Libellules Oxygastra de Oxys

Posté par othoharmonie le 11 avril 2013

 

 

Oxygastra de oxys (gr) = étroit, fin, aigu, pointu et gaster (gr)  = ventre : du fait de l’étroitesse de l’abdomen du mâle ou de  la présence d’une carène aiguë sur le 10e  segment abdominal du mâle ; curtisii en l’honneur de l’entomologiste J.H.

Curtis (1791-1862).

 Espèce ibéro-atlantique, bien répartie dans la moitié sud ouest de la France, plus dispersée au nord-est.

En Poitou-Charentes, l’espèce est bien présente le long des grands cours d’eau et de leurs affluents principaux : Charente, Seugne, Boutonne, Dronne, Lary, Sèvre niortaise, Vienne, Gartempe et Anglin par exemple. Elle a été observée dans 205 communes, soit 17 % des communes prospectées.

Libellules Oxygastra de Oxys dans LIBELLULE poitou

 Les premières émergences se produisent durant la deuxième semaine de mai (08/05) mais l’apparition d’imagos se poursuit au moins jusqu’au 8 juin. La période de vol s’étend jusque début août (record 09/08) mais la majorité des individus disparaissent fin juillet. La période de ponte est encore mal connue mais s’étend au moins du 30 mai au 15 juillet. Oxygastra curtisii est une espèce des eaux à courant faible, ponctuellement des eaux stagnantes. Les larves vivent dans le système racinaire des arbres riverains, et tout particulièrement des aulnes, ainsi que dans la litière de feuilles accumulée dans les zones calmes des rivières (Leipelt & Suhling, 2001 et Jourde, obs. pers.). L’émergence se fait généralement verticalement sur les supports disponibles (végétation rivulaire, terre nue des berges abruptes, troncs d’arbres, quais empierrés). L’imago en maturation s’écarte de l’eau et peut-être observé en chasse dans des zones forestières. Les mâles matures se cantonnent le long de rivières à courant lent, aux berges au moins partiellement, voire totalement boisées. Quelques canaux sont aussi colonisés (canal de ceinture du marais de Voutron ou de Marans à La Rochelle par ex.). La reproduction est attestée dans quelques anciennes sablières et quelques étangs proches de rivières. Les imagos chassent le long de la canopée des ripisylves, au-dessus des cours d’eau, parfois le long des lisières forestières et des

haies près des cours d’eau.

 

Extrait du livre libellules du Poitou charente

 

Vous pouvez visualiser à titre personnel quelques pages du livre « Libellules du Poitou-Charentes » au format PDF correspondant aux images ci-dessous. Pour cela, cliquez sur les images.
Vous pouvez aussi avoir un aperçu du sommaire.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello