Caractéristiques du Wallaby

Posté par othoharmonie le 27 mai 2014

 

250px-BennetwallabyÀ l’arrêt, en position assise, les wallabys se tiennent en appui sur trois points : leurs deux pieds aux 4e et 5e doigts bien développés et leur longue queue.

Pour se déplacer lentement, ils prennent appui sur leurs longs pieds et sur leurs mains.

Pour se déplacer rapidement, ils sautent par bonds, grâce à la détente par appui sur leurs longs pieds, leur queue servant de balancier.

Ils se servent de leurs petites mains pour saisir et manger les aliments, se toiletter en peignant leur pelage et en se grattant derrière les oreilles comme pourrait le faire un primate.

Les mâles sont très agressifs entre eux, en particulier quand il y a des femelles. Quand ils se battent, ils cherchent à se saisir par les mains puis se donnent de forts coups de pieds.

Les wallabies et les autres grands marsupiaux mettent bas un ou deux petits au maximum et les portent dans une vaste poche, caractéristique des marsupiaux. Même complètement sevrés, les petits continuent à dormir ou à se laisser transporter dans la poche.

La mère procède à un nettoyage de la poche marsupiale avant la mise bas, l’embryon, encore aveugle et sourd, détruit son enveloppe, sort, grimpe par reptation sur le ventre le long d’une piste tracée par la mère. Sitôt dans la poche il attrape une mamelle et commence à s’allaiter. Il reste environ 5 mois à l’abri dans cette poche.

Les wallabys, se déplacent par petits bonds à une vitesse moyenne de 15 km/h mais en cas de danger, ils bondissent rapidement et atteignent une vitesse de pointe de 30 à 50 km/h (selon les espèces). Ils peuvent faire des bonds jusqu’à 1,50 mètre de hauteur et jusqu’à 6 mètres en longueur.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello