Un brin de poésie sur la cigogne d’Alsace

Posté par othoharmonie le 8 octobre 2013

Poème de Basse-Allemagne, première trace de la légende de la cigogne

Storick, Storick, stipper di Bein,
Bring de Mamme a Bubbela heim,
Eins wo hielt, eins wo lacht
Eins, wo ins Hafela macht.
Storick, Storick, stipper di Bein,
Bring m’r e Korb voll Wegga heim,
Bring fer mich oi eina mit.
Awer fer d’beesi Büewa nit.

Cigogne, Cigogne cabre-toi
Apporte à maman un joli marmot,
Un qui pleure, un qui rit,
Un qui fait bien dans le pot.
Cigogne, Cigogne cabre-toi,
Apporte-moi des petits pains,
Un pour moi, un pour toi,
Mais pour les méchants garçons aucun.

Un brin de poésie sur la cigogne d’Alsace dans CIGOGNE 220px-stork_in_lovePetit abécédaire

Cigogne : la cigogne qu’on voit en Alsace est la cigogne blanche. Les deux seules espèces qui vivent en Europe sont la cigogne blanche et la cigogne noire. La cigogne blanche mesure 1 m à 1,15 m, pèse jusqu’à 4,5 kg et pond entre 3 et 5 œufs par an.

Déesse Holda : ancienne déesse germanique, déesse de l’amour et de la fertilité, elle personnifie les forces productives de la terre. Elle renverrait dans le monde des vivants les âmes des défunts en les réincarnant.

Kindelsbrunnen : la fontaine aux bébés en alsacien.

Légende : du latin legenda qui signifie « ce qui doit être lu ».

Loi Pelargonia : loi datant se 400 av. J.-C. qui obligeait les enfants à s’occuper de leurs vieux parents.

Pelargos : du grec cigogne.

Storichetante : la « tante aux cigognes » en alsacien est un terme qui désignerait la sage-femme, d’après le pasteur Martin Wieger.

Wentzel (Jean-Frédéric.) : (1807-1869). Graveur iconographe de Wissembourg dans le Bas-Rhin. Imprimeur, il développa une grande entreprise de typographies et de lithographies dans sa ville. C’est grâce à lui que nous est parvenu la première source connue de la légende des cigognes.

L’Encyclopédie de l’Alsace p. 1733

Sources

CHEVALIER, Jean / GHEERBRANT, Alain. -Dictionnaire des symboles : mythes, rêves, coutumes, gestes, formes, figures, couleurs, nombres. -Robert Laffont / Jupiter, 1982, 1060 p.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello