Les poux dans le Coran

Posté par othoharmonie le 29 août 2014

220px-3509017202_1c9ee5c3bb_oPediculusLes poux, comme les sauterelles, sont cités dans le Coran en tant que punition pour le peuple de Pharaon pour avoir mécru et menti :

« Et Nous avons alors envoyé sur eux l’inondation, les sauterelles, les poux, les grenouilles et le sang, comme signes explicites, Mais ils s’enflèrent d’orgueil et demeurèrent un peuple criminel. »
Sourate 7, Al A’raf, verset 133

Le peuple de Pharaon s’est rebellé et détourné de la voie droite vers laquelle Moussa (as) les appelait à suivre. Ces habitants restaient dans l’égarement en disant à Moussa (as) qu’ils ne croiront pas à Dieu, quelque soit la preuve qu’il pourra leur apporter. Pour les punir, Allah leur envoya une pluie abondante. Craignant qu’il ne soit un châtiment, ils dirent à Moussa (as) :
« Invoque ton Seigneur pour qu’Il arrête cette pluie, et nous te croirons . »

Moussa (as) invoqua le Seigneur, mais ils ne crurent pas. A cette époque, la terre donna une récolte abondante, et des fruits qu’ils n’attendaient pas. Comme ils manquèrent à leur promesse, Allah leur envoya des sauterelles qui détruisirent tout.
Aussi, Moussa (as) fut ordonné de se diriger vers une dune où il devait la frapper de son bâton, et les poux en sortirent et se répandirent jusqu’à remplir leurs demeures en les empêchant même de dormir.

Ils leur fut envoyé également des grenouilles.
Dans un hadith, les poux sont aussi source d’ennuis pour Ka`b ibn `Ujra (qu’Allah soit satisfait de lui), qui raconte : Le Prophète saw s’arrêta devant moi pendant que j’allumai le feu sous un pot. Comme j’étais pouilleux, il saw me dit :

« Souffres-tu à cause de tes poux ? »
« Oui », répondis-je.
Il saw répliqua :
« Rase-toi donc la tête, (et en rachat) jeûne trois jours ou nourris six pauvres ou immole un sacrifice ».

Cet incident s’était produit en l’an 6 de l’Hégire, lorsque le Prophète saws et ses Compagnons avaient été stoppés à Houdeïbiyah par les mecquois qui les avaient donc empêché d’accomplir la Oumrah (visite pieuse de la Ka’bah). A ce moment, ils étaient en état de sacralisation (« ihrâm »). Ka`b ibn `Ujra (qu’Allah soit satisfait de lui) n’avait donc pas en principe le droit de se couper les cheveux ni se raser la tête. Mais vu son état, le Prophète saw l’a autorisé à le faire.

Les poux ne peuvent vivre que sur leur hôte : sur la tête des gens, sur le corps d’animaux, etc… Privés de la chaleur de leur hôte quelques heures, ils meurent ! Leur corps est parfaitement adapté pour y rester fermement accroché : ils ont de courtes pattes munies d’une griffe articulée pour se fixer aux poils. Leurs pièces buccales sont broyeuses ou piqueuses. Ils se nourrissent du sang de leur hôte, sauf ceux qui vivent sur les oiseaux et qui se nourrissent de particules de plumes et de peau.

Les femelles de pou collent leurs œufs aux poils : chaque œuf donne naissance à un jeune pou devenant adulte en deux semaines !

Les poux n’ont pas d’ailes et passent d’un animal à un autre par contact. Leurs yeux sont petits ou absents, et leurs antennes sont réduites.

On dénombre environ 3000 espèces de poux dans le monde.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello