Kangourou roux

Posté par othoharmonie le 5 juin 2014

 

220px-Kangur.rudy.drsLe kangourou roux est le plus grand de tous les kangourous et le plus grand marsupial vivant. On le retrouve à travers tout le continent australien, évitant seulement les secteurs plus fertiles dans le sud, la côte est et les forêts tropicales nordiques.

On le trouve dans la plupart des zones sèches de la partie centrale du continent australien où il vit en petites bandes appelées « mobs ». Il préfère les plaines dégagées où les arbres et les buissons sont rares.

C’est le plus grand des kangourous : un mâle peut mesurer jusqu’à 1,80 m de haut (1,60 en moyenne) et la femelle jusqu’à 1,60 m (1,30 m en moyenne) avec une longueur de queue de 1 à 1,20 m pour les mâles et 0,85 à 1,05 m pour les femelles ; le mâles peuvent peser de 50 à 80 kg (record 90 kg), (66 kg en moyenne) et les femelles de 23 à 35 kg (26,5 kg en moyenne). Il a un pelage roux, devenant chamois sur les oreilles, le ventre, les membres et la queue. Il a de grandes oreilles pointues orientables et un museau carré. La femelle, plus petite a un pelage plus gris avec des reflets roux, le ventre est gris pâle. Dans les zones désertiques, les femelles sont plus foncées que les mâles. Il a deux bras antérieurs réduits avec de petites griffes et deux pattes arrière puissantes lui permettant des bonds de 9 m. La queue très puissante sert de balancier pour la course ou d’appui pour le repos.

C’est un omnivore à préférence frugivore, voire herbivore, qui se nourrit en broutant. Il peut rester 2 à 3 semaines sans boire, l’eau des aliments lui suffisant pour ses besoins.

Mode de vie du Kangourou

C’est un animal vivant en petits groupes dirigés par un vieux mâle, passant les heures chaudes de la journée à l’ombre à dormir, à se reposer, à essayer de se rafraîchir en haletant, transpirant, se léchant pour faire évaporer sa salive, s’aérant en agitant les bras. Il mène une vie active du coucher du soleil au lever du jour.

Les kangourous se déplacent par petits bonds, a une vitesse moyenne de 25 km/h, et parcourent alors de longues distances. Ils peuvent courir a plus de 40 km/h sur une distance de plusieurs kilomètres. En cas de réel danger, les kangourous roux peuvent courir très vite, jusqu’à 72 km/h[1] [2] sur de courtes distances. Ils peuvent bondir à 3 mètres de haut, et jusqu’à 13 mètres en longueur. Grâce à leurs grande rapidité et leurs agilité à bondir, ils n’ont pas de prédateurs, mais les kangourous faibles, malades, âgés, ou trop jeunes sont la proie des dingos.

Calmes la majeure partie de l’année, les kangourous mâles deviennent agressifs à la période de reproduction durant laquelle on peut assister à des « combats de boxe », le mâle prenant appui sur sa queue pour projeter ses pattes arrière en avant et frapper l’adversaire. Il y a un petit par portée ; la période de gestation est de 30 à 40 jours, suivie d’un séjour de 225 jours dans la poche marsupiale.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello