Les orthoptères (sauterelles, criquets et grillons)

Posté par othoharmonie le 27 juin 2014

 

220px-Snodgrass_Melanoplus_atlanusL’état des connaissances en Champagne-Ardenne pour ce groupe peut être jugé comme très bon, en comparaison des autres Ordres d’Insectes. Les données anciennes sur les Orthoptères de notre région proviennent des régions de Troyes et de Reims. 

On connaît actuellement 61 espèces d’Orthoptères dans notre région (sur environ 600 en Europe,  présents en grande majorité dans le Sud).  Les larves habitent les mêmes milieux que les adultes. Les Orthoptères, toujours terrestres, sont le plus souvent phytophages. Ils habitent surtout les milieux ouverts, notamment prairies, pelouses, marais acides comme alcalins, landes et tourbières acides, lisières forestières. L’écologie est souvent moins stricte que celle des Insectes aquatiques, mais plusieurs espèces ont des exigences assez marquées. 

Le peuplement des Orthoptères en Champagne-Ardenne est assez diversifié en raison de la diversité des habitats présents du nord au sud de cette vaste région. Un certain nombre d’espèces possède ainsi une distribution particulière, liée à leurs habitats spécifiques. En particulier les pelouses calcicoles,  notamment les pelouses thermophiles et xérophiles, hébergent une vingtaine d’espèces spéciales, souvent rares et menacées. Quatre espèces sont inféodées aux sols dénudés à végétation éparse. Quatre autres espèces préfèrent les prairies humides, de façon non exhaustive cependant et trois autres les marais. Une enfin se rencontre sur les vases exondées des rivières et des plans d’eau.

On peut considérer que le peuplement des Orthoptères de la Champagne-Ardenne est assez représentatif du peuplement de la plaine et des collines françaises. On remarquera cependant la présence de plusieurs espèces thermophiles en limite d’aire dans notre région.

Les menaces relatives aux espèces d’Orthoptères sont nombreuses. Ce sont avant tout les  destructions et les modifications de leurs milieux de vie qui sont à l’origine de leur régression. Citons par exemple :

-  l’intensification des pratiques agricoles (avec les engrais), 

-  la fauche précoce et la mise en culture des prairies, 

-  l’abandon agricole des pelouses et landes, 

-  le mise en culture ou la plantation en résineux des pelouses et des landes.

-  le remblaiement des fossés et dépressions marécageuses des prairies humides, 

-  l’assèchement, le drainage, la plantation en peupliers et la transformation en champ de maïs des grandes tourbières alcalines de la Champagne crayeuse ..etc. 

-  L’utilisation des pesticides a aussi pour conséquence la diminution des effectifs de la plupart des espèces. 

 

La majorité des espèces menacées ou vulnérables a pour habitat, soit les pelouses thermophiles soit les landes acidiclines ou les prairies oligotrophes. 

Quelques sites hébergeant des Orthoptères vulnérables ou intéressants sont protégés en Champagne Ardenne. Les réserves de Givet et de Chalmessin sont concernées par plusieurs espèces vulnérables. 

Certains sites loués ou achetés par le Conservatoire du Patrimoine Naturel de Champagne-Ardenne sont riches en Orthoptères comme la pelouse de la butte de Taloison et la pelouse de Bugnières. D’autres sites à Orthoptères sont protégés par un arrêté préfectoral de biotope, ainsi les pelouses des sources de la Suize en Haute-Marne et plusieurs marais du plateau de Langres. Enfin de nombreux sites riches en Criquets et Sauterelles sont retenus dans le cadre de Natura 2000, essentiellement des pelouses calcaires, mais aussi des landes acides, des marais et des prairies humides.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello