Lapin de Garenne

Posté par othoharmonie le 1 décembre 2012

 

Description de cette image, également commentée ci-aprèsLe lapin de garenne ou lapin commun  est la seule espèce du genre Oryctolagus, c’est un mammifère lagomorphe de la famille des léporidés. Les populations sauvages sont communes en Europe et l’espèce a été introduite en Australie en 1874. Jusqu’au Moyen Âge, ce lapin est souvent élevé en semi-liberté, dans de vastes espaces clos appelés des garennes, ce qui lui vaut son nom vernaculaire. Sous sa forme domestiquée l’espèce est commune un peu partout dans le monde, élevée dans des clapiers. Le lapin de garenne est l’espèce souche de tous les lapins domestiques, avec de nombreuses races et variétés obtenues par sélection, y compris des lapins nains.

Autres noms vernaculaires : Lapin des bois, Lapin ordinaire, Lapin sauvage, Lapin vulgaire ou encore Lapin européen.

Le lapin commun, autrefois classé dans l’ordre des rongeurs, appartient à l’ordre des lagomorphes, qui diffère du premier par la présence de deux paires d’incisives à la mâchoire supérieure (l’une derrière l’autre) contre une seule pour les rongeurs, mais aussi par une mastication latérale et non pas d’avant en arrière et par un nombre de doigts différent aux membres. Il s’agit de l’unique léporidé du genre Oryctolagus, qu’il ne faut pas confondre avec d’autres lapins de la famille des léporidés, appartenant à d’autres genres comme par exemple le lapin d’Amérique. Le lapin commun ne peut donc s’hybrider avec aucune autre espèce de lapin.

Sous-espèces parfois reconnues du lapin de garenne :

  • ITIS
    • Oryctolagus cuniculus cuniculus (Linnaeus, 1758), l’ancêtre du lapin domestique.
    • Oryctolagus cuniculus huxleyi Haeckel, 1874
  • NCBI (à titre indicatif)
    • Oryctolagus cuniculus algirus, dont la présence est limitée à la Galice, au Portugal, et à la moitié sud-ouest de la péninsule Ibérique. De taille un peu plus petite que O.c.cuniculus.

Le lapin domestique est aussi parfois donné comme une sous-espèce à part entière : Oryctolagus cuniculus domesticuS.

Le nom de genre Oryctolagus trouve son origine dans le grec oruktês signifiant « fouisseur » et lagôs désignant un lièvre. Le mot cuniculus correspond lui au nom latin du lapin, dérivé de l’Ibère et transcrit pour la première fois en « ko(n)niklos » par l’historien gréco-romain Polybe. En ancien français, l’animal s’appelait connil (du latin cuniculus ; cf. le castillan conejo, l’italien coniglio ou le néerlandais konijn). Le mot connil/connin ressemblant trop à celui de con (avec tous ses sens…), il fut supplanté au XVe siècle par « lapin » (on trouve ce mot dans les Chroniques de Charlemagne, 1458), dont l’étymologie controversée est très vraisemblablement une interférence de laper (manger avec avidité) et de lapereau (petit lièvre), ce dernier provenant de lapriel (du latin : leporellus, lapereau).

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello