L’oiseau-mouche espion

Posté par othoharmonie le 26 février 2016

 

Le plus petit espion volant destiné à l’armée américaine.

Il a la taille d’un colibri, il vole comme un colibri, mais ce n’est pas un colibri. Il s’agit du plus petit espion volant destiné à l’armée américaine. Pesant à peine 19 grammes pour une envergure de 16 centimètres, le Nano Hummingbird de la société AeroVironment emporte pourtant une caméra vidéo et un émetteur. Ce minidrône est capable de toutes les acrobaties aériennes, jusqu’au vol immobile pour épier l’ennemi. Il se faufile sans peine par une fenêtre entrouverte, se pose comme une fleur sur les fils électriques. Le Nano Hummingbird présenté aujourd’hui n’est encore qu’un prototype, les escadrilles opérationnelles ne prendront pas leur envol avant deux ans. Et encore, pas n’importe où ! Il est probable que les talibans se méfieraient d’un oiseau-mouche tropical les survolant…

 

Le Point – Publié le 03/03/2011espionune-264991-jpg_155219_660x281

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello