• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 13 décembre 2013

histoires de Pandi Panda

Posté par othoharmonie le 13 décembre 2013

 

 « Maman Panda, maman Panda, quelque chose d’affreux vient de se produire. Mon ami le colibri vient de se faire traiter de moucheron par un méchant corbeau tout noir.
– Oh, le vilain garnement. Ramène donc ton ami le colibri et le corbeau tout noir par ici. J’ai une histoire à leur raconter. »

téléchargement (2)
Vingt minutes plus tard…

Le corbeau en larmes s’excuse auprès de son petit congénère : « Colibri, je suis désolé de toute la peine que j’ai pu te causer. Je ne recommencerai plus jamais de ma vie ».
Le colibri tout ému : « Corbeau, je viens de me rendre compte de ma grandeur intérieur. Tu es tout excusé et je sais dorénavant que ce n’est pas la taille qui fait l’oiseau ».
Snif, c’est beau n’est-ce pas ? Mais comment la mère panda s’y est-elle pris pour obtenir un tel résultat ? Facile, en racontant un joli conte fabuleux gratifié d’une leçon de morale finale. 
Voilà ce qu’est Tao Tao, les histoires de Pandi Panda. Réalisé en 1983 par les studios japonais Shun Mao et Cimadis et diffusé sur France 3 à partir de 1988, ce dessin animé en 52 épisodes s’adresse uniquement à un public très jeune (moins de 8 ans) qui se laissera emporter par ces gentilles aventures imaginaires d’animaux. 

Chaque épisode est construit sur le même schéma. Tao Tao joue avec ses amis en plein coeur d’une merveilleuse vallée chinoise lorsqu’une légère mésaventure se produit (voir les déclarations du corbeau). Ni une, ni deux, tout le petit monde va voir la maman Panda qui va raconter une histoire dont la morale permettra de réconcilier tout le monde. Bref, tout le monde prend du Prozac et semble adorer ça. Comme bien d’autres dessins animés, Tao Tao suit la voie du « tout le monde est beau et gentil » mais se distingue de la masse par son ton calme et poétique renforcé par des dessins doux aux couleurs pastel. Quitte à vouloir réaliser des histoires gentilles, autant le faire à fond. Dès lors, seuls les plus jeunes enfants réussiront à regarder l’anime. 

Passé un certain âge, la série n’est plus regardable. J’en ai fait la douloureuse expérience il y a quelques jours et je me suis rendu compte que je n’avais plus 5 ans. Les bons souvenirs que m’avait laissés l’anime ont été quelque peu refroidis. Mais devant une telle candeur et une telle gentillesse des personnages, il m’est apparu évident que je n’avais plus du tout l’âge pour apprécier. J’ai donc basé ma critique et ma notation sur l’impression que m’avait laissé le dessin animé jusque là. 

Chers parents, vous pouvez laisser tranquillement votre bambin devant cet anime et vaquer à vos occupations. A moins que l’enfant ne soit hyperactif ou ne soit trop habitué aux dessins animés surexcités, il boira les paroles de la maman panda. Les époques et les mentalités changent mais si la série a plu à un enfant de 5 ans il y a presque 20 ans, il y a toutes les chances pour qu’elle charme encore aujourd’hui. 

PS : Le chanson Pandi Panda de Chantal Goya en bonus et pour la page de présentation n’était absolument pas nécessaire, surtout que celle du générique est plutôt sympa.

weirdkorn 

Publié dans PANDA | Pas de Commentaire »

Adoptions symboliques de Panda

Posté par othoharmonie le 13 décembre 2013

 

220px-Giant_Panda_2004-03-2WWF-Canada offre, pour ses supporteurs francophones, la possibilité d’adopter cinq espèces en français. Faites vite, et profitez de cette promotion d’une durée limitée!

Nos adoptions symboliques d’animaux sont des cadeaux uniques et significatifs pour toutes les occasions, pour les membres de la famille ou les amis de tous âges.

Ces adoptions soutiennent les programmes de conservation du WWF-Canada et font une véritable différence pour les espèces menacées et leurs habitats.

Le WWF-Canada offre dès maintenant la possibilité d’adopter cinq espèces en français! Vous pouvez dès aujourd’hui adopter symboliquement un tigre, un panda géant, un manchot empereur, un caribou ou un ours polaire. Ce cadeau saura toucher la personne qui le recevra! 

Composez le 1-800-267-2632, du lundi au vendredi, entre 9h00 et 17h00 pour adopter l’animal de votre choix!

Chaque trousse d’adoption symbolique contient :

  • Un animal en peluche de qualité supérieure (15 cm environ), présenté dans un sac-cadeau réutilisable
  • Un certificat d’adoption personnalisé
  • Une lettre qui vous identifie comme la personne qui offre le cadeau
  • Une brochure d’information sur l’espèce et le travail que votre adoption permet de soutenir
  • Un reçu de charité au montant de 30 $ au nom de la personne qui offre le cadeau

A lire ici … http://www.wwf.ca/fr/adoptions_symboliques.cfm

Publié dans PANDA | Pas de Commentaire »

LE PANDA S’ EVEILLERA

Posté par othoharmonie le 13 décembre 2013

 

 CHCH-0063-02

 

A Saint-Aignan, jolie bourgade proche de Blois, Romorantin, Tours, dans le département du Loir et Cher, le zoo privé de Beauval porte beau.

Tout concourt à faire de cet espace animalier une « success story ». Majestueux troupeau d’éléphants, impressionnantes girafes, koalas joviaux, rares tigres blancs, oiseaux multicolores et une foultitude d’espèces exotiques et autochtones venus de tous les continents. Espaces vastes et soignés à la fois ombragés et ensoleillés, balisage étudié, spectacles vivants offerts en plein air, et surtout la qualité des soins apportés aux animaux, font du Zoo Parc de Beauval, un « must ».

 Deux pandas géants, deux nouvelles mascottes  

Cette année 2012 l’arrivée de deux jeunes pandas adolescents, un mâle, une femelle, de trois ans d’âge, venus de Chine, exactement de Chengdu, capitale de la Province de Sichuan, est une fête. Le Sichuan, province centrale de la Chine, est la patrie natale des Pandas. Son climat frais, la présence d’immenses jardins de bambous, les vastes étendues vierges en pleine réserve de biosphère, conviennent à ces grands solitaires. Baptisés « Rondouillard » et « Joyeuse » en langue du pays d’accueil, ils restent de nationalité chinoise, et sont particulièrement choyés et admirés par petits et grands. Leur unique nourriture et gourmandise : cent kilos de tiges et feuilles de bambou sont dévorés, à eux deux, chaque jour. Seul zoo français à posséder ce couple d’animaux exotiques, c’est un honneur et une gageure car le Panda, symbole de la Chine, est menacé d’extinction. Il faut dire que la naissance de bébés pandas en captivité ou en liberté est extrêmement rare. La reproduction est envisageable au bout de la cinquième année de vie de l’animal, mais le mâle, gros paresseux, peu enclin aux ébats sexuels, et la rare période de fertilité de la jeune panda de (trois jours /an) rend celle-ci aléatoire.

Une naissance encourageante

Un bébé panda est récemment né au Japon, au zoo de Tokyo : c’est un évènement attendu depuis 24 ans, et une première pour un panda conçu sans insémination artificielle !

Souhaitons bonne chance à ce couple médiatique du Zoo Parc de Beauval.
Que tous deux soient heureux et aient beaucoup d’enfants !

Retrouver ces écrits sur le site d’origine : http://www.prestige-et-sante.com/quand-le-panda-seveillera

Publié dans PANDA | Pas de Commentaire »

Le Panda, Bambous à tous les repas

Posté par othoharmonie le 13 décembre 2013

 

220px-Giant_Panda_Tai_ShanComme nourriture, le panda préfère les bambous dont il consomme, selon les saisons, les tiges, les rameaux ou les feuilles. De novembre à mars, il mange essentiellement les feuilles et les jeunes tiges. D’avril à juin, son choix se concentre sur les tiges plus âgées et, de juillet à octobre, il n’absorbe pratiquement que les feuilles. Cependant, en qualité nutritive, la composition globale des bambous change peu au cours de l’année : les feuilles sont les plus riches en protéines, suivies des rameaux et des tiges. Pour couvrir ses besoins énergétiques, le grand panda consomme de grandes quantités de cette plante : 45 % de son poids par jour, soit 38 kg de pousses.

   D’étonnantes adaptations morphologiques signent le lien existant entre le panda et les bambous : exceptionnelle largeur de la tête – qui donne une grande puissance aux muscles de la mastication –, configuration des dents broyeuses et surtout « sixième doigt » des pattes antérieures dont il se sert pour saisir le bambou, l’éplucher et le porter à sa bouche (après son repas, les restes sont nettement visibles sous forme de tas de copeaux).

   Si le panda se nourrit surtout de bambou, il lui arrive de manger d’autres plantes herbacées (EquisetumDeyeuxia, etc.), des plantes sauvages (gentiane, iris ou crocus), parfois même des poissons, des petits rongeurs ou un pika, sorte de lapin de garenne asiatique. En réalité, le grand panda est un animal carnivore au régime essentiellement herbivore et son tube digestif n’est vraiment pas adapté à un régime végétarien aussi strict. Il n’assimile donc pas bien le bambou, digérant environ 17 % de la nourriture qu’il ingère, au lieu de 80 % comme un herbivore.

Publié dans PANDA | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello