Idées reçues sur l’Autruche

Posté par othoharmonie le 22 juin 2013


Idées reçues sur l'Autruche dans AUTRUCHE - EMEU plumeL’autruche apparaît dans certaines expressions françaises populaires. (voir Idiotisme animalier) : Faire l’autruche ou appliquer la politique de l’autruche

L’idée reçue qu’une autruche ayant peur se met la tête dans le sable est liée à plusieurs origines. En effet, on trouve différentes explications au fait que cet animal met sa tête près ou dans le sable :

  • La première raison, c’est simplement pour se nourrir ; elle passe une grande partie de la journée la tête au ras du sol, parfois entre les rochers pour chercher à manger.
  • Deuxième raison plausible, l’autruche pond ses œufs dans des trous qui font parfois jusqu’à 30cm de profondeur dans les sols sableux. Lorsqu’elle retourne ses œufs, enlève les lézards et autres vermines du nid, sa tête disparaît dans un trou.
  • Lorsqu’elle se trouve dans une tempête de sable, l’autruche met la tête à ras du sol pour se protéger. Les africains, voyant la scène de loin, disaient que lorsque l’autruche met la tête près du sable c’est signe de tempête.
  • L’autruche rapproche sa tête du sol afin de mieux percevoir les bruits et vibrations des prédateurs. Se sentant menacée, le comportement de l’autruche sera, à l’inverse, l’attaque ou la fuite grâce à sa grande vitesse de course et son endurance.
  • L’autruche se tapit contre le sol car le phénomène de mirage existant dans tout désert aux heures chaudes crée une réverbération à un mètre du sol qui permet à l’autruche de se dissimuler au-dessous de cette zone.

L’expression, faire l’autruche, est donc basée sur une fausse croyance. Il est donc faux de dire que l’autruche met sa tête dans le sable afin de ne pas voir le danger. Cette croyance a traversé les siècles car déjà au Ier siècle après Jésus Christ, Pline l’Ancien disait : « Les autruches sont les animaux les plus stupides du monde. Elles croient se rendre invisibles en plongeant la tête dans le sable. ».

Les plumes d’autruche sont utilisées pour confectionner des hauts chapeaux que portent les Gilles lors des carnavals en Belgique (notamment le Carnaval de Binche).

  • Les autruches de Graaff Reinet dans Carnet d’Afriques par Jacques Nougier, éditions l’Harmattan (2006), 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello