Navire « Le Renard »

Posté par othoharmonie le 22 janvier 2012

Le Renard est aussi un aviso de la Marine Nationale de France mis en service en 1865 et disparu en 1885.

 Aviso Le RenardAviso de 813 tonneaux, 70 m sur 8m, Le Renard a été construit aux Chantiers et Ateliers de l’Océan- Pastoureau (reprise des chantiers Lucien Arman) sur le site de Bacalan, suivant des plans originaux du capitaine de frégate Béléguic. C’est une construction mixte : bois pour les bordages et carcasse de fer. Propulsé par une machine à vapeur de 150 chevaux et par une voilure de 503 m² sur trois mâts, c’est en effet un bâtiment manœuvrant et rapide : il peut filer 11 nœuds à la vapeur et jusqu’à 14 nœuds sous voiles et vapeur. Armé en guerre il porte 4 canons rayés de 12.

 Sur l’étrave il est doté d’un très long éperon sous l’eau, de 3 m de long ; ce rostre est considéré alors comme une arme miracle permettant de couler l’ennemi d’un coup de butoir. Cette particularité lui aurait donné, en outre, un avantage peu prévu : l’éperon, comme « taille-mer », lui permettant de fendre les vagues quand il marche contre elles. Si certains commandants confirment qu’en effet les paquets de mer par vent debout ne font jamais obstacle à sa marche, d’autres soulignent en revanche son manque de stabilité par mer de travers… Le 3 juin 1885, les déferlantes et les rafales de vent du typhon arrivant par tribord leur auraient ainsi donné raison.

 Mis à l’eau le 20 décembre 1865 et après son lancement le 19 janvier 1866, l’aviso Le Renard quitte Bordeaux : il rejoint Rochefort pour compléter son armement et poursuivre ses essais en mer sous le commandement de son concepteur le capitaine de frégate Eugène Béléguic.

Du 15 septembre 1866 à mai 1867 il est affecté à la Division Cuirassée du Nord, puis il rejoint l’escadre d’évolutions de la Méditerranée où il demeure jusqu’en septembre 1867. Il va remplir de nombreuses missions notamment sur les côtes de l’Algérie, comme escorteur, une « mouche d’escadre » comme on dit pour caractériser sa vivacité dans les patrouilles et le transport de messages urgents. Le navire est ensuite désarmé à Toulon où son hélice est changée en octobre 1867 pour être remplacée par une autre d’un pas plus grand. Le Renard effectue alors de nombreux essais, puis rejoint Rochefort où il est à nouveau désarmé.

 Après avoir été réarmé à Rochefort le 16 mars 1868, Le Renard regagne la Méditerranée ; il quitte Toulon le 18 février 1869 pour Nice où il doit remplacer l’aviso Latouche-Tréville avarié à la suite d’un abordage avec le paquebot de Corse Prince Pierre Bonaparte près du cap Camarat le 17 février 1869. Empêché par le mauvais temps d’entrer dans le port de Nice, il doit rallier Villefranche-sur-mer. C’est là qu’il est requis pour transporter à Constantinople le cercueil de Fouad Pacha, homme d’État turc décédé à Nice le 10 février 1869. Une fois cette mission terminée il rejoint Toulon en mars 1869 où il sera désarmé et réarmé à plusieurs reprises pour des missions en Méditerranée.

 Navire En février 1873 on le retrouve à Brest pour un changement de ses chaudières. En mars suivant Le Renard est envoyé en mission de stationnaire en Méditerranée et sur les côtes d’Espagne et d’Algérie.

 Retour à Toulon le 6 janvier 1875, il est plusieurs fois désarmé et réarmé pour effectuer des missions de stationnaire sur les côtes de Tunisie, Tripolitaine, Grèce et Syrie . Il rentre à Toulon en octobre 1880 pour être désarmé jusqu’en 1884.

Après un nouvel armement, Le Renard quitte Toulon pour la dernière fois fin janvier 1885 : il a mission de rejoindre Obock comme stationnaire avec son nouveau commandant Gaston Peyrouton Laffon de Ladebat, Capitaine de frégate, né à Paris le 29 juillet 1841, neveu de l’Amiral André Émile Léon Laffon de Ladebat

 Le Renard, disparaît corps et biens au cours de la nuit du 3 au 4 juin 1885, pris dans un typhon au large d’Aden ; il avait quitté quelques heures plus tôt le port d’Obock, avec 130 personnes à son bord.

220px-Le_RenardWiki dans RENARD Composition de l’état-major lors du naufrage :

 Saint-Rémy de Rotrou, Lieutenant de vaisseau, Commandant en second, né la 15 janvier 1844

  • Edouard Lambinet, Enseigne de vaisseau, né le 20 novembre 1850
  • Xavier Marcadier, Enseigne de Vaisseau, né le 23 décembre 1859
  • Léopold Héliès, Aspirant de 1e classe, né le 21 juillet 1863
  • Jules Baratte, Aide commissaire, officier d’administration, né le 31 janvier 1857
  • Marie-Anatole Saint-Pierre, médecin de 2e classe, né le 12 décembre 1852.

 

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Rêver de renard

Posté par othoharmonie le 22 janvier 2012

Rêver de renard dans RENARD renard_015Le renard est avant tout un symbole de ruse ou d’intelligence, selon le contexte du rêve. Dans une première approche, il peut représenter l’intelligence du rêveur, mais aussi son isolement, sa marginalité. Il vit loin de la société des hommes et n’est pas un animal grégaire. Il ne vit pas en meute.

 Dans une deuxième approche, il peut symboliser un homme rusé, séducteur et prédateur. C’est le renard qui pénètre dans le poulailler pour voler des poules qu’il va dévorer. Il agit de façon insidieuse, par la ruse, comme un hors-la-loi. A ce titre, il représente le séducteur qui pénètre dans le domaine des autres pour voler leur femme, c’st à dire les séduire. Sa ruse, son pelage flamboyant et sa queue touffue illustrent bien cette apparence séduisante.

 Traditionnellement, c’est ce sens de malin, rusé ou fourbe – c’est-à-dire avec une notion de nuisible pour l’homme – qui se retrouve dans l’ensemble des traditions populaires du globe.

renard 18Une seconde lecture – plus initiatique – nous amène au renard du Petit Prince, livre essentiel à la symbolique dense. Ici, le renard symbolise l’homme intelligent, en marge de la société, l’homme à la recherche de lui-même, de l’amour et de la fraternité véritable. Le renard tisse des liens avec des êtres authentiques face à une société figée qui le rejette, celle qui a perdu le sens de ses valeurs.

 Positif : Intelligence, recherche de soi et de l’amour authentique, énergie (sexuelle).

Négatif : séduction, ruse solitude, marginalité, énergie sexuelle basse.

                                                  barre20separation dans RENARD

Le site de Tristan-Frédéric Moir : http://tristan.moir.free.fr/Nouveausite/index.html

Psychanalyste – Psychothérapeute – Onirologue
Analyse et interprétation de rêves

En direct chaque mercredi de 23h à 1h30 sur
« Radio Ici & Maintenant ! » 95.2 FM

Publié dans RENARD | 2 Commentaires »

Renard et Mythe africain

Posté par othoharmonie le 22 janvier 2012

Un renard

Selon une des versions, simplifiée, de la cosmogonie, Amma, dieu suprême, créa la terre et en fit son épouse. Une termitière, clitoris de la terre, se dressa en rivale du sexe mâle, et Amma dut l’abattre. Un fils unique naquit, Yurugu ou le Renard pâle. La terre excisée fut plus docile à son époux et mit au monde le Nommo, à la fois mâle et femelle, couple idéal, maître de l’eau et de la parole.

 Le Renard pâle, unique et donc imparfait, principe de désordre, commit l’inceste avec sa mère parce qu’il ne trouvait pas de compagne, et c’est alors qu’apparut le sang menstruel, impur parce que signe de stérilité. Errant sans cesse à la recherche d’une épouse, il ne connaît que la première parole, celle qu’il révèle aux devins.

 Amma façonna avec de l’argile un couple humain, qui devait donner naissance aux huit ancêtres. Nommo leur enseigna la parole, liée à l’humidité, ainsi qu’au tissage car elle est faite de questions et de réponses entrelacées.

 Renard et Mythe africain dans RENARDLa mythologie explique donc, outre l’origine du monde, le fondement des coutumes, comme l’excision des filles et la réclusion des femmes réglées. Mais il apparaît que le mythe est, lui-même, symbole de convictions plus profondes. Ainsi la dualité mâle-femelle, nécessaire à la vie, est source de conflit jusqu’au cur même de chaque individu. C’est pourquoi un garçon ne devient pleinement homme qu’à la circoncision, qui le débarrasse de son principe féminin. L’opposition, celle du Nommo idéal et du Renard maudit, est elle aussi complémentaire, puisque le Renard est l’inspirateur des devins que chacun consulte dans les moments difficiles. Il n’y a donc pas de mal absolu, mais rupture d’un équilibre, ou violation, volontaire ou non, d’un interdit, qu’un rituel approprié compensera.

 La parole est support et véhicule de la force vitale, qui doit être entretenue par le culte; de même, les principes spirituels des défunts, libérés au moment de la mort, sont recueillis et redistribués par le moyen des cérémonies funéraires, exécutées par les masques.

 

 

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Renard… Fennec… animal totem

Posté par othoharmonie le 22 janvier 2012

Le symbolisme du renard s’avère important et très varié selon les civilisations.

Renard... Fennec... animal totem dans RENARD 320px-Urocyon_littoralis_full_figurePour la sagesse africaine, le renard incarne les contradictions inhérentes à la nature humaine : il est actif, inventif… et en même temps destructeur, audacieux; on le sait craintif, inquiet et rusé… mais désinvolte. Réfléchissant, comme un miroir les ambivalences de l’homme, le renard se présente comme un double de la conscience humaine ; il révèle à l’individu ses pensées les plus intimes, ses plus profonds désirs et lui fait prendre conscience de la responsabilité de ses actes.

L’aspect le plus important révélé par le renard à l’être humain est lié à son comportement émotionnel. L’individu renard, se protège particulièrement dans le domaine relationnel en se repliant sur lui-même et en se coupant des autres par peur  du rejet, du manque d’amour ou de l’abandon.

Renard peut se duper lui-même en se convainquant de son peu d’estime de lui-même qui selon lui dépend du fait qu’il est né ordinaire et qu’il continue de mener une vie ordinaire.

Renard, Animal Totem, vous demande d’apprendre à rester vous-même et à exprimer ce que vous ressentez profondément, quelque soit l’environnement extérieur…à ne plus agir selon ce que vous dicte votre mental, mais à vous mettre à l’écoute de votre cœur et de votre intuition.

La maîtrise émotionnelle s’avère une étape importante de votre évolution. Après transformation, autocréation, votre énergie émotionnelle vous donne la faculté de percevoir la réalité au-delà de l’apparence, de relier l’invisible au visible, le monde spirituel au monde matériel.

160px-Red_fox dans RENARDLe Fennec… petit renard du désert…
Il vit loin des points d’eau et peut  rester de longues périodes sans boire. L’eau est la symbolique du corps astral constitué des désirs, des sentiments et des émotions.

Contrairement à l’individu renard qui projette sa colère sur autrui, l’individu fennec préfère refouler ses émotions plutôt que de les ressentir et de les exprimer.

Le fennec est un animal sédentaire, il vit en couple stable et en famille, pas en groupe.

L’individu Fennec a un désir de stabilité affective, d’amour attachement  basé sur une relation stable. Il a de la difficulté à exprimer, à manifester, sentiments et amour.

Très réceptif et perméable aux ambiances, l’individu Fennec doit développer la conscience de soi afin de savoir qui il est réellement.

« Dans un vrai désert, même les chacals ne peuvent survivre ; on n’y trouve que des addax et des fennecs : ces animaux créés par Dieu pour rappeler à l’homme ses propres limites.

 Dans Terre Sauvage, numéro de juin 2006
« Apprivoise-moi » dit le renard  – Histoire racontée par Stéphanie Françoise

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Renard Astrologique

Posté par othoharmonie le 21 janvier 2012

 Du 12 novembre au 9 décembre

 Vos qualités principales : la rapidité, le sens de l’anticipation et de la débrouillardise. Vous trouvez toujours le moyen de retomber sur vos pattes, sans jamais paniquer ni broyer du noir. Confiante en vous-même, vous vous sentez à l’aise avec toutes sortes de gens ; joviale, enthousiaste et toujours partante pour vous lancer dans de nouveaux projets, personne ne peut vous arrêter. Mais vous n’avez aucun état d’âme à laisser les autres sur le bord du chemin et à continuer sans eux.

 Canis lupus lupusConvaincue que « quand on veut, on peut », vous avez naturellement une âme de chef. Que ce soit au boulot ou parmi vos amis, vous êtes souvent celle qui organise, planifie, décide et qui fait accepter aux autres… encore faut-il que vous preniez le temps de leur expliquer le pourquoi et le comment de vos décisions, sinon ils pourraient vous trouver un brin despotique !

Active, parfois agitée, vous vous épanouirez dans les métiers de contact, surtout ceux demandant de fréquents déplacements à l’étranger. Vous pourrez aussi vous lancer dans une activité « physique » : sport, bien sûr, mais aussi théâtre ou secourisme, peuvent parfaitement vous convenir.

Vos amours seront parfois chaotiques, mais vous finirez par vous stabiliser dans une relation probablement atypique (chacun son appart, chacun sa vie), qui vous conviendra à tous deux.

                                                                gifs lune

 

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Renard préhistorique

Posté par othoharmonie le 21 janvier 2012

 Chacal à flancs rayés (Canis adustus)Un groupe de chercheurs des universités de Cambridge et de Toronto, qui analysaient les vestiges d’une tombe en Jordanie, a découvert une sépulture dans laquelle un renard avait été inhumé avec un humain. Dans un article paru le 27 janvier dernier, dans le journal scientifique PLoS One, les scientifiques montrent que cette pratique s’est développée quelques siècles plus tard, au cours de la révolution néolithique, avec l’avènement de l’agriculture et de la sédentarisation. Ainsi, bien avant d’utiliser des chiens pour chasser les renards, les hommes préhistoriques les entretenaient comme animaux domestiques.

 Le cimetière d’Uyun-al-Hammam, situé au nord de la Jordanie, est vieux de 16 500 ans et abritent plus de 4 000 tombes. Elles sont plus anciennes que les sépultures de chiens, découvertes à ce jour. Des études scientifiques ont déjà montré que le renard peut être apprivoisé, mais c’est un processus lent et difficile car l’animal est timide et peureux. Les chercheurs pensent que c’est la raison pour laquelle le chien a fini par l’emporter dans le cœur des hommes et acquérir son statut d’ami fidèle.

Selon le Dr Lisa Maher, du Centre d’Etude de l’Évolution Humaine à Cambridge, le site funéraire jordanien aurait fourni la preuve d’une relation spéciale entre l’homme et le renard et dont ont a trouvé aucun exemple comparable à ce jour dans l’histoire de la domestication animale. En effet, le renard a d’abord été enterré avec son maître ou sa maîtresse, avant d’être déplacé dans une autre tombe, pour une raison inconnue. L’animal était-il sensé accompagné les humains dans leur périple vers l’au-delà ? La question reste entière.

 Canis lycaon Les fouilles se sont focalisées sur deux sépultures particulières. Uyun-al-Hammam est localisé sur la terrasse d’une ancienne rivière dans la petite vallée de Wadi Ziqlab, un site archéologique déjà connu. Les premières tombes ont été ouvertes en 2005 et ont fourni de nombreuses informations sur la période Épipaléolithique, la dernière phase de la Préhistoire, succédant au Paléolithique supérieur. Les chercheurs ont remarqués deux sépultures adjacentes qui semblaient connectées l’une à l’autre. Dans la première, ils ont exhumés les restes d’un couple. Le squelette de l’homme était plus ancien que celui de la femme. A ses cotés, les scientifiques ont découverts divers objets et ‘un os de renard. Dans la seconde tombe, ils ont trouvés d’autres restes humains, appartenant au même homme, et le squelette du même renard. Le crâne de l’animal et l’humérus droit sont manquants mais les chercheurs ont pu déterminer qu’il s’agissait d’un renard roux.

Le déplacement et la position d’un corps dans une sépulture sont hautement symboliques. Aussi l’équipe accorde-t-elle une grande importance au fait que le renard ait été déplacé avec l’homme, tandis que les objets funéraires sont restés au même endroit. Selon eux, c’est bien la preuve qu’il existait une relation particulière entre le défunt et l’animal.

Il existe peu de cas similaires à celui d’ Uyun-al-Hammam. Par ailleurs les cas de sépulture contenant un animal domestique concernent surtout des chiens et sont plus récentes (au moins 4 000 ans). Un site archéologique en Israël a par exemple révélé une tombe féminine, avec une main posée sur un chiot.

Source : Daily Mail

 

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Oracle du Renard

Posté par othoharmonie le 21 janvier 2012

l’Oracle des druides de Philp et Stéphanie CARR-GOMM,

Sa signification :

« Le Renard (ou Sionnach) symbolise la diplomatie, la ruse, l’aspect sauvage.

 Cuon alpinusLe renard est une créature fine et gracieuse qui représente la beauté et l’harmonie du monde naturel. Grâce à son pouvoir, vous saurez à quel moment sortir du monde naturel. Grâce à son pouvoir, vous saurez à quel moment sortir au grand jour et vous faire entendre, et à quel moment vous taire et garder vos idées secrètes. A l’image de l’animal, vous mènerez vos affaires avec diplomatie et vous serez « de bon conseil ». Si vous avez la ruse du Renard, le plus difficile sera de veiller à ne pas utiliser vos talents et votre diplomatie d’une manière malhonnête ou sournoise. Le silence ou l’invisibilité permettant d’observer le déroulement des évènements, conduit à une certaine culpabilité s’il ne comporte pas un élément de sagesse. »

 

                                                              gifs étoilesgifs étoilesgifs étoiles

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Le Renard du Petit Prince

Posté par othoharmonie le 21 janvier 2012

CHAPITRE XXI

Gif renardsC’est alors qu’apparut le renard:

 - Bonjour, dit le renard.

- Bonjour, répondit poliment le petit prince, qui se retourna mais ne vit rien.

- Je suis là, dit la voix, sous le pommier.

- Qui es-tu ? dit le petit prince. Tu es bien joli…

- Je suis un renard, dit le renard.

- Viens jouer avec moi, lui proposa le petit prince. Je suis tellement triste…

- Je ne puis pas jouer avec toi, dit le renard. Je ne suis pas apprivoisé.

- Ah! pardon, fit le petit prince.

 Mais, après réflexion, il ajouta:

 - Qu’est-ce que signifie « apprivoiser » ?

-Gif renards Tu n’es pas d’ici, dit le renard, que cherches-tu ?

- Je cherche les hommes, dit le petit prince. Qu’est-ce que signifie « apprivoiser » ?

- Les hommes, dit le renard, ils ont des fusils et ils chassent. C’est bien gênant ! Ils élèvent aussi des poules. C’est leur seul intérêt. Tu cherches des poules ?

- Non, dit le petit prince. Je cherche des amis. Qu’est-ce que signifie « apprivoiser » ?

- C’est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie « créer des liens… »

- Créer des liens ?

- Bien sûr, dit le renard. Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde…

 - Je commence à comprendre, dit le petit prince. Il y a une fleur… je crois qu’elle m’a apprivoisé…

 - C’est possible, dit le renard. On voit sur la Terre toutes sortes de choses…

- Oh! ce n’est pas sur la Terre, dit le petit prince.

 Le renard parut très intrigué :

 - Sur une autre planète ?

- Oui.

- Il y a des chasseurs, sur cette planète-là ?

- Non.

- Ça, c’est intéressant ! Et des poules ?

- Non.

- Rien n’est parfait, soupira le renard.

 Mais le renard revint à son idée:

 Gif renards- Ma vie est monotone. Je chasse les poules, les hommes me chassent. Toutes les poules se ressemblent, et tous les hommes se ressemblent. Je m’ennuie donc un peu. Mais, si tu m’apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée. Je connaîtrai un bruit de pas qui sera différent de tous les autres. Les autres pas me font rentrer sous terre. Le tien m’appellera hors du terrier, comme une musique. Et puis regarde ! Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c’est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d’or. Alors ce sera merveilleux quand tu m’auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j’aimerai le bruit du vent dans le blé…

Le renard se tut et regarda longtemps le petit prince:

 - S’il te plaît… apprivoise-moi ! dit-il.

- Je veux bien, répondit le petit prince, mais je n’ai pas beaucoup de temps. J’ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.

 - On ne connaît que les choses que l’on apprivoise, dit le renard. Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !

 - Que faut-il faire? dit le petit prince.

- Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi, comme ça, dans l’herbe. Je te regarderai du coin de l’œil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais, chaque jour, tu pourras t’asseoir un peu plus près…

 Le lendemain revint le petit prince.

 Gif renards- Il eût mieux valu revenir à la même heure, dit le renard. Si tu viens, par exemple, à quatre heures de l’après-midi, dès trois heures je commencerai d’être heureux. Plus l’heure avancera, plus je me sentirai heureux. A quatre heures, déjà, je m’agiterai et m’inquiéterai; je découvrirai le prix du bonheur ! Mais si tu viens n’importe quand, je ne saurai jamais à quelle heure m’habiller le cœur… Il faut des rites.

 - Qu’est-ce qu’un rite ? dit le petit prince.

- C’est aussi quelque chose de trop oublié, dit le renard. C’est ce qui fait qu’un jour est différent des autres jours, une heure, des autres heures. Il y a un rite, par exemple, chez mes chasseurs. Ils dansent le jeudi avec les filles du village. Alors le jeudi est jour merveilleux ! Je vais me promener jusqu’à la vigne. Si les chasseurs dansaient n’importe quand, les jours se ressembleraient tous, et je n’aurais point de vacances.

 Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l’heure du départ fut proche:

 - Ah! dit le renard… Je pleurerai.

- C’est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t’apprivoise…

- Bien sûr, dit le renard.

- Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.

- Bien sûr, dit le renard.

- Alors tu n’y gagnes rien !

- J’y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé.

 Puis il ajouta:

 - Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je te ferai cadeau d’un secret.

 Le petit prince s’en fut revoir les roses:

 - Vous n’êtes pas du tout semblables à ma rose, vous n’êtes rien encore, leur dit-il. Personne ne vous a apprivoisé et vous n’avez apprivoisé personne. Vous êtes comme était mon renard. Ce n’était qu’un renard semblable à cent mille autres. Mais j’en ai fait mon ami, et il est maintenant unique au monde.

 Et les roses étaient bien gênées.

Gif renards- Vous êtes belles, mais vous êtes vides, leur dit-il encore. On ne peut pas mourir pour vous. Bien sûr, ma rose à moi, un passant ordinaire croirait qu’elle vous ressemble. Mais à elle seule elle est plus importante que vous toutes, puisque c’est elle que j’ai arrosée. Puisque c’est elle que j’ai mise sous globe. Puisque c’est elle que j’ai abritée par le paravent. Puisque c’est elle dont j’ai tué les chenilles (sauf les deux ou trois pour les papillons). Puisque c’est elle que j’ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire. Puisque c’est ma rose.

 Et il revint vers le renard:

 - Adieu, dit-il…

- Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple: on ne voit bien qu’avec le cœur.

 L’essentiel est invisible pour les yeux.

 - L’essentiel est invisible pour les yeux, répéta le petit prince, afin de se souvenir.

- C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.

- C’est le temps que j’ai perdu pour ma rose… fit le petit prince, afin de se souvenir.

- Les hommes ont oublié cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l’oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose…

 - Je suis responsable de ma rose… répéta le petit prince, afin de se souvenir.

 

                                                                       Gif renards

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Le peuple renard

Posté par othoharmonie le 21 janvier 2012

Même si la cause lupine peut paraître, à priori, éloignée de celle de l’ami Goupil, c’est pourtant bien du même combat dont il s’agit.

  Loup grisToujours classé NUISIBLE dans nos peu évolutifs et souvent arbitraires textes, confectionnés, dirait-on, par des amis des chasseurs, afin de leur complaire bassement, le renard est aussi un animal persécuté.

 Pourtant, à part dans les lieux d’où la rage n’a pas été éradiquée, le renard ne devrait guère nous inquiéter et susciter tant d’illégitimes craintes.

 Victime, tout comme le loup, de préjugés tenaces et de médisances ancestrales, le renard, et ce, depuis Cro-Magnon où on commença à l’étriper pour sa viande, n’a jamais cessé d’être une proie.

 Dans l’antiquité déjà, considéré comme nuisible, on tuait sans remords cette bête réputée sale, méchante, et fort rusée que l’on situe à mi-chemin entre la vermine répugnante et la créature infernale, cynique et perfide.

 Ainsi le renard est un monstre de duplicité, qui doit périr au plus vite par le fer et le feu car lui aussi est accusé d’être en concurrence suspecte avec l’homme. Pour cela, avant d’entrer en guerre, les Assyriens et les Perses le chassaient au cours de leurs manoeuvres préliminaires.

 Urocyon littoralisAu Moyen-Age, « Renart » est une menace. On dit qu’il véhicule la rage et, ses sanglantes équipées dans les basses-cours n’arrangent rien à l’affaire.

 A la Renaissance, on l’apprécie surtout en fourrure, tout comme de nos jours.

Aussi ou davantage éliminé que le loup, comment se fait-il que le renard n’ait pas disparu de nos paysages ?

 C’est sans doute que le renard est méfiant, intelligent, et que les multiples facultés d’adaptation de cet opportuniste, lui ont permis de survivre dans les pires conditions. C’est un être hypersensible qui perçoit, démultipliées, les odeurs, les bruits, les images…

 Tout comme le loup, le renard est un mythe vivant. Notre culture judéo-chrétienne est imprégnée de sa présence, et dès le Moyen-Age on le découvre dans les églises et les poèmes épiques.

 Le Roman de Renart a été composé et recomposé dans tous les pays européens. Décrit comme solitaire, vindicatif et rebelle, ce canidé devint célèbre par sa malice.

 En fait, le renard n’est pas vraiment un solitaire obstiné comme on a voulu nous le faire croire et, s’il le devint c’est par la force des choses et non parce qu’il est associal, tant s’en faut. Une fois constitué leur couple et consommé leur union, Mr et Mme Renard ne se quittent plus et font preuve d’une grande tendresse l’un envers l’autre, si leur existence, semée d’embûches et de pièges mortels, leur en laisse le temps…

  Cerdocyon thousDoté d’un naturel jaloux, messire Goupil remet vertement à leur place, les individus susceptibles de mettre à mal l’équilibre et l’harmonie de son couple.

 En Europe, la haine ancestrale du loup et du renard est toujours aussi présente.

Abandonnant les campagnes trop peuplées de fusils et de pièges, le renard a élu domicile dans nos villes. Maintenant, il habite aussi bien à Rome qu’à Paris.

 Le renard nouveau est urbain; Londres, par exemple, compte plusieurs dizaines de milliers de renards dans ses banlieues (plus de soixante mille recensés par les scientifiques) Vivant sous les planchers des maisons, dans les combles, les jardins ou les parcs, dans le métro ou dans les tunnels ferroviaires, il détrône à présent le peuple Rat.

 

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

La table du renard

Posté par othoharmonie le 16 janvier 2012

La « Table » sert d’instrument de divination. La personne qui a des problèmes, va trouver le « devin » pour qu’il lui prédise l’avenir ou lui donne quelques conseils. A l’écart du village, le devin, suite aux explications du client, trace un grand rectangle divisé en plusieurs cases, dont chacune reçoit différents signes et petits bâtons plantés dans le sol. Ensuite le devin demande au client de lancer sur cette « table » une poignée de cacahuettes, puis tous deux quittent les lieux jusqu’au lendemain matin. Pendant la nuit un renard (ou Chacal), vient manger les cacahuettes en piétinant la « table ». Le matin, le devin revient avec son client, et interprète les traces laissées par le renard, et en fonction de celles-ci et des bâtons renversés lui prédit l’avenir.

 

                       La table du renard dans RENARD 200px-Table_du_renard  Image de la Table du renard (près de Sangha)

 

Mythe du peuple des Dogons qui sont un peuple du Mali, en Afrique de l’Ouest. Leur population totale au Mali est estimée à 700 000 personnes. Ils occupent la région, nommée Pays Dogon, qui va de la falaise de Bandiagara au sud-ouest de la boucle du Niger. Quelques Dogons sont installés dans le nord du Burkina Faso, d’autres se sont installés en Côte d’Ivoire.

DogonMali.jpgLes Dogons sont avant tout des cultivateurs (essentiellement du mil) et des forgerons. Ils sont réputés pour leur cosmogonie et leurs sculptures. La langue parlée par les Dogons est le dogon qui regroupe plusieurs dialectes. Il existe aussi une langue secrète, le sigi so, langue réservée à la société des masques. Les Dogons sont liés avec l’ethnie des Bozos par la parenté à plaisanterie (appelée sinankunya au Mali). Dogons et Bozos se moquent réciproquement, mais, parallèlement, se doivent mutuelle assistance.

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Goupil

Posté par othoharmonie le 16 janvier 2012

 

Goupil dans RENARD animaux_eb-010Goupil est le terme désignant au Moyen Âge le renard, avant que cette dernière désignation ne devienne majoritaire, par l’influence en particulier du Roman de Renart.

 Le renard est un animal qui est appelé Goupil en France jusqu’à la fin du XIXème siècle. Il faut savoir que renard est une déformation orthographique du mot Renart.

Renart était un nom propre donné à un goupil dans un livre intitulé  »Le Roman de Renart ». Ce goupil nommé Renart était un animal extrêmement rusé et se jouait ainsi des autres animaux et des humains.

Le personnage devint très célèbre et il était fréquent d’entendre dans le langage courant  » malin comme un renart ».

Petit à petit, Goupil a disparu laissant place à Renart qui s’orthographia rapidement Renard.

 

 

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Bibliographie du Renard

Posté par othoharmonie le 16 janvier 2012

Bibliographie du renard

  1. WEB, Les Renards, le Renard roux, Vulpes vulpes L., Canidés, http://www.chambon.ac-versailles.fr/science/faune/zool/mammif/renard.htm [archive]
  2. http://www.hww.ca/hww2_F.asp?id=102 [archive]
  3. http://animal.cheloniophilie.com/Fiches/Renard-roux.php [archive]
  4. Mammal Species of the World, consulté le 25 janv. 2011
  5. NCBI, consulté le 25 janv. 2011
  6. étude sur les renards urbains de Nantes [archive]
  7. « Le renard » sur le site de Bruxelles Environnement [archive]

                                                                            66 dans RENARD

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

123
 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello