La souris et ses couleurs

Posté par othoharmonie le 12 août 2016

 

La souris grise, introduite du Proche-Orient en Europe lors des croisades, a un museau pointu, de grandes oreilles, de fortes moustaches. Elle vit dans les maisons ou greniers, où elle trouve nourriture et protection ; dans la nature, elle creuse des terriers et y aménage des nids tapissés de mousse. On élève en laboratoire, comme matériel d’expérimentation, des races albinos (« souris blanches »).

Outre la variété albinos, très recherchée avec son poil entièrement blanc et ses yeux rouges, les souris témoignent d’une profonde fantaisie quant à la couleur de leur pelage. On distingue néanmoins, pour plus de commodité, quatre grandes catégories : 

 Couleurs souris

- Le pelage uniforme, ou « teinte unie » : blanc (différent des albinos), champagne (ou blond doré), crème, fauve, etc. La couleur est généralement plus foncée sur le dos, les flancs et la queue, et plus claire sur le ventre.

 

- Le pelage pie, que revêtent la plupart des souris domestiques et qui comporte des taches plus ou moins étendues, mais de la même couleur (gris, marron, noir, etc.), sur un fond blanc.

 

- Le pelage bronze, avec le dos, les flancs et le ventre de la même couleur.

 

- Les pelages « hors catégories », c’est-à-dire tous ceux qui ne relèvent d’aucun des précédents groupes.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello