• Accueil
  • > Recherche : 10 plaies egypte

Résultats de votre recherche

La Plaie des Sauterelles

Posté par othoharmonie le 1 juillet 2014

locuste1Le soir du Seder, nous lirons la Haggadah.

Le thème de celle-ci est l’esclavage subi par nos ancêtres en Egypte et leur miraculeuse Libération de la servitude, après que sur le pays se furent abattues les Dix Plaies. La huitième de ces Plaies était celle des Sauterelles.

Elle frappa le pays après que Moïse eut averti Pharaon :  » Elles couvriront la surface de la terre, et l’on ne pourra plus voir la terre ; elles dévoreront tous les arbres qui croissent dans vos champs ; elles rempliront tes maisons, les maisons de tous tes serviteurs et les maisons de tous les Egyptiens (Exode, 10:6). Bientôt, il ne restera aucune verdure aux arbres, ni à l’herbe dès champs, dans tout le pays d’Egypte  » (Exode, 10:15).

Rien d’étonnant que l’orgueil de Pharaon ait été brisé. Il envoya chercher sur le champ Moïse et Aaron et leur dit :
 » J’ai péché contre l’Eternel, votre D.ieu., et contre vous. Mais pardonnez mon péché pour cette fois seulement : et priez l’Eternel, votre D.ieu, afin qu’Il éloigne de moi encore cette plaie  » (Exode, 10:16) .

Une seule sauterelle est un insecte inoffensif et sans défense; elle peut être écrasée dans la paume de la main. Mais qu’elles envahissent massivement un pays, par millions et par milliards, et cela devient un fléau contre lequel les humains ne peuvent rien. Elles arrivent par nuées, d’immenses nuées qui éclipsent le soleil et recouvrent la terre, s’insinuant, comme l’eau, dans les maisons et les granges, passant par la plus petite fente.

Essayons de faire connaissance avec cette créature et de voir aussi si nous pouvons lui trouver quelque utilité.

L’espèce de sauterelle dont nous nous occuperons ici possède des cornes courtes et robustes, ou antennes. Il en existe aussi qui ont de longues cornes. La plupart des sauterelles à cornes courtes (de la famille des locustidés) ont des ailes, mais il est des espèces qui en sont totalement dépourvues ; il en est d’autres encore dont les ailes sont si rudimentaires qu’elles ne leur permettent pas de voler. Les pattes postérieures de la plupart sont grandes et bien développées, ce qui leur donne la possibilité de sauter.

Publié dans SAUTERELLE - CIGALE | Pas de Commentaires »

Grenouille et sorcellerie

Posté par othoharmonie le 9 avril 2012

Grenouille et sorcellerie dans GRENOUILLE 106px-Wappen_Petersroda.svg_La Grenouille est présentée dans la Bible comme étant l’une des 10 plaies d’Egypte : Dieu fait pleuvoir des millions de Grenouilles sur l’Egypte pour inciter le Pharaon à libérer les Hébreux retenus en esclavage (pourtant la Grenouille est vénérée dans l’Antiquité égyptienne). Les tableaux de Jérôme Bosch symbolisent la luxure par une Grenouille qui engloutit le sein d’une femme, l’avarice par une Grenouille qui s’attaque aux mains, et enfin l’adultère par une Grenouille ou un Crapaud posés sur le sexe féminin. Les médecins du Moyen-Âge pensaient que le ventre des femmes peut être habité par une créature ressemblant à une Grenouille, ce qui leur donnerait des douleurs menstruelles.

Un crapaud (Bufo sp. ?)Le Crapaud a toujours eu mauvaise réputation à cause de son aspect terne et humide ainsi que son corps parsemé de verrues. Beaucoup de croyances en découlent : l’haleine de Crapaud est considérée comme dangereuse, voire mortelle. Morsure, urine et bave sont venimeuses. La bave de Crapaud est d’ailleurs un ingrédient indispensable à toute recette de sorcière qui se respecte. Sa pupille peut faire s’évanouir ceux qui la fixent, sa seule vue peut provoquer spasmes, convulsions ou mort. Le Crapaud est aussi le lien entre les sorcières et le Diable. Cuit avec des Lézards dans des chaudrons pour faire des potions, ils laissent des traces sur le blanc de l’œil à ceux qui assistent à l’opération. Les inquisiteurs peuvent facilement reconnaître les sorcières à ce détail. Ils ne cherchent d’ailleurs pas souvent jusqu’à ce point : la simple présence dans une maison d’un Crapaud peut faire condamner tous ses habitants. Il est enfin considéré comme la réincarnation des pécheurs, qui sont ainsi condamnés toute leur vie à ramper ventre à terre, dans la saleté et dans la nuit. Les Crapauds sont parfois représentés dans la bouche des démons sculptés, symbolisant la noirceur de leur langage !

Salamandre commune(Salamandra salamandra)La Salamandre, comme la Grenouille et le Crapaud, est considéré au Moyen-Âge comme un animal diabolique. La Salamandre inspire même une véritable terreur : elle peut s’accrocher au visage ou aux membres et ne plus les lâcher. Pour s’en débarrasser : lait, fer rouge ou… la présence d’un Crapaud, son ennemi naturel. La Salamandre provoque la mort en mordant ou en projetant son venin à distance. Elle peut également  » foudroyer du regard « , à condition de voir l’homme avant d’être vue. Elle infecte de sa bave les fruits ou l’eau qu’elle touche. Les effets du venin peuvent être combattus à l’aide de vomissements, de lavements ou de préparations pharmaceutiques (les  » thériaques « ) :  » un homme mordu par une Salamandre a besoin d’autant de médecins qu’elle a de taches « . Et bien sûr, la Salamandre est liée au pouvoir du feu. Elle peut le franchir sans problème et même le cracher sur ses ennemis. Elle peut entretenir le feu comme arrêter un incendie si on la jette dedans.

Publié dans GRENOUILLE | Pas de Commentaires »

Essaim

Posté par othoharmonie le 31 décembre 2011

 

Essaim dans ABEILLES 200px-A_swarm_of_Apis_mellifera_-_20051109Un essaim est un rassemblement en nombre important d’insectes de la même famille. Le phénomène dit de « nuées » ou « tempêtes d’insectes » n’a pas d’origine météorologique directe mais elles sont saisonnières et liées aux épisodes de sécheresse et pluies qui régulent l’offre en nourriture des insectes. Elles se produisent lorsque certaines populations d’insectes (par exemple des sauterelle ou des criquets) qui s’est massivement reproduite dans un lieu humide, initialement favorable à leur développement, ne parvient plus à subvenir à ses besoins alimentaires. De tels phénomènes se produisent plus rarement avec des coccinelles ou des mouches. Des nuages denses de certains papillons migrateurs pouvaient évoquer de tels phénomènes, donnant une impression de tempête de neige au passage des cols (par exemple dans les Pyrénées) ou dans certaines vallées en Europe, ou avec le monarque américain là où ses vols étaient particulièrement denses.

Ces insectes sociaux deviennent alors grégaires et se massent alors en bandes denses, se déplaçant en dévorant une très grande partie de la végétation sur leur passage. Ce phénomène dévastateur est connu depuis l’antiquité (présenté comme la huitième des dix plaies d’Égypte par la Bible) se produit dans les zones tropicales semi-arides (notamment en Afrique sub-sahélienne).

200px-Locusts_feeding dans ABEILLESL’essaimage, formation d’un essaim, est un processus bien décrit chez les abeilles.L’essaimage est un mode de multiplication par division naturelle. La constitution d’un essaim se produit généralement avant les miellées ou après. Lorsque la colonie est prise de « la fièvre d’essaimage », le processus se met en route. Les abeilles ont bâti une cellule particulière, plus grosse que les autres et qui a la particularité de pendre, contrairement aux cellules de mâles, d’abeilles ou de miel. Quand la reine consent à déposer un œuf femelle dans cette alvéole, le processus est engagé. 15 jours plus tard, une jeune reine naît, la ruche se trouve avoir deux reines : la vieille, et la jeune. C’est la vieille reine qui partira, à l’occasion d’un début d’après midi ensoleillée, lorsque la fièvre d’essaimage aura repris tout un groupe d’abeille, qui se tiendra prêt au départ dans la ruche, mais aussi aux abords, certaines abeilles étant parties en éclaireuses dans le but de trouver un nouveau logis. Lorsque le signal est donné, il se produit un impressionnant ballet d’abeilles au dessus de la ruche, qui bientôt quittera la ruche, pour aller se fixer soit dans l’endroit que les éclaireuses ont trouvé par avance, soit sur un objet quel qu’il soit, en attente de bonne nouvelles des éclaireuses.

Dans le cas où elles ne trouvent pas d’emplacement correct, il peut arriver qu’elles restent à l’endroit où elles sont accrochées. Elles y fixent et bâtissent des cires, où elles ne tardent pas à déposer du miel et où la reine ne tarde pas de pondre, afin d’assurer le renouvellement des générations, et ce le plus vite possible.

200px--_Bee_swarm_on_a_bicycle_%281-5%29_-Le caractère des abeilles qui essaiment est normalement d’une grande douceur. Il est possible d’approcher ou toucher un essaim sans danger. Il est possible d’installer l’essaim sur une partie de votre corps même nu, cela fait l’objet de concours. Un tempérament calme et des mouvements très lents sont nécessaires dans toutes les manipulations, afin de laisser les populations d’abeilles prendre leur place sans se froisser, et pour ne pas que vous soyez identifié comme un ennemi ou prédateur. Toutefois il est bon de savoir que toute abeille que vous écrasez vous piquera en retour, quelle que soit son humeur.

 

 

Publié dans ABEILLES | Pas de Commentaires »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello