• Accueil
  • > PANDA
  • > Un panda préhistorique identifié en Espagne

Un panda préhistorique identifié en Espagne

Posté par othoharmonie le 22 décembre 2013

576651-jpg_395138

Un fossile découvert dans la péninsule ibérique, près de Saragosse, laisse penser que les ancêtres des grands pandas de Chine étaient européens.

Croiser un panda en Espagne paraît aujourd’hui plus qu’improbable. Pourtant, la chose était peut-être extrêmement courante il y a plus ou moins 11 millions d’années. C’est du moins ce que suggèrent les travaux de chercheurs espagnols du Muséum national des sciences naturelles et de l’université de Valence qui viennent de publier leurs résultats dans la revue Estudios Geológicos. Ces scientifiques, emmenés par le paléontologue Juan Abella, ont découvert dans la région de Saragosse le fossile d’un étrange ursidé du miocène. Des dents et des fragments de mâchoire leur ont permis de conclure à une nouvelle espèce encore jamais identifiée.

Baptisé Agriarctos Beatrix, l’animal serait un lointain cousin du grand panda si cher à la Chine, et même son plus ancien ancêtre connu à ce jour (les précédents étant datés de 9 millions d’années seulement). Comme lui, les chercheurs pensent qu’il était souvent grimpé dans les branches des arbres pour échapper aux prédateurs, d’autant plus qu’il était nettement plus frêle que les pandas actuels, pesant au maximum 60 kilos contre 100 à 125 kilos pour un panda géant. Dans la vaste forêt humide qui couvrait alors la péninsule ibérique, il se nourrissait en grande partie de végétaux, mais pas exclusivement.

Robe primitive

Bien qu’ils n’aient en leur possession qu’une petite poignée d’os et de dents à analyser, les paléontologues sont convaincus qu’Agriarctos Beatrix arborait un pelage noir taché de blanc, car ce type de fourrure est considéré comme le modèle primitif par excellence pour les ours. Ils l’imaginent à dominante sombre avec des taches claires autour des yeux, sur le ventre et près de la queue.

Mais pour en savoir plus, il faudrait maintenant retrouver un squelette entier. Ce dont l’équipe de Juan Abella, qui explore actuellement en partenariat avec l’institut catalan de paléontologie un riche gisement de fossiles, ne désespère pas. Quoi qu’il en soit, il semble bien que les ancêtres du panda soient originaires d’Europe. Reste à déterminer pourquoi et comment ceux-ci ne vivent plus aujourd’hui qu’en Chine.

 

Le Point.fr  article de CHLOÉ DURAND-PARENTI

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello