Le Manchot empereur et l’homme

Posté par othoharmonie le 16 octobre 2014

 

220px-Aptenodytes_forsteri_-Snow_Hill_Island,_Antarctica_-juvenile_with_people-8L’espèce est considérée comme quasi menacée par l’UICN. Toutefois, avec neuf autres espèces de manchots, l’espèce voit en 2010 étudier son éventuelle inclusion dans l’Endangered Species Act américain. Cela s’explique notamment par la forte diminution de ses ressources en nourriture du fait des effets du réchauffement climatique et de la pêche industrielle sur les populations de crustacés et de poissons. D’autres raisons sont également évoquées parmi lesquelles les maladies, la destruction de son habitat et la présence humaine qui perturbe les couples en reproduction. Le tourisme est particulièrement concerné par ce dernier point. Une étude a montré que les oisillons du Manchot empereur se montraient plus peureux après avoir été approchés par un hélicoptère à moins de 1 000 m.

Une diminution de la population de l’ordre de 50 % a été observée en Terre Adélie du fait d’une augmentation de la mortalité des adultes, et notamment des mâles, au cours d’une période chaude prolongée à la fin des années 1970 qui a entraîné une réduction de la couverture de la banquise. D’un autre côté, le taux de réussite des éclosions diminue lorsque l’étendue de la banquise augmente. Pour ces raisons l’espèce est considérée comme très sensible aux aléas climatiques.

Une étude de l’Institut océanographique de Woods Hole en janvier 2009 envisage que le Manchot empereur pourrait être au bord de l’extinction d’ici l’année 2100 du fait du changement climatique. En appliquant des modèles mathématiques pour prédire comment la diminution de la banquise va affecter une colonie importante de Manchots empereurs de Terre Adélie, ils prévoient un déclin de 87 % de la population de la colonie d’ici la fin du siècle, faisant passer la population de 3 000 à 400 couples. Un tel déclin est envisageable pour l’ensemble de la population de manchots, soit 200 000 couples environ.

En 2009, grâce à des images satellites qui montraient de larges zones de glace recouvertes d’excréments, assez étendues pour être visibles de l’espace, des scientifiques ont pu découvrir dix colonies de Manchots empereurs jusque-là inconnues.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello