• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 7 février 2013

Les petits Sauriens

Posté par othoharmonie le 7 février 2013

 

Les Lacertidés (Lacertidae) sont une famille de petits sauriens à laquelle beaucoup de lézards appartiennent.

On compte environ 280 espèces actuelles de Lacertidés dans une grande partie de l’Afrique, de l’Asie et de l’Europe. Ce sont tous des animaux diurnes actifs et agiles.

Les trois quarts des lézards européens sont des Lacertidés.

Le plus grand est un lézard vert, le lézard ocelé (Lacerta lepida), qui mesure jusqu’à 20 cm du museau au cloaque. Souvent les mâles portent sur les flancs des ponctuations bleues. Il se rencontre dans la péninsule ibérique et dans le sud de la France.

L’un des plus communs est le lézard des murailles (Podarcis muralis), un petit lacertidé brun d’Europe tempérée (limite nord : Belgique, Pays-Bas commun jusqu’en Roumanie). C’est une espèce grimpeuse et c’est celle qui est la plus familière à proximité des habitations.

Les petits Sauriens dans LEZARD lezards

Publié dans LEZARD | Pas de Commentaire »

Lézard ocellé

Posté par othoharmonie le 7 février 2013

Le Lézard ocellé (Timon lepidus) est une espèce de lézards de la famille des Lacertidae, considéré comme le plus grand d’Europe.

Ce reptile a un corps et une queue massifs, avec une tête triangulaire et un museau arrondi.
Il est vert brillant, ponctué de taches et d’ocelles bleu vif cernés de noir.

Il peut atteindre de 60 à 80 cm de long, la moyenne étant entre 55 et 70 cm pour les mâles, les femelles étant plus petite avec une moyenne de 45 cm.

On peut différencier facilement le mâle de la femelle en comptant le nombre de bandes d’écailles que l’individu a sous le ventre.


Lézard ocellé dans LEZARD leszard1

Le mâle en a généralement 31 ou 32, la femelle 34 ou 35. D’autres critères sont utilisables mais ne sont pas discriminants : la tête du mâle est plus massive et large, avec des bajoues gonflées. Le dimorphisme sexuel peut également s’observer sur la coloration des ocelles bleues : elles sont moins vives chez la femelle.

Le lézard ocellé peut se trouver dans différents milieux mais il s’agira toujours d’espaces très ensoleillés. Ainsi, les coteaux secs et broussailleux, les garrigues ouvertes, les champs cultivés ou enfrichés sont des biotopes qu’il affectionne particulièrement. Il a été démontré qu’il existe un lien étroit entre la présence de terriers de lagomorphes et la densité de lézard ocellé sur un milieu. La multiplicité des caches est un point positif pour ce reptile, qui peut en investir plus d’une dizaine sur quelques centaines de m². Si les populations montpelliéraines se caractérisent par une fréquence quasi-exclusive au sein d’entités naturelles, les populations pyrénéennes et espagnoles utilisent beaucoup plus fréquemment comme refuge des enrochements de soutènement, des abris agricoles et autres aménagements anthropiques et ont de ce fait un caractère plus urbain.

Le lézard ocellé fait partie de la cuisine de l’Estrémadure (Espagne). Dans cette région on prépare le lagarto con tomate, un plat fait avec de rondelles de lézard frites et cuites ensuite dans un ragoût de tomate et oignons au petit feu.

Publié dans LEZARD | Pas de Commentaire »

Lézard des souches

Posté par othoharmonie le 7 février 2013

Description de cette image, également commentée ci-aprèsLe lézard des souches (Lacerta agilis) est une espèce de lézard répandu dans la majeure partie de l’Europe et de l’Asie centrale où il atteint des altitudes élevées (3 500 m). Il est pratiquement absent d’une grande partie de la péninsule Ibérique, du sud de la France, d’Italie et du sud des Balkans.

Les adultes mesurent une dizaine de centimètres du museau au cloaque. C’est un lézard corpulent à pattes courtes et à tête courte et épaisse. Sa coloration est assez variable, tirant sur le vert pour les mâles en période de reproduction. Beaucoup d’individus ont des ocelles et des marques ou marbrures sombres sur les flancs. Les femelles sont en général plus grises ou brunes.

À basse altitude, ils préfèrent des milieux plus humides et plus boisés que le lézard vert alors qu’ils occupent des pelouses ou des milieux rocailleux bien exposés à plus haute altitude

Publié dans LEZARD | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello