Message de l’Otarie à crinière

Posté par othoharmonie le 18 janvier 2015

 

téléchargement (1)L’otarie à crinière, Otaria flavescens, appelée « lion de mer », n’est pas un poisson, mais un mammifère. Elle possède des poumons et ne respire pas sous l’eau. Très à l’aise en milieu aquatique, elle plonge en retenant sa respiration.

Durée de vie : jusqu’à 20 ans – 29 ans en captivité

Taille & Poids : 1,5 à 2 m pour les femelles, 2,5 m pour les mâles. De 120 à 150 kg pour les femelles, de 250 à 400 kg pour les mâles

Gestation : 11 mois et demi, un petit par portée

Habitat naturel : côtes rocheuses

Un mâle otarie réunit un harem d’environ 9 femelles. Les naissances, synchronisées au sein du groupe, coïncident avec une nouvelle saison de reproduction. Alors que les mâles s’affrontent pour protéger leur territoire et séduire les femelles, il n’est pas rare qu’un nouveau-né succombe sous le poids d’un adulte agité. Pendant la saison des amours, ils gardent jalousement leur harem en le maintenant sur un territoire restreint, en bordure de mer.

Le mâle est pourvu d’une crinière imposante. Il est bien plus gros que la femelle. Il pèse environ 300 kg alors que la femelle pèse environ 3 fois moins.
L’otarie possède une protection naturelle qui l’isole du froid, qu’elle plonge dans les profondeurs océaniques ou qu’elle se prélasse sur les côtes battues par les vents glaciaux de Patagonie. Une couche de graisse sous sa peau sert d’isolant tandis que son épaisse fourrure, doublée d’un sous-poil imperméable grâce à des sécrétions huileuses, garde sa peau bien au sec… même dans l’eau.


ANECDOTE : Dans une colonie bruyante et animée de quelques milliers d’individus, difficile pour une mère de retrouver son petit. Or elle doit régulièrement le quitter pour pêcher en mer. Pour le localiser à son retour, elle aboie et attend qu’il lui réponde.

 source : http://www.parczoologiquedeparis.fr/

 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello