• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 22 juin 2013

Idées reçues sur l’Autruche

Posté par othoharmonie le 22 juin 2013


Idées reçues sur l'Autruche dans AUTRUCHE - EMEU plumeL’autruche apparaît dans certaines expressions françaises populaires. (voir Idiotisme animalier) : Faire l’autruche ou appliquer la politique de l’autruche

L’idée reçue qu’une autruche ayant peur se met la tête dans le sable est liée à plusieurs origines. En effet, on trouve différentes explications au fait que cet animal met sa tête près ou dans le sable :

  • La première raison, c’est simplement pour se nourrir ; elle passe une grande partie de la journée la tête au ras du sol, parfois entre les rochers pour chercher à manger.
  • Deuxième raison plausible, l’autruche pond ses œufs dans des trous qui font parfois jusqu’à 30cm de profondeur dans les sols sableux. Lorsqu’elle retourne ses œufs, enlève les lézards et autres vermines du nid, sa tête disparaît dans un trou.
  • Lorsqu’elle se trouve dans une tempête de sable, l’autruche met la tête à ras du sol pour se protéger. Les africains, voyant la scène de loin, disaient que lorsque l’autruche met la tête près du sable c’est signe de tempête.
  • L’autruche rapproche sa tête du sol afin de mieux percevoir les bruits et vibrations des prédateurs. Se sentant menacée, le comportement de l’autruche sera, à l’inverse, l’attaque ou la fuite grâce à sa grande vitesse de course et son endurance.
  • L’autruche se tapit contre le sol car le phénomène de mirage existant dans tout désert aux heures chaudes crée une réverbération à un mètre du sol qui permet à l’autruche de se dissimuler au-dessous de cette zone.

L’expression, faire l’autruche, est donc basée sur une fausse croyance. Il est donc faux de dire que l’autruche met sa tête dans le sable afin de ne pas voir le danger. Cette croyance a traversé les siècles car déjà au Ier siècle après Jésus Christ, Pline l’Ancien disait : « Les autruches sont les animaux les plus stupides du monde. Elles croient se rendre invisibles en plongeant la tête dans le sable. ».

Les plumes d’autruche sont utilisées pour confectionner des hauts chapeaux que portent les Gilles lors des carnavals en Belgique (notamment le Carnaval de Binche).

  • Les autruches de Graaff Reinet dans Carnet d’Afriques par Jacques Nougier, éditions l’Harmattan (2006), 

Publié dans AUTRUCHE - EMEU | Pas de Commentaire »

Comportement de l’Autruche

Posté par othoharmonie le 22 juin 2013

 

rejoindre le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Comportement de l'Autruche dans AUTRUCHE - EMEU autru1-300x200Les autruches sont inaptes au vol, mais excellentes à la course. Leur rapidité au sol est remarquable : elles peuvent atteindre 70 km/h, mais sont probablement plus rapides au démarrage.

Pour courir, cette espèce s’appuie sur le doigt intérieur, le plus développé.

Le régime alimentaire des autruches, principalement végétarien, est très varié. Il se compose de jeunes pousses, de graines, de fruits, mais aussi de petits animaux (mammifères et vers en particulier).

Les autruches avalent de petits cailloux pour broyer les aliments dans leur estomac.

Les autruches vivent généralement en groupes de cinq ou six individus (avec une majorité de femelles), mais il n’est pas rare de voir des individus isolés (souvent des mâles), ou alors de bandes nombreuses comprenant une cinquantaine d’individus, surtout dans la savane.

Les autruches, grâce à leur grande taille, voient les prédateurs approcher de très loin, et dans la savane, elles jouent le rôle de sentinelle pour les troupeaux mixtes de zèbres et d’antilopes, avec qui elles se mêlent volontiers. Lorsque les autruches cessent soudain de paître et se mettent à courir, cela déclenche souvent une débandade générale dans les troupeaux d’herbivores. On voit parfois, lors des grandes migrations en Afrique de l’Est, des autruches parfois isolées suivre les troupeaux de grands mammifères herbivores dans leur déplacement.

Publié dans AUTRUCHE - EMEU | Pas de Commentaire »

Autruche et reproduction

Posté par othoharmonie le 22 juin 2013

 

 

rejoindre le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 Autruche et reproduction dans AUTRUCHE - EMEU oeuf

Les individus vivant seuls ou en petits groupes sont généralement monogames, alors que ceux vivant en grands troupeaux sont polygames (en général, un mâle se constitue un harem de 3 à 5 femelles). Dans ce dernier cas, c’est la femelle dominante (la « favorite ») qui décide de la formation du couple. Le lien qui unit le mâle à la favorite se maintient même en dehors de la saison de reproduction.

Lors de la parade nuptiale, le mâle exécute des mouvements circulaires du cou, écarte les ailes, déploie ses plumes en éventail, les dresse et les agite, se mettant parfois à genoux sur le sol pour exhiber son plumage. L’autruche mâle est le seul oiseau, avec les Anatidés, à posséder un organe copulateur, qu’il fait jaillir hors de son cloaque lors de l’accouplement. Avant de s’accoupler, le mâle s’isole avec la femelle choisie en chassant les petits de la couvée précédente et toutes les autres femelles.

Toutes les femelles du harem déposent leurs œufs dans le même nid, qui n’est en général qu’un simple trou dans le sol. Il n’est pas rare de compter jusqu’à trente œufs dans le même nid, voire soixante, qui avaient été déposés par cinq femelles, dans le cas d’une autruche masaï. L’incubation est assurée presque entièrement par le mâle, parfois relayé par la favorite. En cas de danger, le mâle défend courageusement les œufs ou les poussins, parfois aidé de la favorite voire de toutes les femelles. Les adultes prennent grand soin de leurs jeunes, parfois pendant une année entière. Si la nourriture est abondante, les autruchons seront abandonnés beaucoup plus tôt par leurs parents. Les petits seront alors pris en charge par un groupe de femelles, accompagnées ou non de petits. Ce phénomène d’adoption est très important dans les populations vivant en groupe, car il contribue à limiter les problèmes de consanguinité dans le troupeau.

La durée de vie de l’autruche atteint 50 ans en captivité.autruchon1 dans AUTRUCHE - EMEU

Publié dans AUTRUCHE - EMEU | Pas de Commentaire »

Habitat de l’Autruche

Posté par othoharmonie le 22 juin 2013


rejoindre le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 Habitat de l'Autruche dans AUTRUCHE - EMEU habitat

Les populations d’autruches sauvages sont de nos jours endémiques du continent africain, mais leur territoire s’étendait autrefois jusqu’en Syrie. On les trouve dans des régions sablonneuses désertiques ou semi-désertiques à végétation clairsemée, dans les savanes ou les forêts arides plus ou moins denses.

 L’Autruche d’Afrique est l’une des deux espèces d’autruches (Struthio). En effet, l’Autruche de Somalie Struthio molybdophanes (Reichenow 1883), était autrefois considérée comme appartenant à l’espèce Struthio camelus, mais est désormais une espèce à part entière.

L’Autruche d’Afrique comptait quatre sous-espèces mais n’en compte plus que trois :

  • S. c. camelus, très menacée sur son territoire d’Afrique du Nord, vit encore au sud de l’Atlas, dans une bande désertique ou semi-désertique allant du Sénégal et du Nigéria à l’ouest jusqu’à l’Égypte (Désert Arabique), au Soudan et à l’Éthiopie centrale à l’est.
  • S. c. massaicus vit en Afrique de l’Est (Kenya et Tanzanie)
  • S. c. syriacus au Moyen-Orient, éteinte depuis les années 1960, était autrefois répandue dans les déserts de Syrie et d’Arabie.
  • S. c. australis en Afrique du Sud, au sud des fleuves Zambèze et Cunène.
aut dans AUTRUCHE - EMEU

Publié dans AUTRUCHE - EMEU | Pas de Commentaire »

L’Autruche d’Afrique et l’homme

Posté par othoharmonie le 22 juin 2013

 

L’Autruche d'Afrique et l’homme dans AUTRUCHE - EMEU 0267Les principaux prédateurs de l’autruche, outre l’homme, sont les hyènes et les lions, qui apprécient particulièrement les autruchons, ainsi que les chacals et les percnoptères, qui pillent les œufs.

La sous-espèce syriacus a disparu du Néguev, à cause de la chasse dès les années 1920, et de Jordanie et d’Arabie saoudite dans les années 1960. 13 spécimens, d’une autre sous-espèce, venant d’Éthiopie ont été réintroduits au Néguev en 2005.

L’espèce est très menacée en Algérie, au Burkina Faso, au Cameroun, au Mali, en Mauritanie, au Maroc, au Niger, au Nigéria, en République centrafricaine, au Sénégal, au Soudan et au Tchad. À ce titre, elle figure sur la liste des espèces de l’Annexe I du CITES (Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora i.e. Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, dite de Washington).

Utilisation de l’Autruche d’Afrique par l’homme

La plume d’autruche était chez les anciens Égyptiens et les anciens Libyens un symbole guerrier, en raison peut-être du caractère combatif et vigilant de cet oiseau; aussi les soldats et les chasseurs avaient-ils coutume de porter une ou plusieurs plumes sur la tête.

            Représentation de « l’Autruche » sur timbres
Voir aussi :

  • L’Oiseau sur timbres et les timbres d’oiseaux
  • Oiseaux sur timbre sur Wikimedia Commons

autruche4 dans AUTRUCHE - EMEU

L’autruche est naturellement très présente sur les timbres des pays d’Afrique.

 

Les premières apparitions des oiseaux sur timbre ont généralement une forte connotation symbolique. En 1843, un aigle impérial figure dans le blason du timbre appelé Double de Genève émis par le canton suisse correspondant. En 1845, toujours en Suisse, la colombe de Bâle est le premier timbre dont le motif principal est un oiseau dans sa dimension symbolique. D’une manière très symbolique, la poste française, utilise comme symbole l’oiseau postal qui a figuré sur certains timbres.

Publié dans AUTRUCHE - EMEU | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello