Adaptation du dromadaire

Posté par othoharmonie le 13 avril 2013

Adaptation du dromadaire dans CHAMEAU - DROMADAIRE piedLe milieu désertique se caractérise aussi par la faiblesse des ressources alimentaires, leur grande dispersion et une forte variabilité temporelle. Le dromadaire présente une meilleure capacité à digérer les fourrages pauvres que les ruminants domestiques. Cette supériorité s’explique par une plus grande rétention des particules solides dans les pré-estomacs, se traduisant par un temps de contact plus long des aliments avec les micro-organismes qui les digèrent. Il supporte très mal l’excès de nourriture et 4 à 5 kg d’acacia par jour lui suffisent en période de disette.

Chez toutes les espèces de mammifères, les lipides de réserve constituent la forme la plus concentrée du stockage d’énergie dans l’organisme, concentré chez le dromadaire dans la bosse. Contrairement aux autres ruminants qui assurent l’essentiel de leurs besoins énergétiques à partir de la production d’acides gras volatils et génèrent ainsi une faible quantité de glucose, le dromadaire présente une glycémie comparable à celle de l’homme. Son économie d’eau se fait également lors de son excrétion. L’animal perd environ 7 fois moins d’eau que la vache. Ainsi, le volume de l’urine d’un dromadaire deshydraté est de 0,1 % du poids du corps alors que c’est 2 % de ce poids chez le mouton deshydraté. L’urine est très concentrée car les reins réalisent une plus grande réabsorption de l’eau et des électrolytes : en situation de déshydratation, l’urine du dromadaire est 2 fois plus concentrée que l’eau de mer.

Sur le plan des minéraux, tout se passe chez le dromadaire comme si son métabolisme était tourné vers une anticipation des périodes de sous-nutrition minérale. Il signe son adaptation à ces périodes de restriction alimentaire par divers mécanismes : augmentation des capacités d’absorption en cas de pénurie, plus grande capacité de stockage de certains éléments minéraux, plus grande tolérance à certains électrolytes, maintien des activités enzymatiques de base en dépit des situations déficitaires.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello