La symbolique du Phoque

Posté par othoharmonie le 9 janvier 2015

 

 

images (9)Considéré comme un animal fuyant huileux, ciré, insaisissable, il symbolise la virginité, qui ne serait pas due à une volonté supérieure, mais qui procéderait de la crainte, de la peur du don de soi, du manque d’amour. 

Ainsi les nymphes poursuivies par des dieux se transformaient en phoques, selon les légendes grecques. Poseidon, le dieu des mers, possédait des troupeaux de phoques, dont il avait confié la garde à Protée, un des dieu subalternes de la mer, qui avait la propriété de se changer en toutes les formes qu’il désirait. 

Le symbolisme du phoque se dégage aujourd’hui avec plus de précision : il symboliserait l’inconscient, où du moins cette part de l’inconscient issue du refoulement, soigneusement tenue en laisse par Protée, mais capable comme son maïtre de toutes les métamorphoses. On raconte, par exemple, que des phoques femelles, se dépouillant de la peau sur les rives, se promènent sur les plages comme des femmes ravissantes. 

Source : « Dictionnaire des Symboles » – Jean CHEVALIER & Alain GHEERBRANT – Edition BOUQUINS

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello