• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 5 novembre 2014

Les pingouins volants

Posté par othoharmonie le 5 novembre 2014

 

images (5)Oui, le pingouin vole bel et bien. Tout d’abord, il est crucial de faire une différence entre le bel oiseau qu’est le pingouin, et le clown pathétique qu’est le manchot. Le manchot, c’est quoi ? C’est ce que tu vois sur l’image un peu plus haut. 

Le manchot est gros, moins beau, il vit sur la banquise, se nourrit de poissons, et se déplace en boitillant ou en se laissant glisser sur la glace. On le voit souvent se lancer puis s’éclater la gueule contre la glace en faisant croire que c’est sa vrai façon de se déplacer. Evidemment, c’est faux, c’est juste pour faire l’intéressant. Le manchot, lui, ne vole pas. C’est un oiseau, il a des ailes, mais ne vole pas. Pathétique. 

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=HCb1bxIPG1s

 

Maintenant, qu’est ce qu’un pingouin ? C’est ce que tu vois sur l’image juste sous tes yeux. 

Tout de suite, ça fait classe. Le pingouin est tout de noir vêtu, avec cette belle tâche blanche sur sa partie ventrale qui contraste magnifiquement avec la profondeur sans fin de son regard. Son vrai nom est « Pingouin torda », ou « petit pingouin ». « Petit » parce qu’il existait en quelque temps obscurs avant l’arrivée de la télévision, un « Grand Pingouin ». Il ressemblait étrangement au dodo (disparu lui aussi, c’est pour ça que je dis que c’est étrange, suis un peu). Bon bref on s’égare. Tout ça pour dire que le grand pingouin ne volait pas. Il a disparu depuis 1844. 

Et oui le pingouin est un véritable oiseau, avec de véritables ailes, et capable de voler. 

Maintenant que tu sais, je te suppose aussi choqué que je l’ai été moi même, à cette époque où j’étais naïf. Tu te dis mais pourquoi ? Pourquoi m’avoir toujours caché ça ? Pourquoi tout le monde autour de moi m’aurait il toujours menti ? Qu’est je fait pour mériter ça ? Ne t’en fais pas, tes proches ne t’ont pas caché la vérité. En réalité, seul un très faible nombre de personnes sont au courant. Nous faisons partie de l’élite. 

Mais d’où vient cette ignorance vis-à-vis du pingouin ? De plusieurs choses. Premièrement, le manchot, en anglais, se dit « penguin ». Deuxièmement, le grand pingouin ressemblait réellement au manchot, et il s’en est suivi un abus de langage. Puis des films comme happy feet, et surtout des chansons comme « papa pingouin » de pigloo mettent en scène des manchots tout en les faisant passer pour des pingouins. Quelle honte. 

Ca y est, tu sais. Ca y est, tu n’es plus ignorant. Maintenant tu as compris à quel point la société s’est toujours moqué de toi. Tu souhaiterais te venger ? C’est normal, cette histoire t’as fait souffrir. Mais tu comprendras que ça n’en veut pas la peine, et que la seule façon de soulager ta peine, c’est d’informer les autres, de transmettre le savoir aux autre générations.

 

Publié dans PINGOIN et MANCHOT | Pas de Commentaire »

N’est pas pingouin qui veut

Posté par othoharmonie le 5 novembre 2014

téléchargement (1)Quel est cet oiseau noir et blanc qui ne vole pas et vit sur la banquise ?

Et non. Ce n’est pas un pingouin, mais bien un manchot. 
En réalité, la plupart des animaux que les gens appellent par habitude « pingouins » n’en sont pas. Il s’agit de l’erreur d’identification la plus fréquente ! 

Mais comment savoir si un oiseau est un pingouin ou un manchot ?

Déjà, il faut savoir qu’il n’existe plus qu’une seule espèce nommée « pingouin » en français. Il s’agit du petit pingouin ou pingouin torda, un oiseau marin qu’on trouve fréquemment en France, notamment en Bretagne. Le pingouin torda est capable de voler -il possède de vraies ailes- mais il ne marche pas très bien et s’avère surtout bon plongeur.  

A l’inverse, quasiment tous les autres oiseaux appelés « pingouins » par abus de langage sont des manchots. Ils portent d’ailleurs plutôt bien leur nom : on les dit « manchots » pour la simple et bonne raison qu’ils ont des ailes adaptées à la nage et ne peuvent absolument pas voler.  

Pourquoi dit-on « pingouin » ? 

Le mot français « pingouin » ressemble beaucoup au terme anglo-saxon « penguin » qui désigne la famille des manchots. On a donc calqué ce terme, mais il reste inexact. Ainsi, le symbole de Linux « Tux » n’est pas un pingouin mais un manchot, de même que le Pingouin de Batman, que Pingu de la série d’animation pour enfant, ou que les animaux du récent « M. Popper et ses pingouins ». 

En conclusion 

Quand quelqu’un vous parle d’un pingouin, vous pouvez être sûr qu’il parle d’un manchot.

Publié dans PINGOIN et MANCHOT | Pas de Commentaire »

Les bandits manchot

Posté par othoharmonie le 5 novembre 2014

 

800px-Slot_machines_at_Wookey_Hole_CavesLe terme bandit-manchot désigne ce que l’on appelle plus communément une machine à sous. C’est un nom de moins en moins usité, et fait référence au levier (par analogie au bras unique) de la machine qui devait être tiré pour que les rouleaux commencent à tourner.

Passionné de mécanique, Charles August Fey se passionna pour les machines telles que la roulette automatique. Il en fabriqua son propre exemplaire en 1894 sous le nom de Horseshoe (« Fer à cheval »), ressemblante aux produits d’un des leaders du secteur, Gustav Shultze. La même année, il quitte son employeur (La California Electric Works Company, qui fabrique des téléphones, des télégraphes, etc.) pour créer une société concurrente. Il s’installera à côté des ateliers de Shultze, devenant même l’un de ses fournisseurs1, il perfectionne ses modèles en créant la « 4-11-44 » en 1895, à 3 roulettes concentriques. Diffusé avec succès dans des bars, plusieurs exemplaires de la machine furent fabriqués et Charles August Fey vend sa société d’équipements de communications à un associé et créa une société de machines à sous sur Market street à San Francisco.

Charles August Fey créa la première machine à sous à rouleaux, la Card Bell en 1898, puis la perfectionna en 1899 pour créer le modèle Liberty Bell, plus compacte et en métal.

Elle remplace des roues par des rouleaux sur lesquels figurent des symboles comme le carreau, l’as de pique, le cœur, le fer à cheval et la fameuse cloche de la liberté.

L’atout de ses machines tient surtout dans la combinatoire : un millier de combinaisons sont possibles alors qu’une centaine seulement était obtenue auparavant.

Devant le succès fulgurant de la machine, une concurrence s’organise. Puisque Charles Auguste Fey refuse de commercialiser son brevet, les autres compagnies sont obligées de construire leurs propres appareils. Après le vol d’un exemplaire de Liberty Bell, Mills lance une machine très proche. D’autres entreprises, comme Caille notamment, font de même.

Au cours de la prohibition, le jeu d’argent est interdit aux États-Unis. L’industrie de la machine à sous est donc menacée. Toutefois, Mills trouve une parade en convertissant ses bandits manchots en distributeur de bonbons. Pour l’occasion, les symboles sont changés en fruit avec, par exemple, une prune, une orange, un citron, une cerise et de la menthe. Le client achète des friandises avec son argent. Les rouleaux se mettent à tourner puis s’arrêtent. S’il obtient une combinaison gagnante, il remporte des jetons qui peuvent être échangés contre des boissons ou d’autres lots.

Les machines à sous mécaniques sont la norme jusqu’au moment au Bally lance les appareils électromécaniques, au cours de l’année 1963.


Publié dans PINGOIN et MANCHOT | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello