Penser comme un chat

Posté par othoharmonie le 30 novembre 2012

 

Un des meilleurs moyens pour comprendre votre chat consiste à être capable de vous défaire momentanément de vos perspectives et perceptions d’humain et de tenter d’adopter une vision du monde plus proche de celle d’un chat. Si vous maîtrisez cet art, vous êtes sur le point de devenir un maître empathique et éclairé, capable de répondre aux besoins et aux comportements de votre chat sans aucune hésitation.

Se mettre dans la tête de votre chat

Penser comme un chat dans CHAT chatonLe meilleur moyen d’en apprendre plus sur votre chat est de passer du temps à l’observer tranquillement. Regardez attentivement ce qu’il fait, quels sont ses centres d’intérêt et comment il répond aux changements qui interviennent dans son environnement.

Une fois que vous avez une bonne perception de la manière dont il répond et interagit, il est facile de prédire comment il répondra à vos propres comportements. Il devient également possible d’anticiper ce qui pourrait devenir des problèmes dans votre environnement pour votre chat.

Lorsque vous essayez de réfléchir comme un chat, rappelez-vous qu’il est, par nature, un chasseur, même s’il peut se révéler amical et joueur, il garde les instincts de ses ancêtres.

Ne partez jamais du principe qu’un chat ne sera pas agressif, mais observez plutôt et essayez d’apprendre ce qui déclenche chez lui son agressivité, la peur ou l’envie de jouer. Si vous avez deux chats ou plus, les regarder interagir est un très riche enseignement. À travers leurs jeux ou l’absence de jeux, vous apprendrez bientôt quel chat est dominant, lequel est plus soumis et dans quelle mesure leur tempérament est compatible.

Rappelez-vous que les chats doivent être actifs, et même s’ils sont capables de passer un temps extraordinaire à dormir, ils ont besoin de grimper, courir et jouer pour rester heureux et en bonne santé. Il faut donc savoir leur en donner l’opportunité, notamment grâce au jeu, mais aussi leur offrir des endroits où ils pourraient grimper et s’étirer.

La présence d’autres animaux dans la maison contribue également à maintenir votre chat en bonne santé physique et mentale. S’il sort, il est également important de penser à sa sécurité et de faire en sorte qu’il reste dans les limites de votre propriété.

Si votre chat a de mauvais comportements, ne le punissez pas, essayez plutôt de considérer l’environnement de son point de vue… Que lui manque-t-il ? Et qu’est-ce qui doit être changé ? Qu’est-ce qui n’est pas comme cela devrait être ? Ce sont là autant de bonnes questions à se poser. Habituellement, si nous, en tant qu’êtres humains, pouvons identifier les réponses à ces questions, les problèmes de comportements devraient se corriger chez le chat.

Par malheur, des dizaines de milliers de chats et de chatons sont abandonnés dans des refuges animaliers et finalement détruits parce que leurs propriétaires n’ont pas pris le temps de considérer ce dont le chat a besoin pour être heureux dans son environnement.

Chercher des solutions et obtenir de l’aide

domino-300x225 dans CHATGrâce à la possibilité d’accéder rapidement à des informations fiables sur le web et grâce à bon nombre d’articles, de sites, ou de forums chats, trouver des idées et chercher de l’aide ou de l’assistance pour comprendre votre chat n’a jamais été aussi facile.

Cependant, précaution élémentaire, si vous avez recours à un site Internet, assurez-vous de sa réputation, et plus spécifiquement de la qualité de ses contributeurs et de leur niveau de connaissances.

Les sites web qui conseillent tout type de punition ou des dressages négatifs sont à éviter, mais ceux faits par des vétérinaires, des éleveurs de chats, des passionnés avertis, ou des experts en comportement animal peuvent se révéler être des mines d’informations.

En plus de l’aide en ligne, n’oubliez pas qu’il existe toujours une littérature abondante sur le sujet sous forme de livres ! Ceux-ci peuvent être très utiles, particulièrement en ce qui concerne les soins à prodiguer à votre chat et pour vous aider à comprendre son comportement. Là aussi, prenez en compte les références et l’expérience de l’auteur ; l’idéal est de faire quelques recherches pour vous aider à choisir.

Si vous avez acheté un chaton de race, l’éleveur sera pour vous la meilleure source d’aide et d’assistance, ainsi que les membres des différentes associations d’éleveurs de chats de race.

Les personnes travaillant dans divers refuges pour animaux, si vous avez adopté un chat ou un chaton, sont également une ressource précieuse pour vous aider à accueillir votre nouvel animal de compagnie.

Votre vétérinaire est une autre personne ressource fiable pour obtenir des informations pratiques et sûres quant à la manière d’élever votre chat, de gérer les petits problèmes au quotidien et pour lui prodiguer les meilleurs soins.

Dans certains cas, votre vétérinaire pourra vous orienter vers un expert en comportement animal qui déterminera ce qui ne va pas et vous aidera dans les changements environnementaux à apporter pour améliorer l’adaptation de votre chat.

Prendre soin d’un chat ou de chats est une expérience merveilleuse ! Ces animaux, petits, mais très indépendants, vous offriront de belles années d’amitié. Vous vous amuserez avec eux, ils vous distrairont, et vous pourrez parfois faire l’expérience singulière de ce que signifie penser comme un chat !

Si vous prenez vraiment le temps de comprendre votre chat, vous verrez qu’à travers lui vous pourrez avoir une perspective différente sur le monde et vous acquerrez par ce processus une meilleure compréhension de vous-même…

 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello