• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 27 septembre 2016

Les souris et l’homme

Posté par othoharmonie le 27 septembre 2016

 

 SOURIS ET L'HOMME

 

Les souris sont souvent très vives et un peu farouches, mais avec de la patience on peut facilement les amener à monter dans la main, sortir de leur cage pour explorer un peu le monde et venir vers vous sans peur. Les souris ne sont pas particulièrement mordeuses et votre plus grande difficulté sera plutôt de les manipuler sans les blesser.

Les souris ne sont pas tellement en recherche de contacts sociaux avec l’homme comme le feraient les rats, mais si vous les apprivoisez bien, elles se montreront curieuses à votre égard. Les renforts de friandises peuvent vous aider dans ces moments. Si vous ouvrez la porte et que votre souris vient vous voir et monte dans votre main, vous pouvez considérer que c’est un très grand progrès.

Les males et les femelles ne sont pas différents en matière d’apprivoisement mais vous devrez passer plus de temps avec un male solitaire car bien sûr il aura besoin de plus d’attention qu’une femelle qui évolue avec des copines dans sa cage.

Apprivoiser une souris

Commencez par laisser votre souris s’adapter à son nouveau territoire. Elle a besoin de 2/3 jours pour marquer son territoire, faire son nid dans sa cabane, repérer la gamelle, le biberon, s’habituer aux nouvelles odeurs et aux nouveaux bruits. Au bout de ce délai d’adaptation, ouvrez la cage et posez votre main sur le sol de la cage. Ne tentez pas d’attraper votre souris, ou de la poursuivre dans la cage. Laissez-la venir vous sentir. Les souris sont très curieuses et au bout d’un moment de patience il y a fort à parier qu’elle viendra vous renifler. Vous pouvez faciliter les choses en plaçant une friandise dans votre main. Laissez la souris monter et descendre à sa guise. ne tentez pas de la retenir. Au fur et à mesure qu’elle s’habitue, vous pouvez la sortir de la cage et la garder dans votre main ou lui proposer de se balader sur vous ou sur un environnement sécurisé. Sauf cas d’urgence, n’attrapez pas votre souris pas la queue. Vous pourriez la blesser.

En savoir plus sur http://rongeursendestress.e-monsite.com

 

Publié dans RAT et SOURIS | Pas de Commentaire »

Cohabitation du rat et de la souris

Posté par othoharmonie le 27 septembre 2016

 

Dans la nature les souris vivent en grands groupes mixtes, menés par un male dominant, mais en cage, les conditions de vie et les problèmes de reproduction nous oblige à les faire cohabiter séparément.

Les souris femelles cohabitent bien entre elles. Normalement une femelle habituée à vivre en groupe tolère les autres femelles sur son territoire. Il faut cependant respecter les règles de hiérarchie. Un groupe de souris forme un « clan » et toute nouvelle souris peut être considérée comme intruse et être tuée. Il faut respecter cet état de fait et intégrer les nouveaux avec beaucoup de prudence 

rat et souris

Les souris males ne cohabitent pas sauf rare cas de souris issues d’une même portée et ayant toujours vécu ensemble. Nous avons des cas de souris males qui cohabitent bien, et ils apprécient cette vie, dorment blottis les uns contre les autres, MAIS il faut toujours être très prudent car ces ententes peuvent se dégrader et entrainer des disputes. Dès lors qu’une tension s’installe, il est rare que les choses se calment. Il faut alors isoler l’individu agressif, et ce dernier ne tolérera plus d’autres souris sur son territoire. Soit il devra vivre seul, soit il devra être stérilisé pour vivre avec des femelles. On peut même aboutir à la séparation de tous les males, chacun dans sa cage…

Les souris sont extrêmement prolifiques aussi la vie en groupe mixte est très fortement déconseillée. Vous vous retrouveriez avec de nombreuses portées et des problèmes de consanguinité à la clé. De plus la gestion des petits males posera de grands problèmes, comme vu précédemment.

Hiérarchie : il n’y pas spécialement de hiérarchie « visible » entre les souris, comme on peut le constater chez les rats. Les males sont dominants et les groupes de femelles s’organisent assez pacifiquement la plupart du temps. Si une souris n’aime pas une autre souris, elle la tue. Les relations sont très simple ! C’est pourquoi il faut faire très attention aux problèmes d’entente car une souris harcelée par les autres mourra à coup sûr, soit tuée par les autres, soit exténuée à force d’être poursuivie et une fois morte, les autres souris la dévoreront.

Le cannibalisme est en effet présent chez les souris et bien souvent lorsqu’un animal meurt, il est « éliminé » par ses compagnons.

Les souris qui ont grandi ensemble ont cependant des liens pour forts et sont moins enclines à se battre.

Coté famille, les souris sont de bonnes mères mais là aussi elles n’hésitent pas à dévorer leurs petits si elles sont stressées ou affaiblies. Cependant, en temps normal les souris sont de bonnes mères qui n’hésitent pas à allaiter des petits qui ne sont pas à elles.

Publié dans RAT et SOURIS | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello