• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 19 avril 2013

Anecdote du nez du chameau

Posté par othoharmonie le 19 avril 2013

 

Le nez du chameau ou la fable des accommodements !

Anecdote du nez du chameau dans CHAMEAU - DROMADAIRE nez

Une nuit froide, alors qu’un arabe était assis dans sa tente, un chameau introduisit gentiment son nez sous le battant et regarda en disant: « Maitre, laissez-moi seulement mettre mon nez dans la tente. Il fait froid et tempête dehors. »

« Certainement et bienvenue » dit le maitre en se retournant et s’endormant de nouveau,

Un peu plus tard, l’arabe se réveilla pour constater que le chameau avait non seulement mis son nez dans la tente mais aussi sa tête et son cou. Le chameau, retournant sa tête, dit : Je vais prendre juste un peu plus d’espace si je place mes pattes de devant dans la tente. C’est difficile de rester dehors. »

« Oui, tu peux entrer tes pattes de devant, » dit le maitre, se déplaçant un peu pour laisser de la place, car la tente était petite.

Finallement, le chameau dit, « Puis-je entrer complètement à l’intérieur ? Je garde la tente ouverte en me tenant comme je le fais. »

Oui, oui, dit l’arabe. Entre complètement à l’intérieur. Ce sera peut-être mieux pour nous deux. »

Alors le chameau s’entassa à l’intérieur. L’arabe réussit difficilement à se rendormir dans ce cantonnement encombré. Lorsqu’il se réveilla de nouveau, il était dehors au froid et le chameau avait la tente pour lui tout seul.

Conte arabe, auteur inconnu

Pour nourrir votre réflexion:

1.- Pensez-y deux fois avant de laisser quelqu’un mettre son nez dans vos affaires !

2.- Dans la vie, on est jamais trop bon, mais toujours trop bonasse !!!

3.- Accomoder pour faire de la place, oui ! Accomoder pour céder toute la place, non !

Un chameau dit à un dromadaire:
– Comment ça va?
– Bien, je bosse, et toi?
– Je bosse, je bosse!

Publié dans CHAMEAU - DROMADAIRE | Pas de Commentaire »

Vie de chameau

Posté par othoharmonie le 19 avril 2013

 

Vie de chameau dans CHAMEAU - DROMADAIRE 220px-M%C3%A9har%C3%A9e_Simpson_d%C3%A9sertLe nom du genre latin est Camelus provenant lui-même du grec kamélos. Ce nom a été emprunté à une langue sémitique, le phénicien, où son nom était gamal.

Le nom du chameau peut être également à l’origine d’une lettre de l’alphabet phénicien (lointain ancêtre de l’alphabet latin), soit la troisième lettre de l’alphabet proto-sinaïtique, gamel (qui a donné gamma en grec).

On pense qu’à l’origine cette lettre représentait une bosse qui en s’inclinant a donné le C de l’alphabet latin. Cette lettre se nomme par ailleurs gimel en hébreu et en arabe (les voyelles n’étant pas notées, la succession des trois consonnes gml peut donc se lire gimel (la lettre g) ou gamal (le chameau).

D’autre part, on peut entendre dans le midi de la France le mot technique camelle – venu du provençal camello qui signifie « chamelle » – pour désigner les longs tas de sel qui s’étendent au bord des marais salants.

Un chameau, lorsqu’il pousse un cri, blatère. Le petit du chameau est un chamelon.

Les chameaux paraissent originaires de l’Asie centrale, la première espèce (Camelus bactrianus) a été retrouvée sous sa forme sauvage dans le désert de Gobi. D’après des données récentes, il semble que le chameau sauvage du désert de Tartarie appartienne à une espèce génétiquement différente du chameau de bactriane que les chercheurs ont baptisé Camelus ferus.

Le chameau est plutôt utilisé dans l’Asie centrale. Dans l’Asie méridionale, l’Asie mineure et l’Afrique, c’est le dromadaire qui le remplace.

Le chameau de Bactriane était anciennement très répandu, mais sa population est aujourd’hui réduite à environ 1,4 million d’individus essentiellement domestiques. Il semble qu’il reste environ 1 000 chameaux de Bactriane sauvages dans le désert de Gobi et de petites quantités en Iran, en Afghanistan, en Turquie et en Russie.

Bien qu’il y ait presque 20 millions de dromadaires aujourd’hui, l’espèce est inconnue à l’état sauvage en Afrique ou en Asie. Cependant, suite à l’introduction de l’espèce dromadaire dans les déserts d’Australie, les individus ont plus ou moins été

chameau1 dans CHAMEAU - DROMADAIRE

 abandonnés par les agriculteurs au début du XXe siècle ont donné naissance à une population retournée à l’état sauvage (dromadaires marrons). On compterait actuellement environ1 000 000 dromadaires sauvages surtout dans le désert de Simpson. Les plus importantes populations se trouvent par ordre décroissant en Somalie (6 millions de têtes), au Soudan (3,5 à 4 millions) en Mauritanie (1,5 à 2 millions) en Inde (1 million), en Éthiopie (1 million). Toutefois, en l’absence de statistiques fiables, ces chiffres présentent probablement une sous-évaluation de la population réelle.

 

Il existe une population d’hybrides (dromadaire, chameau de Bactriane) principalement au Kazakhstan afin d’associer la robustesse du chameau (notamment sa résistance au froid) avec la productivité laitière de la chamelle dromadaire.

Publié dans CHAMEAU - DROMADAIRE | Pas de Commentaire »

Reproduction de Chameau

Posté par othoharmonie le 19 avril 2013

et types de chameaux

Description de l'image  Wild Bactrian camel on road east of Yarkand.jpg.La notion de race dépend des critères étroitement pilotés par l’homme en fonction des objectifs fixés à l’animal. À Djibouti et en Éthiopie, la race principale est le Dankali et son cousin le plus proche est le Chameau de Bactriane.

Le mâle est mis à reproduction entre 6 et 12 ans. Trop jeune, il n’est pas assez productif et trop vieux l’affaiblissement de la période ne lui permet pas d’assurer ses fonctions. Pendant la saison des amours, le comportement de l’animal est très agressif, il perd l’appétit, perd du poids, a la diarrhée, urine fréquemment, a une salivation excessive avec extériorisation du voile du palais sous forme d’un tissus de chair rose et humide appelé DOULA par les arabes. Il a une fâcheuse tendance à mordre, à botter, et à donner des coups de tête. Pour le mâle, l’accouplement dure 11 à 15 minutes, 3 à 4 fois par jour. Les meilleurs reproducteurs peuvent couvrir jusqu’à 70 chamelles par saison. La femelle est rarement mise au mâle avant 4 ans. La période nominale pour qu’elle se reproduise est de 4 à 20 ans. Durant toute sa vie, elle portera de 3 à 7 chamelons. La période de gestation est de 13 mois. Au moment de la mise bas, la chamelle s’écarte du troupeau et se met en position baraquée; le chamelon lui risque soit d’être écrasé, soit d’être étouffé sous elle. Pendant la période de lactation la chamelle fournit 12 à 18 litres de lait par jour pour son chamelon et les nomades peuvent en prélever jusqu’à 8 litres. Il est bon de savoir que le lait est 3 fois plus riche que le lait de vache en protéine et en vitamine C. On estime qu’environ 2 litres de lait couvrent les besoins en protéines pour un homme pour une journée et il se boit tel quel. Quant à la viande elle est maigre car toute la graisse est concentrée dans la bosse. L’énergie que fournit la carcasse est suffisante pour un homme pour 5 jours et en protéines pour un mois.

Publié dans CHAMEAU - DROMADAIRE | Pas de Commentaire »

Le Chameau d’Esope

Posté par othoharmonie le 19 avril 2013

 

   Le Chameau croyant sa condition malheureuse de se voir exposé sans aucune défense à ses ennemis, pria très instamment Jupiter de lui donner des cornes comme au Taureau, pour lui servir en même temps d’ornement et de défense. Jupiter se moqua de la ridicule prière du Chameau. Non seulement il ne lui donna pas les cornes qu’il demandait, mais même il lui accourcit les oreilles, pour le rendre encore plus difforme.

Analyse des Fables d’Esope

Le Chameau d'Esope dans CHAMEAU - DROMADAIRE esope

Publié dans CHAMEAU - DROMADAIRE | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello