La Libellules des jardiniers

Posté par othoharmonie le 20 mars 2013

 

La Libellules des jardiniers dans LIBELLULE celithemisLa libellule est un insecte facilement identifiable du fait de sa grande taille, de ses ailes translucides et de ses grands yeux à facettes. Prédateur carnivore, la libellule est un insecte utile au jardin.

La libellule est un animal qui jouit chez les jardiniers d’une bonne réputation, à juste titre ! Cet animal est en effet un prédateur redoutable tant lorsqu’il est une larve qu’à l’âge adulte. Insecte de l’ordre des odonates, la libellule peut être soit du sous-ordre des zygoptères soit du sous-ordre des anisoptères. La différence entre les deux sous-ordres réside principalement dans la forme des yeux et la posture des ailes au repos (repliées au-dessus du corps chez les zygoptères, ou à l’horizontale chez les anisoptères).

Quelque soit le sous-ordre, la libellule se reconnaît facilement par sa grande taille (jusqu’à 110 mm d’envergure). A l’âge adulte, elle présente un corps allongé doté de deux paires d’ailes généralement transparentes. Elle vit toujours à proximité de l’eau (rivière, mare, bassin…) pour deux raisons essentielles.

La première est qu’elle pond ses œufs dans un milieu aquatique. La seconde est que l’eau attire les insectes en nombre et c’est donc là qu’elle trouve le meilleur terrain de chasse. Elle se délecte en effet des mouches et moustiques, qu’elle chasse en plein vol selon une technique particulièrement bien rodée. Ses gros yeux à facette lui permettent de compter sur une vue très perçante. La libellule en pleine chasse peut facilement faire du surplace avant de fondre sur sa proie. La fécondation chez les libellules est indirecte.

Le mâle va injecter ses spermatozoïdes dans un sac spécial situé sur l’abdomen de la femelle. Les spermatozoïdes sont ainsi stockés sans être fécondés. La fécondation est orchestrée par la femelle au moment le plus opportun soit en général dans le courant du mois de mai. Selon les espèces la femelle peut pondre jusqu’à 600 œufs. Les œufs sont déposés dans l’eau où ils vont éclorent libérant une prolarve. Celle-ci va connaître plusieurs étapes de transformation.

Les mues successives peuvent durer plusieurs mois à plusieurs années selon l’espèce. Pendant tout son séjour dans l’eau, la larve est un prédateur vorace. Elle mange en priorité des vers de vase. L’ultime transformation s’effectue hors de l’eau.

Contrairement au papillon, la larve ne passe pas par une étape de chrysalide. Le passage entre le stade de larve et celui de la libellule correspond à un ultime mue (dite mue imaginale).

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello