COURSE D’AUTRUCHES

Posté par othoharmonie le 29 juin 2013


rejoindre le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Aux Etats-Unis, les parieurs ne se concentrent pas uniquement sur des chevaux, comme partout ailleurs, mais peuvent également miser leur argent sur des… autruches ! Une course de ce genre a en effet eu lieu dans le Minnesota et vous allez le voir, le but n’est pas seulement d’arriver le premier mais également de rester sur sa monture jusqu’au bout !

Les courses d’autruches sont donc en quelque sorte un mélange entre la course de chevaux et le rodéo ! A noter, à partir de la 4ème minute sur la vidéo, la caméra embarquée très originale qui permet de se faire une idée de la vue qu’a le « jockey ».

Image de prévisualisation YouTube

Comment se déroule la course ?

Les « handlers» amènent l’animal en veillant à lui mettre un sac en toile sur la tête, cela afin de ne pas l’effrayer. Ils l’amènent ensuite dans la zone de montage où vous pourrez lui monter dessus. Lorsque vous êtes prêt, l’un des « handlers» enlève le sac de leur tête et commence alors la course effrénée. Je tiens à noter que contrairement aux courses de chevaux, il n’y a pas de selle et l’on s’assoie sur un petit coussin. Pour ne pas tomber, vous devrez tenir l’autruche par ses ailes et vous asseoir le plus en arrière possible. Et comme je suis un vrai débutant en la matière, j’ai eu la chance de me faire assister par d’autres jockeys qui avaient pour mission de guider l’autruche.

Où pratiquer la course d’autruche ?

En Afrique du Sud bien sûr, dans la ferme d’Oudtshorn, mais également dans l’Ostrich Safari en Corée, en Australie et en Colombie.

attelages d’autruches

L’autruche ( Struthio camelus ), avec ses variétés à cou bleu ou rouge, est l’oiseau de tous les records : sa taille : 2m20, son poids : 120 kg, sa rapidité de course : 70km à l’heure , le fait qu’il ne vole pas, en font un animal remarquable que l’homme ne tarda pas à capturer, à élever et à domestiquer en dépit du danger que font courir aux téméraires, ses redoutables coups de patte…

Elle fut élevée en Afrique du sud, aux Etats Unis, enfin en Europe, pour son cuir précieux, sa chair délicieuse, ses plumes, ses oeufs énormes et décoratifs…

Des dresseurs habiles lui donnèrent des enfants -jockeys et des courses furent organisées, parfois contre des chevaux.

Les harnais utilisés, très simples comportent un simple tour de cou avec porte brancards ou une sellette sanglée et une mince bricole. De fines guides sont bouclées à la base du bec. Les selles sont de simples bardettes sanglées.

Enfin, elles firent la joie des enfants dans les jardins publics, parcs d’attractions ou fermes d’élevage ; chaque visite s’accompagnant de la promenade en main sur l’attelage maison.

On retrouve aussi mis en scène ces attelages dans Jules Verne : La croix du sud, La comtesse de Ségur : Contes de fées…

Les représentations photographiques en sont très nombreuses. En voici quelques unes.

COURSE D’AUTRUCHES dans AUTRUCHE - EMEU course

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello