• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 16 novembre 2013

A nous les cigognes

Posté par othoharmonie le 16 novembre 2013

 

320px-Лелеки_у_Шацькому_паркуLe bel oiseau blanc chargé de symboles, dont le vol plané fait rêver enfants et adultes et qui se plaît dans la compagnie des hommes, a pour ancêtres lointains d’immenses et cauchemardesques animaux ailés qui ne savaient pas voler, mais étaient dotés de pattes si puissantes qu’ils pouvaient défier tous les prédateurs.

L’ordre des ciconiiformes auquel appartient la famille des ciconiidés est d’origine très ancienne : sa naissance date du crétacé, il y a une centaine de millions d’années. Malheureusement, très peu de fossiles permettent de connaître l’origine des ancêtres de la famille de la cigogne. Les seuls restes découverts sont ceux de l’oiseau géant Phororhacos dans des terrains miocènes en Patagonie.

À cette époque, il y a entre 40 et 25 millions d’années, ce volatile arpentait – tel un oiseau de cauchemar – les étendues du continent américain. Il mesurait plus de 1,60 m de haut et sa tête avait plus de 90 cm de longueur. Cet oiseau, qui ne pouvait pas voler, possédait des pattes si puissantes qu’elles lui permettaient de tuer reptiles et mammifères et assuraient sa sécurité contre presque tous les prédateurs. Aujourd’hui, l’espèce qui ressemble le plus à cet étrange animal est Balaeniceps rex, le bec-en-sabot, qui vit caché dans des marais difficilement accessibles de l’Afrique tropicale.

En revanche, il existe peu d’éléments sur les ancêtres directs de la cigogne blanche : les spécialistes, cependant, s’accordent pour situer l’origine de l’espèce sur le continent africain.

Les ciconiiformes regroupaient traditionnellement 35 familles dont les ciconiidés. Ces derniers sont tous de grands échassiers dont la taille varie entre 0,30 et 1,50 m, avec un cou, des pattes et un bec presque toujours longs. Cet ordre comprendrait également les hérons, ou ardéidés, les spatules et les ibis, ou threskiornithidés,  de même que le genre Balaeniceps (le bec-en-sabot, classé désormais parmi les pélécanidés) et les scopidés (l’ombrette).

En réalité, des changements de classification sont intervenus et certains oiseaux que l’on associait auparavant à cet ordre, comme les grues ou les vautours du Nouveau monde (cathartidés), en sont apparus éloignés. En 2008, de nouvelles recherches (Hackett Shannon J. et alii, « A Phylogenomic Study of Birds Reveals Their Evolutionary History » in Science, 27 juin 2008, vol. 320, n° 5884, pp. 1763 – 1768) ont bouleversé la classification de nombreuses espèces d’oiseaux et les ciconiiformes ne regrouperaient finalement plus que la famille des ciconiidés.

Aujourd’hui, les caractéristiques principales des ciconiidés sont leurs larges ailes arrondies et leur queue courte ainsi que les trois doigts antérieurs légèrement palmés accompagnés d’un quatrième, postérieur, permettant à ces oiseaux de se tenir sur les branches des arbres. Ils sont tous adaptés à la vie dans les eaux peu profondes.

Les cigognes et les autres oiseaux de cet ordre (marabouts, becs-ouverts ou tantales) sont familiers de l’homme, qui les protège tout en leur attribuant des pouvoirs légendaires.

Publié dans CIGOGNE | Pas de Commentaire »

La cigogne astrologique

Posté par othoharmonie le 16 novembre 2013

 

 320px-Ciconia_ciconia_-Itzgrund,_Coburg,_Bavaria,_Germany_-roof-8

La cigogne entre le signe du Cancer et le médaillon du chien 


    Comme le relève Louis Charbonneau-Lassay, la cigogne correspond dans la tradition chrétienne au symbolisme de l’ibis dans l’Egypte antique . Cet oiseau, dans l’un de ces aspects, représente le psychopompe (le « conducteur des âmes »)  . Ce psychopompe conduit l’être d’un état à l’autre, le parcours de cet être se faisant par une succession de naissances et de morts . A cet égard, la localisation de la cigogne entre le chien et le Cancer est des plus intéressantes symboliquement. Le Cancer correspond en effet à ce qui est nommé traditionnellement « la porte des hommes »  , la « porte » faisant entrer dans un état de manifestation donné. Dans le cycle zodiacal, le Cancer se place comme premier terme, correspondant à la vie embryologique ou encore à l’ouverture d’une nouvelle situation  . Nous avons vu dans le paragraphe précédent que le chien représentait le retour à l’erreur. L’élément du tympan que nous étudions explicite ainsi le lien entre retour à l’ignorance (ou plutôt, fidélité à celle-ci) et entrée dans notre monde. Lao Tseu a dit :

« Sortir (du Principe, de l’Un), c’est vivre (individuellement) ;

Entrer (dans le Principe), c’est mourir (individuellement) »  .

    L’attachement à l’individualité, aux phénomènes toujours changeants, fait que l’on est maintenu dans la Ronde des existences. Observons que la figuration du Christ placée au centre du tympan, donc hors de la circonférence que nous venons d’envisager, signale que c’est par la centralisation, la concentration que l’on échappe aux vicissitudes du samsâra. L’ignorance fait renaître, la Connaissance libère.

Consulter le site : http://www.astro-tradition.com/zodiaque-v%E9zelay.html

Publié dans CIGOGNE | Pas de Commentaire »

cigognes et superstitions

Posté par othoharmonie le 16 novembre 2013

 

 320px-Ergebnis_Rundballen_HD

Jadis, la tradition voulait que la cigogne ait pour tâche d’apporter les bébés à leur maman. D’ailleurs, l’oiseau demeure un puissant symbole attaché à la naissance.

Il n’est donc pas surprenant que la vision des cigognes volant au-dessus d’une maison augure d’une naissance et votre chance est sans pareille si un couple de cigognes s’installe chez vous.

La tradition crédite aussi l’oiseau d’avoir évolué autour de la croix du Christ en signe de compassion.

A cause de ces différentes associations, il est du plus mauvais augure d’en tuer une.

La cigogne est également renommée pour sa dévotion à ses petits. En Europe  en particulier en Alsace on dit que si un couple d’amoureux voit un couple de cigognes, ils concevront bientôt un enfant

 

2 – Bébés et cigognes : La cigogne a l’habitude de faire son nid dans les cheminées des maisons ; au cours de ses 70 ans d’existence, cet oiseau retrouve chaque année la même cheminée et en outre il est monogame. Les jeunes adultes prennent grand soin de leurs parents âgés en fournissant nourriture et offrant leurs ailes déployées pour les soutenir. Dans la Rome antique, cet altruisme avait tant impressionné qu’on vota «  la loi de la cigogne », obligeant les adultes à veiller au bien-être de leurs parents âgés. Ce fut le danois Hans Christian Andersen qui, au 19eme siècle, exporta dans le monde entier ce mythe de la cigogne déposant un nouveau-né dans les maisons.

3 – Une cigogne terrorise un village allemand

Cette cigogne-là ne dépose pas de bébés devant les portes. Elle sème plutôt la terreur en s’attaquant aux maisons du village de Bergholtz, dans le Nord-Est de l’Allemagne, relate Le Point.

Début juillet, l’échassier s’en est ainsi pris à quatre automobiles, causant des dommages compris entre 300 et 1.000 euros. L’oiseau s’est aussi acharné sur plusieurs portes et fenêtres d’habitations. Aussi, des couvertures se sont mises à fleurir sur les voitures et les vitres afin d’échapper à ses assauts.

Raison de ces coups de bec? Son absence totale de narcissisme. « Quand elle aperçoit son reflet sur les voitures ou les fenêtres, elle croit voir un ennemi en face d’elle », indique Jens Krüger, expert en ornithologie.

 

4 – Lassés de voir les cigognes sur les bonnets des touristes cet hiver, vous serez heureux de savoir qu’elles reviennent en Alsace, en chair et en plumes !
En effet, l’hiver la Cigogne migre en Afrique, là ou il fait chaud, puis elle revient au printemps pour faire son nid et y pondre ses oeufs. Ne vous étonnez donc pas de les voir apparaitre dans le ciel et sur les toits.

Superstition, la cigogne a également une image de porte bonheur. En 1007 à la cathédrale de Strasbourg, la foudre frappa l’édifice alors en construction et les ouvriers ne reprirent le travail qu’après qu’un couple de Cigognes blanches eut décidé de nidifier sur les échafaudages !

Publié dans CIGOGNE | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello