LA MORT ANIMALE…

gifs coeur     ANIMAUX Leur mort      gifs coeur 


Représentants des classes diverses.QUESTION - Cher Kryeon. Qu’arrive-t-il aux animaux (tels que chiens et chats) lorsqu’ils meurent ? Est-ce qu’ils vivent après leur décès ? Est-ce qu’ils se réincarnent aussi ? Est-ce qu’ils évoluent ? 

RÉPONSE Ta question concerne spécifiquement les animaux de compagnie. Ce sont des animaux dont le but est d’aider l’humanité. Ils agissent à cet égard et se réincarnent dans ce même groupe. Ce sont des entités qui ne sont pas forcément programmées à évoluer  » et devenir des Êtres humains; de même que Kryeon n’est pas destiné à évoluer « vers une autre forme ».  

Quelques-uns parmi nous sont des travailleurs divins universels et pour vous, dans votre réalité, notre aspect est très différent, mais de ce côté du voile cela est parfaitement compréhensible et approprié. Nous l’avons déjà dit précédemment : nous avons tous des tâches différentes, mais nous ne sommes pas compartimentés. La « soupe » de la divinité a de nombreuses saveurs, mais c’est toujours  » la soupe « . Donc considérez la question animale comme une part de la saveur de Dieu. 

Pour ces Êtres humains qui ont perdu des animaux (puisqu’ils ne vivent pas très longtemps), voici quelques conseils : lorsque vous perdez un ami bien-aimé, un animal qui a donné son existence inconditionnellement pour vous aider toute sa vie, il est tout naturel que vous soyez triste.  

Voici la bonne nouvelle : Ils se réincarnent ! Mais pas seulement cela, ils le font dans la région où ils ont vécu et ceci dans le seul but de vous permettre de les retrouver à nouveau ! 

Les règles afin de retrouver l’énergie de la même  « âme ». 

- Attendez trois mois. * 

- Ne pensez pas que l’animal sera de la même espèce ou grandeur. En fait, ne supposez même pas qu’il sera le même genre d’animal ! Il est commun pour les chats et les chiens d’alterner, uniquement afin de maintenir correctement l’équilibre. 

- Regardez-le dans les yeux… rien d’autre. Il se révélera à vous. 

- Donnez-lui le nom que vous voulez. Il n’est pas lié à quoique ce soit, si ce n’est à votre énergie. 

- Si vous ne le retrouvez pas, il n’y a rien de négatif lié à cela. C’était uniquement une occasion. Il ira son chemin aimer l’humanité et aider d’autres comme il vous a aidé. 

Tous les animaux que vous trouvez n’ont pas forcement été ici auparavant. Beaucoup viennent ici pour la première fois, s’étant proposé de faire leur part; afin que vous vous sentiez plus aimés et plus paisibles, afin que vous puissiez être un Phare plus puissant. 

Le but des animaux sur la planète est de soutenir l’humanité, alors qu’ils répandent la paix sur Terre. Ils sont aussi divins. En revanche, vous saviez cela, n’est-ce pas ? 

[NDT - Dans le dernier livre de Kryeon, LIFTING THE VEIL, chap. 5, je vous signale que Kryeon indique ceci : lorsque votre animal de compagnie, votre ami, meurt, allez immédiatement le rechercher. N'attendez pas. N'attendez pas ! Je vous dirai pourquoi. Allez immédiatement chercher intuitivement dans les endroits ou se trouvent des petits (bébés-animaux)] 

 

Série kryeon

 

LA MORT ANIMALE... 220px-Bobcat_lynx_rufusLes animaux ont une âme, bien sûr. Comment pourriez-vous imaginer un seul instant que l’animal qui donne tant d’Amour à son prochain, puisse en être dépourvu ? Leur âme est pourtant très différente de celle de l’humain. Elle ne comporte pas en son sein de progrès personnel à réaliser, ou d’accomplissement quelconque que l’animal porterait consciemment. Il n’en est rien. Le jugement ne l’habite pas davantage, l’âme en est dépourvue, et pour cause : Aucun animal n’est jugé dans notre monde. Les animaux se prosternent tous devant Dieu dès qu’ils ont franchi la porte de leur Paradis. Le Paradis animal ressemble au Paradis humain. Il est harmonieux en tous points et seul l’Amour règne en ce lieu.

La condition animale est très différente de la condition humaine, même si parfois elle s’en rapproche de façon étonnante. Mais cela n’est qu’apparence parce que l’animal est un être dépourvu de conscience au sens humain du terme, même s’il sait parfois que son action n’est pas toujours en harmonie avec l’attente de son maître. Toutefois, c’est plus la crainte de la correction plutôt que sa raison, qui le conduit à adopter un comportement opposé à son instinct. Je pense que vous aurez tous compris. Nos amis les animaux sont mus par cet instinct, et par lui seul. L’humain est pour eux un être reconnu mais rarement pris en considération, sauf si celui-ci est débordant d’Amour. Ils ne comprennent, sachons le reconnaître, que lui.

Il est vrai toutefois que le degré d’amour distribué sans compter de leur part, est différent selon les races. L’instinct animal vient souvent contrarier ce sentiment exprimé par lui. Ce qui veut dire que l’animal peut être très affectueux et docile avec certaines personnes, mais également indifférent, très agressif ou méchant avec d’autres. Cela vaut également pour les animaux entre eux. L’hypocrisie ne fait pas partie de sa panoplie sentimentale, contrairement à l’humain qui ne sait que tromper ou trahir en se voilant la face ! Certains se reconnaissent et d’autres ne se reconnaissent pas. C’est un peu le même mécanisme qui est en jeu chez l’humain, à partir de l’instant où il a dépassé toute notion matérialiste de la vie, et qu’il s’est installé dans le registre le plus sincère des lois régissant les rapports entre les hommes. Il s’agit pour l’humain d’un système de valeurs, d’une échelle qu’il gravit progressivement au fur et à mesure de ses incarnations successives.

Nos animaux domestiques sont ceux qui donnent le plus d’Amour. Il suffit de les aimer pour qu’ils nous le rendent au centuple. Parfois et même très souvent, ils aiment aussi ceux qui les maltraitent. Ils ont pour eux, de façon instinctive, une forme de pitié parce qu’ils savent, même s’ils sont dépourvus d’intelligence au sens humain du terme, que l’individu qui les frappe, les martyrise, les tue sans égard, ou qui les fait volontairement souffrir pour sacrifier à des rites ignobles, ridicules, et totalement dépassés, est un esprit faible et primaire. Nul esprit évolué ne peut faire de mal à l’animal, quel qu’il soit. Parce qu’il sait qu’en se rapprochant de Dieu, il se rapproche aussi de toutes les créatures de l’univers qui sont bien sûr, tel que François d’Assise le proclamait haut et fort : Ses frères, ses sours ou ses parents ! Quel Grand Homme que ce Saint François d’Assise ! 

Jean Pernin et Marie-Madeleine Jacob viennent de publier un témoignage bouleversant intitulé « Vers un Monde d’Amour » (Éd. Louise Courteau). 

 

 

gifs coeur

Dr Anna Evans « La mort de l’animal » 

Image de prévisualisation YouTube 

 

64 Réponses à “LA MORT ANIMALE…”

1 2
  1. Grossmann dit :

    Bonjour,
    J’ai laissé partir mon Loulou, mon petit cochon d’Inde hier matin. Je l’ai recueilli il y a 4 ans et 4 mois quand ses maitres, impossible dans ce cas de dire ses adoptants,n’en voulaient plus. J’étais alors inconsolable après avoir laissé partir Maya mon Loulou âgé de 16 et demi. J’étais en pleine dépression suite à mon divorce et la perte de mon travail. Cette petite boule d’amour m’a redonné goût à la vie, m’a aidé à remonter la pente, m’a donné tant d’amour que j’ai eu grâce à ma bonne petite bête le courage de relever la tête. Depuis deux semaines je traverse une nouvelle série d’épreuves et mon Loulou à fait des convulsions il y 9 jours a récupéré en 2h 30 suite à la rapidité des soins du vétérinaire mais 5 jours plus tard il a arrêté de s’alimenter et de boire. Revisite chez le vétérinaire le lendemain dimanche pronostic réservé. Et dimanche soir j’ai compris que Louis était fatigué. Que son passage ici était sur le point de s’achever et que je ne devais plus m’acharner à le nourrir mais le soulager. Je le veillais depuis 2 jours et hier matin à 8h38 mon petit coeur est parti. Je ne cesse de pleurer depuis, je ne peux même pas me rendre au travail. Sa petite fratz me manquent tellement., ses bruits de pas sur le sol. Chaque matin dès Qu’il entendait le réveil il sortait en trombe de sa cabane ( il vivait en liberté dans de multiples cachettes, cabanes et abris ), pour venir sous le lit. Je mettais ma main au sol et il la,poussait en placent sa tête sous ma main pour le premier calin du jour. J’espère
    tellement qu’il est heureux, que son âme évolue dans de douces sphères avec ses congénères.
    Quelqu’un pourrait-il m’aider ? Je ne sais comment m’apaiser. Merci à tous

  2. maud dit :

    j’ai perdu le 27 novembre ma Ruby, mon bébé, et j’ai aussi l’impréssion de l’avoir tuée, je me demande si je n’aurai pas pu insister et la sauver, malgré une insuffisance rénale qui l’avait très affaibli et amaigri
    aujourd hui, je ne m’en remets toujours pas et je culpabilise, et mes autres chats la cherche et attendent que je la ramène
    je l’ai fait incinérée, et c’est dans une urne que je vais la ramener !
    j’aimerai tant remonter le temps, et m’acharner à la sauver

  3. Angell dit :

    Mon Gepp’ Gepp’, tu me manques tellement.., Tu as laissé tellement de vide à la maison, j’espère de Tout COEUR que tu vas bien mon bébé….

  4. Christele dit :

    Bonjour, mon soleil, mon petit Sushi est parti, dans sa 16e année, dans mes bras dans la voiture, hier alors que nous allions chez le vétérinaire de garde (ignoble soit dit en passant, « j’ai le droit d’aller faire c..c.. et de prendre une douche après 36h de garde » m’a-t-il répondu quand à 7h du matin je l’ai appelé sur le seul numéro accessible après avoir trouvé porte close. Mon bébé Sushi lui non plus n’a pas fermé l’œil et moi non plus j’étais allongée près de lui. J’avais reculé le moment de la piqure, avait tellement prié pour qu’il vienne avec moi et les enfants en Bretagne chez mon père pour son dernier voyage (le 10 oct le véto avait décelé une masse au foie ou à la rate). J’avais refusé l’acharnement et les douleurs d’une intervention qui n’aurait rien apporté sinon encore plus de douleurs pour lui. J’ai adapté sa nourriture, prié, ai demandé à une connaissance un soin reiki pour le soulager, l’accompagner. Finalement, il s’est requinqué et a pu venir avec nous et partagé et encore vivre de beaux moments tous ensemble. Il a même mis ses petites pattes sur le sable et savouré les derniers rayons du soleil d’octobre avec son copain Kenzo (compagnon à 4 pattes de mon papa). Puis cette semaine, tout allait encore très bien, j’ai baissé la garde, moi qui prenait des vidéos et des photos à foison, cette dernière semaine rien à peine une ou deux. Peut-être intuitivement, me préparais-je à devoir vivre sans lui, pourtant toujours à mes côtés car je travaille chez moi (que de choses j’ai annulé pour profiter pleinement de ses derniers moments ensemble, son temps étant compté, je le savais). Dans son regard, je pouvais déceler son amour et sa reconnaissance (malgré la cataracte…). Ce samedi, d’un coup, je t’ai vu dans le couloir mon bébé, immobile, et j’ai su que ça n’allait pas, problèmes gastro-intestinaux car il y avait des signes laissés dans le couloir… mon pauvre bébé, je t’ai pris dans mes bras et décidé d’aller voir le vétérinaire (que j’avais un peu délaissé pour que toi et moi puissions oublier l’aspect médical après toutes ces visites vu que tu te portais mieux). ET lui-même était étonné et en admiration de voir que tu étais si bien alors le 24 oct. il m’avait dit de songer à te faire dormir… Je m’y étais refusé. Toute la journée du samedi, tu as essayé de te lever, mais en vain, tu restais sur tes pattes chancelant sans pouvoir avancer, je t’ai amené ta gamelle d’eau, tu as pris quelques lapées, mais beaucoup moins comparé à ce que tu buvais habituellement, à cause des cachets que tu prenais, ce qui nous valait des petits accidents ci et là mais je comprenais. Et pour une fois, tu n’étais pas en demande d’un bon repas comme chaque matin au lever. Tu restais allongé, on s’est mis près de toi autant que possible, caressant ton beau poil si doux. Puis le soir et la nuit sont venues et là, nous n’avons pas beaucoup dormi toi et moi, toutes les heures je te regardais et te prenais la tête ou la patte pour te soulager un peu et te montrer encore ma présence et mon amour pour toi. Au petit matin, tu étais encore plus mal et ta tête ne tenait plus droite. Premier essai avant 7h pour aller chez le vétérinaire de garde avec mon fils de 12 ans, en vain le véto s’étant absenté et s’est montré horrible avec nous, puis retour à la maison avant de repartir cette fois toute la famille avec toi sur mes genoux. D’un coup, je sens ta tête se cambrer en arrière, tes yeux exorbités, puis tu remets ta tête en avant, moi apeurée je te regarde, et te serre toujours dans mes bras, et là, je sens que tu pars, ta belle âme quitte ton cœur, c’est ton dernier souffle. Je crie, je pleure, je m’en veux… Mais tu es parti dans mes bras et je pense que c’est ce que nous voulions tous les deux mon ange. Tu n’es pas partie sur une table froide métallique, ni tout seul comme ca fameux jour, où à 21h j’ai dû te laisser chez une autre véto de garde car tu avais une détresse respiratoire. J’ai prié pour pouvoir venir te chercher et que tu ne partes pas seul. C’est ce qui s’est passé et j’ai pu te retrouver dans la joie. Là aussi la nuit avait été difficile.
    Voilà, tu es encore chez ce vétérinaire, bientôt tu seras cherché pour être incinéré mais j’ai pris soin de demander un centre en Alsace qui est apparemment responsable et attentif à la tristesse de ceux qui restent. J’ai coupé quelques poils noirs et feux pour te garder quelque part près de moi. Le témoignage de Jocelyne me réconforte, ces signes qu’elle a reçus sont si beaux. Puisses-tu aussi te manifester à moi. Je t’aime mon Sushi pour toujours. Ta maman

  5. sandrine dit :

    Bonjour à tous,

    J,ai dû faire endormir Willo, Jack Russel très pétillant, il avait 16 ans ce matin. Après l’opération d’une tumeur, il n’avait presque plus de force, il tombait, ne marchait plus beaucoup, ne mangeait guere….il souffrait, à plusieurs reprises, j’ai lu dans ses yeux qu’il ne souhaitait plus vivre…le veterinaire, pensait qu’il na fallait pas en faire davantage, c’était la fin…j’ai serrer mon chien en l’embrassant pendant toute la duree des deux injections…maintenant, je me si vide et triste, je ne pourrai plus le caresser, le respirer, le toucher…je l’enterre demain à la campagne. Je lis ce que je peux pour me remonter le moral et me dire qu’il est peut etre encore a mes côtés, j’aimerai tant qu’il sois heureux si son âme survit, c’est tout ce qui m’importe. Les temoignages que je lis, me donne du baume au coeur et me font pleurer aussi…courage a tous les maîtres, dont l’annimal est parti….

  6. rodriguez sylvain dit :

    j ai une ami elle se balade et une chouette lui et fonce dessus et l animale et décédé devant elle ….j aimerai savoir le message

  7. lourenci dit :

    bonjour
    je viens de perdre hier matin mon American staff « Urko » de 15 ans.
    j ai du l euthanasier de part ses nombreuses infections et surtout ses masses cancéreuse qui ont fini par bloquer sa vessie.
    j ai donc du prendre la lourde décision de l euthanasier. mais le problème est que je me sent coupable de l avoir tuer en quelques sortes de l avoir trahi car je pense pas qu’ il s en doutais.
    malgré les vétérinaires qui me disaient qu’ il n y avait pas le choix je n arrive pas a m en remettre.
    j en suis réduit aux anxiolytiques.
    mais grâce a vos témoignages je me sent mieux et j espère que urko se manifestera lui aussi il me manque tant….y a t il également une procédure afin de le faire manifester ? merci

  8. MINJARD dit :

    Bonjour ma chienne Mendy shit-tau est décédé le 11 septembre 2016 elle est décédé chez le vétérinaire dans la nuit du samedi au dimanche j’ai du mal à faire le deuil de mon bébé Mendy je l’ai tant aimer est donner beaucoup d’amour elle m’a aider dans ma douleur lorsque j’ai perdu ma compagne d’un cancer en mai 2005 j’ai mème gravé son prénom dans mon alliance que je porte actuellement je veux luis dire que je l’aime pour toujours elle est gravé à jamais dans mon cœur

  9. Joceline dit :

    Bonjour à toutes et à tous amis des animaux , ce bref témoignage pour ceux qui ont de la peine , l’anneé dernière j’ai perdu mon ami de 15 ans un petit bichon qui ne me quittait pas , dormait à mes pieds , m’accompagnait partout au jardin , adorait mes enfants et les bébés de mes enfants , une peluche vivante et si douce , il vieillissait et finit par devenir sourd et aveugle , sa vie tétait devenue crainte et sursaut il ne mangeait plus que dans ma main et buvait qd je lui donnais je le portais dans la pelouse pour ses besoins puis il a fallu prendre la décision finale car sa vie était si triste il pleurait . Quand il a été euthanasié mon chagrin fut tel que je pleurais toute la journée , j’avais perdu mon plus grand copain et sa présence me manquait tant, dans la maison vide et avec moi je ne me suis jamais sentie aussi seule ! et puis dans les jours qui suivirent il est arrivé quelque chose de surprenant , alors que nous étions en famille avec ma fille , nous avons entendu aboyer Bilou devant la porte , oui oui , au point que nous avons ouvert la porte ! personne ! et voilà que le soir seule devant la télé lumière tamisée , je pleurais mon Bilou en silence et là je vois passer une forme devant le divan et hop un petit aboiement discret doux , j’ai cru à une hallucination , mais j’étais bien réveillée et plusieurs fois quand je me couchais le soir devant la télé , je sentais sa présence à mes pieds et là j’ai su qu’il était revenu me voir pour me consoler de son absence !Ses autres amis chats le suivaient du regard et j’ai su !!! et ce phénomène s’est reproduit avec notre chatte morte de vieillesse j’étais si triste , son âme est restée dans la maison encore qqs temps son odeur aussi car en dernier je la lavais car elle n’avait plus la force de se lècher , elle a fait de même elle passait et repassait lentement dans la maison petite ombre noire furtive et son odeur qui restait qqs secondes ! oui ils nous aiment et ils nous accompagnent aussi dans notre tristesse quelques temps ! et encore maintenant notre autre chatte va doucement voir sur le fauteuil si sa copine est là ! peut-être quelle la voit !

  10. auréllie dit :

    Pour Serge oui je crois que c’est votre chienne qui veut vous dire qu’elle va bien mon Youki est décedé et le soir de sa mort dans le téléphone j’ai entendu aboyer, c’était son aboiment je le reconnaîtrai entrre mille c’est quand j’ai eu le coup de fil de mon père.

  11. othoharmonie dit :

    Bonjour Maria
    Cette mort que vous voyez symbolise en fait la disparition de pensées ou de comportements qui n’ont plus lieu d’être. Ces attitudes nous desservent, et nous en sommes conscients. Cependant, le changement est toujours une chose difficile. Chacun de nous est attaché au passé et n’aime pas les changements trop importants. Même si ce passé qui influe sur notre vie actuelle n’est pas parfait, nous y sommes habitué. Il est rassurant parce que connu. Le futur et ses changements sont beaucoup plus incertains. Faites un travail en profondeur de votre Etre et tout cela va s’arranger.
    A bientôt de vous lire Maria !!!!

    Dernière publication sur FRANCESCA : SPIRITUALITE D'AUJOURD'HUI : Blog de Francesca complet

  12. maria dit :

    bonjour, depuis quelques temps je perçois des animaux morts, et de plus en plus fréquemment, (ce matin c’était un oiseau mort sous ma fenêtre sans aucune blessure ni quoi que sa soit) je trouve ça tres étrange et jaimerai savoir si il y a une signification a ce phénomène
    merci

  13. KRATZIEN Serge dit :

    bonjour
    ma chienne Soa berger ALLEMAND croisé est décédé le 12 juillet 2016.Je n’était pas présent lors de son décè et ma tristesse est immense.Depuis quelques mois au moins une fois par semaine entre 19h00 et 19h30 à travers mon téléphone un bruit de jouet(coin coin) retenti sans que je manipule mon téléphone .Ma compagne et mes enfants l’on entendu plusieurs fois.Je ne sais pas pourquoi et je me pose la question.Est ce ma chienne Soa qui se manifeste? Quel qu’un a t il une réponse à ce phénomène?

  14. johan dit :

    jai perdu ma petite femelle canaries il y a 3 jours elle est morte d accariase.elle ma je pleure appris a aimer encore plus la vie et les animaux,j ai beaucoup de larmes. je t aime ma louloune

1 2

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello