Evolution du Cheval

Posté par othoharmonie le 13 septembre 2012

Evolution du Cheval dans CHEVAL cheval1Le cheval est un mammifère herbivore, membre de la famille des équidés qui compte aussi l’âne et le zèbre. Il y a controverse quant au statut du cheval domestique, considéré comme une espèce (Equus caballus) à part entière ou une sous-espèce (Equus ferus caballus) du tarpan (Equus ferus). L’hippologie (du grec ππος « cheval » et λόγος « discours ») étudie le cheval dans sa globalité, ce qui comprend le fonctionnement biologique et anatomique, ainsi que le comportement et l’entretien.

Les chevaux peuvent être regroupés et classés en fonction de leur race, leur utilisation, leur taille ou leur robe. La taille du cheval varie énormément d’une race à l’autre. Le plus petit cheval miniature reconnu mesure 44,5 cm pour 26 kg et le plus grand, un cheval de trait, 2,19 m pour 1 500 kg. Le poids et la longévité varient de même, les poneys ayant une longévité généralement supérieure aux chevaux. Celle du cheval domestique s’est allongée grâce aux soins prodigués par l’homme, ils peuvent désormais vivre de 25 à plus d’une trentaine d’années, bien qu’ils commencent à décliner physiquement vers l’âge de quinze ans. Le plus vieux cheval connu, Old Billy, est mort à 62 ans.

Le cheval domestique possède 32 paires de chromosomes, contre 33 paires pour le cheval de Przewalski. La séquence complète de son génome a été établie en 2007, quatre ans après celle de l’être humain.

Le cheval est un exemple-phare de la théorie de l’évolution puisque les nombreux fossiles retrouvés, dont les plus anciens datent de 60 millions d’années, montrent qu’il descend d’un petit mammifère forestier possédant plusieurs doigts, qui s’est ensuite adapté aux plaines et aux steppes en devenant plus grand, et en développant son seul doigt médian comme point d’appui sur les sols durs. L’ aboutissement est l’Equus du pléistocène, toisant environ 1,40 m et se déplaçant sur quatre sabots.

L’histoire récente des équidés est mal connue en ce qui concerne la spéciation entre les ânes, les chevaux sauvages (Equus ferus), les zèbres et le cheval domestique (Equus caballus). On ignore si les différents types de chevaux préhistoriques dont les ossements datés d’une même époque sont retrouvés appartenaient à la même espèce, s’ils étaient des sous-espèces ou s’il s’agissait d’espèces différentes. Ils étaient sans doute interféconds et n’appartenaient pas à des espèces complètement séparées.

Article détaillé : Histoire évolutive des équidés.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello