• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 20 janvier 2015

Les soigneurs d’otaries

Posté par othoharmonie le 20 janvier 2015

220px-Kobe_oji_zoo_2009_April_22Le métier de soigneur

La réalité du métier de soigneur ne correspond pas seulement à l’idée que l’on peut s’en faire au vu des spectacles. L’entretien des bassins et la préparation de la nourriture pour les animaux font partie de sa responsabilité, de même que tout ce qui touche à la bonne santé physique et morale de l’animal.

Le soigneur met en œuvre des mécanismes d’apprentissage qui n’ont rien à voir avec le dressage ou le domptage. Il s’agit d’un travail intellectuellement intense, avec des contraintes physiques dues aux interventions quotidiennes dans l’eau. Concrètement, le soigneur ne domine pas l’animal avec lequel il travaille. Il fait partie de son monde, mais jamais de sa hiérarchie. Les animaux considèrent le soigneur comme une source de stimulation intellectuelle.

Vous comprendrez donc que nous préparons nos apprentis soigneurs non pas à dresser les animaux, mais à appliquer les lois naturelles de l’apprentissage telles qu’elles sont enseignées dans les cours de psychologie à l’Université. C’est donc ce cursus qui est privilégié pour le recrutement d’un nouveau soigneur.

Vous trouverez tous les renseignements concernant ces activités dans les bureaux de l’ANPE de votre ville, à l’ONISEP (Office National d’Information sur les Enseignements et les Professions : www.onisep.fr ), et auprès du SUIO (Services Universitaires d’Information et d’Orientation) des différentes universités. Vous pouvez également vous adresser plus précisément aux Universités qui proposent des formations.

Publié dans PHOQUE et OTARIE | Pas de Commentaire »

DRESSEUR D’Otarie

Posté par othoharmonie le 20 janvier 2015

Interview d’un dresseur d’Otaries..

Pablo Joury, dresseur et soigneur d’otaries au zoo d’Amnéville en Moselle nous parle de son métier.

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans PHOQUE et OTARIE, VIDEOS A PARTAGER | Pas de Commentaire »

L’Otarie aurait bonne mémoire

Posté par othoharmonie le 20 janvier 2015

 

220px-Seals_at_Cape_Cross,_Namibia_(3045707919)Depuis janvier 2013 des jeunes otaries échouent, de plus en plus nombreuses sur les côtes de l’Etat de Californie(ouest des Etats-Unis). Devant le nombre croissant de ces animaux affamés, Peter Wallerstein s’est dit qu’il se passait quelque chose de grave. (c) Afp.  [...] SAN PEDRO (Etats-Unis) (AFP) – Depuis janvier des jeunes otaries échouent, de plus en plus nombreuses sur les côtes de l’Etat de Californie (ouest des Etats-Unis ). Devant le nombre croissant de ces animaux affamés, Peter Wallerstein s’est dit qu’il se passait quelque chose de grave.  [...] Après avoir recueilli les otaries abandonnées, M. Wallerstein les a emmenées au centre de soins pour mammifères marins de San Pedro, où son directeur David Bard affirme que les bébés pesaient la moitié de leur poids normal – qui est de 20 à 25 kilogrammes. 

Les otaries seraient capables de garder en mémoire l’image de leurs proies les plus rares, selon deux biologistes marins de l’université de Californie. Colleen Kastak et Ronald Schusterman ont été très surpris par la mémoire à long terme de Rio, une femelle otarie avec laquelle ils travaillent depuis plus de 10 ans.

Lors d’un premier test, en 1991, ils l’ont entraîné à reconnaître le même symbole, lettre ou chiffre, sur une pancarte. Quand l’otarie reconnaissait le symbole, elle recevait un poisson en récompense. En 2001, Kastak et Schusterman ont renouvelé le test avec de nouveaux symboles. Rio a déployé les mêmes aptitudes pour identifier les semblables. Elle a ensuite appris à différencier les chiffres des lettres. 

Après un an sans exercice, Rio a de nouveau été testée et se souvenait de la différence entre les deux types de symboles. Les deux biologistes ont été surpris par cette mémoire à long terme de l’otarie. Ils publient ces observations dans la revue Animal Cognition.

Autrefois, l’otarie à fourrure dorlotait elle aussi ses petits, a découvert l’équipe de Newsome. Cette otarie avait alors plusieurs sites principaux de reproduction, sous des latitudes plus tempérées, en Californie, dans le nord-ouest de Pacifique ou dans les îles Aléoutiennes, où elles ne subissaient pas les rigueurs du climat.  [...] Les chercheurs ont ainsi pu démontrer que les otaries à fourrure du nord retrouvées en Californie n’étaient pas des animaux de passage mais bien des résidents.  [...] Les populations d’otaries à fourrure ont été modifiées par la main de l’homme bien avant que les scientifiques aient étudié leurs comportements en détail, souligne Seth Newsome, doctorant à l’Université deCalifornie pendant l’étude. Dans beaucoup de cas, ce que nous considérons comme naturel chez une espèce ne l’était peut-être pas avant que l’homme perturbe son mode de vie commente le chercheur sur le site de l’Université de Santa Cruz.  [...]

Publié dans PHOQUE et OTARIE | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello