle prend en compte les fraudes à l’étiquetage constatées de la part de certains pays tiers en se dotant des moyens de détection nécessaires. Selon le règlement (CE) no 1523/2007 du Parlement européen et du Conseil du 11 décembre 2007 :

  • « les États membres doivent, avant le 31 décembre 2008, informer la Commission des méthodes de détection de fourrure qu’ils utilisent pour déterminer l’espèce d’origine de la fourrure (par exemple la spectrométrie de masse MALDI-TOF) » ;
  • « la Commission peut adopter des mesures arrêtant les méthodes analytiques à utiliser dans ce domaine » ;
  • « les États membres doivent, avant le 31 décembre 2008, établir des sanctions appropriées pour veiller à ce que l’interdiction soit respectée et notifier ces dispositions à la Commission ».

Il est significatif du contexte de cette affaire que la Communauté précise qu’elle adopte cette règlementation alors même que « le traité ne permet pas à la Communauté de légiférer pour répondre à des préoccupations éthiques », et que la Commission donne à cette occasion (23 janvier 2006) communication au Parlement européen et au Conseil, « concernant un plan d’action communautaire pour la protection et le bien-être des animaux au cours de la période 2006-2010 [COM(2006) 13 final - Journal officiel C 49 du 28 février 2006] ».

Exemple : de l’alimentation pour chats

Article détaillé : Nourriture pour chats

200px-Chat_mi-longLe marché de l’alimentation des chiens et chats (qui constitue le plus gros marché lié aux animaux de compagnie) a représenté en 2003 un total de 35 milliards d’USD au niveau mondial, dont entre 25 % et 30 % pour les États-Unis à eux seuls.

Parmi les fabricants et marques les plus connues, on compte Nestlé (Purina Beneful, Cat Chow, Dog Chow, Fancy Feast, Friskies, Tender Vittles), Masterfoods, filiale de Mars (Cesar, Pedigree, Royal Canin, Sheba, Whiskas), Procter & Gamble (Eukanuba, Iams), ou encore Colgate-Palmolive (Hill’s Science Diet).

Le marché américain des aliments pour chats (environ un gros quart du total, puisqu’il était en 2002 de 4,20 milliards de USD, soit 52 % du marché des aliments pour chiens) présente une forte segmentation : aliments secs, aliments en boîte, snacks pour chats, aliments semi-humides, boissons… Les aliments secs gagnent du terrain sur le marché des aliments pour chats.

En France, le marché des aliments pour chats est constitué pour 67 % d’aliments humides, secteur dominé par Nestlé-Purina et Masterfoods ; mais ce secteur s’effrite (avec en particulier l’effondrement des marques « bas de gamme » Ronron et Kitekat, de Masterfoods), et la part de marché des aliments secs pour chat (dominé par Nestlé-Purina avec Friskies et Purina one) tend à progresser. Dans la mesure où un kilo d’aliment sec équivaut à 4 kilos d’aliment humide, les fabricants d’aliments pour chats peinent à compenser la baisse des aliments humides. Le marché français des aliments pour chats a donc tendance à stagner, voire à baisser.

Exemple : Marché des dépenses de santé pour chats, et divers

 Felis silvestris catusCe marché, qui regroupe l’ensemble des dépenses non alimentaires (les plus importantes étant les dépenses de santé), comprend, pour les animaux de compagnie en général :

  • les médicaments, dont les plus importants sont les anti-parasites (contre les puces et les tiques) ;

  • les soins vétérinaires ;
  • le toilettage ;
  • la prise en pension ;
  • le dressage ;
  • les autres produits et services (crémations et enterrements, animal-sitting, transport, assurances, litières, jouets, voyantes pour animaux de compagnie…).

Les chiffres disponibles prennent en compte les différents marchés de façon globale, pour l’ensemble des animaux de compagnie. Dans la mesure où, aux États-Unis (le principal marché), 71 % des propriétaires de chats ou de chiens achètent pour eux des médicaments (ce qui limite un biais éventuel), il n’est pas illégitime de penser que la part des dépenses pour les chats est assez symétrique des dépenses d’alimentation, soit entre un quart et un tiers du total (les dépenses de ce type se concentrant sur les chiens et chats).

Les analystes s’accordent à considérer que le marché américain pour ces produits de santé pour les animaux de compagnie représentent environ 40 % du total mondial. L’analyse du marché des États-Unis fournit donc une bonne base pour la compréhension du marché mondial.

Le marché des médicaments et soins pour les animaux de compagnie en général est encore peu important par rapport aux médicaments et aux soins destinés aux humains. Il est cependant très lucratif, car les propriétaires des animaux de compagnie n’hésitent pas à payer le prix fort pour soigner ceux-ci, qu’ils considèrent comme partie intégrante de leur famille.

En 2006, le marché aux États-Unis pour les médicaments, soins vétérinaires, produits et services autres que les seuls aliments s’est élevé à 18,5 milliards d’USD, et les attentes pour 2007 étaient une croissance de 6 % par rapport à ce chiffre, soit près de 20 milliards d’USD.

Là dessus, les produits (hors soins et services) destinés à la santé des animaux de compagnie ont représenté environ 6,6 milliards d’USD de dépense globale, dont un tiers correspond aux produits contre les puces et les tiques. Le produit « vedette » est l’anti-parasite Frontline, de Merial (fipronil), qui a atteint en 2007 le statut de médicament blockbuster (« champion des ventes ») avec un chiffre d’affaires de plus de un milliard d’USD.

un+chat+qui+regard+en+hautPour l’année 2007, d’autres études évaluent le marché aux États-Unis des dépenses de santé pour animaux de compagnie au chiffre encore plus élevé de 25,3 milliards d’USD.

Outre les médicaments (qui incluent maintenant des anti-dépresseurs), les animaux de compagnie bénéficient de soins vétérinaires. La montée des dépenses pour les animaux de compagnie se traduit aussi par l’apparition de contrats d’assurance qui leur sont spécifiques. La Suède est très en pointe dans ce domaine, loin devant l’Angleterre ou les États-Unis, puisque, en 2005, 50 % des propriétaires suédois d’animaux de compagnie avaient une assurance pour eux, contre moins de 10 % aux États-Unis, représentant 0,7 milliard de dollars aux États-Unis en 2007.

Source wikipédia 

Publié dans CHAT | Pas de Commentaires »

1...34567
 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello