Les Acariens sont répertoriés

Posté par othoharmonie le 16 août 2014

 

220px-Dermanyssus_gallinae_miteLe terme acarien fait souvent penser aux êtres minuscules qui vivent dans la poussière des habitations et sont responsables de nombreuses allergies. En fait, ce groupe zoologique comprend un très grand nombre d’espèces dont les tailles varient de quelques dixièmes de millimètres (pour le sous-groupe des acariformes) à plus de 1 centimètre pour les tiques (encore appelées ixodes) gorgées de sang (sous-groupe des parasitiformes). Environ 55 000 espèces ont déjà été répertoriées. En considérant le grand nombre d’espèces observées au sein d’un échantillon d’humus, on estime que ce groupe pourrait en fait représenter un cinquième de la totalité des espèces animales.

Les acariens présentent un squelette externe et des appendices articulés (ce sont donc des arthropodes), une paire de chélicères (première paire d’appendices buccaux, prenant la forme d’un crochet ou d’une pince, caractéristiques des arthropodes chélicérates, par opposition aux arthropodes antennates encore appelés mandibulates) et quatre pattes à l’état adulte (ce sont donc, comme les araignées, des arachnides). Ils ont conquis la quasi-totalité des milieux à la surface de la Terre, y compris ceux des régions polaires, des déserts et des sources chaudes. Les espèces varient non seulement par leur taille, mais aussi par leur forme et leur mode de vie. Celles qui vivent dans les mousses, l’humus du sol, les feuilles mortes, le bois en décomposition sont des formes libres qui chassent de minuscules proies ou se nourrissent de débris. D’autres sont des parasites de l’homme, d’animaux ou de végétaux et constituent incontestablement le groupe d’arachnides le plus important du point de vue de la nuisance pour l’homme. Parmi les acariens les plus connus, on peut citer le sarcopte, responsable de la contagieuse « gale » chez l’homme, ou bien encore les tiques qui occasionnent de lourdes pertes économiques dans les élevages. Quelques espèces d’acariens vivent en colonies sur les végétaux (notamment les tétranyques tisserands) et sont capables, comme leurs cousines les araignées, de sécréter de la soie. 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello