Cochon sauvage

Posté par othoharmonie le 26 avril 2016

 

A l’aide de pièges photographiques, Rafael Reyna-Hurtado, explorateur du National Geographic, est parvenu à récolter des images d’un spécimen très peu connu de cochon sauvage géant : l’hylochère.

Avec sa stature impressionnante et son aspect singulier, l’hylochère ne passe pas inaperçu. Pourtant, ce spécimen de cochon sauvage africain est particulièrement difficile à observer et on ne sait que très peu de choses sur son compte. Particulièrement craintif, Hylochoerus meinertzhageni a été décrit pour la première fois scientifiquement en 1904. Il s’agit d’ailleurs d’un des derniers grands mammifères du continent africain à devoir être encore identifié.

cochon-sauvage

Rafael Reyna-Hurtado, explorateur du National Geographic et écologiste spécialisé dans la faune sauvage, s’attèle depuis quelques années à l’étude de l’hylochère, au sein du parc national de Kibale, en Ouganda. A l’aide de pièges photographiques, il est parvenu à capturer des images de cette créature particulièrement impressionnante. Avec ses deux mètres de long et ses 275 kilogrammes, le cochon sauvage est l’une des plus grosses espèces de suiné.

Le spécimen géant vit dans une vaste étendue d’Afrique Centrale. Ses populations présentent certaines variables, notamment entre ceux vivant à l’Est et ceux vivant à l’Ouest. Rafael Reyna-Hurtado s’est intéressé aux hylochères de l’Est, pouvant être considérés comme des représentant authentiques de leur espèce.

Une espèce très intelligente mais menacée

Ses études permettent de mieux comprendre le mode de vie de ces mammifères. Le chercheur s’attèle ainsi à explorer des problématiques telles que les motivations qui régissent le déplacement des populations, leur mode alimentaire, leur mode d’interaction, et surtout ce qui leur a permis de vivre caché jusque6là.

« C’est une espèce merveilleuse. Très peu ont réussi à en entrevoir malgré leur taille imposante » indique Rafael Reyna-Hurtad. Les hylochères sont en effet très intelligents et il est particulièrement difficile de les approcher. Bien qu’il passe la plupart de son temps à les étudier Rafael Reyna-Hurtado n’est jamais parvenu à les aborder d’assez près pour pouvoir leur mettre un dispositif GPS.

Toutefois, leur discrétion ne leur permet pas toujours d’éviter les pièges des braconniers. L’hylochère est en effet la proie des nombreux chasseurs qui sévissent dans la région. Cette situation lui vaut d’ailleurs le titre d’espèce « vulnérable » assigné par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Selon Rafael Reyna-Hurtado les populations de l’Est ont « diminué de manière alarmante » au cours des trois dernières décennies.

Publié par Emmanuel Perrin, le 11 novembre 2013

http://www.maxisciences.com/cochon-sauvage/un-specimen-rare-de-cochon-sauvage-geant-capture-par-des-pieges-photographiques_art31299.html

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello