Les soigneurs d’otaries

Posté par othoharmonie le 20 janvier 2015

220px-Kobe_oji_zoo_2009_April_22Le métier de soigneur

La réalité du métier de soigneur ne correspond pas seulement à l’idée que l’on peut s’en faire au vu des spectacles. L’entretien des bassins et la préparation de la nourriture pour les animaux font partie de sa responsabilité, de même que tout ce qui touche à la bonne santé physique et morale de l’animal.

Le soigneur met en œuvre des mécanismes d’apprentissage qui n’ont rien à voir avec le dressage ou le domptage. Il s’agit d’un travail intellectuellement intense, avec des contraintes physiques dues aux interventions quotidiennes dans l’eau. Concrètement, le soigneur ne domine pas l’animal avec lequel il travaille. Il fait partie de son monde, mais jamais de sa hiérarchie. Les animaux considèrent le soigneur comme une source de stimulation intellectuelle.

Vous comprendrez donc que nous préparons nos apprentis soigneurs non pas à dresser les animaux, mais à appliquer les lois naturelles de l’apprentissage telles qu’elles sont enseignées dans les cours de psychologie à l’Université. C’est donc ce cursus qui est privilégié pour le recrutement d’un nouveau soigneur.

Vous trouverez tous les renseignements concernant ces activités dans les bureaux de l’ANPE de votre ville, à l’ONISEP (Office National d’Information sur les Enseignements et les Professions : www.onisep.fr ), et auprès du SUIO (Services Universitaires d’Information et d’Orientation) des différentes universités. Vous pouvez également vous adresser plus précisément aux Universités qui proposent des formations.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello