• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 1 juin 2013

5 comportements de Chats

Posté par othoharmonie le 1 juin 2013

 5 comportements de Chats  dans CHAT chat

Avouons-le, il est extrêmement difficile de décrypter les attitudes d’un chat. Pourquoi court-il comme un dératé à l’autre bout de l’appartement ? Que signifie ce mouvement de queue si brusque ? La Fondation 30 millions d’Amis propose de nous éclairer sur ces comportements.

 Il ne cesse de remuer sa queue !« Contrairement au chien, quand un chat remue la queue rapidement, c’est généralement mauvais signe », explique la Fondation 30 millions d’Amis. « Cela signifie qu’il est passablement agacé, voire profondément contrarié. Mieux vaut dans ce cas le laisser tranquille ». Sa queue bouge lentement de la gauche vers la droite ? Il veut tout simplement vous faire comprendre qu’il a faim !

C’est quoi cette toux ? Vous avez sûrement déjà observé votre chat en train de tousser. « En faisant sa toilette, il ingurgite de nombreux poils. Une partie sera expulsée naturellement, tandis que l’autre s’agglomère à l’arrière de la gorge, dans l’estomac ou à l’entrée du petit intestin », indique la Fondation. Ces petites boules de poils appelées trichobézoards vont provoquer des toux. Sans conséquence, ces dernières devront toutefois vous amener à consulter un vétérinaire si elles deviennent trop fréquentes.

 Ses miaulements sont rauques. Le chat dispose en effet de toute une palette de sons pour communiquer. Le miaulement en est l’un des principaux. En fonction de la sonorité, le chat adresse une multitude de messages. Lorsque ces petits cris deviennent rauques, cela signifie de l’inquiétude voire de la peur. C’est notamment le cas lorsqu’un intrus pénètre sur son territoire.

Il court comme un fou ! Il s’élance à vitesse grand V, s’arrête brusquement pour repartir encore plus rapidement. On se demande même parfois s’il n’est pas devenu fou ou encore s’il n’est pas hyperactif. Erreur. Ce comportement observé notamment auprès des chats d’appartement, est tout simplement sa manière de se dépenser. Rien de grave donc !

 Il passe sa patte derrière l’oreille. « La croyance populaire dit que lorsqu’un chat passe sa patte derrière l’oreille, il pleuvra demain », signale la Fondation. « En réalité, ce geste que les félins effectuent avec beaucoup de soin, est tout simplement l’un des moments composant le rituel de sa toilette ».

 Source : Fondation 30 Millions d’Amis, consulté le 24 juillet 2012

 

—-> Venez rejoindre le forum de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans CHAT | 1 Commentaire »

Parlez à votre chat

Posté par othoharmonie le 1 juin 2013

 Parlez à votre chat dans CHAT parler-au-chat

Êtes-vous bien sûr de savoir interpréter les ronronnements de votre chat ? Est-ce que vous vous y retrouvez également, dans ses miaulements et ses feulements ? Car toutes ces manifestations recèlent parfois, des sens inattendus. Le Dr Benjamin Capron vétérinaire près de Nantes, décrypte la langue de nos minets.

 Le miaulement est une manière d’attirer l’attention. « Il reproduit un son qu’il émettait, chaton, pour appeler sa mère », nous explique-t-il. A l’âge adulte bien sûr, c’est différent. Ses miaulements vont des petits « gazouillis » que sa mère émettait pour l’appeler, aux longs miaulements typiques du chat qui a bien faim… et entend le faire savoir.

 Le feulement, quant à lui, est un cri d’agressivité. C’est le bruit que le chat émet lorsqu’il ‘crache’ sur un congénère. Il correspond à une posture de défense ou au contraire, d’attaque. Soit le chat défend son territoire, soit il se bat contre un autre félin. Il est souvent entendu pendant la période des amours félines, au printemps.

 Le ronronnement est très étroitement lié à la domestication du chat. En effet « le chat sauvage ronronne très rarement », précise le Dr Benjamin Capron. Cette vibration sonore est généralement la manifestation du plaisir, du bien-être et du réconfort. C’est le cas lorsque vous le caressez. Par ce moyen de communication, la chatte calme et apaise ses petits, qui à leur tour lui expriment leur confort en ronronnant lors de la tétée.

 Mais le ronronnement peut être trompeur. Par ses propres vibrations, le chat peut aussi tenter de se rassurer. « Les chats ronronnent volontiers lorsqu’ils sont stressés, angoissés », explique le Dr Capron. « Lorsqu’on les amène voir le vétérinaire par exemple, certains ronronnent. Les maîtres pensent qu’ils sont contents de le voir… en réalité ils sont souvent anxieux », concède-t-il.

 Comment faire la différence entre les ronronnements de plaisir et ceux qui traduisent la peur ? « C’est simple, lorsqu’il est calme et heureux, le chat ne bouge pas beaucoup. Dans le cas contraire, sa queue fouette l’air », indique Benjamin Capron. De plus, ses pupilles peuvent être très dilatées, même en pleine lumière.

 Source : interview du Dr Benjamin Capron, vétérinaire près de Nantes, 5 janvier 2012

venez rejoindre le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello