Paléontologie de la Tique

Posté par othoharmonie le 14 septembre 2014

images (8)Les tiques existent depuis plus de 140 millions d’années ; des fossiles de diverses espèces de tiques ont été retrouvées dans plusieurs régions du monde. Ils laissent penser qu’elles sont apparues au Crétacé (de -146 à -65 millions d’années) et qu’elles auraient le plus évolué et se seraient le plus dispersées durant l’ère tertiaire (à partir de -65 millions d’années). La famille la plus ancienne connue par les fossiles est celle des Argasidae qui parasitaient les oiseaux du crétacé (trouvées dans des morceaux d’ambre du New Jersey). D’autres fossiles de tiques ont été trouvés dans de l’ambre de la mer Baltique ou de la république dominicaine.

Avec une biodiversité actuelle de près de 50’000 espèces et une répartition mondiale, les Vertébrés sont des acteurs importants des écosystèmes de notre planète, exploitant habitats marins, terrestres et aériens grâce à différents modes de locomotion. Cette image, somme toute réduite de leur paléobiodiversité, est le fruit d’une évolution en marche depuis plus de 500 millions d’années, jalonnée de modifications anatomiques de leurs membres. Nageoires, palettes natatoires, pattes, sabots ou ailes, les Vertébrés ont mis en place des structures pour tous les types de locomotion, hormis la roue anthropique. Ces innovations locomotrices sont intimement liées aux grandes phases de leurs conquêtes des milieux (sortie des eaux, vol battu, adaptation secondaire au milieu aquatique, etc.) à travers les mers, les continents et les crises biologiques. L’évolution des Vertébrés et leur paléobiodiversité, vue sous l’angle des changements anatomiques majeurs de leurs membres, offre un axe de lecture passionnante de la paléontologie

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello