• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 22 novembre 2016

LE CROCODILE appelé « mangeur d’hommes »

Posté par othoharmonie le 22 novembre 2016

crocodileÀ Madagascar, dans les îles du Pacifique et en Afrique, le crocodile a la réputation d’être un « mangeur d’hommes », non sans raison.

La plupart des attaques ont lieu pendant la période de reproduction des reptiles, quand les comportements agressifs de défense du territoire par les mâles et la défense des petits sont le plus exacerbés ! Souvent, la victime appartient à un groupe bruyant lavant du linge ou se baignant. Le bruit ne dissuade donc pas un crocodile d’attaquer ; il semble même plutôt qu’il repère sa proie à l’agitation qu’elle produit dans l’eau. Pour certains zoologistes, les attaques correspondraient à l’époque post-hivernale, lorsque le crocodile a un plus grand besoin de nourriture. 

On a aussi signalé en Afrique des attaques de pirogues pénétrant sur le territoire d’un reptile, mais sans que celui-ci s’en prenne aux occupants ; sa vision dans l’eau ne lui permettrait pas de distinguer des hommes à bord.

Le nombre d’agressions mortelles de la part de ces animaux dans le nord de l’Australie et les menaces pesant sur leur avenir ont obligé la  Commission de conservation à informer le public qui pénètre dans les zones fréquentées par les crocodiles

Les crocodiles sont les rois du camouflage. Seuls leurs yeux et leur museau émergent lorsqu’ils s’approchent de leur proie. Ils n’aiment pas être dérangés par les vagues ou le vent et vivent de préférence dans des eaux calmes et abritées, le long de rives aux pentes douces. Aux heures chaudes de la journée, les crocodiles de tous âges se retrouvent sur la berge pour profiter du soleil.

Le crocodile américain est souvent accusé de tuer du bétail mais les cas avérés sont assez rares. Les grands mâles adultes n’ont pas de prédateurs naturels et sont potentiellement capables d’attaquer n’importe quel animal se trouvant au bord de l’eau, bien que leur régime soit essentiellement composé de poissons.

Le crocodile américain peut être dangereux pour l’homme, et des attaques au Mexique, au Costa Rica et au Guatemala sont avérées. Mais ces attaques sont rarement rapportées par la presse internationale, et de ce fait l’espèce n’est pas aussi bien décrite en tant que « mangeuse d’hommes » que les espèces apparentées de l’ancien monde et d’Australie. L’espèce est décrite comme timide et ayant une faible propension à attaquer l’homme. En mai 2007, en une seule semaine deux cas d’attaque mortelle sur des enfants furent signalées, l’un au Mexique juste au sud de Puerto Vallarta, et l’autre au Costa Rica.

Publié dans CROCODILE-ALLIGATOR | Pas de Commentaire »

Origine et évolution du crocodile

Posté par othoharmonie le 22 novembre 2016

 

crocodileIssus d’ancêtres communs aux reptiles et aux oiseaux, les tout premiers crocodiles, ou protosuchiens, seraient apparus sur Terre voici quelque 240 millions d’années. De petite taille (à peine un mètre) avec un museau court et une cuirasse ventrale, ils marchaient dressés sur quatre pattes et ressemblaient à des lézards, ce qui laisserait supposer qu’ils étaient plutôt terrestres qu’aquatiques. Les protosuchiens étaient largement répandus sur l’unique continent d’alors, la Pangée, et l’on en a retrouvé des restes fossiles en Europe. Il y a environ 200 millions d’années, ils se diversifièrent. Dans la branche des mésosuchiens, le groupe des goniopholididés, vraisemblablement le plus évolué, comprenait des espèces assez proches du crocodile du Nil actuel.

À la fin de l’ère secondaire, il y a 65 millions d’années, certains mésosuchiens terrestres évoluèrent progressivement. La structure de leurs vertèbres se modifia, celle du palais aussi, facilitant la respiration aérienne en milieu aquatique et les rendant progressivement amphibies.  On appelle eusuchiens ces crocodiles primitifs. Ils seraient les seuls reptiles de grande taille à avoir survécu aux bouleversements climatiques de la fin du crétacé, qui furent fatals aux dinosaures. Crocodylus sivalensis, indien, et Crocodylus lloidi, qui vivait encore en Afrique il y a 15 000 ans environ, là où plus tard habitera le crocodile du Nil, sont les plus proches parents disparus de celui-ci.

Ces reptiles que sont les crocodiles et les tortues géantes auraient habité nos régions jusqu’à l’époque tertiaire ; puis les glaciations du quaternaire les auraient repoussés vers les régions tropicales humides du globe.

On ignore encore à quelle époque les crocodiles se sont différenciés des autres crocodiliens, les alligators et caïmans, mais on a découvert en Nouvelle-Calédonie les restes d’un eusuchien primitif et terrestre, Mekosuchus inexpectatus, possédant à la fois les caractères du crocodile et ceux de l’alligator. Selon le paléontologue Balouet, ce crocodile insulaire de 2 m de long aurait encore existé sur l’île vers l’an 100 de notre ère quand régnait l’empereur romain Trajan. Il aurait été depuis totalement exterminé.

Le crocodile du Nil, qui pullulait en Afrique au début de ce siècle, est aujourd’hui protégé après avoir été chassé pour sa peau. 

Publié dans CROCODILE-ALLIGATOR | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello