Dragon barbu ou lézard

Posté par othoharmonie le 28 février 2013

 

Dragon barbu ou lézard dans LEZARD leiolepisLes Agamidés n’ont pas de spécificité particulière notable. Ce sont des lézards en général plutôt massifs, avec une tête en général bien marquée, et ils présentent des membres bien développés, pourvus de griffes. Ils ont cinq doigts à chaque membre (à part Sitana ponticeriana) et sont pour une grande majorité muets.
Cette famille comprend des lézards de taille variée : les plus petites atteignent en général 20 cm avec la queue, et les plus grandes espèces dépassent rarement 1 mètre.

Ils sont assez proches des iguanidés, et diffèrent surtout par leur répartition géographique ainsi que par la structure de leur dentition : leurs dents sont de type acrodonte, c’est-à-dire qu’elles sont fixées au sommet des maxillaires (alors que chez les iguanidés, elles sont fixées sur la face interne de celles-ci).

Chez certaines espèces, il existe un dimorphisme sexuel marqué. Les mâles présentent en général des spécificités par rapport aux femelles : crêtes (Hydrosaurus par exemple), coloration plus vive, épines plus développées, corps ou tête plus massifs, …

On rencontre ces reptiles dans de nombreux pays et dans des conditions climatiques différentes.

On rencontre de nombreuses espèces dans des milieux arides ou semi-arides, mais aussi en plein désert comme Moloch horridus ou Pogona vitticeps, dont certaines populations vivent dans le grand désert australien.
D’autres vivent dans les bushs et savanes africaines, comme Agama agama, aussi appelé agame des colons.
De nombreuses espèces vivent également dans des milieux humides (forêts pluviales), ou tropicaux humides. Certaines espèces sont même semi-aquatiques comme certaines espèces de Physignathus ou de Hydrosaurus.
Enfin quelques espèces sont adaptées à des climats plus froids, vivant à haute altitude, par exemple à près de 6 000 mètres dans les montagnes de l’Himalaya où la température peut descendre largement en dessous de 0°C.

Description de cette image, également commentée ci-aprèsCe sont dans l’ensemble des animaux diurnes et terrestres, mais ceux habitant les forêts sont fréquemment arboricoles ou semi-arboricoles.

Il faut également noter la spécificité du genre Draco, qui comprend les lézards « volants » : ce sont des reptiles pourvus d’une membrane entre les membres antérieurs et postérieurs qui leur permet de planer. Ils s’en servent pour s’élancer des arbres, par exemple pour échapper à des prédateurs.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello