Le Héron Blanc

Posté par othoharmonie le 13 janvier 2013

 

Ce petit héron se démarque des autres et des aigrettes. Il ne pêche pas, il chasse ! Il tient compagnie aux troupeaux de mammifères, car il capture les insectes dérangés par leur piétinement. Le héron garde-boeufs a l’allure générale des hérons et la couleur de l’aigrette, mais sa taille ne laisse aucun doute, c’est un demi-héron ! En hiver, complètement blanc au bec jaune, il revêt une calotte et une poitrine beige orange au printemps, et un bec rougeâtre.

 

Le Héron Blanc dans HERON heron-blanc-216x300Souvent perchés dans les arbres quand ils ne sont pas au sol à chercher pitance, ces petits hérons nichent aussi dans les arbres sur des plateformes de branchages assez sommaires.

C’est un héron que l’on rencontre assez facilement dans la Dombes dans les prairies, en compagnie des troupeaux, comme son nom l’indique, en témoignent les photos plus bas sur cette page, prises à l’automne dernier.

 Ce petit héron ne doit pas être confondu avec le Pique-boeuf ou Garde-boeuf (originaire d’Afrique) qui se nourrit des parasites des grands mammifères, insectes ou larves vivant sous leur peau. Ce dernier fait partie de la famille des Sturnidés (Sturnidae), au même titre que les étourneaux dont il a approximativement la taille. Ils n’ont donc en commun qu’une similitude de nom.                                                                                                             

Portrait de pied en cape pour une vue imprenable sur le coloriage nuptial. Regardez-le dans les yeux et admirez la texture du bec.                                                                                                             

Sur un pied seulement pour faire des économies de semelles. Une attitude typique de repos qui n’empêche pas la vigilance.                                                                                                             

Lors du nourrissage il faut partager la gamelle commune avec les aigrettes garzettes (comme ici), les spatules blanches et les grandes aigrettes.                                                                           

 Cet oiseau, habituellement plutôt confiné au sud de l’Espagne et du Portugal, voire à l’extrème-sud de la France, trouve dans les Dombes, région d’étangs, des conditions qui lui conviennent, à tel point que chaque année, le Parc Ornithologique de Villars-les-Dombes accueille un dortoir d’environ un millier de ces hérons mêlés aux aigrettes garzettes, également très fréquente dans cette région.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello