Le hérisson de Roujan

Posté par othoharmonie le 25 août 2013

Le hérisson de Roujan dans HERISSON erinaceus_amurensis1L’origine du hérisson de Roujan semble assez confuse et confond deux légendes. La première légende fait référence à sainte Marthe et à la Tarasque de Tarascon.

Sainte Marthe, partie chasser la Tarasque, aurait amené avec elle une armée de hérissons. La Tarasque n’étant pas venue, les hérissons retournèrent chez eux, sauf un. Ce dernier resta au village où il fut nourri et devint l’animal fétiche des Roujanais. La deuxième légende se situe chronologiquement autour de l’An Mille. 

Le seigneur de Roujan invite un étranger à sa table. Mais cet étranger n’est qu’un espion venu se rendre compte des moyens défensifs du village en cas d’attaque. Il avait passé son après-midi à questionner moult villageois sur la défense des lieux. Une fois qu’il eut rassemblé tous les renseignements qu’il jugeait nécessaires, il quitta le village pour livrer ses informations à ses complices. Quittant Roujan, l’homme posa malencontreusement son pied sur un hérisson.

L’espion se mit donc à râler et crier (en occitan, râler se dit romegar). Les cris réveillent alors le seigneur de Roujan et celui-ci alerte la garde. Ainsi, quand les assaillants se présentent le lendemain matin devant les murs du village, tous les habitants de Roujan sont déjà prêts à se défendre, armés jusqu’aux dents. Les assaillants renoncent alors à leur assaut et préfèrent fuir. Plus tard, le seigneur de Roujan narrait cette histoire en occitan. 

Et disait : « A romegat e me soi levat ! ». Ce que les Roujanais interprétèrent comme étant une référence au hérisson, qui avait crié quand l’homme l’avait écrasé. 

 Depuis, l’animal totémique de Roujan porte le nom de « Romegaire »

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello