• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 24 février 2016

OISEAU MOUCHE ET RELIGION

Posté par othoharmonie le 24 février 2016

 

 

290px-MonographTrochi1Goul_0256On associe l’Oiseau-mouche à la religion Ghost Shirt. Cette religion prônait qu’un certain rituel, dansé de façon appropriée, amènerait le retour des animaux et la disparition de l’homme blanc. Alors, le Peuple original connaîtrait de nouveau la joie des anciennes coutumes. 

Dans la tradition maya, l’oiseau-mouche est lié au Soleil noir et au Cinquième Monde. Cet oiseau peut nous fournir la médecine qui apportera la solution aux contradictions de la dualité. Par son chant qui vibre de joie pure, Colibri éveille les fleurs de médecine. Les fleurs aiment cet oiseau qui, par son butinement assure la reproduction de leurs familles. En effet, les plantes doivent leur floraison et leur survie à l’action de l’Oiseau-mouche. 

Le colibri vole dans toutes les directions, il recule aussi élégamment qu’il avance, il peut se déplacer verticalement et, enfin, faire du surplace tout en semblant immobile

Le grand Esprit a créé Oiseau-mouche quelque peu différent des autres créatures ailées. En raison de leurs qualités magiques, on utilise, depuis des millénaires, les plumes d’oiseaux mouches pour en faire des amulettes d’amour. On dit que Colibri réussit mieux qu’une autre médecine à faire naître l’amour et que ses plumes ouvrent les cœurs. Sans un cœur ouvert et plein d’amour, nul ne peut goûter le nectar et le bonheur suprême de la vie. 

Pour nos sœurs et frères colibris, la vie est pur délice ( ils s’envolent prestement d’une fleur à l’autre, goûtant chaque essence et reflétant chaque couleur. Si vous participez à la médecine d’Oiseau-mouche, vont ainsi la vie et ses plaisirs. 

Votre présence apporte la joie aux autres. Vous réunissez les gens, et les liens ainsi créés font ressortir ce qu’il y a de meilleur chez chacun d’eux. Vous savez d’instinct où réside la beauté et, de près ou de loin, vous poursuivez votre idéal, cheminant avec aisance dans un bel environnement et aidant les autres à goûter le succulent nectar de la vie. 

Oiseau-mouche, détient l’Arc de Beauté où s’incrustent des fleurs d’or et d’argent, des perles et des pierres précieuses. La laideur et la rudesse répugnent à Colibri ; il s’enfuit devant la discorde et le manque d’harmnonie.

 

Source : les cartes médecins de Jamie Sams et David Carson aus Editions du Roseau

 

Publié dans COLIBRI | Pas de Commentaire »

La légende : le colibri des Mayas

Posté par othoharmonie le 24 février 2016

COLIBRI

Chez les Mayas, les personnes âgées et  sages disent que les dieux ont créé toutes les choses sur la terre.

Et chaque animal, chaque arbre et chaque pierre ont été créé.

Mais quand ils eurent fini, ils  remarquèrent qu’il n’y avait rien pour transmettre les désirs et les pensées des uns aux autres.
Comme ils n’avaient plus de boue ou de maïs pour  faire un autre animal, ils prirent une pierre de jade et sculptèrent une flèche . C’était une très petite flèche.

Quand elle fut prête, les Dieu soufflèrent dessus et la flèche en jade s’envola.

Ce n’était plus une flèche, parce qu’elle était en vie.
Les dieux avaient fait un colibri.
Le colibri était si léger et fragile qu’il pouvait approcher les fleurs les plus délicates sans bouger un seul de ses pétales.

Ses plumes brillaient au soleil comme des gouttes de pluie, et reflétaient toutes les couleurs.
Les hommes essayèrent d’attraper l’oiseau pour s’orner de ses précieuses plumes.
Les dieux se mirent en colère et ordonnèrent : « . Si quelqu’un l’attrape, le colibri mourra »
Depuis ce jour, personne n’a jamais vu un colibri dans une cage ou dans la main d’un homme.
Ainsi,  ce mystérieux et délicat oiseau  peut s’acquitter tranquillement de sa tâche : voler çà et là et porter les pensées des hommes. Si vous désirez le bien, il apportera votre désir, si vous désirez le mal, Il apportera le mal également.

Si un oiseau-mouche vole autour de votre tête, ne le touchez surtout pas. Il prendra votre désir et l’amènera aux autres ; pensez-y pour vouloir des choses bonnes pour tout le monde.

Merci à toi, Mariela Ruiz pour cette belle histoire…

PAR briard
jcbriard@orange.fr

 

Publié dans COLIBRI | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello