LES COULEURS DU CAMELEON

Posté par othoharmonie le 9 juin 2015

 

 Bradypodion_tavetanum_sleepingLes changements de couleur du caméléon résultent de l’agencement des cellules pigmentaires de la peau, comme expliqué dans la partie correspondante.

    Ce mécanisme est lui-même provoqué par le système nerveux, le mimétisme résultant d’un réflexe inconscient : en effet, lorsque la moelle épinière est sectionnée, le caméléon noircit là où il n’est plus innervé. Le stimulus peut être un changement de température capté par des récepteurs situés au niveau de la peau ou encore de luminosité par des récepteurs dans la rétine. Les cellules pigmentaires de la peau servent donc d’effecteurs de cet arc réflexe. C’est le système nerveux qui opère les changements de couleur les plus rapides.

    Le système hormonal joue également un rôle dans le mimétisme de caméléon, bien que plus lent que le système nerveux. Il est impliqué dans les réactions émotionnelles et de communication. La façon dont les chromatophores agissent dépend de la production de certaines hormones comprenant :

  • l’adrénaline, hormone du stress, sécrétée par les glandes surrénales, dont nous allons mettre le rôle en évidence dans la partie expérimentale, et qui rassemble les pigments au centre des mélanophores, ce qui rend les couleurs plus vives,
  • la MSH (melanocyte stimulating hormone), produite par l’hypophyse, qui entraîne la synthèse de la mélanine afin d’assombrir la couleur du caméléon en laissant le pigment se disperser dans sa cellule.

   En effet, les chromatophores, et plus particulièrement les mélanophores, sont les cellules cibles de ces hormones, qui ont pour rôle de déclencher la contraction ou le relâchement des petits muscles entourant ces cellules. C’est cela qui fait que l’on voit plus ou moins une couleur.

Quand un caméléon change de couleur, ce n’est pas forcément pour se fondre dans le paysage. Il peut être influencé par de nombreux facteurs extérieurs et par son humeur.

La teinte du caméléon est avant tout un moyen de communication, lui permettant de montrer son état d’esprit à ses congénères :

  • Pour la plupart des espèces, un caméléon au repos sera vert émeraude.
  • S’il se sent menacé, par exemple à la vue d’un prédateur, ou en colère, comme un mâle devant un adversaire pour provoquer un combat, il prendra une couleur vive ou foncée : noir, rouge… Il peut également manifester sa soumission par sa robe.
  • En période de reproduction, les mâles se servent de leur couleur pour séduire et les femelles pour indiquer qu’elles sont prêtes à s’accoupler.
  • Cependant, la croyance selon laquelle le caméléon prend la couleur de son environnement pour se camoufler de ses prédateurs est aussi vraie : il utilise principalement ce stratagème appelé homochromie au milieu des feuilles d’un arbre, car c’est généralement là qu’il vit. Mais en aucun cas il ne prendra la couleur d’un objet qu’il touche, car il n’aurait aucun intérêt à cela.
  • Un caméléon malade, mal nourri aura la peau très pâle, voire blanche, et les plaies créent des taches sombres. S’il est mort, il noircit. À l’inverse, un animal en bonne santé présentera des couleurs éclatantes.

Source http://la-couleur-du-cameleon.e-monsite.com/

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello