• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 9 juillet 2013

Hamster de Campbell

Posté par othoharmonie le 9 juillet 2013

 Hamster de Campbell dans HAMSTER - COBAYE campbell_hamster_blue_fawn2

Comme tous les hamsters, les hamsters nains de Campbell (Phodopus campbelli) sont des animaux nocturnes. Ils passent une grande partie de la nuit à courir dans leur roue d’exercice et à faire du bruit.

Il est possible de garder cette race de hamster en groupe de mâles mais les femelles sont plus territoriales et restent seules. Malgré tout, les discordes restent possibles et il se peut que les hamsters s’entretuent.

Il est la seule espèce de hamster à pouvoir être croisée avec une autre espèce, à savoir celle des hamsters russes (Winter white pour les anglais). Toutefois, un tel croisement peut être dangereux, car les hamsters russes sont plus gros que les Campbells. Si, lors d’un accouplement, la femelle est Campbell et le mâle Russe, il est probable que lorsque celle-ci mettra bas des petits, ceux-ci seront trop gros pour elle et lui causeront dommages et blessures.

Publié dans HAMSTER - COBAYE | 1 Commentaire »

Hamster de Roborovski

Posté par othoharmonie le 9 juillet 2013

Le Hamster de Roborovski ou Hamster nain de Roborovski est un hamster nain qui a été découvert par Konstantin Saturnin en 1903 dans les steppes et les zones désertiques de Mongolie et du nord de la Chine. C’est un micromammifère craintif qui est parfois élevé en captivité dans les laboratoires ou comme animal de compagnie.

 Hamster de Roborovski dans HAMSTER - COBAYE roborovski_hamster

Caractéristiques

  • Poids : 35 grammes environ
  • Taille : 4-6 cm. La plus petite espèce de hamster

Comme tous les hamsters nains, le hamster de Roborovski a quatre doigts aux pattes antérieures et il possède aussi des abajoues qui lui permettent principalement de transporter de la nourriture. Il possède une ouïe fine et un odorat très développé. En captivité il doit être habitué à l’odeur de son maître pour s’apprivoiser.

L’épaisse fourrure du Hamster de Roborovski est de couleur marron doré sur le dos, tandis que la base du poil est foncée ; on ne distingue aucune ligne dorsale. La moitié inférieure du corps est blanche. Noirs et ronds, les yeux sont surmontés de 2 petites marques blanches qui donnent une expression caractéristique à l’animal. Il existe aussi des Hamsters de Roborovski entièrement blanc avec, toujours à la base, le poil foncé.

Les seules variantes de couleur sont des déclinaisons plus ou moins foncées. Ce hamster a une queue courte, un aspect trapu et des pattes velues2. Il ressemble beaucoup au hamster russe et dans une moindre mesure au hamster de Campbell.

Reproduction

  • Gestation : 15 à 22 jours
  • Nombres de portées par an : 3 à 12* Nombre de bébés par portées: entre 3 et 6 en moyenne.
  • Maturité sexuelle : 14 à 23 jours
  • Période de reproduction : toute l’année.* Âge du sevrage :entre 15 et 20 jours3
  • Stérilité pour la femelle : 1,5 an
  • Durée de vie : 1 à 3 trois ans, en moyenne
  • Le premier jour, les bébés ont les yeux et les oreilles fermés, une peau rose sans poils et des membres peu développés.
  • Le sixième jour, la peau a commencé à se pigmenter, les premiers poils apparaissent
  • Le huitième jour, les petits hamsters peuvent utiliser leurs bajoues, se nettoyer et faire leurs besoins sans l’aide de leur mère.
  • Le quatorzième jour, ils quittent le nid mais restent avec leur mère. Ils jouent entre eux.
  • Le dix-septième jour, leurs yeux et leurs oreilles se sont ouverts. Ils sont sevrés et deviennent totalement indépendants.
  • Le vingt-deuxième jour, le sevrage est acquis et les petits peuvent être séparés de la mère.

Développement corporel

Ces dates peuvent varier de quelques jours.

Le hamster de Roborovski vit à l’état sauvage dans les steppes de Mongolie. Il est donc habitué à une grande altitude.

Publié dans HAMSTER - COBAYE | Pas de Commentaire »

Soins en captivité du Hamster Russe

Posté par othoharmonie le 9 juillet 2013

Soins en captivité du Hamster Russe dans HAMSTER - COBAYE amBien que plus petits que les autres hamsters, les hamsters nains ont besoin de beaucoup d’espace pour se sentir à l’aise. En effet, les hamsters nains sont par nature plus actifs que leurs cousins hamsters syriens : ils courent et creusent beaucoup. Dans son milieu naturel, le hamster russe court moins longtemps et moins loin que le hamster de Campbell . Cela explique peut-être pourquoi le hamster russe est plus facile à apprivoiser que le hamster de Campbell.

Le hamster nain russe, comme la plupart des hamsters, est un animal solitaire. La règle d’or est 1 hamster = 1 cage, à moins de disposer d’un très grand espace (supérieur à 5 000 cm²).

Toutefois, ces hamsters ont besoin d’un espace suffisant pour leur développement, c’est-à-dire qu’il faut une cage d’environ 70 cm en longueur 40 cm en largeur et 40 cm en profondeur avec une épaisseur de litière suffisante pour que le hamster puisse creuser, plusieurs cachettes (maison), des jeux, des rampes ainsi qu’une roue d’environ 20 cm de diamètre car même si ce sont de petits animaux, ils ont besoin de garder le dos bien droit afin d’éviter tout problème de scoliose.

Il leur faut une alimentation adaptée à leurs besoins, qui se constitue de 40 % de graines, 30 % de fruits et de légumes sec, 7 % de protéines végétales, 3 % de protéines animales, 5 % de matières grasses, 5 % de cellulose à 6 % d’humidité et 4 % de cendres environ. Afin de subvenir aux besoins en protéines animales, il est conseillé de donner des vers de farine vivants ou secs. Il peut également consommer une larve fraîche de balanin des noisettes.

La spécificité des hamsters nains est que, contrairement aux autres hamsters, ils aiment prendre des bains de terre, il est donc important d’ajouter dans leur cage un bac de sable à chinchilla. Le bain aide à ce que le hamster se débarrasse des petites peaux mortes contenues dans son pelage et le sable le rend beau et doux.

Comme l’indique P. Bartlett dans son livre, il semble que le hamster russe provoque plus d’allergies que les autres hamsters domestiques. Il arrive aussi que ses morsures provoquent des chocs anaphylactiques.

Tempérament

Les hamsters russes sont la deuxième espèce la plus facile à apprivoiser, la première étant le hamster doré. Mais de tous les hamsters nains, le hamster nain russe est le plus facile à apprivoiser et le plus docile et sociable. Malgré tout, cette espèce de hamster n’est pas idéale pour les enfants à cause de leur petite taille, ils glissent facilement entre les doigts, et bien que sociables, ils sont très furtifs. Ils vivent presque exclusivement la nuit. Le hamster russe est très gentil s’il est bien apprivoisé, il peut cependant y avoir des exceptions, il peut y avoir un hamster russe plus difficile à apprivoiser qu’un autre, cela dépend des caractères comme chez toutes les espèces de hamsters.

Reproduction

En captivité, étant donnée la très courte période de gestation, il serait possible à un couple, laissé ensemble en permanence, d’avoir une dizaine de portées en un an. Cependant, le nombre de portées à l’état naturel étant de 3 à 4, réparties d’avril/mai à septembre, il est souhaitable de séparer mâles et femelles à intervalles réguliers, de manière à ne pas soumettre les hamsters à des conditions de vie pour lesquelles ils ne sont pas adaptés.

Cette espèce de hamster est très ressemblante au Hamster de Campbell mais il ne faut en aucun cas tenter de les faire se reproduire ensemble. Les petits hamsters hybrides croisés Campbell/russes sont souvent malformés ou ont des problèmes génétiques. De plus, les mises-bas portent souvent préjudice à la mère, comme les gabarits des deux espèces ne sont pas exactement semblables. Celle-ci et ses bébés mourront souvent prématurément.

Publié dans HAMSTER - COBAYE | Pas de Commentaire »

Le hamster Russe

Posté par othoharmonie le 9 juillet 2013


Le hamster Russe dans HAMSTER - COBAYE russeLe Hamster russe est aussi appelé Hamster de Dzoungarie ou Hamster nain de Djoungarie

Le Hamster russe vit à l’état sauvage dans des steppes semi-arides d’Asie centrale.

Il est originaire des déserts de sable et steppes semi-désertiques de Sibérie et du Kazakhstan où les températures descendent jusqu’à -20 °C et où il ne tombe qu’un peu plus de 300 mm d’eau par an. Ainsi le hamster russe et le hamster de Campbell ne peuvent pas se côtoyer dans la nature.

Le hamster russe est un animal essentiellement nocturne : c’est la nuit qu’il vit, même s’il lui arrive d’avoir de courtes périodes d’activité pendant la journée.

Le hamster russe est une espèce nidicole : il fait des nids dans lesquels les petits naissent nus et aveugles, en général de nuit. Le nid sert aussi d’abri pour dormir. Dans son milieu naturel, le hamster russe creuse des galeries dans lesquelles il installe son nid et stocke des réserves de nourriture. Selon une étude faite en 2001, le hamster russe est capable de reproduire l’orientation de son nid lorsqu’il reconstruit celui-ci et qu’il s’aide pour cela d’un compas magnétique.

C’est en novembre que le hamster russe est le plus actif. Il est le moins actif en février et mars.

Parmi les prédateurs naturels du hamster russe, se trouvent le Hibou grand-duc (Bubo bubo), l’Aigle des steppes (Aquila nipalensis), le Faucon sacre (Falco cherrug) et le Renard corsac (Vulpes corsac).

À noter qu’il y a toujours une ligne dorsale plus foncée que la couleur de base. De plus, il existe les yeux noirs et les yeux rouges qui vont aussi influer sur la couleur définitive du hamster.

En cours d’année, le hamster va subir des transformations de couleur, notamment chez le saphir et le sauvage (c’est ce que l’on appelle la mue). Durant cette période le hamster va s’éclaircir (automne) ou au contraire foncer (hiver). Cette période provoque chez le hamster une fatigue et un amaigrissement léger.

Beaucoup de ces couleurs sont à la base issues d’un croisement entre un Campbell et un russe, mais en les reproduisant pendant plusieurs générations avec des russes purs, il a été possible d’obtenir des hamsters qui ont conservé les caractéristiques de la race russe. Par contre, certaines de ces couleurs ont gardé des séquelles de ces croisements de race avec des Campbells (par exemple : le syndrome de la tête penchée chez les beiges). La plupart de ces mutations sont encore en cours de perfectionnement chez des éleveurs à l’étranger (notamment aux Pays-Bas, en Allemagne et en Angleterre).

Dans toutes les couleurs de russes on peut observer un changement de couleur en automne. En effet, lorsqu’il y a une baisse de luminosité quand approche l’hiver, le pelage de ces hamsters devient de plus en plus blanc. Ce blanchiment est plus ou moins marqué selon les individus. Seule une ligne gris pâle reste parfois sur le dos. C’est aussi pour cette raison que les hamsters russes sont aussi populaires.

Comme les autres hamsters nains, le hamster russe a quatre doigts aux pattes avant et cinq aux pattes arrière. Le cinquième doigt est atrophié au point d’être presque invisible. Les pattes et doigts sont couverts de fourrure. Malgré ses grands yeux, il ne voit pas bien, en particulier de jour. Par contre, le placement de ses yeux et leur taille lui permettent de voir dans quasiment toutes les directions. Il a l’ouïe fine et peut même entendre certains ultrasons, tout comme les chiens.

Le hamster russe mâle possède, comme le Hamster de Campbell, une glande ventrale visible dont il utilise les sécrétions pour marquer son territoire et deux abajoues dont il se sert pour transporter de la nourriture qu’il ne consomme pas immédiatement.

Les abajoues sont des protrusions de la muqueuse buccale qui s’étendent presque jusqu’aux pattes arrières et permettent au hamster d’emmagasiner sa nourriture dans son terrier.

Publié dans HAMSTER - COBAYE | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello