• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 14 juillet 2013

« Cobaye » dans tous les sens du terme

Posté par othoharmonie le 14 juillet 2013

« Cobaye » dans tous les sens du terme dans HAMSTER - COBAYE 220px-gruppe_von_meerschweinchenLa médecine découvre son usage en laboratoire au xixe siècle. Il devient même l’archétype de l’objet de recherche en passant dans le vocabulaire français sous forme d’un nouveau nom commun : être un «cobaye», un sujet d’expérimentation.

Les cobayes sont employés en tant qu’animaux de laboratoire afin d’effectuer des expériences entre autres en nutrition, pathologie, génétique, toxicologie et production de sérum.

Dans le passé, ils ont été utilisés pour isoler différentes contraintes bactériennes, mais dans les laboratoires modernes ils sont désormais remplacés par les souris et les rats. En effet, selon la National Library of Medicine, les chercheurs publient aujourd’hui environ 50.000 études par an avec des souris, 36.000 avec des rats et seulement 1.300 avec des cobayes. Même les macaques – animaux qui coûtent au moins mille fois plus cher à acheter et à garder que des cobayes – sont plus souvent présents (de 50% environ) dans la littérature scientifique.

Animal de concours

Les concours de cochons d’Inde sont surtout en vogue en Allemagne et dans les pays anglo-saxons. Les lignées sont sélectionnées avec patience selon des critères très précis et les individus choisis pour concourir sont soignés tout particulièrement dans les deux ou trois mois avant la date d’exposition : cage individuelle pour les mâles, petits groupes de 2 ou 3 pour les femelles, nourriture et litière de choix, toilettage, etc. Toutes les dispositions sont prises pour que l’animal soit au mieux de sa forme le jour J afin d’être le gagnant de sa catégorie.

Publié dans HAMSTER - COBAYE | Pas de Commentaire »

Cobaye, Animal de compagnie

Posté par othoharmonie le 14 juillet 2013


Cobaye, Animal de compagnie dans HAMSTER - COBAYE 220px-cochons_dinde_de_24hVers 1950, le cobaye sort des laboratoires grâce à son comportement placide, il devient l’animal de compagnie dont le succès n’est plus contesté.

Le cochon d’Inde est un animal domestique de plus en plus courant en raison de son faible coût et de sa non agressivité. Il est souvent choisi comme compagnon pour un enfant et lorsque l’on ne dispose pas d’assez d’espace pour adopter un chat ou un chien.

Contrairement à d’autres rongeurs, souris et rats notamment, le cobaye ne dégage qu’une faible odeur. Toutefois, le mâle une fois à maturité sent plus fort que la femelle.

Mieux vaut éviter le moindre contact entre le cochon d’Inde et d’autres animaux. Certaines personnes les mettent avec des lapins (nains ou pas) mais c’est une erreur car le comportement du lapin peut être agressif et le cochon d’inde ne pourra pas se défendre.

Il vaut mieux éviter aussi de mettre deux cochons d’Inde de sexe différent dans la même cage sauf si l’un d’entre eux est stérilisé. Les cochons d’Inde ont un taux de reproduction exponentiel, ce qui serait à la fois mauvais pour la santé de la femelle et indésirable vu le nombre de petits conçus. La meilleure option est d’avoir deux cages situées l’une à côté de l’autre. Il est possible de mettre deux mâles dans la même cage, à condition qu’ils aient grandi ensemble depuis leur naissance, préférez tout de même deux femelles.

On dit qu’il ne faut jamais rien faire tourner au-dessus de leur tête car cela leur rappelle le mouvement des prédateurs et des rapaces. L’animal risque d’être terrorisé.

Un cochon d’Inde a besoin d’un minimum d’espace vital. La majorité des cages vendues dans le commerce ne constituent pas un espace assez grand pour que votre cochon d’inde puisse courir et être heureux. Préférez à ce modèle les cages faisant au moins 80 cm pour un cobaye tout seul ou 1,20 m pour deux cobayes. On peut aussi les garder dans un enclos extérieur sous certaines conditions, en prenant garde aux prédateurs.

Publié dans HAMSTER - COBAYE | Pas de Commentaire »

Différence entre Cobaye et Hamster

Posté par othoharmonie le 14 juillet 2013

Différence entre Cobaye et Hamster dans HAMSTER - COBAYE images-21

Cobaye et Cochon d’inde désignent le même animal. Le hamster en est un autre. Tous sont des rongeurs. 

cobaye-150x130 dans HAMSTER - COBAYECobaye et Cochon d’Inde = même animal. Herbivore diurne d’environ 800gr qui doit vivre en groupe (attention pas de couple sinon repro non stop) Doit vivre dans une cage de 1m de long minimum pour 2 individus (l’idéal étant 2 femelles, mais attention aux femelles qui sont souvent pleines en animalerie) A besoin de foin et légumes tous les jours + granulés + vitamine C, cage à changer chaque semaine, voire plus. Animal sociable, « sonore » (couine, siffle, roucoule) bref interactif pour les plus jeunes. Doit sortir de sa cage au moins 1h par jour pour se dégourdir les pattes.

hamster1-150x115Hamster : petit rongeur d’environ 150gr SOLITAIRE, nocturne. Doit vivre seul dans une cage adaptée à son espèce (il existe 4 principales variétés de hamsters ; syrien la plus grosse, russe, roborovski, chinois) Animal sympathique mais pas toujours très sociable du fait de son activité nocturne. Le jour il dort et est de mauvais poil si on le réveille. Mais en fin de journée il commence à s’activer et réclame ses sorties et ses friandises. Ne demande pas trop de place, peu rester seul un week-end. Nourriture omnivore (graines + un peu de verdure et de protéines) Le syrien a besoin d’un espace grand car il devient assez gros à l’age adulte et a besoin de beaucoup se dépenser. Le roborovski est à éviter pour les enfants car bien trop petit et vif. Le syrien est sympa pour débuter. Le russe aussi. Le chinois a un caractère très placide mais on le trouve pas toujours à l’adoption.

Doit sortir au moins 1h par jour pour se dépenser. Dans sa cage, le hamster est propre et fait toujours dans le même coin. Cage à nettoyer chaque semaine voire tous les 10 jours.

Bref, le choix dépend surtout de vous…

Publié dans HAMSTER - COBAYE | Pas de Commentaire »

Origines du Cochon d’Inde

Posté par othoharmonie le 14 juillet 2013

Origines du Cochon d’Inde dans HAMSTER - COBAYE yoyocochondinde

Les premiers Européens qui rencontrèrent ces petits animaux trapus et douillets, que l’on appela ensuite cochons d’Inde, furent les soldats espagnols qui, vers 1530, atteignirent et conquirent les mystérieuses cités incas du Pérou et du Chili. Les Incas les élevaient, pour les manger, dans des gros paniers à l’intérieur de leurs cabanes, et ils les appréciaient tellement qu’ils les offraient aux défunts, en guise de dot pour l’au-delà, comme en témoignent les nombreux corps de rongeurs retrouvés momifiés dans les sépultures. Ensuite, au XVIIIe siècle, les cobayes arrivèrent en Europe dans les cales des navires des explorateurs hollandais, et on commença à les élever pour en faire des animaux de compagnie. On sait que la famille à laquelle il appartient, celle des cobayes, remonte à l’ère tertiaire, et plus exactement au miocène (entre 5 et 20 millions d’années avant notre ère). Mais les origines du cochon d’Inde, appelé aussi cobaye, ne sont pas encore tout à fait définies. En effet, on ne connaît pas avec précision les ancêtres de ce sympathique petit animal que l’on accueille souvent dans nos maisons. Il vient probablement d’un croisement entre deux espèces sauvages. Désormais, on ne le trouve plus dans la nature, mais il semble que, même autrefois – lorsqu’il vivait en Amérique du Sud, sur les hauts plateaux herbeux des Andes, à des altitudes qui pouvaient atteindre 4 200 mètres –, il était plutôt différent des espèces sauvages que nous connaissons aujourd’hui.

Variétés

Il existe plusieurs variétés de cochons d’Inde, classées en plusieurs catégories : les Poils Lisses, les Poils Longs et les Poils Durs. Parmi ces catégories, il y a plusieurs types de poils (satins) et de couleurs. On trouve même des cochons d’Inde nus, comme le Skinny ou le Balwin.

Maître idéal

Le cochon d’Inde n’est pas idéal pour les jeunes enfants. C’est un animal fragile et très sensible. Contrairement à d’autres rongeurs, il ne peut pas se défendre, ce qui le rend très vulnérable.

Mâle ou femelle ?

Si l’on décide d’acheter un seul cochon d’Inde, peu importe que ce soit un mâle ou une femelle, car le caractère et le comportement sont proches. La seule différence est que le mâle est un peu plus gros. Cependant, si l’on choisit une femelle, il vaut mieux vérifier auprès du vendeur qu’elle n’a pas été en cage en compagnie d’un mâle car, dans le cas contraire, on risque de se retrouver, au bout de quelques semaines, avec toute une nichée de cochons d’Inde à la maison alors qu’on croyait n’en avoir qu’un seul (c’est ce qu’on appelle une portée « kinder surprise ») !

Publié dans HAMSTER - COBAYE | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello