• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 26 février 2013

Le Lézard et le Maïs

Posté par othoharmonie le 26 février 2013

 

(adapté d’un conte des Indiens de l’Ouest de l’Amazonie)

Le Lézard et le Maïs dans LEZARD 230px-mperuvianusIl était une fois un homme très avare. On l’appelait  » l’Avaricieux « . Il possédait dans son jardin toutes sortes de plantes, mais surtout le maïs. Il le faisait garder nuit et jour par des myriades de frelons et autres serpents venimeux. Personne d’autre ne possédait le maïs. Parfois, après s’être fait supplier, flatter, il donnait un peu. Un tout petit peu. Mais il était malin ! Les grains de maïs qu’il donnait étaient déjà grillés, les jeunes pousses pelées ou privées de leurs racines. Si bien que rien de ce qu’on réussissait à obtenir de l’Avaricieux ne poussait une fois planté ou semé dans les jardins.

En ce temps-là, Shabon le Lézard avait une petite bouche, des doigts et des orteils semblables aux nôtres. Il décida un jour d’aller voler du maïs à l’Avaricieux.

- Ce n’est pas dans son jardin qu’il faut aller lui voler le maïs, c’est trop bien gardé… J’irai au cœur même de son domaine, dans sa maison.

Et voilà Shabon arrivant chez l’Avaricieux. Sa femme triait justement le maïs. Tout doux tout miel, le Lézard s’annonça et proposa de l’aider.

La femme de l’Avaricieux se montra d’abord méfiante… Mais elle n’était pas très vaillante à la tâche.

- Ma foi, finit-elle par dire, si tu m’aides réellement, pourquoi pas ? Mais attention ! Ne t’avise pas de me voler un seul grain !
– Moi ? Voler ? répondit Shabon, je suis juste venu pour bavarder et te donner un coup de main.

Et il commença à trier le maïs, sous l’œil soupçonneux de son hôtesse.

Mais ce qui devait arriver arriva : la femme de l’Avaricieux eut soudain une envie pressante, très pressante… Elle compta, un par un, les grains du tas déjà égrené, puis ceux qui restaient sur l’épi de Shabon, tous…

- Et ne t’avise pas, sacripant, de m’en voler un seul ! dit-elle avant de sortir faire ses besoins.
Dès qu’il fut seul, Shabon le Lézard attrapa un grain de maïs et le fourra dans sa bouche, tout au fond, caché derrière la dernière dent… et il se remit consciencieusement à l’ouvrage.
La femme de l’Avaricieux revint. Elle compta un à un les grains de maïs, ceux du tas égrené, puis ceux qui restaient à trier. Il en manquait un ! La colère montait. Elle compta et recompta. Plus de doute possible ! Elle laissa éclater sa fureur :

- Il manque un grain de maïs, tu nous l’as volé !

Elle saisit Shabon et lui fit ouvrir les doigts et les orteils. Rien. De rage, elle lui ouvrit la bouche si fort qu’elle la déchira quasiment jusqu’aux oreilles. Mais le grain de maïs était bien caché, tout au fond, derrière la dernière dent. La femme de l’Avaricieux ne le vit pas.
Et quand l’Avaricieux revint de son jardin, ce fut le même spectacle. Il chercha encore et encore. Il lui ouvrit les mains et pour mieux regarder entre les doigts les lui écarta si brutalement qu’il les déchira jusqu’aux poignets. Il fit de même avec les orteils qu’il lui écarta jusqu’aux talons.

eastern_fence_lizard-27527-1 dans LEZARDMais le grain de maïs restait introuvable.

- Peut-être qu’il a roulé sous quelque chose, suggéra le pauvre Shabon, le maïs toujours caché derrière la dent.

Sans attendre, l’Avaricieux et sa femme se mirent à quatre pattes pour chercher. C’est alors que Shabon bondit hors de la maison et déguerpit sans demander son reste. Une fois hors d’atteinte, le Lézard planta le grain de maïs au milieu de son jardin. Il le soigna comme si c’était son fils, et le grain germa…

Et depuis cet exploit courageux de Shabon le Lézard, nous avons le maïs… Et pour que nul n’oublie son exploit courageux, les Lézards ont toujours la bouche fendue jusqu’aux oreilles et des doigts immenses et frêles déchirés jusqu’aux poignets et aux talons.

Publié dans LEZARD | Pas de Commentaire »

Lézard Totem

Posté par othoharmonie le 26 février 2013

 

Lézard Totem dans LEZARD 230px-m_zauneidechse1_edit1Un sens aigu de lézard des vibrations du sol, une excellente ouïe et une vue perçante leur permet de détecter le moindre mouvement. Un lézards a la capacité fascinante, d’être capable de rompre leur queue pour échapper aux prédateurs. Comme sa queue se tord, il détourne le prédateur de sorte que le lézard peut faire son évasion. Malheureusement, un lézard ne peut le faire qu’une seule fois car la queue repousse qu’en cartilage au lieu des vertèbres.

Dans les mythes et les traditions, Lézard est associée à rêver comme tu le soulignes. Rêves éveiller notre inconscient fait  prendre conscience des problèmes que nous n’avons pas été prêt à faire face dans notre vie consciente.

Le  Lézard apparaît lorsque nous avons besoin d’analyser notre réalité présente et apporte le message de changement immédiat dans certains domaines de notre vie. Ce changement peut représenter une façon de lâcher de vieilles idées ou des comportements négatifs qui mettent en danger notre croissance.

Il  protège nos rêverie qui est l’ombre de la réalité, nous révèle ce que nous voulons ignorer. Souvent nos rêves veulent nous faire passé un message et nous devons rester a leur écoute.

Lézard peuvent aussi vous apprendre à devenir plus indépendante dans la vie. 
Parfois, il est nécessaire de se séparer des autres pour accomplir ce qui est nécessaire. 
Lézard vous aide à éveiller la capacité de détachement objectif. 
Il peut vous montrer comment rompre avec le passé.

 Il pousse à se tenir au courant des événements qui se passent autour de nous. Le lézard, par ce fait, amène à se surpasser en améliorant toujours ce que l’on sait.

Les lézards sont des petits reptiles ayant besoin du soleil. Il en existe de nombreuses espèces. Ils se nourrissent d’insectes.

lezard_en_italie1 dans LEZARDSon attitude, immobile sous les rayons solaires, illustre la contemplation et la réceptivité. Quelques-uns prétendent que le Lézard est l’ami de l’homme, et qu’il l’éveille lorsqu’il dort, à l’approche du serpent : le Lézard est donc l’emblème du zèle et de la fidélité. C’est pourquoi il est considéré comme un premier degré menant à la sagesse.
Un ou plusieurs Lézards symboliseraient une amitié fidèle et protectrice.

Il a une mauvaise réputation. si on le voit dans la vie c’est que l’on va recevoir une mauvaise nouvelle. en fait, dans la culture sahraouis il est lié à la malédiction. on dirait même s’il demeure chez toi, c’est qu’un malheur surviendra tôt ou tard (superstition).

On les retrouve notamment sur de nombreuses poteries, un ancien peuple du Pérou qui aimait les décorations animalières et a souvent peint des lézards.

En Inde, selon la légende du Maharashtra, un varan indien a été utilisé afin de fortifier les murs du fort de Sinhagad avec ses écailles durant la bataille du même nom.

DEMANDEZ LUI DE VOUS AIDER A :
– vous détacher des opinions d’autrui.
– vous guider d’après vos rêves.
– entrer davantage en contact avec votre intuition.iguana_iguana_close_up_small

ACCÉDEZ A SON POUVOIR EN :
– commençant un journal des rêves.
– vous frottant les mains, puis en les écartant de 2,5 cm environ pour percevoir l’énergie générée.

EN TANT QUE GUÉRISSEUR :
– soigne grâce à l’énergie.
– guérit à travers les rêves.

EN TANT QUE GARDIEN OU PROTECTEUR :
– défend contre la manipulation psychologique.
– protège à travers le détachement émotionnel

Publié dans LEZARD | Pas de Commentaire »

Femme lézard Maya

Posté par othoharmonie le 26 février 2013

 

 Du 13 décembre au 9 janvier: la femme Lézard 

 

Caractère

Femme lézard Maya dans LEZARD 180px-iguana_iguana_portoviejo_04C’est l’une des meilleures administratrices du foyer que compte le zodiaque. Elle gère la maison avec une précision parfaite. Elle connaît les meilleures offres des supermarchés et peut parcourir des kilomètres pour obtenir un prix plus avantageux. Fanatique du rangement et de la propreté, il lui faut une maison qui brille de mille feux.

Franche et directe, elle place la sincérité au-dessus de tout. Il est quasiment impossible qu’elle renouvelle sa confiance à un homme qui l’a trahie une fois: elle pardonnera, mais rien ne sera plus comme avant.

La femme lézard adore le soleil et passe des heures à se dorer la peau. Ses vacances préférées sont au bord de la mer sur une plage de sable blanc. Elle enseigne la responsabilité à ses enfants et cherche à faire en sorte qu’ils soient indépendants: c’est un des plus beaux cadeaux qu’elle puisse leur faire.

Affinités amoureuses

 

LE SCORPION (23 août – 19 septembre) avec qui elle s’entend sans avoir besoin de parler
LE JAGUAR (7 mars – 3 avril) dont elle admire la force et le courage
LA TORTUE (27 juin – 25 juillet) avec qui elle vit en paix et a de longues conversations philosophiques

Publié dans LEZARD | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello